Ventes d'armes à l'Arabie: le faux débat

Aller en bas

Ventes d'armes à l'Arabie: le faux débat

Message par Nadou le Ven 26 Oct - 18:35

Faut-il punir Riyad après l'affaire Khashoggi ? Et cesser d'exporter des armements à destination de ce pays? Pas si simple.



Après l'Arabie Saoudite, le Golfe Persique, la Turquie, les Etats-Unis, voilà le tour de l'Europe : l'onde de choc de l'assassinat du journaliste Jamal Khashoggi ne cesse de s'étendre. D'un côté, au nom de la morale universelle, des voix se lèvent pour dénoncer "l'ignominie" des livraisons d'armement françaises à Riyad ; de l'autre, on entend des cris d'orfraie contre la suspension des ventes d'armes de l'Allemagne aux Saoudiens, annoncée unilatéralement par la chancelière Merkel. 

Il y aura inévitablement un "après Khashoggi"

En définissant l'Arabie Saoudite comme un "partenaire stratégique", Bruno Le Maire a au fond résumé les termes du débat. Le pays de Mohammed ben Salman ("MBS") est engagé, on le sait, dans une guerre acharnée contre l'Iran, qu'il combat notamment au Yémen sans résultats militaires probants et en causant de tels ravages sur la population que l'ONU qualifie la situation humanitaire de "pire au monde". Mais il se trouve que Riyad est aussi le financier principal, avec les Emirats Arabes Unis, de la lutte anti-terroriste que mènent de leur côté les pays occidentaux, des derniers restes de Daech en Syrie aux djihadistes du Sahara. 

Dans le cadre des forces africaines conjointes du G5 Sahel (Mauritanie, Mali, Burkina-Faso, Niger, Tchad), que Paris a mis en place avec ténacité pour prendre la suite de l'opération Barkhane, les Saoudiens règlent près de la moitié des frais. De même, dans la vente des fameux BPC Mistral, que Paris a réussi à revendre à l'Egypte après avoir refusé de les céder à la Russie, qui les avait achetés au départ, ce sont encore les crédits saoudiens attribués au régime du maréchal Al-Sissi, ennemi des Frères musulmans comme l'est "MBS", qui ont facilité la transaction. 


Les contrats d'armes français signés avec Riyad, deuxième client de la France, ne relèvent donc pas d'un mercantilisme sauvage, ils s'inscrivent dans des intrications complexes. Ce qui n'induit pas que les relations bilatérales restent en l'état ; pour Paris, il y aura inévitablement une phase "après-Khashoggi". Si l'on veut vraiment punir "MBS", il faut rendre conditionnels d'autres échanges économiques encore plus stratégiques (notamment le pétrole, avec Total...). 

Les complexités de l'Allemagne

Les exportations d'armes allemandes, parmi lesquelles l'Arabie représente le deuxième client après l'Algérie, ont aussi leur part d'ambiguïté. Prise dans l'étau de la "Grosse Koalition" avec le SPD social-démocrate, Angel Merkel subit, depuis 2013, les pressions de la gauche allemande qui veut voir cesser les ventes d'armes à la péninsule arabique. Les industriels français ont même dû s'expliquer parce qu'ils utilisaient des composants allemands dans les véhicules blindés fournis à ces mêmes pays. 


Dans l'actuel contrat de coalition gouvernementale, toute nouvelle livraison d'armes à l'alliance dirigée par Riyad contre les rebelles Houthis du Yémen, est nommément interdite - sauf en ce qui concerne les accords déjà engagés. La chancelière, à la tête d'un assemblage politique de plus en plus menacé, a donc autant réagi en fonction de considérations internes, que l'affaire Khashoggi est venue accentuer. Même si elle aurait dû davantage prévenir Paris, il n'y a pas forcément de volte-face ou de coup bas de sa part ; pour mémoire, Paris et Berlin se sont engagés à signer un nouveau Traité de l'Elysée, le 22 janvier prochain et la coopération militaire est l'axe fort de la relance franco-allemande.  



https://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/ventes-d-armes-a-l-arabie-le-faux-debat_2044607.html


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
avatar
Nadou
Admin

Messages : 18345
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ventes d'armes à l'Arabie: le faux débat

Message par keltys le Ven 26 Oct - 18:47

Coopération militaire avec un pays qui a une minuscule armée qui nous laissera nous débrouiller tout seul en cas de conflits, je pense qu'il s'agit d'une erreur, Merckel va encore nous la mettre profond

keltys

Messages : 2104
Date d'inscription : 03/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ventes d'armes à l'Arabie: le faux débat

Message par magicfly le Ven 26 Oct - 21:36

keltys a écrit:Coopération militaire avec un pays qui a une minuscule armée qui nous laissera nous débrouiller tout seul en cas de conflits, je pense qu'il s'agit d'une erreur, Merckel va encore nous la mettre profond



Tu veux parler de l'Allemagne ou de l'Arabie?

Indice de puissance militaire: Très élevé (<0,2) ; Élevé (0,2 – 0,5) ; Moyen (0,5 – 1) ; Faible (1 – 2) ; Très faible (>2).

CLASSEMENT DES ÉTATS DU MONDE
PAR PUISSANCE MILITAIRE EN 2017

SOURCE: GLOBALFIREPOWER












































 1États-Unis0,0857
 2Russie0,0929
 3Chine0,0945
 4Inde0,1593
 5France0,1914
 6Royaume-Uni0,2131
 7Japon0,2137
 8Turquie0,2491
 9Allemagne0,2609
 24Arabie saoudite0,4302
avatar
magicfly

Messages : 5646
Date d'inscription : 03/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ventes d'armes à l'Arabie: le faux débat

Message par Vojnik Sreće le Sam 27 Oct - 1:14

C'est l'hypocrite de nos dirigeants qui est largement incomprise et dénoncée.

Un jour, les occidentaux décrètent un embargo contre un pays X ou Y pour défendre les droits de l'Homme et le lendemain, ils défendent cette ignoble monarchie absolue en lui trouvant des excuses bidons du style " ils font des efforts ! " ... " il essayent très très forts de ne pas lapider + d'une femme par semaine " (je l'ai inventé celle-ci, hein ^^') etc.

Je crois que les français (et les européens) peuvent entendre que nous avons des alliés et que pour ces raisons... nous nous devons d'être plus tolérants avec eux qu'avec les autres, qui ne sont pas nos alliés. C'est audible.

Après, j'exècre l'Arabie Saoudite. C'est un allié en carton... qui finance le salafisme puisque cette idéologie mortifère est née là-bas ! L'Arabie Saoudite est un allié de circonstances... une raison de plus pour se séparer de notre dépendance aux énergies fossiles. C'est une nécessité géo-politique de première importance.




R.I.P 2 my youth
avatar
Vojnik Sreće

Messages : 403
Date d'inscription : 24/09/2018
Localisation : Normandie

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ventes d'armes à l'Arabie: le faux débat

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum