Un nouveau parti se profile..........à droite toute!

Aller en bas

Un nouveau parti se profile..........à droite toute!

Message par Zerbinette le Mer 24 Oct - 12:27

Baromètre : Marion Maréchal devant Wauquiez chez les sympathisants LR

Une première dans notre baromètre Ipsos-« Le Point » : au sein même des Républicains, la cote de popularité de l'ex-députée FN dépasse celle du chef du parti.

Par Laureline Dupont
Publié le 24/10/2018 à 11:00 | Le Point.fr



On avait laissé la droite fracturée par l'affaire Fillon et la campagne présidentielle opposant au sein même des Républicains « un noyau radicalisé », selon l'expression d'Alain Juppé, et une droite plus apaisée, « l'autre rive » du macronisme pour reprendre cette fois le terme du bientôt conseiller spécial élyséen Philippe Grangeon. À regarder de plus près notre baromètre Ipsos-Le Point du mois d'octobre 2018, les débuts du quinquennat d'Emmanuel Macron et la présence à ses côtés du juppéiste Édouard Philippe semblent avoir fini de vider Les Républicains de leur substance modérée.
Pour la première fois, Marion Maréchal obtient 44 % d'opinions favorables auprès des sympathisants LR contre 52 % d'avis négatifs (- 12). Un bond de 13 points depuis septembre dernier qui lui permet de passer de la 14e à la 8e place dans le classement des personnalités politiques préférées du mouvement de droite. Et de coiffer au poteau celui qui est pourtant patron du premier parti d'opposition, Laurent Wauquiez, relégué au 10e rang (il perd deux places).

Libéralisme économique


Pour Federico Vacas, directeur adjoint du département politique et opinion d'Ipsos, cette très nette amélioration de l'image de Marion Maréchal dans un électorat de droite classique « montre une certaine radicalisation des sympathisants LR qu'elle parvient à capter grâce à un discours débarrassé d'une certaine forme d'étatisme ». Celui-là même que Florian Philippot s'est évertué à injecter dans la doctrine frontiste portée par Marine Le Pen et qui a fini par déboussoler une partie de l'électorat du Front national plus habitué au libéralisme échevelé de Jean-Marie Le Pen. Le positionnement économique de Marion Maréchal contribuerait donc à séduire des Républicains au détriment de Laurent Wauquiez, qui peine pour sa part à conquérir la bienveillance de sa famille politique.

Wauquiez silencieux


Les silences du leader LR justifiés par une volonté d'être « dans le temps long » finissent aussi par laisser de l'espace à d'autres responsables politiques et par inquiéter ses lieutenants. Jusqu'à présent, l'ancienne députée FN du Vaucluse n'avait jamais dépassé la barre des 40 % de jugements favorables auprès des sympathisants LR. Une fois, seulement une, elle les avait frôlés en réunissant 39 % d'opinions positives de ce côté-là du spectre électoral. Nous étions alors en juillet 2017, la droite venait de perdre l'élection présidentielle et la nièce de Marine Le Pen d'annoncer son retrait de la vie politique pour raisons personnelles.
Les mois suivants, la cote de popularité de Marion Maréchal auprès des sympathisants LR oscillait entre des scores plus classiques pour un leader frontiste, souvent entre 26 % et 28 % de jugements positifs.
Un an plus tard, le 31 mai 2018, elle réapparaît pour la première fois en France lors d'un colloque intitulé « Débranchons Mai 68 », organisé à Paris. Conséquence directe ou pur hasard, au mois de juin 2018, elle récolte 38 % d'opinions favorables chez les sympathisants LR.

Marine Le Pen talonnée


Et du côté du Rassemblement national ? Si Marine Le Pen reste solide avec 89 % de jugements positifs, elle est ce mois-ci talonnée par sa nièce qui gagne 3 points et atteint 85 % d'avis favorables. De quoi revisiter l'adage selon lequel les absents ont toujours tort. Pour Marion Maréchal, il semblerait que ce soit le contraire.


L'avenir n'est pas ce qui va nous arriver,mais ce que nous allons faire.
avatar
Zerbinette

Messages : 3449
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau parti se profile..........à droite toute!

Message par ledevois le Mer 24 Oct - 12:38

Zerbinette a écrit:Baromètre : Marion Maréchal devant Wauquiez chez les sympathisants LR

Une première dans notre baromètre Ipsos-« Le Point » : au sein même des Républicains, la cote de popularité de l'ex-députée FN dépasse celle du chef du parti.



Par Laureline Dupont
Publié le 24/10/2018 à 11:00 | Le Point.fr



On avait laissé la droite fracturée par l'affaire Fillon et la campagne présidentielle opposant au sein même des Républicains « un noyau radicalisé », selon l'expression d'Alain Juppé, et une droite plus apaisée, « l'autre rive » du macronisme pour reprendre cette fois le terme du bientôt conseiller spécial élyséen Philippe Grangeon. À regarder de plus près notre baromètre Ipsos-Le Point du mois d'octobre 2018, les débuts du quinquennat d'Emmanuel Macron et la présence à ses côtés du juppéiste Édouard Philippe semblent avoir fini de vider Les Républicains de leur substance modérée.
Pour la première fois, Marion Maréchal obtient 44 % d'opinions favorables auprès des sympathisants LR contre 52 % d'avis négatifs (- 12). Un bond de 13 points depuis septembre dernier qui lui permet de passer de la 14e à la 8e place dans le classement des personnalités politiques préférées du mouvement de droite. Et de coiffer au poteau celui qui est pourtant patron du premier parti d'opposition, Laurent Wauquiez, relégué au 10e rang (il perd deux places).

Libéralisme économique




Pour Federico Vacas, directeur adjoint du département politique et opinion d'Ipsos, cette très nette amélioration de l'image de Marion Maréchal dans un électorat de droite classique « montre une certaine radicalisation des sympathisants LR qu'elle parvient à capter grâce à un discours débarrassé d'une certaine forme d'étatisme ». Celui-là même que Florian Philippot s'est évertué à injecter dans la doctrine frontiste portée par Marine Le Pen et qui a fini par déboussoler une partie de l'électorat du Front national plus habitué au libéralisme échevelé de Jean-Marie Le Pen. Le positionnement économique de Marion Maréchal contribuerait donc à séduire des Républicains au détriment de Laurent Wauquiez, qui peine pour sa part à conquérir la bienveillance de sa famille politique.

Wauquiez silencieux




Les silences du leader LR justifiés par une volonté d'être « dans le temps long » finissent aussi par laisser de l'espace à d'autres responsables politiques et par inquiéter ses lieutenants. Jusqu'à présent, l'ancienne députée FN du Vaucluse n'avait jamais dépassé la barre des 40 % de jugements favorables auprès des sympathisants LR. Une fois, seulement une, elle les avait frôlés en réunissant 39 % d'opinions positives de ce côté-là du spectre électoral. Nous étions alors en juillet 2017, la droite venait de perdre l'élection présidentielle et la nièce de Marine Le Pen d'annoncer son retrait de la vie politique pour raisons personnelles.
Les mois suivants, la cote de popularité de Marion Maréchal auprès des sympathisants LR oscillait entre des scores plus classiques pour un leader frontiste, souvent entre 26 % et 28 % de jugements positifs.
Un an plus tard, le 31 mai 2018, elle réapparaît pour la première fois en France lors d'un colloque intitulé « Débranchons Mai 68 », organisé à Paris. Conséquence directe ou pur hasard, au mois de juin 2018, elle récolte 38 % d'opinions favorables chez les sympathisants LR.

Marine Le Pen talonnée




Et du côté du Rassemblement national ? Si Marine Le Pen reste solide avec 89 % de jugements positifs, elle est ce mois-ci talonnée par sa nièce qui gagne 3 points et atteint 85 % d'avis favorables. De quoi revisiter l'adage selon lequel les absents ont toujours tort. Pour Marion Maréchal, il semblerait que ce soit le contraire.

 Peut être un peu jeune cette fois-ci ;pour que les Français lui fassent confiance --



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
avatar
ledevois

Messages : 7333
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 78
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau parti se profile..........à droite toute!

Message par magicfly le Mer 24 Oct - 13:54

Zerbinette a écrit:Baromètre : Marion Maréchal devant Wauquiez chez les sympathisants LR

Une première dans notre baromètre Ipsos-« Le Point » : au sein même des Républicains, la cote de popularité de l'ex-députée FN dépasse celle du chef du parti.



Par Laureline Dupont
Publié le 24/10/2018 à 11:00 | Le Point.fr



On avait laissé la droite fracturée par l'affaire Fillon et la campagne présidentielle opposant au sein même des Républicains « un noyau radicalisé », selon l'expression d'Alain Juppé, et une droite plus apaisée, « l'autre rive » du macronisme pour reprendre cette fois le terme du bientôt conseiller spécial élyséen Philippe Grangeon. À regarder de plus près notre baromètre Ipsos-Le Point du mois d'octobre 2018, les débuts du quinquennat d'Emmanuel Macron et la présence à ses côtés du juppéiste Édouard Philippe semblent avoir fini de vider Les Républicains de leur substance modérée.
Pour la première fois, Marion Maréchal obtient 44 % d'opinions favorables auprès des sympathisants LR contre 52 % d'avis négatifs (- 12). Un bond de 13 points depuis septembre dernier qui lui permet de passer de la 14e à la 8e place dans le classement des personnalités politiques préférées du mouvement de droite. Et de coiffer au poteau celui qui est pourtant patron du premier parti d'opposition, Laurent Wauquiez, relégué au 10e rang (il perd deux places).

Libéralisme économique




Pour Federico Vacas, directeur adjoint du département politique et opinion d'Ipsos, cette très nette amélioration de l'image de Marion Maréchal dans un électorat de droite classique « montre une certaine radicalisation des sympathisants LR qu'elle parvient à capter grâce à un discours débarrassé d'une certaine forme d'étatisme ». Celui-là même que Florian Philippot s'est évertué à injecter dans la doctrine frontiste portée par Marine Le Pen et qui a fini par déboussoler une partie de l'électorat du Front national plus habitué au libéralisme échevelé de Jean-Marie Le Pen. Le positionnement économique de Marion Maréchal contribuerait donc à séduire des Républicains au détriment de Laurent Wauquiez, qui peine pour sa part à conquérir la bienveillance de sa famille politique.

Wauquiez silencieux




Les silences du leader LR justifiés par une volonté d'être « dans le temps long » finissent aussi par laisser de l'espace à d'autres responsables politiques et par inquiéter ses lieutenants. Jusqu'à présent, l'ancienne députée FN du Vaucluse n'avait jamais dépassé la barre des 40 % de jugements favorables auprès des sympathisants LR. Une fois, seulement une, elle les avait frôlés en réunissant 39 % d'opinions positives de ce côté-là du spectre électoral. Nous étions alors en juillet 2017, la droite venait de perdre l'élection présidentielle et la nièce de Marine Le Pen d'annoncer son retrait de la vie politique pour raisons personnelles.
Les mois suivants, la cote de popularité de Marion Maréchal auprès des sympathisants LR oscillait entre des scores plus classiques pour un leader frontiste, souvent entre 26 % et 28 % de jugements positifs.
Un an plus tard, le 31 mai 2018, elle réapparaît pour la première fois en France lors d'un colloque intitulé « Débranchons Mai 68 », organisé à Paris. Conséquence directe ou pur hasard, au mois de juin 2018, elle récolte 38 % d'opinions favorables chez les sympathisants LR.

Marine Le Pen talonnée




Et du côté du Rassemblement national ? Si Marine Le Pen reste solide avec 89 % de jugements positifs, elle est ce mois-ci talonnée par sa nièce qui gagne 3 points et atteint 85 % d'avis favorables. De quoi revisiter l'adage selon lequel les absents ont toujours tort. Pour Marion Maréchal, il semblerait que ce soit le contraire.
Un autre adage dit "préférer l'original à la copie" or ce qui reste de l'ex UMP a depuis longtemps le coeur à l'extrême droite. Ils ont tjrs été contre le front républicain.
avatar
magicfly

Messages : 5632
Date d'inscription : 03/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau parti se profile..........à droite toute!

Message par ledevois le Mer 24 Oct - 17:03

magicfly a écrit:
Zerbinette a écrit:Baromètre : Marion Maréchal devant Wauquiez chez les sympathisants LR

Une première dans notre baromètre Ipsos-« Le Point » : au sein même des Républicains, la cote de popularité de l'ex-députée FN dépasse celle du chef du parti.





Par Laureline Dupont
Publié le 24/10/2018 à 11:00 | Le Point.fr



On avait laissé la droite fracturée par l'affaire Fillon et la campagne présidentielle opposant au sein même des Républicains « un noyau radicalisé », selon l'expression d'Alain Juppé, et une droite plus apaisée, « l'autre rive » du macronisme pour reprendre cette fois le terme du bientôt conseiller spécial élyséen Philippe Grangeon. À regarder de plus près notre baromètre Ipsos-Le Point du mois d'octobre 2018, les débuts du quinquennat d'Emmanuel Macron et la présence à ses côtés du juppéiste Édouard Philippe semblent avoir fini de vider Les Républicains de leur substance modérée.
Pour la première fois, Marion Maréchal obtient 44 % d'opinions favorables auprès des sympathisants LR contre 52 % d'avis négatifs (- 12). Un bond de 13 points depuis septembre dernier qui lui permet de passer de la 14e à la 8e place dans le classement des personnalités politiques préférées du mouvement de droite. Et de coiffer au poteau celui qui est pourtant patron du premier parti d'opposition, Laurent Wauquiez, relégué au 10e rang (il perd deux places).

Libéralisme économique






Pour Federico Vacas, directeur adjoint du département politique et opinion d'Ipsos, cette très nette amélioration de l'image de Marion Maréchal dans un électorat de droite classique « montre une certaine radicalisation des sympathisants LR qu'elle parvient à capter grâce à un discours débarrassé d'une certaine forme d'étatisme ». Celui-là même que Florian Philippot s'est évertué à injecter dans la doctrine frontiste portée par Marine Le Pen et qui a fini par déboussoler une partie de l'électorat du Front national plus habitué au libéralisme échevelé de Jean-Marie Le Pen. Le positionnement économique de Marion Maréchal contribuerait donc à séduire des Républicains au détriment de Laurent Wauquiez, qui peine pour sa part à conquérir la bienveillance de sa famille politique.

Wauquiez silencieux






Les silences du leader LR justifiés par une volonté d'être « dans le temps long » finissent aussi par laisser de l'espace à d'autres responsables politiques et par inquiéter ses lieutenants. Jusqu'à présent, l'ancienne députée FN du Vaucluse n'avait jamais dépassé la barre des 40 % de jugements favorables auprès des sympathisants LR. Une fois, seulement une, elle les avait frôlés en réunissant 39 % d'opinions positives de ce côté-là du spectre électoral. Nous étions alors en juillet 2017, la droite venait de perdre l'élection présidentielle et la nièce de Marine Le Pen d'annoncer son retrait de la vie politique pour raisons personnelles.
Les mois suivants, la cote de popularité de Marion Maréchal auprès des sympathisants LR oscillait entre des scores plus classiques pour un leader frontiste, souvent entre 26 % et 28 % de jugements positifs.
Un an plus tard, le 31 mai 2018, elle réapparaît pour la première fois en France lors d'un colloque intitulé « Débranchons Mai 68 », organisé à Paris. Conséquence directe ou pur hasard, au mois de juin 2018, elle récolte 38 % d'opinions favorables chez les sympathisants LR.

Marine Le Pen talonnée






Et du côté du Rassemblement national ? Si Marine Le Pen reste solide avec 89 % de jugements positifs, elle est ce mois-ci talonnée par sa nièce qui gagne 3 points et atteint 85 % d'avis favorables. De quoi revisiter l'adage selon lequel les absents ont toujours tort. Pour Marion Maréchal, il semblerait que ce soit le contraire.
Un autre adage dit "préférer l'original à la copie" or ce qui reste de l'ex UMP a depuis longtemps le coeur à l'extrême droite. Ils ont tjrs été contre le front républicain.

 Complètement faux --



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
avatar
ledevois

Messages : 7333
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 78
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau parti se profile..........à droite toute!

Message par Fontsestian le Mer 24 Oct - 19:35

Zerbinette a écrit:Baromètre : Marion Maréchal devant Wauquiez chez les sympathisants LR

Une première dans notre baromètre Ipsos-« Le Point » : au sein même des Républicains, la cote de popularité de l'ex-députée FN dépasse celle du chef du parti.



Par Laureline Dupont
Publié le 24/10/2018 à 11:00 | Le Point.fr



On avait laissé la droite fracturée par l'affaire Fillon et la campagne présidentielle opposant au sein même des Républicains « un noyau radicalisé », selon l'expression d'Alain Juppé, et une droite plus apaisée, « l'autre rive » du macronisme pour reprendre cette fois le terme du bientôt conseiller spécial élyséen Philippe Grangeon. À regarder de plus près notre baromètre Ipsos-Le Point du mois d'octobre 2018, les débuts du quinquennat d'Emmanuel Macron et la présence à ses côtés du juppéiste Édouard Philippe semblent avoir fini de vider Les Républicains de leur substance modérée.
Pour la première fois, Marion Maréchal obtient 44 % d'opinions favorables auprès des sympathisants LR contre 52 % d'avis négatifs (- 12). Un bond de 13 points depuis septembre dernier qui lui permet de passer de la 14e à la 8e place dans le classement des personnalités politiques préférées du mouvement de droite. Et de coiffer au poteau celui qui est pourtant patron du premier parti d'opposition, Laurent Wauquiez, relégué au 10e rang (il perd deux places).

Libéralisme économique




Pour Federico Vacas, directeur adjoint du département politique et opinion d'Ipsos, cette très nette amélioration de l'image de Marion Maréchal dans un électorat de droite classique « montre une certaine radicalisation des sympathisants LR qu'elle parvient à capter grâce à un discours débarrassé d'une certaine forme d'étatisme ». Celui-là même que Florian Philippot s'est évertué à injecter dans la doctrine frontiste portée par Marine Le Pen et qui a fini par déboussoler une partie de l'électorat du Front national plus habitué au libéralisme échevelé de Jean-Marie Le Pen. Le positionnement économique de Marion Maréchal contribuerait donc à séduire des Républicains au détriment de Laurent Wauquiez, qui peine pour sa part à conquérir la bienveillance de sa famille politique.

Wauquiez silencieux




Les silences du leader LR justifiés par une volonté d'être « dans le temps long » finissent aussi par laisser de l'espace à d'autres responsables politiques et par inquiéter ses lieutenants. Jusqu'à présent, l'ancienne députée FN du Vaucluse n'avait jamais dépassé la barre des 40 % de jugements favorables auprès des sympathisants LR. Une fois, seulement une, elle les avait frôlés en réunissant 39 % d'opinions positives de ce côté-là du spectre électoral. Nous étions alors en juillet 2017, la droite venait de perdre l'élection présidentielle et la nièce de Marine Le Pen d'annoncer son retrait de la vie politique pour raisons personnelles.
Les mois suivants, la cote de popularité de Marion Maréchal auprès des sympathisants LR oscillait entre des scores plus classiques pour un leader frontiste, souvent entre 26 % et 28 % de jugements positifs.
Un an plus tard, le 31 mai 2018, elle réapparaît pour la première fois en France lors d'un colloque intitulé « Débranchons Mai 68 », organisé à Paris. Conséquence directe ou pur hasard, au mois de juin 2018, elle récolte 38 % d'opinions favorables chez les sympathisants LR.

Marine Le Pen talonnée




Et du côté du Rassemblement national ? Si Marine Le Pen reste solide avec 89 % de jugements positifs, elle est ce mois-ci talonnée par sa nièce qui gagne 3 points et atteint 85 % d'avis favorables. De quoi revisiter l'adage selon lequel les absents ont toujours tort. Pour Marion Maréchal, il semblerait que ce soit le contraire.
Ce qu'elle sera on n'en sait rien mais incontestablement cette jeune femme a de la cervelle, elle a fait un parcours extrêmement habile en évitant les erreurs de sa tante.



Elle a bien perçu la ringardisation de Marine du fait d'une campagne mal ficelée et d'un débat calamiteux et son retrait volontaire de l'AN l'exonère de la lourde réputation de carriérisme de sa famille.


Elles s'applique à séduire très au delà de l'électorat FN et son jeune âge lui permet d'attendre patiemment en préparant soigneusement ses équipes.


De plus elle est charismatique, charmante, de quoi faire rêver parmi les deux sexes en drainant les sympathies et les suffrages.


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
avatar
Fontsestian

Messages : 2282
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 73
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un nouveau parti se profile..........à droite toute!

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum