Le mouvement GJ produit un contexte propice à l'antisémitisme

Aller en bas

Le mouvement GJ produit un contexte propice à l'antisémitisme

Message par Nadou le Mer 13 Fév 2019 - 17:08

Pourquoi le mouvement des « gilets jaunes » est-il utilisé par certains pour diffuser un discours antisémite ?

Pierre Birnbaum : Il est important de préciser d’emblée que le mouvement des « gilets jaunes » n’est pas un mouvement antisémite, mais qu’il produit un contexte propice à l’expression d’un antisémitisme profondément ancré qui associe les juifs au pouvoir et le pouvoir aux juifs. Le mouvement des « gilets jaunes » réfute la légitimité de l’Etat qui est perçu comme l’Etat des riches et, par extension pour certains, comme l’Etat des juifs.
Le mouvement des « gilets jaunes » n’est pas antisémite, mais il produit un contexte propice à l’expression d’un antisémitisme profondément ancré
Tout en exigeant de l’Etat une solution aux problèmes économiques et aux injustices sociales qui sont réelles, le mouvement des « gilets jaunes » s’attaque à ses emblèmes et rejette ses institutions, de l’Assemblée nationale aux divers ministères, et même à l’Elysée. Les cadres de la démocratie représentative sont réfutés car ils sont considérés comme étant aux mains d’une élite. Le peuple est, par opposition, pensé comme vertueux, pur, innocent de toute compromission avec le pouvoir de l’argent et le mouvement revendique pour lui l’application de la démocratie directe.

C’est dans ce contexte que des préjugés antisémites, qui existaient avant cette vague de contestation et existeront après, sont ravivés et exprimés. Non pas par le mouvement des « gilets jaunes » lui-même, mais à l’occasion de cette mobilisation. Depuis qu’ils existent, les sondages de la Commission nationale consultative des droits de l’homme dressent deux constats qui se vérifient année après année : autour de 60 % des Français estiment que les juifs sont liés à l’argent, et autour de 30 % d’entre eux considèrent que les juifs ont trop de pouvoir. Du fait de la prégnance de ces préjugés, l’hostilité au pouvoir et à l’argent se traduit pour certains par une hostilité aux juifs.


https://www.lemonde.fr/societe/article/2019/02/13/en-france-le-rejet-du-pouvoir-charrie-un-antisemitisme-plus-virulent-qu-ailleurs_5422922_3224.html



Quelles sont les racines historiques de cette relation entre rejet de l’Etat et rejet des juifs ?

L’association qui est faite entre le pouvoir et les juifs remonte à la nuit des temps. Les grands moments antisémites sont, en France, des périodes où l’on conteste à l’Etat sa légitimité. Lors de l’affaire Dreyfus, en 1898, cette contestation est doublée d’une revendication selon laquelle la culture chrétienne de la société française se trouverait menacée par une « République juive » qui se serait emparée de l’Etat.
Les grands moments antisémites sont, en France, des périodes où l’on conteste à l’Etat sa légitimité
En 1936, quand le Front populaire arrive au pouvoir et que Léon Blum est président du Conseil, on retrouve cette thématique de l’Etat confisqué par les juifs. Ces derniers sont présentés comme dénaturant la France réelle, la France chrétienne, la France de la terre, la France de toujours. Sous le régime de Vichy, ces idées arrivent au pouvoir, c’est la victoire de cette France antisémite traditionnelle. Après la guerre, dans les années 1950, le mouvement poujadiste, qui rejette l’Etat et ses élites, est également doté d’une forte composante antisémite.
Il est important de rappeler que ce qui se passe aujourd’hui n’est cependant pas comparable aux grandes mobilisations antisémites du passé. Des graffitis en marge d’une manifestation ne font pas une mobilisation antisémite. Mais dans les esprits de certains, l’équation demeure toujours la même : les juifs ont du pouvoir, donc ils contrôlent un Etat devenu illégitime que le peuple doit leur reprendre afin qu’il se conforme à ses propres valeurs.

Une hausse des actes antisémites a cependant été mesurée avant que la contestation du pouvoir ne se cristallise en une mobilisation massive…

C’est que la contestation de la légitimité du pouvoir existe en dehors de cette seule mobilisation. Le discours antisémite a explosé depuis le début du quinquennat d’Emmanuel Macron. Il n’y a qu’à prendre en considération les propos de ceux qui font référence au passage de M. Macron à la banque Rothschild, les caricatures aux relents antisémites qui ont fleuri à droite comme à gauche. L’Etat, incarné par le président de la République, a été accusé d’être, dès son arrivée à l’Elysée, l’instrument des juifs.
La contestation actuelle du pouvoir, en elle-même non antisémite, et ses dérives interviennent à une époque où l’on tue des juifs en France
Le populisme ambiant n’est pas fondamentalement antisémite. Mais en présentant l’Etat comme étant aux mains d’une oligarchie, on ne peut que nourrir un dérapage logique de la pensée guidé par les préjugés sur le pouvoir et la richesse des juifs. Il se traduit parfois en propos et actes antisémites. Cela n’est pas propre à la France. On le constate de nos jours aux Etats-Unis, où le courant populiste triomphant accuse l’establishment politique de Washington d’être aux mains des juifs. L’association des juifs au pouvoir et à l’Etat existe à des degrés divers partout dans le monde occidental.
Cependant, en France, l’Etat revêt une importance exceptionnelle. Dès lors, son rejet se révèle d’autant plus fort qu’il est considéré comme illégitime et charrie du même coup un antisémitisme plus virulent qu’ailleurs. On s’inscrit bien dans une continuité historique. Toutefois, ce début de siècle diffère d’autres moments de montée de l’antisémitisme car, période de Vichy mise à part, l’antisémitisme n’avait jamais conduit au meurtre dans l’Hexagone. Ce n’est plus le cas aujourd’hui : la contestation actuelle du pouvoir, en elle-même non antisémite, et ses dérives interviennent à une époque où, de l’affaire Ilan Halimi au meurtre de Mireille Knoll, sans oublier les tueries de Toulouse, on tue des juifs en France.


Je partage tout à fait cette analyse.
Dès la prise de pouvoir de Macron, on a vu fleurir des affiches, présentant Macron comme le banquier des juifs.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 21467
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement GJ produit un contexte propice à l'antisémitisme

Message par keltys le Mer 13 Fév 2019 - 19:36

si l'antisémitisme a commencé au lendemain de la prise de pouvoir, je ne vois pas en quoi les GJ en sont responsables 

keltys

Messages : 2569
Date d'inscription : 03/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement GJ produit un contexte propice à l'antisémitisme

Message par Diviciac le Mer 13 Fév 2019 - 19:39

keltys a écrit:si l'antisémitisme a commencé au lendemain de la prise de pouvoir, je ne vois pas en quoi les GJ en sont responsables 


C'est écrit noir sur blanc : 

"Une hausse des actes antisémites a cependant été mesurée avant que la contestation du pouvoir ne se cristallise en une mobilisation massive…" 


La peste néo-libérale, qui démantèle la protection sociale et les services publics, nourrit la "lèpre nationaliste" qui monte en Europe. (B.Hamon )
Diviciac
Diviciac

Messages : 15406
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement GJ produit un contexte propice à l'antisémitisme

Message par Nadou le Mer 13 Fév 2019 - 19:42

 Il n’y a qu’à prendre en considération les propos de ceux qui font référence au passage de M. Macron à la banque Rothschild, les caricatures aux relents antisémites qui ont fleuri à droite comme à gauche. L’Etat, incarné par le président de la République, a été accusé d’être, dès son arrivée à l’Elysée, l’instrument des juifs.


Les populistes, les esprits limités de nombreux GJ font tourner en boucle ce message sur les réseaux :


Macron = Rothschild = président des riches = p.... à juifs


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 21467
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement GJ produit un contexte propice à l'antisémitisme

Message par Diviciac le Mer 13 Fév 2019 - 19:48

Nadou a écrit: Il n’y a qu’à prendre en considération les propos de ceux qui font référence au passage de M. Macron à la banque Rothschild, les caricatures aux relents antisémites qui ont fleuri à droite comme à gauche. L’Etat, incarné par le président de la République, a été accusé d’être, dès son arrivée à l’Elysée, l’instrument des juifs.


Les populistes, les esprits limités de nombreux GJ font tourner en boucle ce message sur les réseaux :


Macron = Rothschild = président des riches = p.... à juifs


La dernière égalité est raciste, pas les autres . Macron est le larbin de tous les très riches, pas seulement des juifs.  


La peste néo-libérale, qui démantèle la protection sociale et les services publics, nourrit la "lèpre nationaliste" qui monte en Europe. (B.Hamon )
Diviciac
Diviciac

Messages : 15406
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement GJ produit un contexte propice à l'antisémitisme

Message par Diviciac le Mer 13 Fév 2019 - 21:04

Nadou a écrit: Il n’y a qu’à prendre en considération les propos de ceux qui font référence au passage de M. Macron à la banque Rothschildles caricatures aux relents antisémites qui ont fleuri à droite comme à gauche. L’Etat, incarné par le président de la République, a été accusé d’être, dès son arrivée à l’Elysée, l’instrument des juifs.




C'est donc Macron qui "produit un contexte propice à l'antisémitisme"  et pas les gilets jaunes.  


La peste néo-libérale, qui démantèle la protection sociale et les services publics, nourrit la "lèpre nationaliste" qui monte en Europe. (B.Hamon )
Diviciac
Diviciac

Messages : 15406
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement GJ produit un contexte propice à l'antisémitisme

Message par Zerbinette le Mer 13 Fév 2019 - 23:10

Qd de Gaulle a choisi Pompidou comme premier ministre,il était non pas employé,mais directeur de la banque Rotschild!
Et alors,on n'a pas tagué Paris,ni emmerdé les juifs de l'époque!
Agnés Buzyn ,ex bru de simone Veil,faut lui cramer son ministère?????
On esr cernés par les cinglés!


." je vis et je pense à mes risques et périls... Ce qui fait que par moments, j' ai l' air d' un imbécile... J' y consens.. Je suis fier de ma bêtise."...V.Hugo.....
Zerbinette
Zerbinette

Messages : 4453
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement GJ produit un contexte propice à l'antisémitisme

Message par Diviciac le Mer 13 Fév 2019 - 23:55

Zerbinette a écrit:Qd de Gaulle a choisi Pompidou comme premier ministre,il était non pas employé,mais directeur de la banque Rotschild!
Et alors,on n'a pas tagué Paris,ni emmerdé les juifs de l'époque!
Agnés Buzyn ,ex bru de simone Veil,faut lui cramer son ministère?????
On esr cernés par les cinglés!

Pompidou servait peut-être moins obséquieusement les très riches que Macron, il a peut-être oublié son rôle au service des banquiers. En prenant la présidence il n'était plus en mission commandée par Rotschild.  


La peste néo-libérale, qui démantèle la protection sociale et les services publics, nourrit la "lèpre nationaliste" qui monte en Europe. (B.Hamon )
Diviciac
Diviciac

Messages : 15406
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement GJ produit un contexte propice à l'antisémitisme

Message par Nadou le Jeu 14 Fév 2019 - 12:34

Zerbinette a écrit:Qd de Gaulle a choisi Pompidou comme premier ministre,il était non pas employé,mais directeur de la banque Rotschild!
Et alors,on n'a pas tagué Paris,ni emmerdé les juifs de l'époque!
Agnés Buzyn ,ex bru de simone Veil,faut lui cramer son ministère?????
On esr cernés par les cinglés!

La libération des camps était encore chaude, la parole des déportés va disparaître et la parole se libère d'abord sur les réseaux sociaux puis dans la rue.


Si Macron avait travaillé au crédit Agricole, le message serait TOTALEMENT différent !  Very Happy


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 21467
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement GJ produit un contexte propice à l'antisémitisme

Message par Diviciac le Jeu 14 Fév 2019 - 12:52

Nadou a écrit:
Zerbinette a écrit:Qd de Gaulle a choisi Pompidou comme premier ministre,il était non pas employé,mais directeur de la banque Rotschild!
Et alors,on n'a pas tagué Paris,ni emmerdé les juifs de l'époque!
Agnés Buzyn ,ex bru de simone Veil,faut lui cramer son ministère?????
On esr cernés par les cinglés!

La libération des camps était encore chaude, la parole des déportés va disparaître et la parole se libère d'abord sur les réseaux sociaux puis dans la rue.


Si Macron avait travaillé au crédit Agricole, le message serait TOTALEMENT différent !  Very Happy


C'est possible, le Crédit Agricole étant   " un réseau français de banques coopératives et mutualistes," et pas une banque d'affaires privée nominale, ça serait peut-être mieux passé.   


La peste néo-libérale, qui démantèle la protection sociale et les services publics, nourrit la "lèpre nationaliste" qui monte en Europe. (B.Hamon )
Diviciac
Diviciac

Messages : 15406
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement GJ produit un contexte propice à l'antisémitisme

Message par ledevois le Jeu 14 Fév 2019 - 12:55

Diviciac a écrit:
Nadou a écrit:

La libération des camps était encore chaude, la parole des déportés va disparaître et la parole se libère d'abord sur les réseaux sociaux puis dans la rue.


Si Macron avait travaillé au crédit Agricole, le message serait TOTALEMENT différent !  Very Happy


C'est possible, le Crédit Agricole étant   " un réseau français de banques coopératives et mutualistes," et pas une banque d'affaires privée nominale, ça serait peut-être mieux passé.   

 Nadou veut à tout prix que les gilets jaunes sont des antisémites -- 



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 9070
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement GJ produit un contexte propice à l'antisémitisme

Message par Fontsestian le Jeu 14 Fév 2019 - 14:20

ledevois a écrit:
Diviciac a écrit:


C'est possible, le Crédit Agricole étant   " un réseau français de banques coopératives et mutualistes," et pas une banque d'affaires privée nominale, ça serait peut-être mieux passé.   

 Nadou veut à tout prix que les gilets jaunes sont des antisémites -- 
 Pas LES gilets jaunes mais une large majorité de ceux qui continuent à sévir contre la République.


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
Fontsestian
Fontsestian

Messages : 3337
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 73
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement GJ produit un contexte propice à l'antisémitisme

Message par Fontsestian le Jeu 14 Fév 2019 - 14:21

Nadou a écrit:
Zerbinette a écrit:Qd de Gaulle a choisi Pompidou comme premier ministre,il était non pas employé,mais directeur de la banque Rotschild!
Et alors,on n'a pas tagué Paris,ni emmerdé les juifs de l'époque!
Agnés Buzyn ,ex bru de simone Veil,faut lui cramer son ministère?????
On esr cernés par les cinglés!

La libération des camps était encore chaude, la parole des déportés va disparaître et la parole se libère d'abord sur les réseaux sociaux puis dans la rue.


Si Macron avait travaillé au crédit Agricole, le message serait TOTALEMENT différent !  Very Happy
Tu appelles messages les vociférations à la Divi?


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
Fontsestian
Fontsestian

Messages : 3337
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 73
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement GJ produit un contexte propice à l'antisémitisme

Message par Fontsestian le Jeu 14 Fév 2019 - 14:23

Diviciac a écrit:
Nadou a écrit: Il n’y a qu’à prendre en considération les propos de ceux qui font référence au passage de M. Macron à la banque Rothschildles caricatures aux relents antisémites qui ont fleuri à droite comme à gauche. L’Etat, incarné par le président de la République, a été accusé d’être, dès son arrivée à l’Elysée, l’instrument des juifs.




C'est donc Macron qui "produit un contexte propice à l'antisémitisme"  et pas les gilets jaunes.  
On le pressentait depuis plusieurs semaines mais il se confirme jour après jours que vous avez basculé dans la plus insane connerie.


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
Fontsestian
Fontsestian

Messages : 3337
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 73
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement GJ produit un contexte propice à l'antisémitisme

Message par Fontsestian le Jeu 14 Fév 2019 - 14:32

Nadou a écrit:

Pourquoi le mouvement des « gilets jaunes » est-il utilisé par certains pour diffuser un discours antisémite ?



Pierre Birnbaum : Il est important de préciser d’emblée que le mouvement des « gilets jaunes » n’est pas un mouvement antisémite, mais qu’il produit un contexte propice à l’expression d’un antisémitisme profondément ancré qui associe les juifs au pouvoir et le pouvoir aux juifs. Le mouvement des « gilets jaunes » réfute la légitimité de l’Etat qui est perçu comme l’Etat des riches et, par extension pour certains, comme l’Etat des juifs.
Le mouvement des « gilets jaunes » n’est pas antisémite, mais il produit un contexte propice à l’expression d’un antisémitisme profondément ancré
Tout en exigeant de l’Etat une solution aux problèmes économiques et aux injustices sociales qui sont réelles, le mouvement des « gilets jaunes » s’attaque à ses emblèmes et rejette ses institutions, de l’Assemblée nationale aux divers ministères, et même à l’Elysée. Les cadres de la démocratie représentative sont réfutés car ils sont considérés comme étant aux mains d’une élite. Le peuple est, par opposition, pensé comme vertueux, pur, innocent de toute compromission avec le pouvoir de l’argent et le mouvement revendique pour lui l’application de la démocratie directe.

C’est dans ce contexte que des préjugés antisémites, qui existaient avant cette vague de contestation et existeront après, sont ravivés et exprimés. Non pas par le mouvement des « gilets jaunes » lui-même, mais à l’occasion de cette mobilisation. Depuis qu’ils existent, les sondages de la Commission nationale consultative des droits de l’homme dressent deux constats qui se vérifient année après année : autour de 60 % des Français estiment que les juifs sont liés à l’argent, et autour de 30 % d’entre eux considèrent que les juifs ont trop de pouvoir. Du fait de la prégnance de ces préjugés, l’hostilité au pouvoir et à l’argent se traduit pour certains par une hostilité aux juifs.


https://www.lemonde.fr/societe/article/2019/02/13/en-france-le-rejet-du-pouvoir-charrie-un-antisemitisme-plus-virulent-qu-ailleurs_5422922_3224.html



Quelles sont les racines historiques de cette relation entre rejet de l’Etat et rejet des juifs ?



L’association qui est faite entre le pouvoir et les juifs remonte à la nuit des temps. Les grands moments antisémites sont, en France, des périodes où l’on conteste à l’Etat sa légitimité. Lors de l’affaire Dreyfus, en 1898, cette contestation est doublée d’une revendication selon laquelle la culture chrétienne de la société française se trouverait menacée par une « République juive » qui se serait emparée de l’Etat.
Les grands moments antisémites sont, en France, des périodes où l’on conteste à l’Etat sa légitimité
En 1936, quand le Front populaire arrive au pouvoir et que Léon Blum est président du Conseil, on retrouve cette thématique de l’Etat confisqué par les juifs. Ces derniers sont présentés comme dénaturant la France réelle, la France chrétienne, la France de la terre, la France de toujours. Sous le régime de Vichy, ces idées arrivent au pouvoir, c’est la victoire de cette France antisémite traditionnelle. Après la guerre, dans les années 1950, le mouvement poujadiste, qui rejette l’Etat et ses élites, est également doté d’une forte composante antisémite.
Il est important de rappeler que ce qui se passe aujourd’hui n’est cependant pas comparable aux grandes mobilisations antisémites du passé. Des graffitis en marge d’une manifestation ne font pas une mobilisation antisémite. Mais dans les esprits de certains, l’équation demeure toujours la même : les juifs ont du pouvoir, donc ils contrôlent un Etat devenu illégitime que le peuple doit leur reprendre afin qu’il se conforme à ses propres valeurs.

Une hausse des actes antisémites a cependant été mesurée avant que la contestation du pouvoir ne se cristallise en une mobilisation massive…



C’est que la contestation de la légitimité du pouvoir existe en dehors de cette seule mobilisation. Le discours antisémite a explosé depuis le début du quinquennat d’Emmanuel Macron. Il n’y a qu’à prendre en considération les propos de ceux qui font référence au passage de M. Macron à la banque Rothschild, les caricatures aux relents antisémites qui ont fleuri à droite comme à gauche. L’Etat, incarné par le président de la République, a été accusé d’être, dès son arrivée à l’Elysée, l’instrument des juifs.
La contestation actuelle du pouvoir, en elle-même non antisémite, et ses dérives interviennent à une époque où l’on tue des juifs en France
Le populisme ambiant n’est pas fondamentalement antisémite. Mais en présentant l’Etat comme étant aux mains d’une oligarchie, on ne peut que nourrir un dérapage logique de la pensée guidé par les préjugés sur le pouvoir et la richesse des juifs. Il se traduit parfois en propos et actes antisémites. Cela n’est pas propre à la France. On le constate de nos jours aux Etats-Unis, où le courant populiste triomphant accuse l’establishment politique de Washington d’être aux mains des juifs. L’association des juifs au pouvoir et à l’Etat existe à des degrés divers partout dans le monde occidental.
Cependant, en France, l’Etat revêt une importance exceptionnelle. Dès lors, son rejet se révèle d’autant plus fort qu’il est considéré comme illégitime et charrie du même coup un antisémitisme plus virulent qu’ailleurs. On s’inscrit bien dans une continuité historique. Toutefois, ce début de siècle diffère d’autres moments de montée de l’antisémitisme car, période de Vichy mise à part, l’antisémitisme n’avait jamais conduit au meurtre dans l’Hexagone. Ce n’est plus le cas aujourd’hui : la contestation actuelle du pouvoir, en elle-même non antisémite, et ses dérives interviennent à une époque où, de l’affaire Ilan Halimi au meurtre de Mireille Knoll, sans oublier les tueries de Toulouse, on tue des juifs en France.


Je partage tout à fait cette analyse.
Dès la prise de pouvoir de Macron, on a vu fleurir des affiches, présentant Macron comme le banquier des juifs.
 
Les fachos multicolores qui sévissent aujourd'hui dans nos rues n'ont pas digéré leur défaite de 2017 et encore moins l'humiliation de leur candidate ultime lors du débat.


Ils réagissent donc selon leur habitude par la violence, l'intimidation et le mensonge, le mouvement des gilets jaunes qu'ils ont manipulé dès sa naissance est aujourd'hui ouvertement entre leurs mains et incarne donc leurs "valeurs": populisme, racisme, antisémitisme.



Ils bénéficient encore de la caution de quelques crétins utiles rancis dans les frustrations ou confits de gâtisme qui se la jouent héroïque en croyant donner un peu de sens à leur vie


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
Fontsestian
Fontsestian

Messages : 3337
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 73
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement GJ produit un contexte propice à l'antisémitisme

Message par Zerbinette le Jeu 14 Fév 2019 - 14:34

Comprenne qui voudra..........


." je vis et je pense à mes risques et périls... Ce qui fait que par moments, j' ai l' air d' un imbécile... J' y consens.. Je suis fier de ma bêtise."...V.Hugo.....
Zerbinette
Zerbinette

Messages : 4453
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement GJ produit un contexte propice à l'antisémitisme

Message par Diviciac le Jeu 14 Fév 2019 - 14:52

Fontsestian a écrit:
ledevois a écrit:

 Nadou veut à tout prix que les gilets jaunes sont des antisémites -- 
 Pas LES gilets jaunes mais une large majorité de ceux qui continuent à sévir contre la République.


Selon un sondage réalisé à l'heure de l'apéritif au bar de la Rade,  72 plage Estaque, 13016 Marseille.  


La peste néo-libérale, qui démantèle la protection sociale et les services publics, nourrit la "lèpre nationaliste" qui monte en Europe. (B.Hamon )
Diviciac
Diviciac

Messages : 15406
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement GJ produit un contexte propice à l'antisémitisme

Message par Diviciac le Jeu 14 Fév 2019 - 15:02

Fontsestian a écrit:
Diviciac a écrit:


C'est donc Macron qui "produit un contexte propice à l'antisémitisme"  et pas les gilets jaunes.  
On le pressentait depuis plusieurs semaines mais il se confirme jour après jours que vous avez basculé dans la plus insane connerie.

Essayez donc de lire et de réfléchir un peu au lieu d'invectiver bêtement : si la vague antisémite s'est accentuée dès l'arrivée de Manu au pouvoir , c'est donc que c'est lui qui la provoque.  


La peste néo-libérale, qui démantèle la protection sociale et les services publics, nourrit la "lèpre nationaliste" qui monte en Europe. (B.Hamon )
Diviciac
Diviciac

Messages : 15406
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement GJ produit un contexte propice à l'antisémitisme

Message par Diviciac le Jeu 14 Fév 2019 - 15:08

Fontsestian a écrit:
 
Les fachos multicolores qui sévissent aujourd'hui dans nos rues n'ont pas digéré leur défaite de 2017 et encore moins l'humiliation de leur candidate ultime lors du débat.


Ils réagissent donc selon leur habitude par la violence, l'intimidation et le mensonge, le mouvement des gilets jaunes qu'ils ont manipulé dès sa naissance est aujourd'hui ouvertement entre leurs mains et incarne donc leurs "valeurs": populisme, racisme, antisémitisme.



Ils bénéficient encore de la caution de quelques crétins utiles rancis dans les frustrations ou confits de gâtisme qui se la jouent héroïque en croyant donner un peu de sens à leur vie
 
Ah bon ? Ce ne sont plus ni Trump , ni Poutine , ni Di Maio , ni Maduro,  ni l'extrême gauche, qui "manipule le mouvement"  , c'est l'extrême droite française ?


La peste néo-libérale, qui démantèle la protection sociale et les services publics, nourrit la "lèpre nationaliste" qui monte en Europe. (B.Hamon )
Diviciac
Diviciac

Messages : 15406
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement GJ produit un contexte propice à l'antisémitisme

Message par Nadou le Jeu 14 Fév 2019 - 15:52

Diviciac a écrit:
Fontsestian a écrit:
Diviciac a écrit:


C'est donc Macron qui "produit un contexte propice à l'antisémitisme"  et pas les gilets jaunes.  
On le pressentait depuis plusieurs semaines mais il se confirme jour après jours que vous avez basculé dans la plus insane connerie.

Essayez donc de lire et de réfléchir un peu au lieu d'invectiver bêtement : si la vague antisémite s'est accentuée dès l'arrivée de Manu au pouvoir , c'est donc que c'est lui qui la provoque.  

Et ça aurait été pire si on avait élu un Juif !  chien1 on aurait dit alors " c'est de la faute de ce juif ! il n'aurait pas été élu, il n'y aurait pas d'antisémitisme ! c'est bien lui qui le provoque !"


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 21467
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement GJ produit un contexte propice à l'antisémitisme

Message par Nadou le Jeu 14 Fév 2019 - 15:55

Diviciac a écrit:
Fontsestian a écrit:
 
Les fachos multicolores qui sévissent aujourd'hui dans nos rues n'ont pas digéré leur défaite de 2017 et encore moins l'humiliation de leur candidate ultime lors du débat.


Ils réagissent donc selon leur habitude par la violence, l'intimidation et le mensonge, le mouvement des gilets jaunes qu'ils ont manipulé dès sa naissance est aujourd'hui ouvertement entre leurs mains et incarne donc leurs "valeurs": populisme, racisme, antisémitisme.



Ils bénéficient encore de la caution de quelques crétins utiles rancis dans les frustrations ou confits de gâtisme qui se la jouent héroïque en croyant donner un peu de sens à leur vie
 
Ah bon ? Ce ne sont plus ni Trump , ni Poutine , ni Di Maio , ni Maduro,  ni l'extrême gauche, qui "manipule le mouvement"  , c'est l'extrême droite française ?


Il y a plusieurs mouvances; ultra-droite, identitaires, fascistes soraliens ... ultra-gauche NPA, anarchistes, monarchistes, CGTistes et quelques GJ qui commencent à se poser des questions sur les réseaux, ça change. Je les suis et désormais, il y a des questionnements sur les influences des uns et des autres et ceux qui hurlent "PAS de POLITIQUE !"


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 21467
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement GJ produit un contexte propice à l'antisémitisme

Message par Diviciac le Jeu 14 Fév 2019 - 16:10

Nadou a écrit:
Diviciac a écrit:

Essayez donc de lire et de réfléchir un peu au lieu d'invectiver bêtement : si la vague antisémite s'est accentuée dès l'arrivée de Manu au pouvoir , c'est donc que c'est lui qui la provoque.  

Et ça aurait été pire si on avait élu un Juif !  it filloniste on aurait dit alors " c'est de la faute de ce juif ! il n'aurait pas été élu, il n'y aurait pas d'antisémitisme ! c'est bien lui qui le provoque !"


Fontestian est complètement cinglé avec ça: du temps de sarkozy il prétendait que ceux qui ne l'aimaient pas (donc toi incluse) étaient antisémites, là c'est parce que Manu a bossé pour un juif. C'est tout juste si ceux qui n'aimaient pas Fillon (du temps ou la girouette était  filloniste ) c'était parce que son tailleur était juif.
 C'est de la connerie à l'état pur . 


La peste néo-libérale, qui démantèle la protection sociale et les services publics, nourrit la "lèpre nationaliste" qui monte en Europe. (B.Hamon )
Diviciac
Diviciac

Messages : 15406
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement GJ produit un contexte propice à l'antisémitisme

Message par Diviciac le Jeu 14 Fév 2019 - 16:22

Nadou a écrit:
Diviciac a écrit:
 
Ah bon ? Ce ne sont plus ni Trump , ni Poutine , ni Di Maio , ni Maduro,  ni l'extrême gauche, qui "manipule le mouvement"  , c'est l'extrême droite française ?


Il y a plusieurs mouvances; ultra-droite, identitaires, fascistes soraliens ... ultra-gauche NPA, anarchistes, monarchistes, CGTistes et quelques GJ qui commencent à se poser des questions sur les réseaux, ça change. Je les suis et désormais, il y a des questionnements sur les influences des uns et des autres et ceux qui hurlent "PAS de POLITIQUE !"


Chez les gilets jaunes il y a même  d'anciens macronistes et un petit qui a déclaré  "Si c'est vouloir que le travail paie mieux, moi aussi je suis gilet jaune' !"  C'est un soralien,  un anarchiste  ou  un NPA, celui-là ?


La peste néo-libérale, qui démantèle la protection sociale et les services publics, nourrit la "lèpre nationaliste" qui monte en Europe. (B.Hamon )
Diviciac
Diviciac

Messages : 15406
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement GJ produit un contexte propice à l'antisémitisme

Message par ledevois le Jeu 14 Fév 2019 - 16:57

Diviciac a écrit:
Nadou a écrit:


Il y a plusieurs mouvances; ultra-droite, identitaires, fascistes soraliens ... ultra-gauche NPA, anarchistes, monarchistes, CGTistes et quelques GJ qui commencent à se poser des questions sur les réseaux, ça change. Je les suis et désormais, il y a des questionnements sur les influences des uns et des autres et ceux qui hurlent "PAS de POLITIQUE !"


Chez les gilets jaunes il y a même  d'anciens macronistes et un petit qui a déclaré  "Si c'est vouloir que le travail paie mieux, moi aussi je suis gilet jaune' !"  C'est un soralien,  un anarchiste  ou  un NPA, celui-là ?




 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 9070
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le mouvement GJ produit un contexte propice à l'antisémitisme

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum