antisionisme = antisémitisme ?

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: antisionisme = antisémitisme ?

Message par Diviciac le Mar 19 Fév - 23:43

keltys a écrit:
dugenou a écrit:
Je ne cautionne pas la violence et pourtant je soutiens les GJ  Wink
idem

Pareil.
J'ai même plutôt l'impression que ce sont les macronistes qui cautionnent les violences policières.

Diviciac

Messages : 16227
Date d'inscription : 02/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: antisionisme = antisémitisme ?

Message par Fontsestian le Mer 20 Fév - 7:33

Diviciac a écrit:
keltys a écrit:Pour ceux qui ne connaitraient pas la différence, l'anti sionisme, c'est être contre la politique israélienne, l'antisémitisme, c'est la haine du juif.


Le problème aujourd'hui, certains, comme Dieudonné ou Soral, utilisent l'antisionisme pour ne pas être condamnés comme raciste, chez ces gens là, le juif est devenu un sioniste ....


Quelques députés voudraient que l'antisionisme soit considéré comme de l'antisémitisme, ce qui en soit pourrait être pertinent mais peut-on aujourd'hui assimiler une doctrine politique à une doctrine religieuse?


Les débats risquent d'être houleux si le gouvernement autorise cette question à être débattue à l'assemblée ?? Les insoumis et les RN seront sûrement vent debout contre cette loi.


Perso, je suis pour qu'il ait , pourquoi pas, une loi à minima permettant à la justice, selon l'individu, de condamner un anti sioniste comme un raciste.
Dieudonné et Soral ou l'abruti qui traitait Finkelkraut sont bien sûr immédiatement condamnable car on sait qu'ils utilisent l'anti sionisme pour ne pas être condamnés.

C'est quand même un peu dicscutable, dans ce cas il faudrait aussi considérer comme racistes anti-slaves, ceux qui sont contre la politique de Poutine au prétexte que les Russes ont eu 20 millions de morts durant la seconde guerre mondiale.  
 Quelqu'un serait contre Poutine parce que les russes auraient eu 20 000 000 de morts dans les années 40?


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
Fontsestian
Fontsestian

Messages : 3614
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 73
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: antisionisme = antisémitisme ?

Message par Fontsestian le Mer 20 Fév - 7:43

keltys a écrit:Pour ceux qui ne connaitraient pas la différence, l'anti sionisme, c'est être contre la politique israélienne, l'antisémitisme, c'est la haine du juif.


Le problème aujourd'hui, certains, comme Dieudonné ou Soral, utilisent l'antisionisme pour ne pas être condamnés comme raciste, chez ces gens là, le juif est devenu un sioniste ....


Quelques députés voudraient que l'antisionisme soit considéré comme de l'antisémitisme, ce qui en soit pourrait être pertinent mais peut-on aujourd'hui assimiler une doctrine politique à une doctrine religieuse?


Les débats risquent d'être houleux si le gouvernement autorise cette question à être débattue à l'assemblée ?? Les insoumis et les RN seront sûrement vent debout contre cette loi.


Perso, je suis pour qu'il ait , pourquoi pas, une loi à minima permettant à la justice, selon l'individu, de condamner un anti sioniste comme un raciste.
Dieudonné et Soral ou l'abruti qui traitait Finkelkraut sont bien sûr immédiatement condamnable car on sait qu'ils utilisent l'anti sionisme pour ne pas être condamnés.
La Palestine est juive depuis des siècles il n'est donc pas illogique que les juifs dispersés de par le monde veuillent y retourner puisqu'elle est leur terre.


Ceux que l'on appelle, à tort, palestiniens aujourd'hui, sont les descendants des envahisseurs arabes et n'ont pas de légitimité historique sur les territoires qu'ils occupent car contrairement à l'idée répandue par les islamo-gauchistes ce sont les arabes les occupants et non les juifs.



En réalité le sionisme n'existe pas, il s'agit seulement d'un moyen utilisé pour dissimuler l'antisémitisme.


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
Fontsestian
Fontsestian

Messages : 3614
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 73
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: antisionisme = antisémitisme ?

Message par Fontsestian le Mer 20 Fév - 8:23

keltys a écrit:
Zerbinette a écrit:Perso,je préfère remonter aux accords Sykes-Picot,on risque moins de dire n'importe quoi!
C'est la France,avec l'Angleterre,qui a découpé ces territoires comme un gâteau,à l'emporte-pièce!
On devrait surtout ne pas la ramener sur le sujet!
On peut remonter encore plus loin si tu veux, ce sont bien les juifs qui ont trahi Jésus
Personne n'a trahi Jésus qui, étant Dieu, a écrit lui même le scénario de sa vie terrestre et de sa fin.


Judas n'a pas été autre chose que l'acteur indispensable de la dramaturgie, ce sont les chrétiens qui en ont fait "le" traître comme ce sont les chrétiens qui se sont obstinés à faire de lui, contre toute logique, le seul juif de l'entourage de Jésus.


Je pense que l'antisémitisme trouve son origine dans cette fable et il a été ensuite renforcé par le fait que les juifs sont souvent des intellectuels, des artistes, des hommes d'affaire, de quoi susciter bien des jalousies.


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
Fontsestian
Fontsestian

Messages : 3614
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 73
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: antisionisme = antisémitisme ?

Message par Lili-Rose le Mer 20 Fév - 8:30

magicfly a écrit:Je trouve que je suis très calme vu que je ne poste pratiquement plus depuis près de 3 mois; apparemment c'est encore trop!Je ne suis pas du genre à imposer ma présence je vais cesser totalement. Moi ce sont les jaunis que j'aimerais qu'ils se calment.
Ce forum est bouffé par des jaunis, bizarrement tous super à l'aise, gentleman farmer, toubib, patron, ex chef d'entreprise, etc... qui trouvent toutes les excuses possibles à toutes les exactions de cette racaille de tarés. Non je ne vous ferais pas l'honneur de vous répondre.
Ce soir, je vais à Tlse au Grand Rond à 19 h manifester en soutiens aux juifs.


Tu sembles mélanger pas mal de choses.
Je suis solidaire des GJ dans le sens où l'état est incapable de se rationnaliser, continue avec un train de vie hyper disepndieux, sur les dos des pauvres types qui pour beaucoup n'arrivent plus à joindre les deux bouts. C'est l'état qui fout les gens à la rue.
A contrario, je ne soutiens en aucun cas les violences ety la casse, ....
Manu a foutu le feu aux poudres très peu de temps après son élection, "je suis le chef", benalla, les Antilles, les 80 KM/H, et la mise à mort,.... le GO.
Les Gj ne sont pas forcement contre la France, mais contre sa politique actuelle.
Lili-Rose
Lili-Rose

Messages : 3921
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: antisionisme = antisémitisme ?

Message par Lili-Rose le Mer 20 Fév - 8:32

Fontsestian a écrit:
keltys a écrit:
On peut remonter encore plus loin si tu veux, ce sont bien les juifs qui ont trahi Jésus
Personne n'a trahi Jésus qui, étant Dieu, a écrit lui même le scénario de sa vie terrestre et de sa fin.


Judas n'a pas été autre chose que l'acteur indispensable de la dramaturgie, ce sont les chrétiens qui en ont fait "le" traître comme ce sont les chrétiens qui se sont obstinés à faire de lui, contre toute logique, le seul juif de l'entourage de Jésus.


Je pense que l'antisémitisme trouve son origine dans cette fable et il a été ensuite renforcé par le fait que les juifs sont souvent des intellectuels, des artistes, des hommes d'affaire, de quoi susciter bien des jalousies.


J'adore les affirmations sur des faits datant de 2000 ans environ, alors qu'on ne sait même pas ce qui se passe tous les jours. Razz Razz
Lili-Rose
Lili-Rose

Messages : 3921
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: antisionisme = antisémitisme ?

Message par Invité le Mer 20 Fév - 9:33

Fontsestian a écrit:
keltys a écrit:Pour ceux qui ne connaitraient pas la différence, l'anti sionisme, c'est être contre la politique israélienne, l'antisémitisme, c'est la haine du juif.


Le problème aujourd'hui, certains, comme Dieudonné ou Soral, utilisent l'antisionisme pour ne pas être condamnés comme raciste, chez ces gens là, le juif est devenu un sioniste ....


Quelques députés voudraient que l'antisionisme soit considéré comme de l'antisémitisme, ce qui en soit pourrait être pertinent mais peut-on aujourd'hui assimiler une doctrine politique à une doctrine religieuse?


Les débats risquent d'être houleux si le gouvernement autorise cette question à être débattue à l'assemblée ?? Les insoumis et les RN seront sûrement vent debout contre cette loi.


Perso, je suis pour qu'il ait , pourquoi pas, une loi à minima permettant à la justice, selon l'individu, de condamner un anti sioniste comme un raciste.
Dieudonné et Soral ou l'abruti qui traitait Finkelkraut sont bien sûr immédiatement condamnable car on sait qu'ils utilisent l'anti sionisme pour ne pas être condamnés.
La Palestine est juive depuis des siècles il n'est donc pas illogique que les juifs dispersés de par le monde veuillent y retourner puisqu'elle est leur terre.


Ceux que l'on appelle, à tort, palestiniens aujourd'hui, sont les descendants des envahisseurs arabes et n'ont pas de légitimité historique sur les territoires qu'ils occupent car contrairement à l'idée répandue par les islamo-gauchistes ce sont les arabes les occupants et non les juifs.



En réalité le sionisme n'existe pas, il s'agit seulement d'un moyen utilisé pour dissimuler l'antisémitisme.
Je veux bien qu'on dise que la Palestine soit israélite mais sûrement pas juive, un territoire ne peut pas appartenir à une religion mais ce que je dis est également faux car les israélites ne sont arrivés en fait qu'en 1200 av JC sur ces terres, les habitants originels sont les cananéens (les Hyksos pour certains mais ces derniers sont des cananéens de caste supérieure), les arabes sont arrivés beaucoup plus tard (en 630 adorés JC) et ont effectivement envahi ces terres et ont fait de Jerusalem une ville sainte ....


Le sionisme existe mais je ne m'y connais pas alors j'en donne une définition du CNRS:


Mouvement politique et religieux né de la nostalgie de Sion, permanente dans les consciences juives depuis l'exil et la dispersion, provoqué au xixes. par l'antisémitisme russe et polonais, activé par l'affaire Dreyfus, et qui, visant à l'instauration d'un Foyer national juif sur la terre ancestrale, aboutit en 1948 à la création de l'État d'Israël

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: antisionisme = antisémitisme ?

Message par Nadou le Mer 20 Fév - 10:34

magicfly a écrit:Je trouve que je suis très calme vu que je ne poste pratiquement plus depuis près de 3 mois; apparemment c'est encore trop!Je ne suis pas du genre à imposer ma présence je vais cesser totalement. Moi ce sont les jaunis que j'aimerais qu'ils se calment.
Ce forum est bouffé par des jaunis, bizarrement tous super à l'aise, gentleman farmer, toubib, patron, ex chef d'entreprise, etc... qui trouvent toutes les excuses possibles à toutes les exactions de cette racaille de tarés. Non je ne vous ferais pas l'honneur de vous répondre.
Ce soir, je vais à Tlse au Grand Rond à 19 h manifester en soutiens aux juifs.


Le mouvement jauni va bientôt s'éteindre mais ceux qu'on peut lire sur les forums vont devenir de plus en plus haineux. 


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 22308
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: antisionisme = antisémitisme ?

Message par Nadou le Mer 20 Fév - 10:38

keltys a écrit:
Nadou a écrit:
magicfly a écrit:
Ça c'est la plus vieille saloperie montée par les chrétiens dans les premiers siècles du christianisme qui perdure encore aujourd'hui; la preuve tu continues à la véhiculer. Et c'est de là que vient cette cette haine. Une connerie incroyable, car cette soit-disant trahison n'était en fait qu'une querelle avec les grands prêtres pharisiens qui se sentaient dépossédés de leur pouvoir sur le peuple hébreux. Les Juifs n'ont rien trahi du tout, ils ont juste éliminé un gêneur; ce n'est que de la politique comme ça se passe encore aujourd'hui! Ce qu'il y a de terrible c'est qu'il y a encore des Keltys pour le rappeler, alors que suite à Vatican II, les cathos sont sensés ne plus dire cette abomination!

Je pense, je crois que Keltys en citant cette sal******, voulait justement abonder dans ton sens en la dénonçant.
Magic, va falloir qu'il se calme....

Tu y es pour quelque chose, si on lit ta phrase, on peut la prendre pour ce qu'elle est. C'est une affirmation et il n'y a pas de smiley. On n'est pas censé anticiper le fond de ta pensée qui utilise un préjugé pour le combattre.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 22308
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: antisionisme = antisémitisme ?

Message par Nadou le Mer 20 Fév - 10:41

Lili-Rose a écrit:
magicfly a écrit:Je trouve que je suis très calme vu que je ne poste pratiquement plus depuis près de 3 mois; apparemment c'est encore trop!Je ne suis pas du genre à imposer ma présence je vais cesser totalement. Moi ce sont les jaunis que j'aimerais qu'ils se calment.
Ce forum est bouffé par des jaunis, bizarrement tous super à l'aise, gentleman farmer, toubib, patron, ex chef d'entreprise, etc... qui trouvent toutes les excuses possibles à toutes les exactions de cette racaille de tarés. Non je ne vous ferais pas l'honneur de vous répondre.
Ce soir, je vais à Tlse au Grand Rond à 19 h manifester en soutiens aux juifs.


Tu sembles mélanger pas mal de choses.
Je suis solidaire des GJ dans le sens où l'état est incapable de se rationnaliser, continue avec un train de vie hyper disepndieux, sur les dos des pauvres types qui pour beaucoup n'arrivent plus à joindre les deux bouts. C'est l'état qui fout les gens à la rue.
A contrario, je ne soutiens en aucun cas les violences ety la casse, ....
Manu a foutu le feu aux poudres très peu de temps après son élection, "je suis le chef", benalla, les Antilles, les 80 KM/H, et la mise à mort,.... le GO.


Les Gj ne sont pas forcement contre la France, mais contre sa politique actuelle.

C'est plus simple, ils veulent la démission de Macron, avec pour les uns l'envie de mettre les Insoumis ou MLP au pouvoir, pour les autres, juste renverser la démocratie et installer le chaos.
D'où le malaise de LR et du PS.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 22308
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: antisionisme = antisémitisme ?

Message par Nadou le Mer 20 Fév - 10:43

keltys a écrit:
Fontsestian a écrit:
keltys a écrit:Pour ceux qui ne connaitraient pas la différence, l'anti sionisme, c'est être contre la politique israélienne, l'antisémitisme, c'est la haine du juif.


Le problème aujourd'hui, certains, comme Dieudonné ou Soral, utilisent l'antisionisme pour ne pas être condamnés comme raciste, chez ces gens là, le juif est devenu un sioniste ....


Quelques députés voudraient que l'antisionisme soit considéré comme de l'antisémitisme, ce qui en soit pourrait être pertinent mais peut-on aujourd'hui assimiler une doctrine politique à une doctrine religieuse?


Les débats risquent d'être houleux si le gouvernement autorise cette question à être débattue à l'assemblée ?? Les insoumis et les RN seront sûrement vent debout contre cette loi.


Perso, je suis pour qu'il ait , pourquoi pas, une loi à minima permettant à la justice, selon l'individu, de condamner un anti sioniste comme un raciste.
Dieudonné et Soral ou l'abruti qui traitait Finkelkraut sont bien sûr immédiatement condamnable car on sait qu'ils utilisent l'anti sionisme pour ne pas être condamnés.
La Palestine est juive depuis des siècles il n'est donc pas illogique que les juifs dispersés de par le monde veuillent y retourner puisqu'elle est leur terre.


Ceux que l'on appelle, à tort, palestiniens aujourd'hui, sont les descendants des envahisseurs arabes et n'ont pas de légitimité historique sur les territoires qu'ils occupent car contrairement à l'idée répandue par les islamo-gauchistes ce sont les arabes les occupants et non les juifs.



En réalité le sionisme n'existe pas, il s'agit seulement d'un moyen utilisé pour dissimuler l'antisémitisme.
Je veux bien qu'on dise que la Palestine soit israélite mais sûrement pas juive, un territoire ne peut pas appartenir à une religion mais ce que je dis est également faux car les israélites ne sont arrivés en fait qu'en 1200 av JC sur ces terres, les habitants originels sont les cananéens (les Hyksos pour certains mais ces derniers sont des cananéens de caste supérieure), les arabes sont arrivés beaucoup plus tard (en 630 adorés JC) et ont effectivement envahi ces terres et ont fait de Jerusalem une ville sainte ....


Le sionisme existe mais je ne m'y connais pas alors j'en donne une définition du CNRS:


Mouvement politique et religieux né de la nostalgie de Sion, permanente dans les consciences juives depuis l'exil et la dispersion, provoqué au xixes. par l'antisémitisme russe et polonais, activé par l'affaire Dreyfus, et qui, visant à l'instauration d'un Foyer national juif sur la terre ancestrale, aboutit en 1948 à la création de l'État d'Israël

Et je pense qu'un grand nombre de crétins croient encore au Protocole des sages de Sion.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 22308
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: antisionisme = antisémitisme ?

Message par Diviciac le Mer 20 Fév - 10:46

Nadou a écrit:
magicfly a écrit:Je trouve que je suis très calme vu que je ne poste pratiquement plus depuis près de 3 mois; apparemment c'est encore trop!Je ne suis pas du genre à imposer ma présence je vais cesser totalement. Moi ce sont les jaunis que j'aimerais qu'ils se calment.
Ce forum est bouffé par des jaunis, bizarrement tous super à l'aise, gentleman farmer, toubib, patron, ex chef d'entreprise, etc... qui trouvent toutes les excuses possibles à toutes les exactions de cette racaille de tarés. Non je ne vous ferais pas l'honneur de vous répondre.
Ce soir, je vais à Tlse au Grand Rond à 19 h manifester en soutiens aux juifs.


Le mouvement jauni va bientôt s'éteindre mais ceux qu'on peut lire sur les forums vont devenir de plus en plus haineux. 

Ca va être facile a repérer  moi,  quand je deviens "haineux" je traite mes advesraires de "connards fachos " de "racailles de tarés" ou de "vieux c**"... comme les macronistes.


La peste néo-libérale, qui démantèle la protection sociale et les services publics, nourrit la "lèpre nationaliste" qui monte en Europe. (B.Hamon )
Diviciac
Diviciac

Messages : 16227
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Re: antisionisme = antisémitisme ?

Message par Tiote valisse le Mer 20 Fév - 11:02




Tiote valisse
Tiote valisse

Messages : 2487
Date d'inscription : 20/02/2018
Age : 83
Localisation : Hauts de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: antisionisme = antisémitisme ?

Message par ledevois le Mer 20 Fév - 11:06

Diviciac a écrit:
Nadou a écrit:


Le mouvement jauni va bientôt s'éteindre mais ceux qu'on peut lire sur les forums vont devenir de plus en plus haineux. 

Ca va être facile a repérer  moi,  quand je deviens "haineux" je traite mes advesraires de "connards fachos " de "racailles de tarés" ou de "vieux c**"... comme les macronistes.


 Certains du forum et du L R E M  mélangent tout à cause de quelques énervés qui ont infiltrés les G J ----
 C'est un problème social les gilets jaunes qui n'a rien à voir avec le racisme ni l’antisémitisme -- 
 Faut pas raconter n'importe quoi -- 



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 9174
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Re: antisionisme = antisémitisme ?

Message par Invité le Mer 20 Fév - 17:21

Nadou a écrit:
keltys a écrit:
Magic, va falloir qu'il se calme....

Tu y es pour quelque chose, si on lit ta phrase, on peut la prendre pour ce qu'elle est. C'est une affirmation et il n'y a pas de smiley. On n'est pas censé anticiper le fond de ta pensée qui utilise un préjugé pour le combattre.
çà fait quelques temps que cet individu traite tous ceux qui ne pensent pas comme lui de fachos et d'antisémite, alors peut être que je ne suis pas parfait dans ma rédaction mais j'en ai raz le bol de lire certains propos mensongers me concernant .... 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: antisionisme = antisémitisme ?

Message par Invité le Mer 20 Fév - 17:28

Nadou a écrit:
keltys a écrit:
Je veux bien qu'on dise que la Palestine soit israélite mais sûrement pas juive, un territoire ne peut pas appartenir à une religion mais ce que je dis est également faux car les israélites ne sont arrivés en fait qu'en 1200 av JC sur ces terres, les habitants originels sont les cananéens (les Hyksos pour certains mais ces derniers sont des cananéens de caste supérieure), les arabes sont arrivés beaucoup plus tard (en 630 adorés JC) et ont effectivement envahi ces terres et ont fait de Jerusalem une ville sainte ....


Le sionisme existe mais je ne m'y connais pas alors j'en donne une définition du CNRS:


Mouvement politique et religieux né de la nostalgie de Sion, permanente dans les consciences juives depuis l'exil et la dispersion, provoqué au xixes. par l'antisémitisme russe et polonais, activé par l'affaire Dreyfus, et qui, visant à l'instauration d'un Foyer national juif sur la terre ancestrale, aboutit en 1948 à la création de l'État d'Israël

Et je pense qu'un grand nombre de crétins croient encore au Protocole des sages de Sion.
https://www.editions-allia.com/fr/livre/284/apocalypse-de-notre-temps-l

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: antisionisme = antisémitisme ?

Message par ledevois le Mer 20 Fév - 17:31

Je peux comprendre que c'est humiliant --- 



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 9174
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Re: antisionisme = antisémitisme ?

Message par Nadou le Mer 20 Fév - 18:04

Victimisation, complotisme et antisionisme… Étrange soirée indigéniste à Ménilmontant

En parallèle de la marche contre l'antisémitisme, des collectifs de la gauche antiraciste ont organisé une contre-manifestation en présence de Houria Bouteldja.

Par Clément Pétreault


En politique comme au supermarché, il ne faut jamais se fier aux emballages. Ainsi en 2019, une manifestation contre l'antisémitisme peut-elle se transformer en rassemblement d'antisionistes de tous poils unis sous une bannière antiraciste et racialiste, sans que ce phénomène n'étonne plus personne ? S'il se trouve toujours quelqu'un pour vous rappeler que « l'antisionisme n'a rien à voir avec l'antisémitisme », mieux vaut parfois s'armer d'un microscope pour faire la différence. Victimisation, théories du complot, obsessions coloniales : tous les ingrédients pour une soirée indigéniste réussie ont été réunis ce mardi soir à Ménilmontant… au nom de la lutte contre l'antisémitisme. Nous y étions.
C'est en marge de la manifestation contre l'antisémitisme organisée place de la République par le PS et les principaux partis politiques que s'est déroulée la contre-manifestation de Ménilmontant. Près des orateurs, c'est ambiance fumette et keffieh sur gilet jaune décoré de pin's anarchistes... Derrière cet appel « contre les actes antisémites et contre leur instrumentalisation, pour le combat contre le racisme sous toutes ses formes », un rassemblement engagé par un ensemble d'associations et de collectifs plus réputés pour leur proximité avec les thèses indigénistes, identitaires, racialistes et antisionistes que pour leur combat spontané contre l'antisémitisme. Et à vrai dire, la lutte contre l'antisémitisme ne constitue pas le cœur des priorités de l'ordre du jour.



« Tout sauf antisémite »

Pour s'en convaincre, il suffit d'écouter attentivement les paroles de Houria Bouteldja, fondatrice du Parti des indigènes de la République (PIR) et auteure de l'ouvrage Les Blancs, les Juifs et nous. Cette figure de « l'antiracisme politique » et de la mouvance décoloniale avait annoncé sa participation sur Facebook en publiant plusieurs messages cette semaine. Elle y déclarait entre autres que « Finkielkraut est un raciste patenté. Cela fait vingt ans qu'il insulte les Noirs et les musulmans de ce pays en toute tranquillité. […] On n'a pas entendu d'insultes antisémites dans les vidéos qui circulent. […] Donc c'est tout sauf antisémite. » Reprenant comme un refrain la phrase « nous ne sommes pas à République, car… », la fondatrice du PIR prononce un discours d'une dizaine de minutes, expliquant la nécessité de se désolidariser de la manifestation à laquelle participent des officiels. Elle estime ainsi démontrer « l'incroyable forfaiture d'un gouvernement qui entend dénoncer le racisme alors qu'il en est le principal promoteur à travers ses politiques anti-migrants, sa police et ses lois ».







Pour l'oratrice, les questions de géopolitique internationales permettraient aussi de justifier cette dissociation de la place de la République, « où tout l'arc de force présent depuis le PS jusqu'à la droite en passant par la Licra ou le Crif a œuvré pour promouvoir pendant plus de vingt ans une politique profondément islamophobe et pro-israélienne ». Puis d'enchaîner sur « l'antisémitisme structurel » qui régnerait au cœur de l'État : « Nous ne sommes pas à République, car sous le couvert de la lutte contre l'antisémitisme, il y a pour les forces présentes là-bas, les bons et les mauvais juifs […], le bon et le mauvais antisémitisme. Le mauvais étant celui de l'extrême droite, des Gilets jaunes, des musulmans et des quartiers. Le bon, celui d'état qui perpétue la domination des juifs comme corps subalterne à l'intérieur de l'État-nation blanc. »




Nazisme, traite négrière et diversion



Pour la présidente du PIR, il existerait à gauche une tentation de faire de l'antisémitisme « un étalon du racisme, comme il existe chez les non-Blancs qui se sentent niés par cette approche une tentation de relativiser le génocide des juifs et de survaloriser les crimes coloniaux. Il y a une unité historique de tous les racismes. Rien n'est comme le nazisme, mais rien n'est comme la traite négrière ». Houria Bouteldja n'hésite pas à verser dans le complotisme lorsqu'il s'agit de réaffirmer sa sincère antipathie à l'égard du rassemblement de la place de la République, qu'elle suggère organisé pour faire diversion : « Nous refusons de travestir la réalité : ce ne sont pas les juifs qui sont aujourd'hui la cible du racisme institutionnel. Les cibles actuelles sont des Maghrébins, des Africains, les Roms, les sans-papiers et les migrants. Aucune lutte antiraciste ne peut ignorer que la Méditerranée est devenue un cimetière de ces damnés de la terre pour la plupart africains. […] Je pose une question : et si ce sursaut de bonne conscience, prétendument en faveur des juifs, n'existait pas seulement pour cacher ce grand crime dont nous sommes moralement responsables ? » Enfin, la fondatrice du PIR dénonce ceux qui s'associent « à une marche téléguidée par un pouvoir qui tente aujourd'hui de criminaliser l'antisionisme et de réhabiliter le délit d'opinion en France ». Applaudissements.




Philosémitisme

Arrive au micro « Jonas », jeune homme qui se définit comme « juif et appartenant à la gauche antiraciste », qui s'interroge sur les raisons qui font que la gauche antiraciste ne parvient pas « à s'insérer dans la lutte contre l'antisémitisme ». Il avance l'idée que la gauche n'a pas clarifié la notion de « philosémitisme » qu'elle utilise pourtant à loisir… « Il y a ceux qui me disent que le philosémitisme c'est quand l'État se sert des juifs pour taper sur les musulmans. Je suis d'accord avec ça. Mais à l'autre bout, il y a ceux qui me disent que le philosémitisme c'est quand l'État aime les juifs, que les juifs seraient privilégiés par le pouvoir… Il y en a même qui me parlent de privilège juif », s'emporte-t-il, « à chaque fois que le fait que je sois juif resurgit, on me regarde en chiens de faïence en me disant Ah, tu ne serais pas quand même un peu pro israélien par hasard ? On va me faire chier toute ma vie avec ça ? » s'étrangle-t-il. Serait-ce le signe que la « gauche antiraciste » pratique elle aussi l'amalgame dès lors qu'il s'agit des juifs ? Qu'elle se livre à l'assignation identitaire qu'elle prétend pourtant dénoncer ? Bref, Jonas a raconté le racisme et l'antisémitisme qui traversent aussi cette gauche antiraciste.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 22308
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: antisionisme = antisémitisme ?

Message par Diviciac le Mer 20 Fév - 18:22

ledevois a écrit:
Diviciac a écrit:

Ca va être facile a repérer  moi,  quand je deviens "haineux" je traite mes advesraires de "connards fachos " de "racailles de tarés" ou de "vieux c**"... comme les macronistes.


 Certains du forum et du L R E M  mélangent tout à cause de quelques énervés qui ont infiltrés les G J ----
 C'est un problème social les gilets jaunes qui n'a rien à voir avec le racisme ni l’antisémitisme -- 
 Faut pas raconter n'importe quoi -- 

J'ai l'impression qu'ici aussi: quelqus énérvés ont infiltré la Macronie. Toujours aussi courtois, je ne réponds pas "pauv'c**ne" à "vieux c** ". Je prône la désescalade de la violence verbale.


La peste néo-libérale, qui démantèle la protection sociale et les services publics, nourrit la "lèpre nationaliste" qui monte en Europe. (B.Hamon )
Diviciac
Diviciac

Messages : 16227
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Re: antisionisme = antisémitisme ?

Message par Diviciac le Mer 20 Fév - 18:26

Nadou a écrit:Victimisation, complotisme et antisionisme… Étrange soirée indigéniste à Ménilmontant

En parallèle de la marche contre l'antisémitisme, des collectifs de la gauche antiraciste ont organisé une contre-manifestation en présence de Houria Bouteldja.


Par Clément Pétreault


En politique comme au supermarché, il ne faut jamais se fier aux emballages. Ainsi en 2019, une manifestation contre l'antisémitisme peut-elle se transformer en rassemblement d'antisionistes de tous poils unis sous une bannière antiraciste et racialiste, sans que ce phénomène n'étonne plus personne ? S'il se trouve toujours quelqu'un pour vous rappeler que « l'antisionisme n'a rien à voir avec l'antisémitisme », mieux vaut parfois s'armer d'un microscope pour faire la différence. Victimisation, théories du complot, obsessions coloniales : tous les ingrédients pour une soirée indigéniste réussie ont été réunis ce mardi soir à Ménilmontant… au nom de la lutte contre l'antisémitisme. Nous y étions.
C'est en marge de la manifestation contre l'antisémitisme organisée place de la République par le PS et les principaux partis politiques que s'est déroulée la contre-manifestation de Ménilmontant. Près des orateurs, c'est ambiance fumette et keffieh sur gilet jaune décoré de pin's anarchistes... Derrière cet appel « contre les actes antisémites et contre leur instrumentalisation, pour le combat contre le racisme sous toutes ses formes », un rassemblement engagé par un ensemble d'associations et de collectifs plus réputés pour leur proximité avec les thèses indigénistes, identitaires, racialistes et antisionistes que pour leur combat spontané contre l'antisémitisme. Et à vrai dire, la lutte contre l'antisémitisme ne constitue pas le cœur des priorités de l'ordre du jour.



« Tout sauf antisémite »


Pour s'en convaincre, il suffit d'écouter attentivement les paroles de Houria Bouteldja, fondatrice du Parti des indigènes de la République (PIR) et auteure de l'ouvrage Les Blancs, les Juifs et nous. Cette figure de « l'antiracisme politique » et de la mouvance décoloniale avait annoncé sa participation sur Facebook en publiant plusieurs messages cette semaine. Elle y déclarait entre autres que « Finkielkraut est un raciste patenté. Cela fait vingt ans qu'il insulte les Noirs et les musulmans de ce pays en toute tranquillité. […] On n'a pas entendu d'insultes antisémites dans les vidéos qui circulent. […] Donc c'est tout sauf antisémite. » Reprenant comme un refrain la phrase « nous ne sommes pas à République, car… », la fondatrice du PIR prononce un discours d'une dizaine de minutes, expliquant la nécessité de se désolidariser de la manifestation à laquelle participent des officiels. Elle estime ainsi démontrer « l'incroyable forfaiture d'un gouvernement qui entend dénoncer le racisme alors qu'il en est le principal promoteur à travers ses politiques anti-migrants, sa police et ses lois ».







Pour l'oratrice, les questions de géopolitique internationales permettraient aussi de justifier cette dissociation de la place de la République, « où tout l'arc de force présent depuis le PS jusqu'à la droite en passant par la Licra ou le Crif a œuvré pour promouvoir pendant plus de vingt ans une politique profondément islamophobe et pro-israélienne ». Puis d'enchaîner sur « l'antisémitisme structurel » qui régnerait au cœur de l'État : « Nous ne sommes pas à République, car sous le couvert de la lutte contre l'antisémitisme, il y a pour les forces présentes là-bas, les bons et les mauvais juifs […], le bon et le mauvais antisémitisme. Le mauvais étant celui de l'extrême droite, des Gilets jaunes, des musulmans et des quartiers. Le bon, celui d'état qui perpétue la domination des juifs comme corps subalterne à l'intérieur de l'État-nation blanc. »




Nazisme, traite négrière et diversion



Pour la présidente du PIR, il existerait à gauche une tentation de faire de l'antisémitisme « un étalon du racisme, comme il existe chez les non-Blancs qui se sentent niés par cette approche une tentation de relativiser le génocide des juifs et de survaloriser les crimes coloniaux. Il y a une unité historique de tous les racismes. Rien n'est comme le nazisme, mais rien n'est comme la traite négrière ». Houria Bouteldja n'hésite pas à verser dans le complotisme lorsqu'il s'agit de réaffirmer sa sincère antipathie à l'égard du rassemblement de la place de la République, qu'elle suggère organisé pour faire diversion : « Nous refusons de travestir la réalité : ce ne sont pas les juifs qui sont aujourd'hui la cible du racisme institutionnel. Les cibles actuelles sont des Maghrébins, des Africains, les Roms, les sans-papiers et les migrants. Aucune lutte antiraciste ne peut ignorer que la Méditerranée est devenue un cimetière de ces damnés de la terre pour la plupart africains. […] Je pose une question : et si ce sursaut de bonne conscience, prétendument en faveur des juifs, n'existait pas seulement pour cacher ce grand crime dont nous sommes moralement responsables ? » Enfin, la fondatrice du PIR dénonce ceux qui s'associent « à une marche téléguidée par un pouvoir qui tente aujourd'hui de criminaliser l'antisionisme et de réhabiliter le délit d'opinion en France ». Applaudissements.




Philosémitisme


Arrive au micro « Jonas », jeune homme qui se définit comme « juif et appartenant à la gauche antiraciste », qui s'interroge sur les raisons qui font que la gauche antiraciste ne parvient pas « à s'insérer dans la lutte contre l'antisémitisme ». Il avance l'idée que la gauche n'a pas clarifié la notion de « philosémitisme » qu'elle utilise pourtant à loisir… « Il y a ceux qui me disent que le philosémitisme c'est quand l'État se sert des juifs pour taper sur les musulmans. Je suis d'accord avec ça. Mais à l'autre bout, il y a ceux qui me disent que le philosémitisme c'est quand l'État aime les juifs, que les juifs seraient privilégiés par le pouvoir… Il y en a même qui me parlent de privilège juif », s'emporte-t-il, « à chaque fois que le fait que je sois juif resurgit, on me regarde en chiens de faïence en me disant Ah, tu ne serais pas quand même un peu pro israélien par hasard ? On va me faire chier toute ma vie avec ça ? » s'étrangle-t-il. Serait-ce le signe que la « gauche antiraciste » pratique elle aussi l'amalgame dès lors qu'il s'agit des juifs ? Qu'elle se livre à l'assignation identitaire qu'elle prétend pourtant dénoncer ? Bref, Jonas a raconté le racisme et l'antisémitisme qui traversent aussi cette gauche antiraciste.

Remarque , moi, qui aime bien certaines de ses chansons, je ne le savais même pas que Jonasz était juif , je viens de l'apprendre et je m'en fous.


La peste néo-libérale, qui démantèle la protection sociale et les services publics, nourrit la "lèpre nationaliste" qui monte en Europe. (B.Hamon )
Diviciac
Diviciac

Messages : 16227
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Re: antisionisme = antisémitisme ?

Message par ledevois le Mer 20 Fév - 18:26

Diviciac a écrit:
ledevois a écrit:


 Certains du forum et du L R E M  mélangent tout à cause de quelques énervés qui ont infiltrés les G J ----
 C'est un problème social les gilets jaunes qui n'a rien à voir avec le racisme ni l’antisémitisme -- 
 Faut pas raconter n'importe quoi -- 

J'ai l'impression qu'ici aussi:  quelqus énérvés ont infiltré la Macronie.  Toujours aussi courtois,  je ne réponds pas  "pauv'c**ne" à "vieux c** ". Je prône la désescalade de la violence verbale.

 Tout est bon pour eux jusqu'à aller dire tu es un étranger -- ça devient Vichy -- 



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 9174
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Re: antisionisme = antisémitisme ?

Message par elaine le Mer 20 Fév - 18:41

Diviciac a écrit:Remarque , moi, qui aime bien certaines de ses chansons, je ne le savais même pas que Jonasz était juif , je viens de l'apprendre et je m'en fous.
Il n´y aurait pas une petite erreur là.
L´article parle de Jonas jeune homme alors que Jonasz (chanteur) est un septuagénaire.
Very Happy


«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
elaine
elaine

Messages : 13271
Date d'inscription : 09/08/2017
Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Re: antisionisme = antisémitisme ?

Message par Diviciac le Mer 20 Fév - 18:49

elaine a écrit:
Diviciac a écrit:Remarque , moi, qui aime bien certaines de ses chansons, je ne le savais même pas que Jonasz était juif , je viens de l'apprendre et je m'en fous.
Il n´y aurait pas une petite erreur là.
L´article parle de Jonas jeune homme alors que Jonasz (chanteur) est un septuagénaire.
Very Happy

Si,  c'est possible Very Happy


La peste néo-libérale, qui démantèle la protection sociale et les services publics, nourrit la "lèpre nationaliste" qui monte en Europe. (B.Hamon )
Diviciac
Diviciac

Messages : 16227
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Re: antisionisme = antisémitisme ?

Message par Diviciac le Mer 20 Fév - 19:31

Fontsestian a écrit:
Diviciac a écrit:

C'est quand même un peu dicscutable, dans ce cas il faudrait aussi considérer comme racistes anti-slaves, ceux qui sont contre la politique de Poutine au prétexte que les Russes ont eu 20 millions de morts durant la seconde guerre mondiale.  
 Quelqu'un serait contre Poutine parce que les russes auraient eu 20 000 000 de morts dans les années 40?

Vous avez mal compris, c'est pas grave,  mes élèves ne comprenaient pas tout du premier coup non plus alors je vous la refais autrement: Si être antisioniste c'est être antisémite alors être contre la politique de l'Arabie Saoudite c'est être "antiarabe" ... c'est bon , c'est acquis?  Non,  bon: antisioniste c'est être contre une politique , ansémite c'est être contre une ethnie.
Toisième essai : on peut,  comme moi,  être contre l'expansion illégale de l'Etat d'Israel  dans les colonies condamnées par l'ONU sur le teritoire palestinien,  (c'est antisioniste) sans vouloir la disparition de l' Etat d'Israel, c'est comme qui dirait être légaliste    
Ch'ais pas,  moi, un dirigeant  comme Yitzhak Rabin n'étaient pas sioniste , Shimon Peres non plus. Quand on est juif on n'est pas obligé d'être sioniste.


La peste néo-libérale, qui démantèle la protection sociale et les services publics, nourrit la "lèpre nationaliste" qui monte en Europe. (B.Hamon )
Diviciac
Diviciac

Messages : 16227
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Re: antisionisme = antisémitisme ?

Message par dugenou le Jeu 21 Fév - 1:17

Diviciac a écrit:
Fontsestian a écrit:
 Quelqu'un serait contre Poutine parce que les russes auraient eu 20 000 000 de morts dans les années 40?

Vous avez mal compris, c'est pas grave,  mes élèves ne comprenaient pas tout du premier coup non plus alors je vous la refais autrement: Si être antisioniste c'est être antisémite alors être contre la politique de l'Arabie Saoudite c'est être "antiarabe" ... c'est bon , c'est acquis?  Non,  bon: antisioniste c'est être contre une politique , ansémite c'est être contre une ethnie.
Toisième essai : on peut,  comme moi,  être contre l'expansion illégale de l'Etat d'Israel  dans les colonies condamnées par l'ONU sur le teritoire palestinien,  (c'est antisioniste) sans vouloir la disparition de l' Etat d'Israel, c'est comme qui dirait être légaliste    
Ch'ais pas,  moi, un dirigeant  comme Yitzhak Rabin n'étaient pas sioniste , Shimon Peres non plus. Quand on est juif on n'est pas obligé d'être sioniste.
Merci de ré expliquer ce que j’ai dit hier !! Un juif qui n’approuve pas la politique d’Israel se retrouverait taxé, de fait, d’antisemite si on se réfère aux interventions des macronistes.


"Ce qui est certain c'est que ce Macron, personnage mineur de l'histoire romaine, mettra fin à ses jours et à ceux de sa femme sous la pression de Caligula"
dugenou
dugenou

Messages : 2698
Date d'inscription : 02/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: antisionisme = antisémitisme ?

Message par Diviciac le Jeu 21 Fév - 1:33

dugenou a écrit:
Diviciac a écrit:

Vous avez mal compris, c'est pas grave,  mes élèves ne comprenaient pas tout du premier coup non plus alors je vous la refais autrement: Si être antisioniste c'est être antisémite alors être contre la politique de l'Arabie Saoudite c'est être "antiarabe" ... c'est bon , c'est acquis?  Non,  bon: antisioniste c'est être contre une politique , ansémite c'est être contre une ethnie.
Toisième essai : on peut,  comme moi,  être contre l'expansion illégale de l'Etat d'Israel  dans les colonies condamnées par l'ONU sur le teritoire palestinien,  (c'est antisioniste) sans vouloir la disparition de l' Etat d'Israel, c'est comme qui dirait être légaliste    
Ch'ais pas,  moi, un dirigeant  comme Yitzhak Rabin n'étaient pas sioniste , Shimon Peres non plus. Quand on est juif on n'est pas obligé d'être sioniste.
Merci de ré expliquer ce que j’ai dit hier !! Un juif qui n’approuve pas la politique d’Israel se retrouverait taxé, de fait, d’antisemite si on se réfère aux interventions des macronistes.

Dans les cas les plus désepérés,  il n'est pas mauvais de se mettre à plusieurs pour tenter de procéder à l'acculturation du récalcitrant.
C'est là qu'on aborde les deux interprétations possibles   du terme "remédiation"  en pédagogie:  soit un remède à l'incapacité de compréhension , soit une nouvelle médiation qui, par le choix d'un nouveau vecteur, peut avoir plus de chances de  succès que la première.

De   l'antiquité à Michel Serres,  les philosophes et les pédagogues se sont toujours entendus sur la condition préalable de toute instruction: avant d'apprendre,  il faut prendre conscience qu'on ne sait pas.


La peste néo-libérale, qui démantèle la protection sociale et les services publics, nourrit la "lèpre nationaliste" qui monte en Europe. (B.Hamon )
Diviciac
Diviciac

Messages : 16227
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Re: antisionisme = antisémitisme ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum