La faillite, nous voilà !

Aller en bas

La faillite, nous voilà !

Message par Diviciac le Lun 4 Fév - 22:31

La dette de la France devrait frôler les 100 % du PIB en 2019

https://www.lemonde.fr/politique/article/2018/12/18/la-dette-de-la...
La dette de la France devrait frôler les 100 % du PIB en 2019 Le déficit public a été rehaussé de 2,8 % à 3,2 % du PIB l’an prochain, tenant compte des annonces d’Emmanuel Macron sur le ...
 "Le solde budgétaire en 2019 va largement franchir les 100 milliards de déficit pour l’Etat et sûrement les 100 % de dette publique », a mis en garde Eric Woerth, le président LR de la commission des finances de l’Assemblée. Ce seuil n’est qu’une marche de plus dans l’alourdissement de la dette tricolore qui devrait atteindre 98,7 % du PIB en 2018. Mais il est surveillé de très près à l’Elysée comme à Bercy. « On devrait être aux alentours de 99 % du PIB l’an prochain », veut croire une source à Bercy." 
Diviciac
Diviciac

Messages : 15406
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Re: La faillite, nous voilà !

Message par ledevois le Mar 5 Fév - 12:29

Alors les gueux vous le sentez l'augmentation du pouvoir d'achat avec les augmentations qui vont suivre --E D F plus 5,6 % au mois de juin --



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 9070
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Re: La faillite, nous voilà !

Message par Diviciac le Mar 5 Fév - 16:19

On à beau dire , Hollande en cinq ans avait patiemment réduit le déficit public annuel de 40% 

Manu la gabegie nous ramène à la case départ. 


La peste néo-libérale, qui démantèle la protection sociale et les services publics, nourrit la "lèpre nationaliste" qui monte en Europe. (B.Hamon )
Diviciac
Diviciac

Messages : 15406
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Re: La faillite, nous voilà !

Message par Zerbinette le Mar 5 Fév - 16:37

C'est vous qui le dites,or c'est faux!


Comment les hausses d'impôts ont plombé le quinquennat Hollande

GUILLAUME DE CALIGNON |  Le 05/09/16 à 14H37

+ DOCUMENT - Selon l'OFCE, les hausses d'impôt sur les ménages se sont élevées à 35 milliards entre 2012 et 2017. Cette augmentation des prélèvements était « incompatible » avec une baisse du chômage.

Si pour Jean-Christophe Cambadélis, le premier secrétaire du PS, le bilan de François Hollande est « globalement positif », paraphrasant Georges Marchais sur le bilan de l'URSS, tout le monde ne partage pas cette opinion. C'est le cas des économistes de l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE) qui se sont penchés sur les chiffres en début et en fin de quinquennat (voir document ci-dessous).
PUBLICITÉ
[url=https://www.teads.tv/viewable-outstream-formats/?utm_source=inread&utm_medium=credits&utm_campaign=invented by teads]inRead invented by Teads[/url]
Ils font un constat : malgré un recul au cours des derniers trimestres, mi-2017, le nombre de chômeurs au sens du Bureau international du travail (BIT) devrait rester supérieur de 100.000 à son niveau du deuxième trimestre 2012, c'est-à-dire quand François Hollande est arrivé au pouvoir. Selon les prévisions de l'OFCE, le nombre d'emplois aura augmenté de 720.000 en cinq ans mais cela ne sera pas suffisant pour réduire le chômage, étant donnée la démographie française.

« Il aurait fallu être plus clair "

« Les choix budgétaires faits pendant ce quinquennat ont eu pour objectif de réduire les déficits publics et la dette mais ils ont aussi été le facteur principal de la hausse du chômage à court terme », déplore Xavier Ragot, président de l'institut. Pour cet économiste, le pêché originel du quinquennat a été l'augmentation massive des prélèvement en début de mandat.
« Les effets récessifs des hausses d'impôts ont été sous-estimés et la volonté de rééquilibrage des finances publiques était incompatible avec un recul du chômage. Il aurait fallu être plus clair. Ainsi, les mesures en faveur de l'emploi n'ont pas permis de compenser la puissante contraction de la demande », estime le patron de ce think tank de gauche pour qui « la stabilisation de la dette publique était nécessaire. C'est le rythme de réduction des déficits qui a posé problème ", ajoute l'économiste keynésien.

Une politique en faveur des entreprises

La consolidation budgétaire française et européenne aurait ainsi eu un impact négatif de 0,8 point de PIB par an depuis 2012. Les prélèvements ont augmenté de 27 milliards d'euros quand on compare la dernière année du quinquennat à la première. Mais cette hausse a été extrêmement différenciée entre ménages et entreprises. La hausse des prélèvements obligatoires pour les ménages est estimée à 35 milliards d'euros entre 2012 et 2017 alors que la pression fiscale a reculé de 20,6 milliards pour les entreprises, selon les calculs de l'OFCE.




https://www.contrepoints.org/2016/09/15/265842-hollande-baisse-dimpots-cache-13-milliards-de-hausse...............


." je vis et je pense à mes risques et périls... Ce qui fait que par moments, j' ai l' air d' un imbécile... J' y consens.. Je suis fier de ma bêtise."...V.Hugo.....
Zerbinette
Zerbinette

Messages : 4453
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: La faillite, nous voilà !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum