Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

dubitatif Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par Fontsestian le Jeu 13 Sep - 7:52

Bertrand de Rochambeau vient de tenir publiquement des propos qui ont déclenché contre lui la ire des partisans de l'IVG,

il affirme que pourlui pratiquer une IVG revient à commettre un homicide et ajoute qu'il n'est pas médecin pour retirer une vie.


Les ministres Buzyn et Schiappa ont condamné ces propos en réaffirmant les principes qui ont soutenus l'adoption de la loi
et au sein même de son syndicat De Rochambeau a été démenti par certains.


Que des opinions contraires soient émises me semble sain, par contre la réaction de certains me choque, comme cette sénatrice
qui voudrait retirer aux médecins le droit d'avoir une éthique et une opinion personnelle sur la question et les contraindre à pratiquer
des avortements.


Au delà de la réflexion sur le bien-fondé ou pas de la loi Veil je me demande comment les mêmes personnes qui affirment le droit

des femmes à disposer de leur corps entendent priver les soignants de celui de disposer de leur âme.




http://www.lepoint.fr/sante/le-president-du-syndicat-national-des-gynecologues-obstetriciens-contre-l-ivg-12-09-2018-2250648_40.php


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
avatar
Fontsestian

Messages : 1931
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 72
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par magicfly le Jeu 13 Sep - 8:32

Fontsestian a écrit:Bertrand de Rochambeau vient de tenir publiquement des propos qui ont déclenché contre lui la ire des partisans de l'IVG,

il affirme que pourlui pratiquer une IVG revient à commettre un homicide et ajoute qu'il n'est pas médecin pour retirer une vie.


Les ministres Buzyn et Schiappa ont condamné ces propos en réaffirmant les principes qui ont soutenus l'adoption de la loi
et au sein même de son syndicat De Rochambeau a été démenti par certains.


Que des opinions contraires soient émises me semble sain, par contre la réaction de certains me choque, comme cette sénatrice
qui voudrait retirer aux médecins le droit d'avoir une éthique et une opinion personnelle sur la question et les contraindre à pratiquer
des avortements.


Au delà de la réflexion sur le bien-fondé ou pas de la loi Veil je me demande comment les mêmes personnes qui affirment le droit

des femmes à disposer de leur corps entendent priver les soignants de celui de disposer de leur âme.




http://www.lepoint.fr/sante/le-president-du-syndicat-national-des-gynecologues-obstetriciens-contre-l-ivg-12-09-2018-2250648_40.php
Oui j'ai lu ça. Moi je reproche à ce mec d'étaler dans les médias ses convictions personnelles sachant qu'il est président des gynéco-obstétriciens; n'est-ce pas une forme de prosélytisme. De plus, il n'est pas psy pour se permettre de juger dans quelle état de détresse est la femme qui vient le voir. 
Cela dit, je pense qu'il y a trop d'IVG en France alors qu'il y a tant de moyens contraceptifs.
avatar
magicfly

Messages : 5357
Date d'inscription : 03/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par Lili-Rose le Jeu 13 Sep - 8:42

Tout à fait d'accord avec Font.
Pourquoi devrait-on obliger un médecin à réaliser un tel acte? 
Chacun doit être libre des ses actes en fonction de ses convictions.
Que la loi encadre est une chose, mais libre aux médecins de pratiquer ou non.
Pourquoi ceux qui ont voté cette loi ne vont pas pratiquer eux-mêmes les IVG?
avatar
Lili-Rose

Messages : 2646
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par Sapeur Lipopète le Jeu 13 Sep - 8:57

Fonts, quand t'es pas aveuglé par le macronisme, t'arrives à raisonner sainement.
avatar
Sapeur Lipopète

Messages : 1110
Date d'inscription : 27/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par Lili-Rose le Jeu 13 Sep - 9:03

Sapeur Lipopète a écrit:Fonts, quand t'es pas aveuglé par le macronisme, t'arrives à raisonner sainement.


Il prépare 2022.  Very Happy
avatar
Lili-Rose

Messages : 2646
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par Fontsestian le Jeu 13 Sep - 9:04

Lili-Rose a écrit:Tout à fait d'accord avec Font.
Pourquoi devrait-on obliger un médecin à réaliser un tel acte? 
Chacun doit être libre des ses actes en fonction de ses convictions.
Que la loi encadre est une chose, mais libre aux médecins de pratiquer ou non.
Pourquoi ceux qui ont voté cette loi ne vont pas pratiquer eux-mêmes les IVG?
C'est la question qu'à mon avis on doit se poser.
Je suis surpris par la virulence de pro-IVG qui voient dans l'affirmation de convictions inverses une atteinte insupportable au droit des femmes,

accablent leurs adversaire sous les pires insultes et prétendent leur retirer tout droit d'expression publique.
Il me semble que l'on doit pouvoir militer contre l'IVG comme on doit pouvoir militer en sa faveur, c'est un débat auquel tous et toutes
peuvent participer en soutenant leurs convictions.
A ma connaissance personne ne réclame de sanctions contre ceux qui voudraient rétablir la peine de mort, faut-il en envisager pour ceux
qui affirment leur conception du droit à la vie?


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
avatar
Fontsestian

Messages : 1931
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 72
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par Fontsestian le Jeu 13 Sep - 9:07

Lili-Rose a écrit:
Sapeur Lipopète a écrit:Fonts, quand t'es pas aveuglé par le macronisme, t'arrives à raisonner sainement.


Il prépare 2022.  Very Happy
Si vous n'étiez pas dominés par l'anti macronisme primaire vous remarqueriez que je suis souvent dans un juste raisonnement que vos préjugés
vous empêchent de voir. Laughing


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
avatar
Fontsestian

Messages : 1931
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 72
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par Nadou le Jeu 13 Sep - 11:17

Les gynécos sont-ils obligés de pratiquer des avortements ? 

"Oui, les médecins ont le droit effectivement de ne pas vouloir pratiquer l’IVG.
En revanche, ils ont l’obligation de nous informer, de nous orienter vers un praticien ou une structure qui pourra répondre à notre demande.
Par ailleurs, les médecins peuvent ne pas pratiquer l’IVG parce qu’ils n’ont pas été formés pour ça. Ça c’est la méthode IVG médicamenteuse en ville. Ils n’y ont pas été autorisés car ils n’ont pas suivi la formation."

Ça c'est fait.


Ensuite, quand on représente "Les gynécos" on n'affiche pas des convictions personnelles du genre "il affirme que pourlui pratiquer une IVG revient à commettre un homicide et ajoute qu'il n'est pas médecin pour retirer une vie."


Il ne faut pas s'y tromper, les femmes trouveront de moins en moins d'hôpitaux pour avorter. La société opère un retour en arrière, conditionné par le religieux qui a le vent en poupe ( islam ici, chrétiens chez les Européens ) Ce sont les femmes et nos filles ( petites- filles )  qui en pâtiront. 


Il y a un regard sur les femmes, désobligeant, violences verbales ( ici c'est flagrant chez Divi, Zigo, Ledevois qui veut vendre les femmes russes et Lily ) 


Je constate que ce sont des générations d'anciens qui se comportent ainsi ( Orban ...) pas des jeunes gens de moins de 40 ans. Il y a donc un petit espoir que ces générations renouvellent le logiciel. Les jeunes générations dans les banlieues sont beaucoup beaucoup moins rassurantes.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
avatar
Nadou
Admin

Messages : 17432
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par Zerbinette le Jeu 13 Sep - 11:32

Bizarre que ces hommes qui sont si moralistes concernant un problème féminin,
n'aillent jusqu'à interdire la branlette,qui est une perte énorme de futurs humains..........


L'avenir n'est pas ce qui va nous arriver,mais ce que nous allons faire.
avatar
Zerbinette

Messages : 3110
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par Nadou le Jeu 13 Sep - 11:41

Zerbinette a écrit:Bizarre que ces hommes qui sont si moralistes concernant un problème féminin,
n'aillent jusqu'à interdire la branlette,qui est une perte énorme de futurs humains..........

Vous êtes toujours si pertinente Zerbi !  respect1


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
avatar
Nadou
Admin

Messages : 17432
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par Zerbinette le Jeu 13 Sep - 11:54

Disons que je connais des jeunes femmes étant passées par la case" IVG",considérées par ces messieurs comme une séance d'épilation,alors qu'en fonction des raisons qui les ont poussées,ça fait des dégâts dont ils n'ont pas idée!
Mais comme ils n'ont pas idée non plus de ce que vivaient les femmes sans contraception,ni IVG,à quoi bon s’énerver!


L'avenir n'est pas ce qui va nous arriver,mais ce que nous allons faire.
avatar
Zerbinette

Messages : 3110
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par Fontsestian le Jeu 13 Sep - 13:00

Zerbinette a écrit:Bizarre que ces hommes qui sont si moralistes concernant un problème féminin,
n'aillent jusqu'à interdire la branlette,qui est une perte énorme de futurs humains..........
On ne peut pas dire ça Zerbi sinon on devrait dire aussi que tous les mois la nature des femmes fait qu'elles expulsent un futur humain,
or dans les deux cas il n'y a pas eu fécondation et donc pas de début d'une vie.


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
avatar
Fontsestian

Messages : 1931
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 72
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par Fontsestian le Jeu 13 Sep - 13:13

Nadou a écrit:Les gynécos sont-ils obligés de pratiquer des avortements ? 

"Oui, les médecins ont le droit effectivement de ne pas vouloir pratiquer l’IVG.
En revanche, ils ont l’obligation de nous informer, de nous orienter vers un praticien ou une structure qui pourra répondre à notre demande.
Par ailleurs, les médecins peuvent ne pas pratiquer l’IVG parce qu’ils n’ont pas été formés pour ça. Ça c’est la méthode IVG médicamenteuse en ville. Ils n’y ont pas été autorisés car ils n’ont pas suivi la formation."

Ça c'est fait.


Ensuite, quand on représente "Les gynécos" on n'affiche pas des convictions personnelles du genre "il affirme que pourlui pratiquer une IVG revient à commettre un homicide et ajoute qu'il n'est pas médecin pour retirer une vie."


Il ne faut pas s'y tromper, les femmes trouveront de moins en moins d'hôpitaux pour avorter. La société opère un retour en arrière, conditionné par le religieux qui a le vent en poupe ( islam ici, chrétiens chez les Européens ) Ce sont les femmes et nos filles ( petites- filles )  qui en pâtiront. 


Il y a un regard sur les femmes, désobligeant, violences verbales ( ici c'est flagrant chez Divi, Zigo, Ledevois qui veut vendre les femmes russes et Lily ) 


Je constate que ce sont des générations d'anciens qui se comportent ainsi ( Orban ...) pas des jeunes gens de moins de 40 ans. Il y a donc un petit espoir que ces générations renouvellent le logiciel. Les jeunes générations dans les banlieues sont beaucoup beaucoup moins rassurantes.
Je ne peux pas être défavorable à l'IVG sachant pertinemment qu'on ne peut pas obliger une femme à engager toute son existence sans l'avoir décidé.


Je ne peux pas être défavorable à l'IVG sachant qu'en dehors de ce recours médical des centaines de milliers de femmes risqueraient
leur vie pour ne pas poursuivre leur grossesse.


Je ne peux pas être défavorable à l'IVG sachant qu'un viol, qu'une contrainte, qu'un partenaire de hasard peuvent être à l'origine
d'une grossesse dont la femme concernée n'a pas à subir les conséquences.


Je ne peux pas non plus ne pas me poser la question du respect de la vie, peut-il être limité, adapté et si oui en fonction de quels critères et qui en déciderait?


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
avatar
Fontsestian

Messages : 1931
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 72
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par Zerbinette le Jeu 13 Sep - 13:14

Je poussais le bouchon,soit.........
Mais qui ds ces discussions de comptoir sait vraiment de quoi il parle.........
D'une femme en détresse,pour de multiples raisons,dont l'une est les mâle qui se désolidarise ,et prend la porte!
Qui parle de grossesse à risque; de malformation du bébé......
Qui fait la différence entre embryon et fœtus...........
Qui sait qu'une femme ayant très rapidement la certitude d'une grossesse,se voit donner un comprimé à avaler,et tout rentre ds l'ordre.........
Et soyez certains qu'elles paient cher,en culpabilité,non-dit,et souvent drame personnel qui a mené à cette décision!


L'avenir n'est pas ce qui va nous arriver,mais ce que nous allons faire.
avatar
Zerbinette

Messages : 3110
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par Lili-Rose le Jeu 13 Sep - 14:16

Zerbinette a écrit:Bizarre que ces hommes qui sont si moralistes concernant un problème féminin,
n'aillent jusqu'à interdire la branlette,qui est une perte énorme de futurs humains..........


Ca ne me semble pas être le fond du sujet....
S'cuse de faire ma Elaine, mais là tu fais fausse route.
avatar
Lili-Rose

Messages : 2646
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par Lili-Rose le Jeu 13 Sep - 14:20

Fontsestian a écrit:
Lili-Rose a écrit:


Il prépare 2022.  Very Happy
Si vous n'étiez pas dominés par l'anti macronisme primaire vous remarqueriez que je suis souvent dans un juste raisonnement que vos préjugés
vous empêchent de voir. Laughing
Je n'étais pas un farouche apposant, j'ai même voté pour lui, faute de Fillon.
Mais à 16 mois de sont élection, où en est son bilan?
Il n'a rien de positif.
De plus ce type est un voyou aux pratiques de voyou, et qui fréquente des voyous.
Qui vient de contacter Larcher, alors qu'il y a la séparation des pouvoirs? Juste pour le dernier exemple en date.
avatar
Lili-Rose

Messages : 2646
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par Nadou le Jeu 13 Sep - 14:33

Zerbinette a écrit:Disons que je connais des jeunes femmes étant passées par la case" IVG",considérées par ces messieurs comme une séance d'épilation,alors qu'en fonction des raisons qui les ont poussées,ça fait des dégâts dont ils n'ont pas idée!
Mais comme ils n'ont pas idée non plus de ce que vivaient les femmes sans contraception,ni IVG,à quoi bon s’énerver!


Quand je pense qu'on en est encore à se poser des questions sur ce sujet en France ...
Ce qui m'ennuie moi, ce sont les termes employés "homicide" par un représentant de tous les gynécos ...  Crying or Very sad


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
avatar
Nadou
Admin

Messages : 17432
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par Sapeur Lipopète le Jeu 13 Sep - 15:24

Les femmes sont libres de faire ce qu'elles veulent de leur cul. A leurs risques et périls. Enfanter ou pas n'est pas un droit, c'est une loi naturelle.
Le fumeur sait ce qu'il risque, l'alcolo aussi... .
avatar
Sapeur Lipopète

Messages : 1110
Date d'inscription : 27/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par Nadou le Jeu 13 Sep - 15:30

Sapeur Lipopète a écrit:Les femmes sont libres de faire ce qu'elles veulent de leur cul. A leurs risques et périls. Enfanter ou pas n'est pas un droit, c'est une loi naturelle.
Le fumeur sait ce qu'il risque, l'alcolo aussi... .


Elles n'enfantent pas avec leur cul ! Ne pas enfanter est un droit prévu par la loi !  Shocked


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
avatar
Nadou
Admin

Messages : 17432
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par Invité le Jeu 13 Sep - 15:31

Sapeur Lipopète a écrit:Les femmes sont libres de faire ce qu'elles veulent de leur cul. A leurs risques et périls. Enfanter ou pas n'est pas un droit, c'est une loi naturelle.
Le fumeur sait ce qu'il risque, l'alcolo aussi... .


Vous comparez le fait de déclencher un cancer ou une cirrhose à une grossesse ? 



Si je suis votre raisonnement, à quoi bon prendre soin des personnes âgées et tenter de retarder les effets du vieillissement -ralentissement et maladies-, après tout, c'est une loi naturelle, on sait ce qu'on risque.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par Invité le Jeu 13 Sep - 15:32

Nadou a écrit:
Sapeur Lipopète a écrit:Les femmes sont libres de faire ce qu'elles veulent de leur cul. A leurs risques et périls. Enfanter ou pas n'est pas un droit, c'est une loi naturelle.
Le fumeur sait ce qu'il risque, l'alcolo aussi... .


Elles n'enfantent pas avec leur cul ! Ne pas enfanter est un droit prévu par la loi !  Shocked


Ah oui, c'est bien vu, ça.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par Fontsestian le Jeu 13 Sep - 15:42

Nadou a écrit:
Zerbinette a écrit:Disons que je connais des jeunes femmes étant passées par la case" IVG",considérées par ces messieurs comme une séance d'épilation,alors qu'en fonction des raisons qui les ont poussées,ça fait des dégâts dont ils n'ont pas idée!
Mais comme ils n'ont pas idée non plus de ce que vivaient les femmes sans contraception,ni IVG,à quoi bon s’énerver!


Quand je pense qu'on en est encore à se poser des questions sur ce sujet en France ...
Ce qui m'ennuie moi, ce sont les termes employés "homicide" par un représentant de tous les gynécos ...  Crying or Very sad
J'ai bien conscience qu'il s'agit là d'un sujet extrêmement sensible que les hommes ne peuvent pas appréhender comme le fait une femme,
moi ce qui m'intéresse c'est cette fameuse notion de respect de la vie.
Par exemple je me demande pourquoi ce sont souvent les mêmes personnes qui ont milité pour la reconnaissance de l'avortement et
pour l'abolition de la peine de mort.
Attention je ne veux absolument pas dire que l'IVG serait comparable à une exécution, mais je ne parviens à comprendre pourquoi
la vie d'un assassin serait plus respectable que celle d'un foetus.

Selon quel critère des gens de bonne foi peuvent-ils se prononcer sur cette question.?


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
avatar
Fontsestian

Messages : 1931
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 72
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par Nadou le Jeu 13 Sep - 15:47

Fontsestian a écrit:
Nadou a écrit:
Zerbinette a écrit:Disons que je connais des jeunes femmes étant passées par la case" IVG",considérées par ces messieurs comme une séance d'épilation,alors qu'en fonction des raisons qui les ont poussées,ça fait des dégâts dont ils n'ont pas idée!
Mais comme ils n'ont pas idée non plus de ce que vivaient les femmes sans contraception,ni IVG,à quoi bon s’énerver!


Quand je pense qu'on en est encore à se poser des questions sur ce sujet en France ...
Ce qui m'ennuie moi, ce sont les termes employés "homicide" par un représentant de tous les gynécos ...  Crying or Very sad
J'ai bien conscience qu'il s'agit là d'un sujet extrêmement sensible que les hommes ne peuvent pas appréhender comme le fait une femme,
moi ce qui m'intéresse c'est cette fameuse notion de respect de la vie.
Par exemple je me demande pourquoi ce sont souvent les mêmes personnes qui ont milité pour la reconnaissance de l'avortement et
pour l'abolition de la peine de mort.
Attention je ne veux absolument pas dire que l'IVG serait comparable à une exécution, mais je ne parviens à comprendre pourquoi
la vie d'un assassin serait plus respectable que celle d'un foetus.

Selon quel critère des gens de bonne foi peuvent-ils se prononcer sur cette question.?


Cela a été réglé par la loi. Une IVG ne supprime pas une vie 


Rappel de la loi.  Le Parisien
Une comparaison qui a une portée juridique forte, selon l’avocat Jean-Charles Scotti, spécialiste du droit de la santé. «Ces propos peuvent être sanctionnés car ils sont contraires à la loi», révèle-t-il.



«Par le caractère public de ceux-ci, le médecin peut inciter ou faire croire à ses confrères qu’ils peuvent agir en méprisant la loi sur une interprétation erronée», juge l’avocat basé à Marseille. «Mais il fait référence à une notion juridique qui n’est pas correcte : un homicide concerne un être vivant et viable, or l’IVG est pratiquée sur un embryon qui n’est pas considéré comme un être vivant. »


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
avatar
Nadou
Admin

Messages : 17432
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par Nadou le Jeu 13 Sep - 15:50

Contacté mercredi par L'Express, son propre syndicat, le Syngof a assuré qu'il "ne remettait nullement en cause l'IVG" et que l'opinion de son président lui était personnelle. "[Son avis] n'est pas la position du syndicat", explique aussi l'organisme, qui précise néanmoins que l'interview portait au départ sur la clause de conscience dans le milieu médical, qu'il ne remet pas en cause. 
Même réaction, du côté du Conseil de l'ordre des médecins, qui a estimé mercredi dans un communiqué que "cette opinion personnelle ne peut effacer le fait que le Dr de Rochambeau est également président du Syndicat national des gynécologues-obstétriciens, ce qui pose le problème de la portée de ses propos tenus dans une émission de grande écoute". 
L'EXPRESS


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
avatar
Nadou
Admin

Messages : 17432
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par Nadou le Jeu 13 Sep - 15:51

Le président de la Confédération des syndicats médicaux français (CSMF) s'est montré plus sévère encore. "M. de Rochambeau est responsable syndical. Quand il s'exprime sur un média, il parle au nom de toute une profession. (Avec ses propos) c'est toute la profession qui voit son image ternie".  


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
avatar
Nadou
Admin

Messages : 17432
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

dubitatif Re: Le président du syndicat des gynécoloques contre l'IVG.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum