Nos "amis" les émirs........

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Nos "amis" les émirs........

Message par Nadou le Sam 13 Oct - 15:28

Zerbinette a écrit:Si vraiment cet homme a été torturé,découpé en mx,et emporté par les ressortissants emiratis ds l'avion qui partait ,on dépasse le scandale d'état!
Après,si certains trouvent que c'est "normal".......tant qu'ils ne sont pas obligés de s'y rendre.......

En France, un scandale d'Etat, c'est un garde du corps qui bouscule des manifestants, en Arabie Saoudite, on peut tuer des journalistes.

Nadou
Admin

Messages : 17432
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos "amis" les émirs........

Message par Zerbinette le Sam 13 Oct - 16:10

Benalla,avec les pendules qui ont été "chiées" il doit savoir l'heure partout ou il va!


L'avenir n'est pas ce qui va nous arriver,mais ce que nous allons faire.
avatar
Zerbinette

Messages : 3111
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos "amis" les émirs........

Message par Zerbinette le Dim 14 Oct - 9:00

Plus de dix jours après la disparition du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, la thèse de l'assassinat commandité par Riyad est avancée par plusieurs médias turcs. Du côté des puissances occidentales, le ton monte.
Une disparition qui sème l'effroi dans l'opinion et le trouble dans les relations internationales. Jamal Khashoggi, journaliste saoudien et opposant au régime de Riyad, est porté disparu depuis le 2 octobre après s'être rendu au consulat d'Arabie saoudite à Istanbul en Turquie chercher un document nécessaire à son futur mariage. Si le royaume wahhabite nie toute implication, il freine sa participation à l'enquête. À Washington, Donald Trump se fait de plus en plus menaçant.
» LIRE AUSSI - Barbouzes, scie à os... Le récit glaçant de l'assassinat de Jamal Khashoggi par un commando saoudien
Des enregistrements à l'aide de sa montre connectée
Selon les quotidiens turcs Sözcü et Milliyet, Jamal Khashoggi portait, lorsqu'il est entré au consulat, une «montre intelligente» Apple connectée à un iPhone qu'il avait laissé à sa fiancée, Hatice Cengiz. Des enregistrements audio ont ainsi été transmis au téléphone et sont actuellement examinés par la justice turque. Toutefois, tandis que Milliyet précise que des cris et une querelle ont été enregistrés, Sözcü avance que seuls des dialogues, mais pas de cris, sont entendus dans l'enregistrement de «quelques minutes».


L'avenir n'est pas ce qui va nous arriver,mais ce que nous allons faire.
avatar
Zerbinette

Messages : 3111
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos "amis" les émirs........

Message par Sapeur Lipopète le Dim 14 Oct - 9:18

Nadou a écrit:En France, un scandale d'Etat, c'est un garde du corps qui bouscule des manifestants, en Arabie Saoudite, on peut tuer des journalistes.

Argument stupide !
avatar
Sapeur Lipopète

Messages : 1110
Date d'inscription : 27/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos "amis" les émirs........

Message par Tiote valisse le Dim 14 Oct - 9:34

Sapeur Lipopète a écrit:
Nadou a écrit:En France, un scandale d'Etat, c'est un garde du corps qui bouscule des manifestants, en Arabie Saoudite, on peut tuer des journalistes.

Argument stupide !
Je serai aussi bref ... POURQUOI  Question


avatar
Tiote valisse

Messages : 1187
Date d'inscription : 20/02/2018
Age : 82
Localisation : Hauts de France

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos "amis" les émirs........

Message par Zigomar17 le Dim 14 Oct - 10:16

International - 12.10.2018
Journaliste saoudien disparu: Trump ne voit pas de motif pour des sanctions contre Riyad.
En dépit de la disparition mystérieuse du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, Washington ne compte pas suspendre ses ventes d'armes à Riyad, a promis le Président Trump.
Bien que le journaliste saoudien Jamal Khashoggi soit «de toute évidence mort», cela ne peut pas servir de prétexte pour imposer des sanctions à l'encontre de Riyad, qui achète pour des centaines de millions de dollars d'armes américaines, a expliqué Donald Trump aux journalistes.
«Nous allons étudier cela très sérieusement. Je n'aime pas cela du tout. C'est un précédent terrible, terrible», a souligné le Président américain en référence à la disparition du journaliste tout en excluant un éventuel gel des ventes d'armes américaines à Riyad en guise de sanctions.
Selon lui, les Saoudiens «dépensent 110 milliards de dollars en équipements militaires et sur des choses qui créent des emplois» aux États-Unis.
«Je n'aime pas l'idée de mettre fin à un investissement de 110 milliards de dollars aux États-Unis», a conclu le locataire de la Maison-Blanche ajoutant qu'il existait «certainement d'autres moyens de gérer la situation».


Tout est dit en ce qui concerne les très improbables sanctions américaines à l'encontre de l'Arabie Saoudite...Il ne faut surtout pas oublier qu'il y a eu un précédent en la matière...l'attentat du 11 septembre 2001 contre les twin towers du World Trade Center qui a fait plusieurs milliers de morts...la plupart des terroristes, dont les organisateurs de l'attentat, étaient des Saoudiens...plusieurs enquêtes, officielles, ultérieures l'ont démontré...Sans qu'il y ait, à ce jour, la moindre sanction économique, la moindre mesure militaire ou diplomatique de rétorsion qui soit prise à l'encontre de Riyad...que l'administration américaine soit Républicaine ou Démocrate...
Business is business...
avatar
Zigomar17

Messages : 756
Date d'inscription : 15/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos "amis" les émirs........

Message par ledevois le Dim 14 Oct - 10:45

Zigomar17 a écrit:International - 12.10.2018
Journaliste saoudien disparu: Trump ne voit pas de motif pour des sanctions contre Riyad.
En dépit de la disparition mystérieuse du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, Washington ne compte pas suspendre ses ventes d'armes à Riyad, a promis le Président Trump.
Bien que le journaliste saoudien Jamal Khashoggi soit «de toute évidence mort», cela ne peut pas servir de prétexte pour imposer des sanctions à l'encontre de Riyad, qui achète pour des centaines de millions de dollars d'armes américaines, a expliqué Donald Trump aux journalistes.
«Nous allons étudier cela très sérieusement. Je n'aime pas cela du tout. C'est un précédent terrible, terrible», a souligné le Président américain en référence à la disparition du journaliste tout en excluant un éventuel gel des ventes d'armes américaines à Riyad en guise de sanctions.
Selon lui, les Saoudiens «dépensent 110 milliards de dollars en équipements militaires et sur des choses qui créent des emplois» aux États-Unis.
«Je n'aime pas l'idée de mettre fin à un investissement de 110 milliards de dollars aux États-Unis», a conclu le locataire de la Maison-Blanche ajoutant qu'il existait «certainement d'autres moyens de gérer la situation».


Tout est dit en ce qui concerne les très improbables sanctions américaines à l'encontre de l'Arabie Saoudite...Il ne faut surtout pas oublier qu'il y a eu un précédent en la matière...l'attentat du 11 septembre 2001 contre les twin towers du World Trade Center qui a fait plusieurs milliers de morts...la plupart des terroristes, dont les organisateurs de l'attentat, étaient des Saoudiens...plusieurs enquêtes, officielles, ultérieures l'ont démontré...Sans qu'il y ait, à ce jour, la moindre sanction économique, la moindre mesure militaire ou diplomatique de rétorsion qui soit prise à l'encontre de Riyad...que l'administration américaine soit Républicaine ou Démocrate...
Business is business...
Il est évident que l’Amérique met tout en œuvre pour disculper l’Arabie Saoudite --; et rien du côté de l'U E -



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
avatar
ledevois

Messages : 6795
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 78
Localisation : Cévennes france--Tarragone Catalagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos "amis" les émirs........

Message par Nadou le Dim 14 Oct - 10:50

Sapeur Lipopète a écrit:
Nadou a écrit:En France, un scandale d'Etat, c'est un garde du corps qui bouscule des manifestants, en Arabie Saoudite, on peut tuer des journalistes.

Argument stupide !

Ce n'est pas un argument mais une constatation.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
avatar
Nadou
Admin

Messages : 17432
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos "amis" les émirs........

Message par Nadou le Dim 14 Oct - 10:53

Journaliste disparu: Trump menace l'Arabie saoudite d'«un châtiment sévère»
https://www.20minutes.fr/monde/2353931-20181013-journaliste-disparu-trump-menace-arabie-saoudite-chatiment-severe

Comme Trump n'a pas de parole et change d'avis toutes les 6h, on n'en sait pas plus.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
avatar
Nadou
Admin

Messages : 17432
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos "amis" les émirs........

Message par keltys le Dim 14 Oct - 11:48

Il faut donc cesser tout échange avec l'Arabie, rappeler nos diplomates et expulser tous les saoudiens de France.

keltys

Messages : 1947
Date d'inscription : 03/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos "amis" les émirs........

Message par ledevois le Dim 14 Oct - 11:50

keltys a écrit:Il faut donc cesser tout échange avec l'Arabie, rappeler nos diplomates et expulser tous les saoudiens de France.

 Pour ce qui est de la France ce sont nos amis ,et vous pouvez toujours vous brosser pour rappeler nos diplomates -- 
 De toute façon nous savons tous que les Emirats sont des sauvages --



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
avatar
ledevois

Messages : 6795
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 78
Localisation : Cévennes france--Tarragone Catalagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos "amis" les émirs........

Message par keltys le Dim 14 Oct - 11:53

ledevois a écrit:
keltys a écrit:Il faut donc cesser tout échange avec l'Arabie, rappeler nos diplomates et expulser tous les saoudiens de France.

 Pour ce qui est de la France ce sont nos amis ,et vous pouvez toujours vous brosser pour rappeler nos diplomates -- 
 De toute façon nous savons tous que les Emirats sont des sauvages --
puisque tout le monde est offusqué, je ne vois pas d'autres solutions...


Mais je ne me fais pas d'illusions, ceux qui s'offusquent aujourd'hui applaudiront des deux mains lorsqu'on leur aura vendu pour quelques millions d'armes

keltys

Messages : 1947
Date d'inscription : 03/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos "amis" les émirs........

Message par ledevois le Dim 14 Oct - 11:55

keltys a écrit:
ledevois a écrit:

 Pour ce qui est de la France ce sont nos amis ,et vous pouvez toujours vous brosser pour rappeler nos diplomates -- 
 De toute façon nous savons tous que les Emirats sont des sauvages --
puisque tout le monde est offusqué, je ne vois pas d'autres solutions...


Mais je ne me fais pas d'illusions, ceux qui s'offusquent aujourd'hui applaudiront des deux mains lorsqu'on leur aura vendu pour quelques millions d'armes

 Depuis qu'ils en coupent des têtes , des mains et des parties génitales , nos élus en ont pris l'habitude -- 
 Et dire que ça critique Poutine -- de quoi se marrer -!



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
avatar
ledevois

Messages : 6795
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 78
Localisation : Cévennes france--Tarragone Catalagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos "amis" les émirs........

Message par Zigomar17 le Dim 14 Oct - 12:03

keltys a écrit:
ledevois a écrit:

 Pour ce qui est de la France ce sont nos amis ,et vous pouvez toujours vous brosser pour rappeler nos diplomates -- 
 De toute façon nous savons tous que les Emirats sont des sauvages --
puisque tout le monde est offusqué, je ne vois pas d'autres solutions...


Mais je ne me fais pas d'illusions, ceux qui s'offusquent aujourd'hui applaudiront des deux mains lorsqu'on leur aura vendu pour quelques millions d'armes
...Les sanctions, de toutes natures, c'est juste bon pour...l'Iran, La Russie, La Syrie, La Corée du Nord...mais certainement pas à l'encontre de nos amis et surtout clients et investisseurs comme l'Arabie Saoudite...- Les vertueux Macron et Le Drian auraient dû, ne serait-ce que pour faire illusion aux yeux de la galerie, convoquer l'ambassadeur saoudien à Paris et faire mine de protester vigoureusement...  
avatar
Zigomar17

Messages : 756
Date d'inscription : 15/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos "amis" les émirs........

Message par Nadou le Dim 14 Oct - 12:11

D’après le baromètre des violations de la liberté de la presse établi par Reporters sans frontières (RSF), le premier semestre 2018 compte déjà 47 morts dont 36 journalistes professionnels, 9 journalistes-citoyens et 2 collaborateurs de médias. Face à ce bilan alarmant RSF intensifie ses missions d'assistance.

C'est un début d'année noire pour les journalistes. Alors que 2017 avait été l'une des années les moins meurtrières, les six premiers mois de 2018 ont été marqués par la mort de 47 journalistes et collaborateurs des médias. Parmi les pays les plus meurtriers : l’Afghanistan (11 journalistes tués), la Syrie (7), le Yémen (5) et le Mexique (5). Face à ce constat dramatique, RSF confirme son engagement auprès des journalistes menacés dans leur pays et multiplie ses missions de soutien en leur faveur. Près de 40% des bourses accordées par l'ONG ont aidé des journalistes en danger à être relocalisés et mis en sécurité. Quatre pays représentent à eux seuls un tiers du budget alloué par RSF au soutien des journalistes à travers le monde : l'Afghanistan, la Syrie, le Yémen et le Mexique.


Les journalistes afghanes particulièrement vulnérables


Classé 118e sur 180 au Classement mondial de la liberté de la presseétabli par Reporters sans frontières, l’Afghanistan a été frappé par plusieurs attentats depuis le début de l’année. Onze journalistes ont été tués depuis janvier et de nombreux autres sont menacés en permanence par les différentes parties au conflit. L’une de leurs cibles privilégiées, les femmes journalistes particulièrement vulnérables dans un pays où la propagande fondamentaliste est appliquée dans plusieurs régions du pays.


Depuis mars 2017, RSF soutient le Centre pour la protection des femmes journalistes afghanes (CPAWJ) qu’elle a co-fondé. Ce centre, unique en son genre, a pour vocation de soutenir et de protéger les femmes journalistes. Grâce en partie à l’appui financier et moral de RSF, le CPAWJ a recensé pour la première fois l’ensemble des journalistes et collaboratrices de médias dans le pays, soit 1741 dont 764 journalistes professionnelles. RSF et le CPAWJ ont conjointement organisé des formations à la sécurité physique pour elles et recommandé au gouvernement et au Parlement de les protéger davantage, particulièrement dans les provinces éloignées. Ils ont également préconisé l’élaboration d’une charte pour la protection des femmes journalistes dans les rédactions.


Fuir la guerre


La Syrie et le Yémen, qui occupent respectivement les 177ème et 167ème places au Classement mondial de la liberté de presse, font de nombreuses victimes parmi les rares journalistes qui couvrent encore la zone. Depuis le début de l’année en Syrie, un journaliste professionnel, cinq journalistes-citoyens et un collaborateur ont été tués dans des bombardements. Au Yémen, trois journalistes professionnels et deux journalistes-citoyens sont morts lors du premier semestre 2018.


Dans ces deux pays, véritables trous noirs de l’information, de nombreux journalistes n’ont pas d’autres choix, face à la menace, que d’abandonner leur métier, voire de quitter le pays. A ces journalistes contraints de fuir, RSF fournit un soutien spécifique, destiné à leur permettre de se mettre en sécurité ou de faire face à leurs besoins les plus urgents lorsqu’ils viennent de fuir. A eux seuls, ils représentent 20% des bénéficiaires du soutien financier de RSF en 2018. Plus des trois quarts des bourses accordées à la zone du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord concernent les journalistes de ces deux pays. Au total, 15 journalistes syriens et yéménites ont reçu des bourses depuis le début de l’année : six d’entre eux ont pu se mettre en sécurité dans un pays tiers, sept ont obtenu des soutiens de première nécessité pour répondre aux besoins les plus urgents lors de l’exil et deux autres ont pu assurer la prise en charge de leurs frais médicaux, dont Ahmed Abdelqader, directeur et fondateur du journal Aïn Ala al-Watan (“Un oeil sur la patrie”). Le 12 juin 2016, Ahmed Abdelqader a survécu à une tentative d’assassinat revendiquée par l’Etat islamique dans la ville d’Urfa, dans le sud-est de la Turquie. Touché à la mâchoire par plusieurs tirs, le journaliste, victime depuis d’une perte de l’audition de l’oreille gauche, a reçu une aide de la part de RSF pour payer ses frais d’hospitalisation. Afin d’échapper aux menaces qui persistaient, RSF l’a aidé à se réfugier à Istanbul, le temps que sa procédure de demande d’asile soit finalisée. Grâce au soutien de RSF, il réside depuis octobre 2016 en France.


Fuir la menace


A l’autre bout du globe, le Mexique, 147e au Classement de RSF, est considéré comme le pays le plus dangereux du continent américain pour les journalistes. En 2018, déjà cinq d’entre eux ont été assassinés. Quatorze autres ont été menacés de mort depuis le début de l’année. 


Alberto Escorcia est l’un d’entre eux. Ce journaliste a reçu plusieurs menaces à la suite de son travail d’enquête sur les trolls au Mexiquevisant les journalistes du pays. RSF lui est venu en aide en assurant sa mise en sécurité hors du pays. Une aide directe que RSF déploie dans d’autres pays d’Amérique latine pour aider les journalistes et parfois leurs familles à fuir la menace. Sur un total de 10 bourses dédiées à la zone au premier semestre, la moitié d’entre elles ont permis la relocalisation de deux journalistes brésiliens, un mexicain, un hondurien et un colombien. Une autre a permis de venir en aide à la famille d’un journaliste nicaraguayen, Angel Eduardo, abattu le 22 avril d’une balle dans la tête alors qu’il diffusait un reportage en direct sur Facebook Live.



https://rsf.org/fr/actualites/deja-47-journalistes-et-collaborateurs-de-medias-tues-au-premier-semestre-2018-selon-rsf


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
avatar
Nadou
Admin

Messages : 17432
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos "amis" les émirs........

Message par Zerbinette le Jeu 18 Oct - 10:47



L'avenir n'est pas ce qui va nous arriver,mais ce que nous allons faire.
avatar
Zerbinette

Messages : 3111
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos "amis" les émirs........

Message par magicfly le Jeu 18 Oct - 10:53

Sapeur Lipopète a écrit:L'émir Abel, ça ne te dit rien ?
Ah si; il y en avait une qui sévissait sur inforum Very Happy
avatar
magicfly

Messages : 5357
Date d'inscription : 03/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos "amis" les émirs........

Message par Nadou le Jeu 18 Oct - 11:05

Affaire Khashoggi : Bruno Le Maire annule sa participation au sommet de Riyad
Comme nombre de dirigeants d’entreprises et d’institutions mondiales, le ministre de l’économie français a décidé de ne pas se rendre en Arabie saoudite et dénonce des « faits très graves ».


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
avatar
Nadou
Admin

Messages : 17432
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos "amis" les émirs........

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum