Toujours pareil --- LES DERNIERS DE CORDÉE PÉNALISÉS

Aller en bas

Toujours pareil --- LES DERNIERS DE CORDÉE PÉNALISÉS

Message par ledevois le Lun 9 Juil - 8:54

Il y a une reprise de l'emploi partout, le problème c'est que les salaires ne répondent pas», explique Angel Gurria, secrétaire général de l'OCDE).
Grâce à la croissance, les taux d'emploi progressent jusqu'à rattraper le niveau... qu'ils avaient il y a dix ans, selon un rapport de l'Organisation de coopération et de développement économiques. Mais cette tendance profite peu aux moins favorisés.


La stagnation des salaires affecte beaucoup plus les travailleurs à bas salaires que les travailleurs les mieux rémunérés.

Interrogé sur le montant du salaire minimum, le nouveau Patron du MEDEF avait répondu : «En horaire, je ne sais pas, En mensuel, 1 280 net, quelque chose comme ça.» (Le Smic horaire brut a été porté à 9,88 euros le 1er janvier 2018, soit un Smic mensuel net moyen d'environ 1 150 euros pour 35 heures par semaine). Mais il est contre toute augmentation de 10% du SMIC.

https://www.boursorama.com/actualite-economique

Le patron du MEDEF ne connait même pas le montant du SMIC, mais il refuse son augmentation....Si ce n'est pas du dogmatisme, qu'est-ce que c'est?



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
avatar
ledevois

Messages : 6139
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 78
Localisation : Cévennes france--Tarragone Catalagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours pareil --- LES DERNIERS DE CORDÉE PÉNALISÉS

Message par Diviciac le Lun 9 Juil - 23:55

ledevois a écrit:Il y a une reprise de l'emploi partout, le problème c'est que les salaires ne répondent pas», explique Angel Gurria, secrétaire général de l'OCDE).
Grâce à la croissance, les taux d'emploi progressent jusqu'à rattraper le niveau... qu'ils avaient il y a dix ans, selon un rapport de l'Organisation de coopération et de développement économiques. Mais cette tendance profite peu aux moins favorisés.


La stagnation des salaires affecte beaucoup plus les travailleurs à bas salaires que les travailleurs les mieux rémunérés.

Interrogé sur le montant du salaire minimum, le nouveau Patron du MEDEF avait répondu : «En horaire, je ne sais pas, En mensuel, 1 280 net, quelque chose comme ça.» (Le Smic horaire brut a été porté à 9,88 euros le 1er janvier 2018, soit un Smic mensuel net moyen d'environ 1 150 euros pour 35 heures par semaine). Mais il est contre toute augmentation de 10% du SMIC.

https://www.boursorama.com/actualite-economique

Le patron du MEDEF ne connait même pas le montant du SMIC, mais il refuse son augmentation....Si ce n'est pas du dogmatisme, qu'est-ce que c'est?

La collusion entre Macron  est le MEDEF est une véritable calamité pour les bas salaires de "ceux qui ne sont rien".  Les deux compères partagent le même mépris social pour le prolétariat . 
avatar
Diviciac

Messages : 9794
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours pareil --- LES DERNIERS DE CORDÉE PÉNALISÉS

Message par ledevois le Mar 10 Juil - 7:39

Diviciac a écrit:
ledevois a écrit:Il y a une reprise de l'emploi partout, le problème c'est que les salaires ne répondent pas», explique Angel Gurria, secrétaire général de l'OCDE).
Grâce à la croissance, les taux d'emploi progressent jusqu'à rattraper le niveau... qu'ils avaient il y a dix ans, selon un rapport de l'Organisation de coopération et de développement économiques. Mais cette tendance profite peu aux moins favorisés.


La stagnation des salaires affecte beaucoup plus les travailleurs à bas salaires que les travailleurs les mieux rémunérés.

Interrogé sur le montant du salaire minimum, le nouveau Patron du MEDEF avait répondu : «En horaire, je ne sais pas, En mensuel, 1 280 net, quelque chose comme ça.» (Le Smic horaire brut a été porté à 9,88 euros le 1er janvier 2018, soit un Smic mensuel net moyen d'environ 1 150 euros pour 35 heures par semaine). Mais il est contre toute augmentation de 10% du SMIC.

https://www.boursorama.com/actualite-economique

Le patron du MEDEF ne connait même pas le montant du SMIC, mais il refuse son augmentation....Si ce n'est pas du dogmatisme, qu'est-ce que c'est?

La collusion entre Macron  est le MEDEF est une véritable calamité pour les bas salaires de "ceux qui ne sont rien".  Les deux compères partagent le même mépris social pour le prolétariat . 


 Ce qui est grave ce sont nos élites bac plus 5 qui se font embaucher à l'étranger pour que la France puisse embaucher des bac moins 5 -- 
 Le Medef se plains du manque de candidats bien formé -- ils devraient réviser leur conception de la société -



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
avatar
ledevois

Messages : 6139
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 78
Localisation : Cévennes france--Tarragone Catalagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours pareil --- LES DERNIERS DE CORDÉE PÉNALISÉS

Message par Diviciac le Mar 10 Juil - 8:21

ledevois a écrit:
Diviciac a écrit:

La collusion entre Macron  est le MEDEF est une véritable calamité pour les bas salaires de "ceux qui ne sont rien".  Les deux compères partagent le même mépris social pour le prolétariat . 


 Ce qui est grave ce sont nos élites bac plus 5 qui se font embaucher à l'étranger pour que la France puisse embaucher des bac moins 5 -- 
 Le Medef se plains du manque de candidats bien formé -- ils devraient réviser leur conception de la société -

Sans entrer dans la philo de l’éducation,  il existe deux conceptions de la finalité de l'enseignement radicalement différentes : le MEDEF voudrait que l'EN  lui fournisse une main d’œuvre prête à l'emploi pour générer les bénéfices des actionnaires alors que Kant précisait que le rôle du pédagogue n'était pas d'adapter les élèves au monde tel qu'il est mais de les rendre capables d'en imaginer un meilleur.
C'est l'éternelle opposition entre les conservateurs et les  progressistes.
avatar
Diviciac

Messages : 9794
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours pareil --- LES DERNIERS DE CORDÉE PÉNALISÉS

Message par ledevois le Mar 10 Juil - 9:55

Diviciac a écrit:
ledevois a écrit:


 Ce qui est grave ce sont nos élites bac plus 5 qui se font embaucher à l'étranger pour que la France puisse embaucher des bac moins 5 -- 
 Le Medef se plains du manque de candidats bien formé -- ils devraient réviser leur conception de la société -

Sans entrer dans la philo de l’éducation,  il existe deux conceptions de la finalité de l'enseignement radicalement différentes : le MEDEF voudrait que l'EN  lui fournisse une main d’œuvre prête à l'emploi pour générer les bénéfices des actionnaires alors que Kant précisait que le rôle du pédagogue n'était pas d'adapter les élèves au monde tel qu'il est mais de les rendre capables d'en imaginer un meilleur.
C'est l'éternelle opposition entre les conservateurs et le progressistes.

Le monde meilleur n'est pas pour l'instant dans les tablettes de Macron --



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
avatar
ledevois

Messages : 6139
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 78
Localisation : Cévennes france--Tarragone Catalagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Toujours pareil --- LES DERNIERS DE CORDÉE PÉNALISÉS

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum