Le prétendu " droit de cuissage"

Aller en bas

Le prétendu " droit de cuissage"

Message par Invité le Dim 3 Sep - 17:45

Le droit de cuissage


Encore une "légende noire", perpétrée au 18ème siècle et au 19ème siècle, par les "historiens" des Lumières, puis par les Romantiques, qui, pour mieux grandir leurs idées, abaissaient noircissaient à plaisir les époques précédentes .
Là aussi, il s'agit d'une évolution du langage et de la prononciation, qui est commune à toutes les langues et aussi à une méconnaissance - réelle ou voulue ( ? ) - des traditions.
Certes, le harcèlement sexuel, les abus sexuels sont de tous les temps, mais la réalité est toute autre .

Il s'agit d'un jeu de mots sur "droit de quitage", c à d d''"affranchissement" . Un serf qui mariait sa fille en dehors du domaine du hobereau local devait payer une certaine somme au seigneur.
Le cérémonial était le suivant. Le serf remet sa fille au seigneur qui la tient par la main. Il paye alors cette somme, et le seigneur lui rend sa fille qui est remise au marié.
Le terme de "quitage" s'est perdu et le reste n'a plus été compris.
"Quitage" se prononçait à peu près comme "cuissage", et l'imagination , surtout l'imagination des "Lumières" a fait le reste .
Car on ne trouve aucune allusion à ce " droit de cuissage" permettant aux seigneurs de "déflorer" les nouvelles mariées avant Voltaire !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prétendu " droit de cuissage"

Message par Nadou le Dim 3 Sep - 22:57

En réalité, outre le formariage (ou cullagium, donc), les seigneurs de l’époque auraient disposé du droit de jambage, consistant simplement à mettre sa jambe dans le lit conjugal, histoire de marquer son autorité comme il se doit. Bien sûr, on peut logiquement penser que certains Seigneurs aient abusé légèrement de leur prérogative, montrant à la belle autre chose que leur jambe… Mais il ne s’agirait là que de pratiques isolées, loin d’une quelconque législation les autorisant à cela! Et, franchement, que certains hommes abusent de leur pouvoir sur des femmes sous leur autorité n’est pas propre au Moyen-Age… si?


http://www.etaletaculture.fr/histoire/le-droit-de-cuissage-na-jamais-existe/


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
avatar
Nadou
Admin

Messages : 16089
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prétendu " droit de cuissage"

Message par Invité le Lun 4 Sep - 13:36

Nadou a écrit:En réalité, outre le formariage (ou cullagium, donc), les seigneurs de l’époque auraient disposé du droit de jambage, consistant simplement à mettre sa jambe dans le lit conjugal, histoire de marquer son autorité comme il se doit. Bien sûr, on peut logiquement penser que certains Seigneurs aient abusé légèrement de leur prérogative, montrant à la belle autre chose que leur jambe… Mais il ne s’agirait là que de pratiques isolées, loin d’une quelconque législation les autorisant à cela! Et, franchement, que certains hommes abusent de leur pouvoir sur des femmes sous leur autorité n’est pas propre au Moyen-Age… si?


http://www.etaletaculture.fr/histoire/le-droit-de-cuissage-na-jamais-existe/

Euh ? Il arrive que nous soyons d'accord ?!    Very Happy

En fait, à partie du XVIIIème siècle, on a beaucoup médit du " Moyen-Age" européen ; Mille ans, tout de même, ce n'est pas rien. Selon les auteurs ou les historiens, depuis l'an 476, ou 481, ou 506 , ou encore 511....jusque 1453, voire 1492.
Pourtant, TOUS les historiens que j'ai pu lire, quelles que soient leurs croyance ou incroyance religieuse, quelles que soient leur orientations politiques ( à l'exception des marxistes les plus extrêmes ), font le même constat.
Ce Moyen-Age était bien moins sanguinaire, bien moins violent, bien plus tourné vers la recherche intellectuelle et même technologique que l'Antiquité gréco-romaine qui l'a précédée.
Et on lui a imputé bien des crimes qui se sont passés ultérieurement . La chasse aux sorcières, qui a surtout sévi au XVIème siècle - oui, en pleine Renaissance - est un bon exemple ....ou encore l'esclavage, qui était une véritable institution dans l'Antiquité, qui a disparu à l'orée du Moyen-Age ( le servage n'est en rien comparable ), et a connu une véritable résurgence ....au XVIème siècle, avec la traite négrière .

MAIS on continuera de dire : " On n'est plus au Moyen-Age"; et les "Da Vinci Code", les " Le Nom de la Rose" ont encore de beaux jours devant eux  Cool

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le prétendu " droit de cuissage"

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum