Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par Nadou le Jeu 13 Sep - 15:51

Le président de la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) s'est montré plus sévère encore. "M. de Rochambeau est responsable syndical. Quand il s'exprime sur un média, il parle au nom de toute une profession. (Avec ses propos) c'est toute la profession qui voit son image ternie".  

Nadou
Admin

Messages : 18322
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par Invité le Jeu 13 Sep - 15:53

Fontsestian a écrit:
Par exemple je me demande pourquoi ce sont souvent les mêmes personnes qui ont milité pour la reconnaissance de l'avortement et
pour l'abolition de la peine de mort.
Attention je ne veux absolument pas dire que l'IVG serait comparable à une exécution, mais je ne parviens à comprendre pourquoi
la vie d'un assassin serait plus respectable que celle d'un foetus.

Selon quel critère des gens de bonne foi peuvent-ils se prononcer sur cette question.?

Une femme doit avoir le choix de donner la vie ou pas.
Un avortement, qui est un choix individuel, n'a rien à voir avec le fait d'établir comme légal qu'un état supprime la vie d'êtres (aussi ignobles soient-ils) humains.
Un foetus, aux périodes où se pratique l'IVG, n'est pas un être humain, il ne le devient qu'à partir d'un stade ultérieur, avec le développement qui lui permet de vivre à l'air libre.

Il faut cesser de confondre "possibilité d'être humain" et "être humain", pour comprendre.

C'est un poids moral qu'une mère potentielle (elle ne le deviendra qu'en accouchant) supportera en recourant à l'avortement, mais si dans l'esprit de ses frères humains, une femme est autre chose qu'un incubateur, elle a le droit de décider ou non de mener à terme une grossesse.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par Sapeur Lipopète le Jeu 13 Sep - 16:08

La loi n'est que le reflet des mœurs d'une époque. Avec la surpopulation, l'euthanasie va devenir la règle. Je parle de l'euthanasie systématique des improductifs pour raisons économiques et financières. Pour les mêmes raisons on vide les prisons. Bientôt, on pourra épouser son poisson rouge par pur électoralisme, favoriser ou persécuter des humains plus ou moins zarbis selon son humeur.
C'est ça, le progrès !
avatar
Sapeur Lipopète

Messages : 1281
Date d'inscription : 27/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par Nadou le Jeu 13 Sep - 16:13

Sapeur Lipopète a écrit:La loi n'est que le reflet des mœurs d'une époque. Avec la surpopulation, l'euthanasie va devenir la règle. Je parle de l'euthanasie systématique des improductifs pour raisons économiques et financières. Pour les mêmes raisons on vide les prisons. Bientôt, on pourra épouser son poisson rouge par pur électoralisme, favoriser ou persécuter des humains plus ou moins zarbis selon son humeur.
C'est ça, le progrès !

Dans les civilisations les plus connues et présents sur la planète, les premières sacrifiées sont les femmes. T'es tranquille.
On restreint subtilement leurs droits.
Sapeur, tu te battrais pour les droits de n'importe qui sauf des femmes ( et des homos, on pourrait les ranger dans les "personnes-moins" ). Ne vous étonnez pas que nous soyons vigilantes. 


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
avatar
Nadou
Admin

Messages : 18322
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par Invité le Jeu 13 Sep - 16:15

Sapeur Lipopète a écrit:La loi n'est que le reflet des mœurs d'une époque. Avec la surpopulation, l'euthanasie va devenir la règle. Je parle de l'euthanasie systématique des improductifs pour raisons économiques et financières. Pour les mêmes raisons on vide les prisons. Bientôt, on pourra épouser son poisson rouge par pur électoralisme, favoriser ou persécuter des humains plus ou moins zarbis selon son humeur.
C'est ça, le progrès !


Vous êtes un peu triste, en ce moment ?  Embarassed

(Enfin, bon, la bonne nouvelle, c'est que vous allez pouvoir épouser votre poisson rouge, mais il ne faut pas imaginer qu'on vous zigouillera, on ne laissera pas faire. Promis.)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par Nadou le Jeu 13 Sep - 16:22

Horiel a écrit:
Sapeur Lipopète a écrit:La loi n'est que le reflet des mœurs d'une époque. Avec la surpopulation, l'euthanasie va devenir la règle. Je parle de l'euthanasie systématique des improductifs pour raisons économiques et financières. Pour les mêmes raisons on vide les prisons. Bientôt, on pourra épouser son poisson rouge par pur électoralisme, favoriser ou persécuter des humains plus ou moins zarbis selon son humeur.
C'est ça, le progrès !


Vous êtes un peu triste, en ce moment ?  Embarassed

(Enfin, bon, la bonne nouvelle, c'est que vous allez pouvoir épouser votre poisson rouge, mais il ne faut pas imaginer qu'on vous zigouillera, on ne laissera pas faire. Promis.)


Non non, c'est l'état d'esprit permanent ... naturel on va dire, de Sapeur.  Very Happy


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
avatar
Nadou
Admin

Messages : 18322
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par la montagne le Jeu 13 Sep - 17:06

Pour répondre à Sapeur Lipopète :

Sil y a un risque de surpopulation et d'euthanasie, ne croyez-vous pas qu'il soit préférable à la femme de décider de donner la vie ou pas ?
avatar
la montagne

Messages : 168
Date d'inscription : 11/09/2018
Localisation : sud

Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par ledevois le Jeu 13 Sep - 17:10

la montagne a écrit:Pour répondre à Sapeur Lipopète :

Sil y a un risque de surpopulation et d'euthanasie, ne croyez-vous pas qu'il soit préférable à la femme de décider de donner la vie ou pas ?

 Je suis bien d'accord avec ça ,



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
avatar
ledevois

Messages : 7351
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 78
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par Fontsestian le Jeu 13 Sep - 17:42

Nadou a écrit:
Fontsestian a écrit:
J'ai bien conscience qu'il s'agit là d'un sujet extrêmement sensible que les hommes ne peuvent pas appréhender comme le fait une femme,
moi ce qui m'intéresse c'est cette fameuse notion de respect de la vie.
Par exemple je me demande pourquoi ce sont souvent les mêmes personnes qui ont milité pour la reconnaissance de l'avortement et
pour l'abolition de la peine de mort.
Attention je ne veux absolument pas dire que l'IVG serait comparable à une exécution, mais je ne parviens à comprendre pourquoi
la vie d'un assassin serait plus respectable que celle d'un foetus.

Selon quel critère des gens de bonne foi peuvent-ils se prononcer sur cette question.?


Cela a été réglé par la loi. Une IVG ne supprime pas une vie 


Rappel de la loi.  Le Parisien
Une comparaison qui a une portée juridique forte, selon l’avocat Jean-Charles Scotti, spécialiste du droit de la santé. «Ces propos peuvent être sanctionnés car ils sont contraires à la loi», révèle-t-il.



«Par le caractère public de ceux-ci, le médecin peut inciter ou faire croire à ses confrères qu’ils peuvent agir en méprisant la loi sur une interprétation erronée», juge l’avocat basé à Marseille. «Mais il fait référence à une notion juridique qui n’est pas correcte : un homicide concerne un être vivant et viable, or l’IVG est pratiquée sur un embryon qui n’est pas considéré comme un être vivant. »
 
La loi comme la morale est le reflet d'une période comme le dit fort justement Sapeur, la réflexion sur le respect de la vie est issue de

siècles d'évolution.

L'avocat dit qu'un embryon n'est pas considéré comme un être vivant, pourquoi?


Est ce le résultat d'études scientifiques sérieuses ou une prise de position arbitraire pour "justifier" l'IVG?


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
avatar
Fontsestian

Messages : 2282
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 73
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par Zerbinette le Jeu 13 Sep - 17:54

La majorité des gynécologues sont "au service des femmes dans toutes les situations de leur vie, et l'IVG en fait naturellement partie", a assuré aujourd'hui leur Collège national, après la polémique provoquée par les propos du président du syndicat national de cette spécialité.
» LIRE AUSSI - Où en est l'accès à l'avortement dans le monde - Le Figaro
"Des remarques isolées de l'un ou l'autre praticien à titre personnel, ne peuvent en aucun cas être considérées comme représentatives de notre profession qui assume et continuera d'assumer son rôle auprès des femmes de France", a affirmé le Collège national des gynécologues et obstétriciens français (CNGOF). Cette instance est la société savante (association d'experts qui fait autorité) des gynécologues. Elle est distincte du Syndicat national des gynécologues (Syngof) qui, lui, est un syndicat professionnel.
Une vive polémique a éclaté hier après des propos du président du Syngof. Dans un reportage diffusé mardi soir sur la chaîne TMC, le Dr Bertrand de Rochambeau a indiqué refuser de pratiquer l'IVG, en le justifiant par cette phrase: "Nous ne sommes pas là pour retirer des vies". Ces propos ont été "fermement" condamnés par le gouvernement. Le CNGOF a rappelé l'existence d'une clause de conscience "qui accompagne tous les actes médicaux" et permet à un médecin de ne pas pratiquer une IVG s'il ne le souhaite pas. "Un pays démocratique ne peut pas et ne doit pas obérer ce droit fondamental des médecins (...), mais la loi leur impose de l'expliciter immédiatement à la femme en demande et de l'orienter sans délai vers un confrère prêt à effectuer cet acte", souligne le CNGOF.




Le Figaro.fr avec AFP
Recommandés pou


L'avenir n'est pas ce qui va nous arriver,mais ce que nous allons faire.
avatar
Zerbinette

Messages : 3449
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par Sapeur Lipopète le Jeu 13 Sep - 17:55

Nadou a écrit: ... l’IVG est pratiquée sur un embryon qui n’est pas considéré comme un être vivant. »


Et dire qu'on espère trouver la VIE sur Mars sous forme de bactéries.
avatar
Sapeur Lipopète

Messages : 1281
Date d'inscription : 27/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par Invité le Jeu 13 Sep - 18:15

la montagne a écrit:Pour répondre à Sapeur Lipopète :

Sil y a un risque de surpopulation et d'euthanasie, ne croyez-vous pas qu'il soit préférable à la femme de décider de donner la vie ou pas ?


A mon sens, les lois envers les homosexuels évoluent en leur faveur pour les mêmes raisons; on n'a pas tout soudain découvert qu'ils étaient des gens comme les autres.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par Zerbinette le Jeu 13 Sep - 18:21

Chaque femme est normalement assez évoluée pour savoir si elle est ,physiquement,moralement , économiquement,en état d'assumer une grossesse,avec les meilleures chances pour l'enfant à venir,ou pas.
C'est sa vie,qu'on la respecte!


L'avenir n'est pas ce qui va nous arriver,mais ce que nous allons faire.
avatar
Zerbinette

Messages : 3449
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par Nadou le Jeu 13 Sep - 18:27

Sapeur Lipopète a écrit:
Nadou a écrit: ... l’IVG est pratiquée sur un embryon qui n’est pas considéré comme un être vivant. »


Et dire qu'on espère trouver la VIE sur Mars sous forme de bactéries.

Et dire qu'on prend des antibiotiques pour tuer d'innocentes bactéries.  surpris5


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
avatar
Nadou
Admin

Messages : 18322
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par Fontsestian le Jeu 13 Sep - 18:59

Zerbinette a écrit:Chaque femme est normalement assez évoluée pour savoir si elle est ,physiquement,moralement , économiquement,en état d'assumer une grossesse,avec les meilleures chances pour l'enfant à venir,ou pas.
C'est sa vie,qu'on la respecte!
Voilà un argument intéressant, respecter le vie c'est aussi respecter celle de la femme.


Ca donne à réfléchir, merci Zerb.


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
avatar
Fontsestian

Messages : 2282
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 73
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par Fontsestian le Jeu 13 Sep - 19:01

Sapeur Lipopète a écrit:
Nadou a écrit: ... l’IVG est pratiquée sur un embryon qui n’est pas considéré comme un être vivant. »


Et dire qu'on espère trouver la VIE sur Mars sous forme de bactéries.

Exact, c'est ce que l'on dit aussi à propos de l'apparition de la vie sur terre et cela semble être admis unanimement.


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
avatar
Fontsestian

Messages : 2282
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 73
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par Zigomar17 le Jeu 13 Sep - 19:31

Ce qui est quand même contradictoire voire même incohérent dans ce que je peux lire ci-dessus...c'est que les mêmes partisans forcenés de l'IVG sont totalement opposés à la peine de mort pour les pires crapules qui coulent des années paisibles dans nos prisons...mais, ne voient aucune objection à assassiner une vie, même en formation, d'un être innocent, sans défense...
Pour ma part...je peux facilement comprendre qu'un médecin puisse avoir des doutes et refuser d'accomplir un tel geste...totalement incompatible avec le Serment d'Hippocrate : " Je ferai tout pour soulager les souffrances . Je ne prolongerai pas abusivement la vie ni ne provoquerai délibérément la mort. "
avatar
Zigomar17

Messages : 865
Date d'inscription : 15/08/2018

Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par elaine le Jeu 13 Sep - 19:54

Nadou a écrit:Le président de la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) s'est montré plus sévère encore. "M. de Rochambeau est responsable syndical. Quand il s'exprime sur un média, il parle au nom de toute une profession. (Avec ses propos) c'est toute la profession qui voit son image ternie".  
Nadou affraid tu vas te faire engueuler, tu n´as pas mis la source


«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
avatar
elaine

Messages : 10255
Date d'inscription : 09/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par Nadou le Jeu 13 Sep - 19:58

elaine a écrit:
Nadou a écrit:Le président de la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) s'est montré plus sévère encore. "M. de Rochambeau est responsable syndical. Quand il s'exprime sur un média, il parle au nom de toute une profession. (Avec ses propos) c'est toute la profession qui voit son image ternie".  
Nadou  affraid   tu vas te faire engueuler, tu n´as pas mis la source

Parce que c'est la suite de mon message posté juste avant. Wink


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
avatar
Nadou
Admin

Messages : 18322
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par elaine le Jeu 13 Sep - 20:00

Nadou a écrit:
elaine a écrit:Nadou  affraid   tu vas te faire engueuler, tu n´as pas mis la source
Parce que c'est la suite de mon message posté juste avant. Wink
Oh excuse, je n´avais pas vu la page 1, j´ai ouvert directement la 2 Very Happy



«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
avatar
elaine

Messages : 10255
Date d'inscription : 09/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par Nadou le Jeu 13 Sep - 20:02

Zigomar17 a écrit:Ce qui est quand même contradictoire voire même incohérent dans ce que je peux lire ci-dessus...c'est que les mêmes partisans forcenés de l'IVG sont totalement opposés à la peine de mort pour les pires crapules qui coulent des années paisibles dans nos prisons...mais, ne voient aucune objection à assassiner une vie, même en formation, d'un être innocent, sans défense...
Pour ma part...je peux facilement comprendre qu'un médecin puisse avoir des doutes et refuser d'accomplir un tel geste...totalement incompatible avec le Serment d'Hippocrate : " Je ferai tout pour soulager les souffrances . Je ne prolongerai pas abusivement la vie ni ne provoquerai délibérément la mort. "

J'y ai répondu plus haut :



__________________________________

Cela a été réglé par la loi. Une IVG ne supprime pas une vie 


Rappel de la loi.  Le Parisien
Une comparaison qui a une portée juridique forte, selon l’avocat Jean-Charles Scotti, spécialiste du droit de la santé. «Ces propos peuvent être sanctionnés car ils sont contraires à la loi», révèle-t-il.



«Par le caractère public de ceux-ci, le médecin peut inciter ou faire croire à ses confrères qu’ils peuvent agir en méprisant la loi sur une interprétation erronée», juge l’avocat basé à Marseille. «Mais il fait référence à une notion juridique qui n’est pas correcte : un homicide concerne un être vivant et viable, or l’IVG est pratiquée sur un embryon qui n’est pas considéré comme un être vivant. »



-------------------------------


Que le médecin ait des doutes ne pose pas problème, c'est le terme d'homicide prononcé par le représentant du syndicat des gynécos qui fait débat.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
avatar
Nadou
Admin

Messages : 18322
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par elaine le Jeu 13 Sep - 20:02

Bon alors, si les femmes n´ont plus le droit à l´IVG, elles reviendront aux aiguilles à tricoter.
C´ est quand même incroyable de voir que ce sont toujours les hommes qui décident ce que les femmes doivent faire de leur corp.
Suspect


«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
avatar
elaine

Messages : 10255
Date d'inscription : 09/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par Zerbinette le Jeu 13 Sep - 20:09

C'est qd même extraordinaire qu'on souligne le fait que les femmes africaines ont trop d'enfants,que ça crée une démographie galopante générant la famine ,et la mort de ces enfants........Que la planète est saturée.........
Mais en France,pays des lumières,et de la liberté ,faudrait qd même surveiller ces maudites femelles,qui prétendent ne mettre au monde que les enfants désirés.......
Selon le mâle de service...........


L'avenir n'est pas ce qui va nous arriver,mais ce que nous allons faire.
avatar
Zerbinette

Messages : 3449
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par magicfly le Jeu 13 Sep - 20:58

Nadou a écrit:
Zerbinette a écrit:Disons que je connais des jeunes femmes étant passées par la case" IVG",considérées par ces messieurs comme une séance d'épilation,alors qu'en fonction des raisons qui les ont poussées,ça fait des dégâts dont ils n'ont pas idée!
Mais comme ils n'ont pas idée non plus de ce que vivaient les femmes sans contraception,ni IVG,à quoi bon s’énerver!


Quand je pense qu'on en est encore à se poser des questions sur ce sujet en France ...
Ce qui m'ennuie moi, ce sont les termes employés "homicide" par un représentant de tous les gynécos ...  Crying or Very sad
Ah enfin, qq'un a remarqué; j'ai fait une remarque dans ce sens au début du fil, mais ça n'a interpellé personne, c'est la liberté du praticien qui a fait débat alors que cette liberté est inscrite dans la loi et ne pose aucun pb.
avatar
magicfly

Messages : 5636
Date d'inscription : 03/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par Lili-Rose le Jeu 13 Sep - 21:15

Comme souvent, loi et morale sont confondues.
La loi est une règle, la morale, il y va de chacun son couplet.
La loi permet bien l'IVG, mais un médecin peut très bien être cette loi.
Pourquoi n'aurait-il pas le droit d'avoir ses propres conviction?
Puis je me demande aussi, que vaut-il mieux pour un embryon, être adopté par un couple homo, voir élevés dans le quart monde, la vinasse, les cités, etc....ou de pas avoir à souffrir ce genre de scénario?
avatar
Lili-Rose

Messages : 2728
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par magicfly le Jeu 13 Sep - 21:56

Lili-Rose a écrit:Comme souvent, loi et morale sont confondues.
La loi est une règle, la morale, il y va de chacun son couplet.
La loi permet bien l'IVG, mais un médecin peut très bien être cette loi.
Pourquoi n'aurait-il pas le droit d'avoir ses propres conviction?
Puis je me demande aussi, que vaut-il mieux pour un embryon, être adopté par un couple homo, voir élevés dans le quart monde, la vinasse, les cités, etc....ou de pas avoir à souffrir ce genre de scénario?
Est-ce que j'ai dit le contraire?  Rolling Eyes
avatar
magicfly

Messages : 5636
Date d'inscription : 03/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum