POLICE : RÔLE DE DISCERNEMENT? HARCELEMENT oui ou non ???

Page 6 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Aller en bas

Re: POLICE : RÔLE DE DISCERNEMENT? HARCELEMENT oui ou non ???

Message par Lili-Rose le Mar 7 Aoû 2018 - 11:39

Nadou a écrit:
Fontsestian a écrit:
 
Chère Horiel,



Merci de votre sollicitude mais soyez rassurée je connais Alain depuis suffisamment longtemps pour savoir qu'à l'instar de Joseph, mais sans sa bonhomie, il est très souvent à côté de la plaque tout en restant le seul à ne pas s'en rendre compte.


Ne me dites pas que vous n'avez pas compris que je ne compare aucunement sexisme et exhibitionnisme mais que je cite un exemple des codes sociaux qui nous sont appliqués, je ne vous croirais pas.


A propos de la vidéo la question n'est pas de savoir si je suis préoccupé ou non, par contre elle montre très bien ce que j'explique et que vous faites semblant de ne pas comprendre: l'attitude des un.e.s déclenche, ou peut déclencher, la réaction de certains autres.



Le dire ce n'est pas accuser LA femme de provocation permanente, ce n'est pas vouloir dissimuler sa lubricité supposée sous des voiles et ou des préjugés, c'est énoncer un fait tout simplement et lui suggérer de ne pas s'exposer étourdiment.


Imaginons ... un beau jeune homme éméché, qui titube sur le trottoir. Deux hommes l'abordent et lui dérobent son porte-feuille, son portable ou l'emmène dans une ruelle pour le "baiser" puisqu'il n'est pas en capacité de réagir. Son attitude effectivement, a facilité le délit/crime. On devrait donc lui suggérer de ne pas s'exposer étourdiment ? Ce sont plutôt les 2 autres hommes qu'il faut condamner.
La jeune femme est encore plus ( physiquement ) en état de faiblesse, elle méritait d'être protégée.


Et puis peut être que nos deux philosophes oublient une chose importante:
Tout le monde n'a peut-être pas un comportement pareil, je ne sais pas si on peut parler d'opportunisme. 
Font doit avoir des fantasmes parce qu'il ne peut plus ( c'est pour avoir fait un parallèle avec Jojo Very Happy).

Il y a un an et demi, j'avais une stagiaire complètement bourrée en cours. Contrairement à ce que voudrait nous faire croire Horiel avec sa vidéo, je n'ai pas essayé d'aller me la coincer dans un p'tit coin, alors que c'était quand même une très très jolie jeune femme.
De plus elle avait le permis, donc j'ai pris deux autres stagiaires avec moi, un homme et une femme (j'ai même payé du carburant) afin de ramener la jeune femme chez elle dans de bonnes conditions, et ainsi ne pas la laisser en proie à toute sorte de vermine, voire faire un accident.

Lili-Rose

Messages : 2607
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: POLICE : RÔLE DE DISCERNEMENT? HARCELEMENT oui ou non ???

Message par Nadou le Mar 7 Aoû 2018 - 11:48

Lili-Rose a écrit:
Nadou a écrit:
Fontsestian a écrit:
 
Chère Horiel,



Merci de votre sollicitude mais soyez rassurée je connais Alain depuis suffisamment longtemps pour savoir qu'à l'instar de Joseph, mais sans sa bonhomie, il est très souvent à côté de la plaque tout en restant le seul à ne pas s'en rendre compte.


Ne me dites pas que vous n'avez pas compris que je ne compare aucunement sexisme et exhibitionnisme mais que je cite un exemple des codes sociaux qui nous sont appliqués, je ne vous croirais pas.


A propos de la vidéo la question n'est pas de savoir si je suis préoccupé ou non, par contre elle montre très bien ce que j'explique et que vous faites semblant de ne pas comprendre: l'attitude des un.e.s déclenche, ou peut déclencher, la réaction de certains autres.



Le dire ce n'est pas accuser LA femme de provocation permanente, ce n'est pas vouloir dissimuler sa lubricité supposée sous des voiles et ou des préjugés, c'est énoncer un fait tout simplement et lui suggérer de ne pas s'exposer étourdiment.


Imaginons ... un beau jeune homme éméché, qui titube sur le trottoir. Deux hommes l'abordent et lui dérobent son porte-feuille, son portable ou l'emmène dans une ruelle pour le "baiser" puisqu'il n'est pas en capacité de réagir. Son attitude effectivement, a facilité le délit/crime. On devrait donc lui suggérer de ne pas s'exposer étourdiment ? Ce sont plutôt les 2 autres hommes qu'il faut condamner.
La jeune femme est encore plus ( physiquement ) en état de faiblesse, elle méritait d'être protégée.


Et puis peut être que nos deux philosophes oublient une chose importante:
Tout le monde n'a peut-être pas un comportement pareil, je ne sais pas si on peut parler d'opportunisme. 
Font doit avoir des fantasmes parce qu'il ne peut plus ( c'est pour avoir fait un parallèle avec Jojo Very Happy).

Il y a un an et demi, j'avais une stagiaire complètement bourrée en cours. Contrairement à ce que voudrait nous faire croire Horiel avec sa vidéo, je n'ai pas essayé d'aller me la coincer dans un p'tit coin, alors que c'était quand même une très très jolie jeune femme.
De plus elle avait le permis, donc j'ai pris deux autres stagiaires avec moi, un homme et une femme (j'ai même payé du carburant) afin de ramener la jeune femme chez elle dans de bonnes conditions, et ainsi ne pas la laisser en proie à toute sorte de vermine, voire faire un accident.


Le souci, c'est que la dame dans la rue, pour eux est une inconnue, qu'ils ne sont pas sur leur lieu de travail mais un peu anonymisés. Suivant le contexte, de jeunes hommes peuvent changer d'attitude.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
avatar
Nadou
Admin

Messages : 17244
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: POLICE : RÔLE DE DISCERNEMENT? HARCELEMENT oui ou non ???

Message par Lili-Rose le Mar 7 Aoû 2018 - 11:56

Nadou a écrit:
Lili-Rose a écrit:


Et puis peut être que nos deux philosophes oublient une chose importante:
Tout le monde n'a peut-être pas un comportement pareil, je ne sais pas si on peut parler d'opportunisme. 
Font doit avoir des fantasmes parce qu'il ne peut plus ( c'est pour avoir fait un parallèle avec Jojo Very Happy).

Il y a un an et demi, j'avais une stagiaire complètement bourrée en cours. Contrairement à ce que voudrait nous faire croire Horiel avec sa vidéo, je n'ai pas essayé d'aller me la coincer dans un p'tit coin, alors que c'était quand même une très très jolie jeune femme.
De plus elle avait le permis, donc j'ai pris deux autres stagiaires avec moi, un homme et une femme (j'ai même payé du carburant) afin de ramener la jeune femme chez elle dans de bonnes conditions, et ainsi ne pas la laisser en proie à toute sorte de vermine, voire faire un accident.


Le souci, c'est que la dame dans la rue, pour eux est une inconnue, qu'ils ne sont pas sur leur lieu de travail mais un peu anonymisés. Suivant le contexte, de jeunes hommes peuvent changer d'attitude.


Faut aussi dire que d'aller s'emmerder avec une personne bourrée en pleine rue, faut avoir une certaine patience et même que c'est plutôt du boulot des flics de s'en occuper, mettre la personne à l'ombre le temps de décuiter.
Maintenant tenter d'aller tremper le pinceau avec une nana qu'on ne connait pas et qui est bourrée en pleine rue, il faut avoir une case en moins.
avatar
Lili-Rose

Messages : 2607
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: POLICE : RÔLE DE DISCERNEMENT? HARCELEMENT oui ou non ???

Message par Nadou le Mar 7 Aoû 2018 - 11:59

Lili-Rose a écrit:
Nadou a écrit:
Lili-Rose a écrit:


Et puis peut être que nos deux philosophes oublient une chose importante:
Tout le monde n'a peut-être pas un comportement pareil, je ne sais pas si on peut parler d'opportunisme. 
Font doit avoir des fantasmes parce qu'il ne peut plus ( c'est pour avoir fait un parallèle avec Jojo Very Happy).

Il y a un an et demi, j'avais une stagiaire complètement bourrée en cours. Contrairement à ce que voudrait nous faire croire Horiel avec sa vidéo, je n'ai pas essayé d'aller me la coincer dans un p'tit coin, alors que c'était quand même une très très jolie jeune femme.
De plus elle avait le permis, donc j'ai pris deux autres stagiaires avec moi, un homme et une femme (j'ai même payé du carburant) afin de ramener la jeune femme chez elle dans de bonnes conditions, et ainsi ne pas la laisser en proie à toute sorte de vermine, voire faire un accident.


Le souci, c'est que la dame dans la rue, pour eux est une inconnue, qu'ils ne sont pas sur leur lieu de travail mais un peu anonymisés. Suivant le contexte, de jeunes hommes peuvent changer d'attitude.


Faut aussi dire que d'aller s'emmerder avec une personne bourrée en pleine rue, faut avoir une certaine patience et même que c'est plutôt du boulot des flics de s'en occuper, mettre la personne à l'ombre le temps de décuiter.
Maintenant tenter d'aller tremper le pinceau avec une nana qu'on ne connait pas et qui est bourrée en pleine rue, il faut avoir une case en moins.

Il y a des violeurs, des pédophiles, pervers, très instruits, intelligents, ils ont surtout une case "prédateur sexuel" très développée.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
avatar
Nadou
Admin

Messages : 17244
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: POLICE : RÔLE DE DISCERNEMENT? HARCELEMENT oui ou non ???

Message par Fontsestian le Mar 7 Aoû 2018 - 13:09

Lili-Rose a écrit:
Fontsestian a écrit:
 
Chère Horiel,



Merci de votre sollicitude mais soyez rassurée je connais Alain depuis suffisamment longtemps pour savoir qu'à l'instar de Joseph, mais sans sa bonhomie, il est très souvent à côté de la plaque tout en restant le seul à ne pas s'en rendre compte.


Ne me dites pas que vous n'avez pas compris que je ne compare aucunement sexisme et exhibitionnisme mais que je cite un exemple des codes sociaux qui nous sont appliqués, je ne vous croirais pas.


A propos de la vidéo la question n'est pas de savoir si je suis préoccupé ou non, par contre elle montre très bien ce que j'explique et que vous faites semblant de ne pas comprendre: l'attitude des un.e.s déclenche, ou peut déclencher, la réaction de certains autres.


Le dire ce n'est pas accuser LA femme de provocation permanente, ce n'est pas vouloir dissimuler sa lubricité supposée sous des voiles et ou des préjugés, c'est énoncer un fait tout simplement et lui suggérer de ne pas s'exposer étourdiment.


Merci pour cette délicate description. Very Happy

Vous êtes adorables tous les deux.
Délicate je ne sais pas sincère et réaliste oui.


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
avatar
Fontsestian

Messages : 1841
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 72
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: POLICE : RÔLE DE DISCERNEMENT? HARCELEMENT oui ou non ???

Message par Fontsestian le Mar 7 Aoû 2018 - 13:13

Nadou a écrit:
Fontsestian a écrit:
 
Chère Horiel,



Merci de votre sollicitude mais soyez rassurée je connais Alain depuis suffisamment longtemps pour savoir qu'à l'instar de Joseph, mais sans sa bonhomie, il est très souvent à côté de la plaque tout en restant le seul à ne pas s'en rendre compte.


Ne me dites pas que vous n'avez pas compris que je ne compare aucunement sexisme et exhibitionnisme mais que je cite un exemple des codes sociaux qui nous sont appliqués, je ne vous croirais pas.


A propos de la vidéo la question n'est pas de savoir si je suis préoccupé ou non, par contre elle montre très bien ce que j'explique et que vous faites semblant de ne pas comprendre: l'attitude des un.e.s déclenche, ou peut déclencher, la réaction de certains autres.



Le dire ce n'est pas accuser LA femme de provocation permanente, ce n'est pas vouloir dissimuler sa lubricité supposée sous des voiles et ou des préjugés, c'est énoncer un fait tout simplement et lui suggérer de ne pas s'exposer étourdiment.


Imaginons ... un beau jeune homme éméché, qui titube sur le trottoir. Deux hommes l'abordent et lui dérobent son porte-feuille, son portable ou l'emmène dans une ruelle pour le "baiser" puisqu'il n'est pas en capacité de réagir. Son attitude effectivement, a facilité le délit/crime. On devrait donc lui suggérer de ne pas s'exposer étourdiment ? Ce sont plutôt les 2 autres hommes qu'il faut condamner.
La jeune femme est encore plus ( physiquement ) en état de faiblesse, elle méritait d'être protégée.
 
C'est pareil Nadou tu vas dans le sens de ce que j'essaie d'expliquer: le comportement de chacun engendre des réactions chez les autres, elles peuvent être de compassion comme d'agressivité, il me semble nécessaire d'en tenir compte.


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
avatar
Fontsestian

Messages : 1841
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 72
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: POLICE : RÔLE DE DISCERNEMENT? HARCELEMENT oui ou non ???

Message par Fontsestian le Mar 7 Aoû 2018 - 13:16

Lili-Rose a écrit:
Nadou a écrit:


Imaginons ... un beau jeune homme éméché, qui titube sur le trottoir. Deux hommes l'abordent et lui dérobent son porte-feuille, son portable ou l'emmène dans une ruelle pour le "baiser" puisqu'il n'est pas en capacité de réagir. Son attitude effectivement, a facilité le délit/crime. On devrait donc lui suggérer de ne pas s'exposer étourdiment ? Ce sont plutôt les 2 autres hommes qu'il faut condamner.
La jeune femme est encore plus ( physiquement ) en état de faiblesse, elle méritait d'être protégée.


Et puis peut être que nos deux philosophes oublient une chose importante:
Tout le monde n'a peut-être pas un comportement pareil, je ne sais pas si on peut parler d'opportunisme. 

Font doit avoir des fantasmes parce qu'il ne peut plus ( c'est pour avoir fait un parallèle avec Jojo Very Happy).

Il y a un an et demi, j'avais une stagiaire complètement bourrée en cours. Contrairement à ce que voudrait nous faire croire Horiel avec sa vidéo, je n'ai pas essayé d'aller me la coincer dans un p'tit coin, alors que c'était quand même une très très jolie jeune femme.
De plus elle avait le permis, donc j'ai pris deux autres stagiaires avec moi, un homme et une femme (j'ai même payé du carburant) afin de ramener la jeune femme chez elle dans de bonnes conditions, et ainsi ne pas la laisser en proie à toute sorte de vermine, voire faire un accident.
 Tu vois quand je dis que tu es souvent à côté de la plaque tu te vexes et pourtant...


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
avatar
Fontsestian

Messages : 1841
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 72
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: POLICE : RÔLE DE DISCERNEMENT? HARCELEMENT oui ou non ???

Message par Zerbinette le Mar 7 Aoû 2018 - 13:29

Le terme "bourré" ou ivre,ou saoul,n'existe pas ds le code du travail..........
L'employé arrivé à cet état est "fatigué",et doit donc faire l'objet d'attentions particulières,y compris le ramener à son domicile,pq tout accident serait un accident du travail,pour lequel il faudrait rendre des comptes.........


L'avenir n'est pas ce qui va nous arriver,mais ce que nous allons faire.
avatar
Zerbinette

Messages : 3052
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: POLICE : RÔLE DE DISCERNEMENT? HARCELEMENT oui ou non ???

Message par Diviciac le Mar 7 Aoû 2018 - 13:49

ledevois a écrit:
Zerbinette a écrit:Un homme courtois ,bien élevé,ne "provoque" jamais une femme!
Y a que les butors qui croient qu'ils font une fleur en proposant leur compagnie!
J'ai le souvenir de ces vieux beaux qui trainaient ,à Paris,et,dès qu'une femme s'arrêtait devant une vitrine,arrivaient en susurrant : alors,on se promène toute seule............Les mêmes qui ciblaient la malheureuse qui osait s'asseoir à une terrasse de café!

 Du moment que la drague est courtoise et respectueuse je ne vois rien qui puisse être reproché à un homme ou une femme -

Le distinguo est pourtant facile à faire avec certaines femmes: si le mec leur plait , il les courtise gentiment parce qu'il n'est pas insensible à  leur charme, si le mec ne leur plaît pas,  c'est un crampon lourdingue qui les harcèle. 
avatar
Diviciac

Messages : 10665
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Re: POLICE : RÔLE DE DISCERNEMENT? HARCELEMENT oui ou non ???

Message par ledevois le Mar 7 Aoû 2018 - 17:04

Diviciac a écrit:
ledevois a écrit:

 Du moment que la drague est courtoise et respectueuse je ne vois rien qui puisse être reproché à un homme ou une femme -

Le distinguo est pourtant facile à faire avec certaines femmes: si le mec leur plait les courtise gentiment parce qu'il n'est pas insensible à  leur charme, si le mec ne leur plaît pas,  c'est un crampon lourdingue qui les harcèle. 

 Faudrait que le mot homme englobe les femmes avec le féminisme qui règne en France - ;Tout ça est du bruit pour rien --
 Féminin est un fait social ; malgré que les femmes sont de plus en plus dans la vie professionnelle même si elles sont  rare dans des fonctions de décisions  -



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
avatar
ledevois

Messages : 6662
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 78
Localisation : Cévennes france--Tarragone Catalagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: POLICE : RÔLE DE DISCERNEMENT? HARCELEMENT oui ou non ???

Message par Invité le Mar 7 Aoû 2018 - 17:13

Fontsestian a écrit: 
Chère Horiel,



Merci de votre sollicitude mais soyez rassurée je connais Alain depuis suffisamment longtemps pour savoir qu'à l'instar de Joseph, mais sans sa bonhomie, il est très souvent à côté de la plaque tout en restant le seul à ne pas s'en rendre compte.


Ne me dites pas que vous n'avez pas compris que je ne compare aucunement sexisme et exhibitionnisme mais que je cite un exemple des codes sociaux qui nous sont appliqués, je ne vous croirais pas.


A propos de la vidéo la question n'est pas de savoir si je suis préoccupé ou non, par contre elle montre très bien ce que j'explique et que vous faites semblant de ne pas comprendre: l'attitude des un.e.s déclenche, ou peut déclencher, la réaction de certains autres.


Le dire ce n'est pas accuser LA femme de provocation permanente, ce n'est pas vouloir dissimuler sa lubricité supposée sous des voiles et ou des préjugés, c'est énoncer un fait tout simplement et lui suggérer de ne pas s'exposer étourdiment.


Cher Fontsestian, 

Vous avez raison, la plaque doit être tectonique pour certains, ici, ça ne doit pas être toujours facile de viser. 

Il n'est pas question de confuser mais de relativiser.
Vous dites que l'attitude des uns ou des unes déclenche... Allons, vous êtes un grand garçon intelligent, pas de fausses pudeurs et n'essayez pas d'amener le sujet sur un plan général, il est bel et bien question de ce que risquent les femmes parce-qu'elles sont femmes*.

Il est juste impensable au XXIe siècle qu'une femelle soit accusée de provoquer la violence qu'elle subira.
Nadou a fait un parallèle très juste avec un jeune homme qui affronterait la même chose, les coupables ne sont pas les victimes !

Les codes sociaux sont censés évoluer avec les époques, il semble qu'en matière d'égalité de traitement des genres, ce ne soit pas tout à fait le cas.

Les stats sont inquiétantes, 90% des violeurs n'ont pas de problème mental** -des types comme vous et moi, quoi- non, ils se laissent juste dominer par leur braguette parce-que la société est indulgente avec les violences faites aux femmes dès les premières insultes sexistes.
Un "non" est un "non", une jupe courte ou un haut à bretelles spaghettis ne sont pas des invitations dans la salle de jeux. Ca, ce sont les façons de penser des islamistes qui entorchonnent leurs femmes, comme nous les jambons.
Croyez-moi, l'immense majorité des filles sait très bien distinguer le lourd-pesant à l'haleine de poney du type qui lui plaira. C'est très sympa, une dragounette... Quand les deux sont OK  Wink

Hé ducon, hé ducon, Font (mais non, pas vous, voyons...), il n'y a que comme cela que ça bougera dans le bon sens.



* Que voulez-vous bonne éducation oblige, vous me prêtez rouerie, je réponds que vous biaisez  clown


** Etude Amnesty International

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: POLICE : RÔLE DE DISCERNEMENT? HARCELEMENT oui ou non ???

Message par ledevois le Mar 7 Aoû 2018 - 17:58

Horiel a écrit:
Fontsestian a écrit: 
Chère Horiel,



Merci de votre sollicitude mais soyez rassurée je connais Alain depuis suffisamment longtemps pour savoir qu'à l'instar de Joseph, mais sans sa bonhomie, il est très souvent à côté de la plaque tout en restant le seul à ne pas s'en rendre compte.


Ne me dites pas que vous n'avez pas compris que je ne compare aucunement sexisme et exhibitionnisme mais que je cite un exemple des codes sociaux qui nous sont appliqués, je ne vous croirais pas.


A propos de la vidéo la question n'est pas de savoir si je suis préoccupé ou non, par contre elle montre très bien ce que j'explique et que vous faites semblant de ne pas comprendre: l'attitude des un.e.s déclenche, ou peut déclencher, la réaction de certains autres.


Le dire ce n'est pas accuser LA femme de provocation permanente, ce n'est pas vouloir dissimuler sa lubricité supposée sous des voiles et ou des préjugés, c'est énoncer un fait tout simplement et lui suggérer de ne pas s'exposer étourdiment.


Cher Fontsestian, 

Vous avez raison, la plaque doit être tectonique pour certains, ici, ça ne doit pas être toujours facile de viser. 

Il n'est pas question de confuser mais de relativiser.
Vous dites que l'attitude des uns ou des unes déclenche... Allons, vous êtes un grand garçon intelligent, pas de fausses pudeurs et n'essayez pas d'amener le sujet sur un plan général, il est bel et bien question de ce que risquent les femmes parce-qu'elles sont femmes*.

Il est juste impensable au XXIe siècle qu'une femelle soit accusée de provoquer la violence qu'elle subira.
Nadou a fait un parallèle très juste avec un jeune homme qui affronterait la même chose, les coupables ne sont pas les victimes !

Les codes sociaux sont censés évoluer avec les époques, il semble qu'en matière d'égalité de traitement des genres, ce ne soit pas tout à fait le cas.

Les stats sont inquiétantes, 90% des violeurs n'ont pas de problème mental** -des types comme vous et moi, quoi- non, ils se laissent juste dominer par leur braguette parce-que la société est indulgente avec les violences faites aux femmes dès les premières insultes sexistes.
Un "non" est un "non", une jupe courte ou un haut à bretelles spaghettis ne sont pas des invitations dans la salle de jeux. Ca, ce sont les façons de penser des islamistes qui entorchonnent leurs femmes, comme nous les jambons.
Croyez-moi, l'immense majorité des filles sait très bien distinguer le lourd-pesant à l'haleine de poney du type qui lui plaira. C'est très sympa, une dragounette... Quand les deux sont OK  Wink

Hé ducon, hé ducon, Font (mais non, pas vous, voyons...), il n'y a que comme cela que ça bougera dans le bon sens.



* Que voulez-vous bonne éducation oblige, vous me prêtez rouerie, je réponds que vous biaisez  clown


** Etude Amnesty International

 Je ne pense pas que notre société est prête à changer sur la condition des femmes avec tout et n'importe quoi qui rentre en France --



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
avatar
ledevois

Messages : 6662
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 78
Localisation : Cévennes france--Tarragone Catalagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: POLICE : RÔLE DE DISCERNEMENT? HARCELEMENT oui ou non ???

Message par Lili-Rose le Mar 7 Aoû 2018 - 21:20

Fontsestian a écrit:
Lili-Rose a écrit:


Merci pour cette délicate description. Very Happy

Vous êtes adorables tous les deux.
Délicate je ne sais pas sincère et réaliste oui.
Afin de ne pas affecter l'ambiance du forum, je ne donnerai pas suite à cet instant à tes agressions.
Mais tes échanges avec Horiel sont assez rigolo à lire Very Happy
avatar
Lili-Rose

Messages : 2607
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: POLICE : RÔLE DE DISCERNEMENT? HARCELEMENT oui ou non ???

Message par Invité le Mar 7 Aoû 2018 - 21:35

...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: POLICE : RÔLE DE DISCERNEMENT? HARCELEMENT oui ou non ???

Message par Lili-Rose le Mar 7 Aoû 2018 - 21:41

Vojnik Sreće a écrit:
Horiel a écrit:Il est juste impensable au XXIe siècle qu'une femelle soit accusée de provoquer la violence qu'elle subira.
Nadou a fait un parallèle très juste avec un jeune homme qui affronterait la même chose, les coupables ne sont pas les victimes !

Les stats sont inquiétantes, 90% des violeurs n'ont pas de problème mental** -des types comme vous et moi, quoi- non, ils se laissent juste dominer par leur braguette parce-que la société est indulgente avec les violences faites aux femmes dès les premières insultes sexistes.
Un "non" est un "non", une jupe courte ou un haut à bretelles spaghettis ne sont pas des invitations dans la salle de jeux. Ca, ce sont les façons de penser des islamistes qui entorchonnent leurs femmes, comme nous les jambons.
Croyez-moi, l'immense majorité des filles sait très bien distinguer le lourd-pesant à l'haleine de poney du type qui lui plaira. C'est très sympa, une dragounette... Quand les deux sont OK  Wink

Je fais régulièrement du sport dans une salle et là-bas, c'est mixte (et c'est bien normal). Les femmes viennent surtout pour assister aux cours collectifs et il n'est pas rare qu'elles se fassent alpaguer par des éjaculateurs précoces qui sont convaincus qu'elles cherchent (intentionnellement) à les provoquer. C'est pour ça qu'elles évitent de se retrouver seules sur les différents plateaux... et ça, ça n'est pas juste puisqu'elles paient autant que les autres. Elles devraient pouvoir utiliser les machines sans crainte d'être mâtées, photographiées (je l'ai vu faire) ou même, agressées verbalement ou pire : physiquement.

Les femmes ne se comportent pas comme ça avec les hommes dans la salle et pourtant, c'est nous qui sommes le moins vêtus. Les femmes n'ôtent pas le haut pour exhiber leur musculature. Elles portent une tenue de sport, c'est-à-dire : une brassière de sport et un legging moulant et évidemment : je prends plaisir à les regarder MAIS, il ne me viendrait pas à l'idée d'aller leur taper une fesse pendant qu'elles font du squat... JAMAIS. Pourquoi ? Parce que je sais reconnaître un contexte de séduction et là, ça n'en est pas un : elles viennent faire du sport, POINT FINAL.

Je regarde. Je ne fixe pas. Je ne suis pas insensible mais, je n'ai pas besoin de m'asseoir sur un sac de glace pour me raisonner... merde : je suis un homme...pas un vieux caniche libidineux qui s'défoule l'arrière train sur un pied de table un peu trop aguicheur !

Ce n'est même pas une technique de drague qui fonctionne. Quelle femme serait assez folle pour répondre à des avances pareilles ? Combien de femmes acceptent de sortir avec un type qui les siffle ? AUCUNE. Ce sont des approches vouées à l'échec. Ces mecs en chien n'obtiennent RIEN de concret alors, pourquoi s'obstinent-ils ? Parce que ce sont des prédateurs... pas des séducteurs. Parce que ce sont des petites bites qui veulent se donner un air de virilité alors que ce sont des paillassons, c'est-à-dire : des mâles bêta. Si une femme était assez folle pour répondre à leurs avances : ils se trouveraient incapables d'assumer... c'est rien que des tarlouzes.

Rappelons que nous ne naissons pas avec des vêtements... la norme "biologique" c'est d'être à poil. Ce n'est pas inné de se mettre à baver devant un morceau de peau. C'est même la démonstration d'une certaine étroitesse d'esprit puisque la séduction, c'est une attitude... pas une façon de s'habiller.



"éjaculateur précoce", "petites bites". Very Happy
Tu sembles vachement informé Very Happy
T'es déjà tatoué?
avatar
Lili-Rose

Messages : 2607
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: POLICE : RÔLE DE DISCERNEMENT? HARCELEMENT oui ou non ???

Message par Invité le Mar 7 Aoû 2018 - 21:44

...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: POLICE : RÔLE DE DISCERNEMENT? HARCELEMENT oui ou non ???

Message par elaine le Mar 7 Aoû 2018 - 21:52

Vojnik Sreće a écrit:
Gné ?

Suspect  Suspect  Suspect

Pourquoi ? Tu veux me montrer comment tu sais bien colorier entre les lignes ?  fou11

LOLO2 LOLO2


«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
avatar
elaine

Messages : 9414
Date d'inscription : 09/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: POLICE : RÔLE DE DISCERNEMENT? HARCELEMENT oui ou non ???

Message par Lili-Rose le Mar 7 Aoû 2018 - 22:05

Vojnik Sreće a écrit:
Lili-Rose a écrit:"éjaculateur précoce", "petites bites". Very Happy
Tu sembles vachement informé Very Happy
T'es déjà tatoué?

Gné ?

Suspect  Suspect  Suspect

Pourquoi ? Tu veux me montrer comment tu sais bien colorier entre les lignes ?  fou11


En guise de réponse j'aurais préféré que tu donnes des nombres, comme pas exemple, la moyenne anatomique de la longueur d'une bite d'un européen selon "Bouchet§Cuillerret".
T'en aurais une ébauche d'idée? Very Happy
avatar
Lili-Rose

Messages : 2607
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: POLICE : RÔLE DE DISCERNEMENT? HARCELEMENT oui ou non ???

Message par Lili-Rose le Mar 7 Aoû 2018 - 22:08

elaine a écrit:
Vojnik Sreće a écrit:
Gné ?

Suspect  Suspect  Suspect

Pourquoi ? Tu veux me montrer comment tu sais bien colorier entre les lignes ?  fou11

LOLO2 LOLO2
avatar
Lili-Rose

Messages : 2607
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: POLICE : RÔLE DE DISCERNEMENT? HARCELEMENT oui ou non ???

Message par Invité le Mar 7 Aoû 2018 - 22:17

...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: POLICE : RÔLE DE DISCERNEMENT? HARCELEMENT oui ou non ???

Message par Fontsestian le Mer 8 Aoû 2018 - 6:49

Lili-Rose a écrit:
Fontsestian a écrit:
Délicate je ne sais pas sincère et réaliste oui.
1/ Afin de ne pas affecter l'ambiance du forum, je ne donnerai pas suite à cet instant à tes agressions.
2/Mais tes échanges avec Horiel sont assez rigolo à lire Very Happy
1/ T'as cherché, t'as trouvé, ne viens pas pleurnicher ensuite mon pépère. 


2/ Tu as raison de les suivre assidûment le rire étant le meilleur des remèdes contre les aigreurs de toutes natures.


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
avatar
Fontsestian

Messages : 1841
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 72
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: POLICE : RÔLE DE DISCERNEMENT? HARCELEMENT oui ou non ???

Message par Fontsestian le Mer 8 Aoû 2018 - 7:45

Horiel a écrit:
Fontsestian a écrit: 
Chère Horiel,



Merci de votre sollicitude mais soyez rassurée je connais Alain depuis suffisamment longtemps pour savoir qu'à l'instar de Joseph, mais sans sa bonhomie, il est très souvent à côté de la plaque tout en restant le seul à ne pas s'en rendre compte.


Ne me dites pas que vous n'avez pas compris que je ne compare aucunement sexisme et exhibitionnisme mais que je cite un exemple des codes sociaux qui nous sont appliqués, je ne vous croirais pas.


A propos de la vidéo la question n'est pas de savoir si je suis préoccupé ou non, par contre elle montre très bien ce que j'explique et que vous faites semblant de ne pas comprendre: l'attitude des un.e.s déclenche, ou peut déclencher, la réaction de certains autres.


Le dire ce n'est pas accuser LA femme de provocation permanente, ce n'est pas vouloir dissimuler sa lubricité supposée sous des voiles et ou des préjugés, c'est énoncer un fait tout simplement et lui suggérer de ne pas s'exposer étourdiment.


Cher Fontsestian, 

Vous avez raison, la plaque doit être tectonique pour certains, ici, ça ne doit pas être toujours facile de viser. 

Il n'est pas question de confuser mais de relativiser.
Vous dites que l'attitude des uns ou des unes déclenche... Allons, vous êtes un grand garçon intelligent, pas de fausses pudeurs et n'essayez pas d'amener le sujet sur un plan général, il est bel et bien question de ce que risquent les femmes parce-qu'elles sont femmes*.

Il est juste impensable au XXIe siècle qu'une femelle soit accusée de provoquer la violence qu'elle subira.
Nadou a fait un parallèle très juste avec un jeune homme qui affronterait la même chose, les coupables ne sont pas les victimes !

Les codes sociaux sont censés évoluer avec les époques, il semble qu'en matière d'égalité de traitement des genres, ce ne soit pas tout à fait le cas.

Les stats sont inquiétantes, 90% des violeurs n'ont pas de problème mental** -des types comme vous et moi, quoi- non, ils se laissent juste dominer par leur braguette parce-que la société est indulgente avec les violences faites aux femmes dès les premières insultes sexistes.
Un "non" est un "non", une jupe courte ou un haut à bretelles spaghettis ne sont pas des invitations dans la salle de jeux. Ca, ce sont les façons de penser des islamistes qui entorchonnent leurs femmes, comme nous les jambons.
Croyez-moi, l'immense majorité des filles sait très bien distinguer le lourd-pesant à l'haleine de poney du type qui lui plaira. C'est très sympa, une dragounette... Quand les deux sont OK  Wink

Hé ducon, hé ducon, Font (mais non, pas vous, voyons...), il n'y a que comme cela que ça bougera dans le bon sens.



* Que voulez-vous bonne éducation oblige, vous me prêtez rouerie, je réponds que vous biaisez  clown


** Etude Amnesty International
 
Il me semble justement que j'essaie de ne pas raisonner en termes généraux, mais de bien évoquer des circonstances particulières et de prendre en compte les différences qui existent dans le comportement et la réactivité des individus.


Un non est un non, vous avez parfaitement raison, encore faut-il qu'il soit non seulement prononcé mais encore perçu et accepté comme tel, ce que les stats que vous évoquez ne semblent pas démontrer.


Pour moi ce constat abouti à la conclusion que la prudence est nécessaire, pour vous qu'il appartient au seul mâle de 
se maîtriser en toutes circonstances.


Quoi qu'il en soit vraiment il est évident que nous ne pourrons pas dans cet échange aboutir à un consensus, d'ailleurs le souhaitons nous? Very Happy


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
avatar
Fontsestian

Messages : 1841
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 72
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: POLICE : RÔLE DE DISCERNEMENT? HARCELEMENT oui ou non ???

Message par Fontsestian le Mer 8 Aoû 2018 - 7:54

Vojnik Sreće a écrit:
Horiel a écrit:Il est juste impensable au XXIe siècle qu'une femelle soit accusée de provoquer la violence qu'elle subira.
Nadou a fait un parallèle très juste avec un jeune homme qui affronterait la même chose, les coupables ne sont pas les victimes !

Les stats sont inquiétantes, 90% des violeurs n'ont pas de problème mental** -des types comme vous et moi, quoi- non, ils se laissent juste dominer par leur braguette parce-que la société est indulgente avec les violences faites aux femmes dès les premières insultes sexistes.
Un "non" est un "non", une jupe courte ou un haut à bretelles spaghettis ne sont pas des invitations dans la salle de jeux. Ca, ce sont les façons de penser des islamistes qui entorchonnent leurs femmes, comme nous les jambons.
Croyez-moi, l'immense majorité des filles sait très bien distinguer le lourd-pesant à l'haleine de poney du type qui lui plaira. C'est très sympa, une dragounette... Quand les deux sont OK  Wink

Je fais régulièrement du sport dans une salle et là-bas, c'est mixte (et c'est bien normal). Les femmes viennent surtout pour assister aux cours collectifs et il n'est pas rare qu'elles se fassent alpaguer par des éjaculateurs précoces qui sont convaincus qu'elles cherchent (intentionnellement) à les provoquer. C'est pour ça qu'elles évitent de se retrouver seules sur les différents plateaux... et ça, ça n'est pas juste puisqu'elles paient autant que les autres. Elles devraient pouvoir utiliser les machines sans crainte d'être mâtées, photographiées (je l'ai vu faire) ou même, agressées verbalement ou pire : physiquement.

Les femmes ne se comportent pas comme ça avec les hommes dans la salle et pourtant, c'est nous qui sommes le moins vêtus. Les femmes n'ôtent pas le haut pour exhiber leur musculature. Elles portent une tenue de sport, c'est-à-dire : une brassière de sport et un legging moulant et évidemment : je prends plaisir à les regarder MAIS, il ne me viendrait pas à l'idée d'aller leur taper une fesse pendant qu'elles font du squat... JAMAIS. Pourquoi ? Parce que je sais reconnaître un contexte de séduction et là, ça n'en est pas un : elles viennent faire du sport, POINT FINAL.

Je regarde. Je ne fixe pas. Je ne suis pas insensible mais, je n'ai pas besoin de m'asseoir sur un sac de glace pour me raisonner... merde : je suis un homme...pas un vieux caniche libidineux qui s'défoule l'arrière train sur un pied de table un peu trop aguicheur !

Ce n'est même pas une technique de drague qui fonctionne. Quelle femme serait assez folle pour répondre à des avances pareilles ? Combien de femmes acceptent de sortir avec un type qui les siffle ? AUCUNE. Ce sont des approches vouées à l'échec. Ces mecs en chien n'obtiennent RIEN de concret alors, pourquoi s'obstinent-ils ? Parce que ce sont des prédateurs... pas des séducteurs. Parce que ce sont des petites bites qui veulent se donner un air de virilité alors que ce sont des paillassons, c'est-à-dire : des mâles bêta. Si une femme était assez folle pour répondre à leurs avances : ils se trouveraient incapables d'assumer.

Rappelons que nous ne naissons pas avec des vêtements... la norme "biologique" c'est d'être à poil. Ce n'est pas inné de se mettre à baver devant un morceau de peau. C'est même la démonstration d'une certaine étroitesse d'esprit puisque la séduction, c'est une attitude... pas une façon de s'habiller.
 
En effet tous les mâles ne sont pas pareils certains sont éduqués, ont appris le respect, d'autres pas, c'est justement à partir de ce constat que je dis qu'il appartient aux femmes d'en tenir compte et de savoir s'adapter aux circonstances.


Je ne dis pas que c'est juste envers les femmes ni que ça exonère les hommes de se surveiller et d'évoluer mais au jour d'aujourd'hui ça me semble encore nécessaire dans certaines circonstances.


Je ne peux pas tout, je ne réussis pas tout mais je refuse de m'y résoudre. Emmanuel Macron.
avatar
Fontsestian

Messages : 1841
Date d'inscription : 11/06/2018
Age : 72
Localisation : Provence

Revenir en haut Aller en bas

Re: POLICE : RÔLE DE DISCERNEMENT? HARCELEMENT oui ou non ???

Message par Invité le Mer 8 Aoû 2018 - 9:04

Vojnik Sreće a écrit:Je fais régulièrement du sport dans une salle et là-bas, c'est mixte (et c'est bien normal).
(...) Parce que je sais reconnaître un contexte de séduction et là, ça n'en est pas un : elles viennent faire du sport, POINT FINAL. (...)


Je suis d'accord avec vous, Vojnik Srece, et votre exemple est parlant.

A part quelques tarés hermétiques à la souffrance des autres et à la culpabilité, la plupart des types qui se comportent mal sont aussi capables d'être parfaitement corrects. Je ne suis pas sûre qu'ils soient prédateurs à la naissance ou conditionnés (stakhanovistes de l'agression), non, l'occasion fait le larron, un petit sentiment d'impunité, aussi, dans certains lieux.
Les mêmes détesteraient qu'on inflige ça à leurs filles ou leurs frangines...

Cela étant, oui, les filles savent qu'elles sont regardées et elles y sont sensibles. Mais dans l'immense majorité des cas, elles le sont encore plus au fait que ce soit avec discrétion et élégance (même celles qui n'ont pas les mots  Very Happy ).
Sinon, elles préfèrent être grises et invisibles plutôt que de se coltiner harcèlement, sifflements et étalage du vocabulaire qu'inspire leur anatomie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: POLICE : RÔLE DE DISCERNEMENT? HARCELEMENT oui ou non ???

Message par ledevois le Mer 8 Aoû 2018 - 9:11

Horiel a écrit:
Vojnik Sreće a écrit:Je fais régulièrement du sport dans une salle et là-bas, c'est mixte (et c'est bien normal).
(...) Parce que je sais reconnaître un contexte de séduction et là, ça n'en est pas un : elles viennent faire du sport, POINT FINAL. (...)


Je suis d'accord avec vous, Vojnik Srece, et votre exemple est parlant.

A part quelques tarés hermétiques à la souffrance des autres et à la culpabilité, la plupart des types qui se comportent mal sont aussi capables d'être parfaitement corrects. Je ne suis pas sûre qu'ils soient prédateurs à la naissance ou conditionnés (stakhanovistes de l'agression), non, l'occasion fait le larron, un petit sentiment d'impunité, aussi, dans certains lieux.
Les mêmes détesteraient qu'on inflige ça à leurs filles ou leurs frangines...

Cela étant, oui, les filles savent qu'elles sont regardées et elles y sont sensibles. Mais dans l'immense majorité des cas, elles le sont encore plus au fait que ce soit avec discrétion et élégance (même celles qui n'ont pas les mots  Very Happy ).
Sinon, elles préfèrent être grises et invisibles plutôt que de se coltiner harcèlement, sifflements et étalage du vocabulaire qu'inspire leur anatomie.

 La nature humaine est imprévisible au masculin ou au féminin concernant le sexe --- il n'y a pas des méchants et des gentils --des cons et des connes ça existe , et rien ne changera -même pas les lois ---



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
avatar
ledevois

Messages : 6662
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 78
Localisation : Cévennes france--Tarragone Catalagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: POLICE : RÔLE DE DISCERNEMENT? HARCELEMENT oui ou non ???

Message par Invité le Mer 8 Aoû 2018 - 9:23

Fontsestian a écrit:Pour moi ce constat abouti à la conclusion que la prudence est nécessaire, pour vous qu'il appartient au seul mâle de 
se maîtriser en toutes circonstances.


Quoi qu'il en soit vraiment il est évident que nous ne pourrons pas dans cet échange aboutir à un consensus, d'ailleurs le souhaitons nous? Very Happy


Au seul mâle ? Dieu merci, non, la femme a le droit de dire "oui" à qui lui plaît (vous n'allez pas dénier ce droit au sexe opprimé, tout d'même ?  Very Happy)

Non, nous ne nous rejoindrons pas, mais cela n'a pas beaucoup d'importance, car ce n'est ni vous ni moi qui ferons la prochaine génération ; elle est déjà en marche (mmmpppffff) et n'attend pas nos commentaires ni notre permission pour tout bouleverser.... Ou pas.
Vous êtes courtois, sympa, narquois, pourquoi se priver ?

Un petit mot, toutefois, sur ce que vous répondez à Vojnik Srece (il est bien, ce garçon, il va me réconcilier avec les sportifs) : alors ce sont aux femmes de s'adapter aux hommes ? 
Comment repérer d'avance quels sont ceux qui se comporteront normalement et les beubeus de service ?
Et surtout, l'adaptateur de repérage sera-t-il pris en charge par la Sécu ?

Plus sérieusement, vous en arrivez, et avec des arguments logiques -ce qui est le plus effrayant- aux frontières de ce que proposent certaines villes pour protéger les femmes : des compartiments séparées dans les transports en commun, par exemple.
Plutôt que d'éduquer les garçons et de punir les hommes de façon exemplaire, on sépare les genres et on cache les femmes.

Le dispositif existe de manière plus autonome et mobile, au quotidien, avec chaleur tournante et ventilation au sol, cela s'appelle la burqa.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: POLICE : RÔLE DE DISCERNEMENT? HARCELEMENT oui ou non ???

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 9 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum