Recueil de belles histoires

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Le jour où je me suis aimé pour de vrai

Message par elaine le Mar 26 Déc 2017 - 17:44

L'Estime de soi
Le jour où je me suis aimé pour de vrai, 
j’ai compris qu’en toutes circonstances, 
j’étais à la bonne place, au bon moment. 
Et alors, j’ai pu me relaxer. 
Aujourd’hui je sais que cela s’appelle ** L'Estime de Soi **
 
L'Authenticité
Le jour où je me suis aimé pour de vrai, 
j’ai pu percevoir que mon anxiété et ma souffrance émotionnelle 
n’étaient rien d’autre qu’un signal 
lorsque je vais à l’encontre de mes convictions. 
Aujourd’hui je sais que cela s’appelle ** L'Authenticité **

La Maturité
Le jour où je me suis aimé pour de vrai, 
J’ai cessé de vouloir une vie différente 
et j’ai commencé à voir que tout ce qui m’arrive 
contribue à ma croissance personnelle. 
Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle ** La Maturité **
 
Le Respect
Le jour où je me suis aimé pour de vrai, 
j’ai commencé à percevoir l’abus 
dans le fait de forcer une situation ou une personne, 
dans le seul but d’obtenir ce que je veux, 
sachant très bien que ni la personne ni moi-même 
ne sommes prêts et que ce n’est pas le moment… 
Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle ** Le Respect  **

L'Amour Propre
Le jour où je me suis aimé pour de vrai, 
j’ai commencé à me libérer de tout ce qui n’était pas salutaire, 
personnes, situations, tout ce qui baissait mon énergie. 
Au début, ma raison appelait cela de l’égoïsme. 
Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle ** L'Amour Propre **
 
La Simplicité
Le jour où je me suis aimé pour de vrai, 
j’ai cessé d’avoir peur du temps libre 
et j’ai arrêté de faire de grands plans, 
j’ai abandonné les méga-projets du futur. 
Aujourd’hui, je fais ce qui est correct, ce que j’aime 
quand cela me plait et à mon rythme. 
Aujourd’hui, je sais que cela s’appelle  ** La Simplicité **

L'Humilité 
Le jour où je me suis aimé pour de vrai, 
j’ai cessé de chercher à avoir toujours raison, 
et je me suis rendu compte de toutes les fois
où je me suis trompé. 
Aujourd’hui, j’ai découvert  ** L'Humilité **
 
La Plénitude 
Le jour où je me suis aimé pour de vrai, 
j’ai cessé de revivre le passé et de me préoccuper de l’avenir. 
Aujourd’hui, je vis au présent, là où toute la vie se passe. 
Aujourd’hui, je vis une seule journée à la fois. 
Et cela s’appelle  ** La Plénitude **

Le Savoir Vivre 
Le jour où je me suis aimé pour de vrai, 
j’ai compris que ma tête pouvait me tromper et me décevoir. 
Mais si je la mets au service de mon cœur, 
elle devient une alliée très précieuse ! 
Tout ceci, c’est  ** Le Savoir Vivre **
 
(Charlie Chaplin.)





elaine

Messages : 5179
Date d'inscription : 09/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Précepte chinois

Message par elaine le Mer 10 Jan 2018 - 23:09

Précepte chinois:

L'ARGENT peut acheter une maison mais pas un foyer,

Il peut acheter un lit mais pas le sommeil

Il peut acheter une horloge mais pas le temps

Il peut acheter un livre mais pas la connaissance

Il peut acheter une position mais pas le respect

Il peut payer le médecin mais pas la santé.

Il peut acheter du sang mais pas la vie

Il peut acheter du sexe mais pas de l’amour






«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
avatar
elaine

Messages : 5179
Date d'inscription : 09/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Quand ils sont venus....

Message par elaine le Dim 14 Jan 2018 - 13:19

Quand ils sont venus....

Quand ils sont venus chercher les communistes,
Je n'ai rien dit,
Je n'étais pas communiste.
Quand ils sont venus chercher les syndicalistes,
Je n'ai rien dit,
Je n'étais pas syndicaliste.
Quand ils sont venus chercher les juifs,
Je n'ai rien dit,
Je n'étais pas juif.
Quand ils sont venus chercher les catholiques,
Je n'ai rien dit,
Je n'étais pas catholique.
 
Puis ils sont venus me chercher,
Et il ne restait personne pour protester

Pasteur Martin Niemoller (1892-1984), Dachau 1942





«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
avatar
elaine

Messages : 5179
Date d'inscription : 09/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Les Enfants

Message par elaine le Dim 21 Jan 2018 - 16:45

Les Enfants

Et une femme qui tenait un bébé contre son sein dit:
Parlez-nous des enfants.
Et il dit:

Vos enfants ne sont pas vos enfants.
Ils sont les fils et les filles de l´appel de la Vie à la Vie.
Ils viennent à travers vous mais non de vous.
Et bien qu´ils soient avec vous, ils ne sont pas à vous.

Vous pouvez leur donner votre amour, mais pas vos pensées.
Car ils ont leurs propres pensées.
Vous pouvez héberger leurs corps, mais pas leurs âmes.
Car leurs âmes résident dans la maison de demain que vous ne
pouvez visiter, pas même dans vos rêves.
Vous pouvez vous efforcer d´être comme eux,
mais ne cherchez pas à les faire à votre image.
Car la vie ne marche pas à reculons, ni ne s´attarde avec hier.

Vous êtes les arcs desquels vos enfants sont propulsés, tels des flêches vivantes.
L´Archer vise la cible sur le chemin de l´infini, et Il vous tend de sa
puissance afin que Ses flèches volent vite et loin.
Que la tension que vous donnez par la main de l´Archer vise la joie.
Car de même qu´Il aime la flèche qui vole, il aime égalementl´arc qui est stable.

extrait du livre « Le Prophète » de Khalil Gibran





«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
avatar
elaine

Messages : 5179
Date d'inscription : 09/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Rappelle-toi...

Message par elaine le Jeu 25 Jan 2018 - 22:10

Rappelle-toi...

Que si un rien fait souffrir
un rien aussi fait plaisir...

Que tu peux être semeur
d'optimisme, de courage, de confiance...

Que ta bonne humeur peut égayer la vie des autres...
que tu peux, en tout temps, dire un mot aimable...

Que ton sourire non seulement t'enjolive,
mais qu'il embellit l'existence de ceux qui t'approchent...

Que tu as des mains pour donner
et un coeur pour pardonner...

Thomas Merton
(moine trappiste)





«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
avatar
elaine

Messages : 5179
Date d'inscription : 09/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

VIEUX OU ÂGÉS ?

Message par elaine le Mar 30 Jan 2018 - 22:12

VIEUX OU ÂGÉS ?

Impressionnant..... et malheureusement..... c´est bien vrai ça !!!

Comment se fait-il qu'avec la retraite, certains deviennent simplement « âgés »,
alors que d'autres deviennent «vieux » ?
C’est parce qu'être âgé, c'est différent qu’être vieux.

Alors que l’âgé pratique le sport, la découverte, les voyages,
le vieux se repose.

Alors que l’âgé a de l'amour à donner,
le vieux accumule les jalousies et les rancœurs.

Alors que l’âgé fait des plans pour son futur,
Le vieux n'a que la nostalgie du passé.

Alors que l'agenda de l’âgé comprend surtout des lendemains,
le calendrier du vieux ne contient que des «hier»

Alors que l’âgé apprécie les jours à venir,
Le vieux souffre du peu de jours qui lui restent.

Alors que l’âgé fait des rêves en dormant,
Le vieux fait des cauchemars.

Il n'est pas question pour moi, pour nous, d'être vieux.
Nous pouvons être âgés, peut-être,
mais nous ne voulons pas être vieux,
car, nous avons tant d’amour à donner,
tant de projets à réaliser,
tant de choses à faire,
Que nous n’avons ni le droit ni le désir d’être vieux.

En tous les cas, c’est ce que je vous souhaite, à toutes et à tous, pour ces prochaines années !





«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
avatar
elaine

Messages : 5179
Date d'inscription : 09/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recueil de belles histoires

Message par elaine le Ven 2 Fév 2018 - 12:44

.
avatar
elaine

Messages : 5179
Date d'inscription : 09/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Sois le meilleur…

Message par elaine le Mar 6 Fév 2018 - 21:41

Sois le meilleur…

Si tu ne peux être pin au sommet du coteau,
Sois broussaille dans la vallée.
Mais sois la meilleure petite broussaille
Au bord du ruisseau.
Sois buisson, si tu ne peux être arbre.
Si tu ne peux être route, sois sentier ;
Si tu ne peux être soleil, sois étoile ;
Ce n’est point par la taille que tu vaincras ;
Sois le meilleur, quoi que tu sois.

Douglas Malloch
(texte rendu célebre par Martin Luther King)





«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
avatar
elaine

Messages : 5179
Date d'inscription : 09/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

J'ai pardonné

Message par elaine le Sam 24 Fév 2018 - 14:27

J'ai pardonné des erreurs presque impardonnables, j'ai essayé de remplacer des personnes irremplaçables et oublier des personnes inoubliables.
J'ai agi par impulsion, j'ai été déçu par des gens que j'en croyais incapables, mais j'ai déçu des gens aussi.
J'ai tenu quelqu'un dans mes bras pour le protéger. J'ai ri quand il ne fallait pas.
Je me suis fait des amis éternels.
J'ai aimé et l'ai été en retour, mais j'ai aussi été repoussé.
J'ai été aimé et je n'ai pas su aimer.
J'ai crié et sauté de tant de joies, j'ai vécu d'amour et fait des promesses éternelles, mais je me suis brisé le coeur, tant de fois !
J'ai pleuré en écoutant de la musique ou en regardant des photos.
J'ai téléphoné juste pour entendre une voix, je suis déjà tombé amoureux d'un sourire.
J'ai déjà cru mourir par tant de nostalgie et j'ai eu peur de perdre quelqu'un de très spécial (que j'ai fini par perdre)... Mais j'ai survécu ! Et je vis encore !
Et la vie, je ne m'en passe pas... 
Et toi non plus tu ne devrais pas t'en passer. Vis !!!
Ce qui est vraiment bon, c'est de se battre avec persuasion, embrasser la vie et vivre avec passion, perdre avec classe et vaincre en osant, parce que le monde appartient à celui qui ose et que LA VIE C'EST BEAUCOUP TROP pour être insignifiante !

Charlie Chaplin





«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
avatar
elaine

Messages : 5179
Date d'inscription : 09/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Vieux proverbe irlandais

Message par elaine le Jeu 1 Mar 2018 - 21:37

Vieux proverbe irlandais

Prends le temps de travailler, c'est le prix du succès.
Prends le temps de penser, c'est la source du pouvoir. 
Prends le temps de jouer, c'est le secret de la jeunesse. 
Prends le temps de lire, c'est la source de la sagesse. 
Prends le temps d'être aimable, c'est la route du bonheur. 
Prends le temps de rêver, c'est la manière d'accrocher son chariot à une étoile.
Prends le temps de donner, c'est une journée trop courte pour être égoïste. 
Prends le temps de rire, c'est la musique de l'âme.
Prends le temps de prier, c'est la force de l'homme.
Prends le temps d'aimer et d'être aimé, c'est la grâce de Dieu. 
Prends le temps d'être charitable, c'est la clef du Paradis.
(anonyme)


«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
avatar
elaine

Messages : 5179
Date d'inscription : 09/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Le Billet de 20 euros

Message par elaine le Mer 7 Mar 2018 - 21:42

Le Billet de 20 euros

Un conférencier bien connu commence son séminaire en tenant bien haut un billet de vingt dollars. Il demande aux gens :
- Qui aimerait avoir ce billet?
Les mains commencent à se lever alors il dit :

- Je vais donner ce billet de 20€ à quelqu'un mais avant, laissez-moi faire quelque chose avec. Il chiffonne alors le billet avec force et il demande :
- Est-ce que vous voulez toujours de ce billet?
Les mains continuent à se lever.

- Bon, d'accord, mais que se passera-t-il si je fais cela?
Il jette le billet froissé par terre et saute à pied joint dessus, l'écrasant autant que possible et le recouvrant de la poussière du plancher.

Ensuite il demande :
- Qui veut encore de ce billet?
Évidemment, les mains continuent de se lever!

Mes amis, vous venez d'apprendre une leçon...
Peu importe ce que je fais avec ce billet, vous le voulez toujours parce que sa valeur n'a pas changée, il vaut toujours 20€.

Plusieurs fois dans votre vie, vous serez froissés, rejetés, souillés par les gens ou par les événements.

Vous aurez l'impression que vous ne valez plus rien mais en réalité votre valeur n'aura pas changé aux yeux des gens qui vous aiment !

La valeur d'une personne ne tient pas à ce que l'on a fait ou pas,
vous pourrez toujours recommencer et atteindre vos objectifs
car votre valeur intrinsèque est toujours intacte.





«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
avatar
elaine

Messages : 5179
Date d'inscription : 09/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

On frappe... on frappe...

Message par elaine le Sam 10 Mar 2018 - 23:19

On frappe... on frappe...

Nous sommes comme un mauvais locataire qu'on garde par charité dans une maison qui ne lui appartient pas, qu'il n'a ni bâtie ni payée, et qui se barricade et qui, même pour un moment, ne veut pas accueillir le maître légitime. Enfin, nous sommes tout seuls par une nuit de tempête dans notre maison solitaire et désolée, et tout à coup l'on frappe !
Ce n'est point la porte ordinaire, c'est à une vieille porte qu'on croyait condamnée pour toujours; mais il n'y a pas à s'y tromper, on frappe, on a frappé ! On a frappé en nous et cela nous a fait mal, comme l'enfant qui bouge dans une femme pour la première fois.

Qui a frappé ? Il n'y a pas à s'y tromper, c'est celui qui vient comme un voleur au milieu de la nuit, celui dont il est écrit : voici que l'époux vient, sortez à sa rencontre ! Et nous écoutons, palpitants. Peut-être ne frappera-t-on qu'une fois. Peut-être se battra-t-il contre la porte toute la nuit, comme parfois jusqu'au matin nous entendons ce volet exaspérant qui ne cesse d'arloquer et de battre.

Mais c'est un tel ennui de se lever et de déclore cette vieille porte ! Elle est assujettie de deux verrous, qui ne font qu'un de ce qui est mobile et de ce qui est inerte : l'un s'appelle mauvaise habitude et l'autre mauvaise volonté. Quant à la serrure, c'est notre secret personnel. La clé est perdue. Il faudrait de l'huile pour la faire marcher.

Et ensuite, qu'est-ce qui arriverait si on ouvrait la porte ? La nuit, le grand vent primitif qui souffle sur les eaux, quelqu'un qu'on ne voit pas mais qui ne nous permettrait plus d'être confortablement chez nous. Esprit de Dieu, n'entrez pas, je crains les courants d'air !

Paul Claudel






«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
avatar
elaine

Messages : 5179
Date d'inscription : 09/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

La Cithare du Bonheur - conte soufi

Message par elaine le Mer 21 Mar 2018 - 23:22

La Cithare du Bonheur - conte soufi

C'était un homme droit et sincère qui cherchait le chemin du bonheur, qui cherchait le chemin de la vérité. Il alla un jour trouver un vénérable maître soufi dont on lui avait assuré qu'il pourrait les lui indiquer. Celui-ci l'accueillit aimablement devant sa tente et, après lui avoir servi le thé à la menthe, lui révéla l'itinéraire tant attendu: "C'est loin d'ici, certes, mais tu ne peux te tromper: au coeur du village que je t'ai décrit, tu trouveras trois échoppes. Là te sera révélé le secret du bonheur et de la vérité".    

La route fut longue. Le chercheur d'absolu passa maints cols et rivières. Jusqu'à ce qu'il arrive en vue du village dont son coeur lui dit très fort: "C'est là le lieu! Oui, c'est là! Hélas! Dans chacune des trois boutiques il ne trouva comme marchandises que rouleaux de fils de fer dans l'une, morceaux de bois dans l'autre et pièces éparses de métal dans le troisième. Las et découragé, il sortit du village pour trouver quelque repos dans une clairière voisine.   

La nuit venait de tomber. La lune remplissait la clairière d'une douce lumière. Lorsque tout à coup se fit entendre une mélodie sublime. De quel instrument provenait-elle donc? Il se dressa tout net et avança en direction du musicien. Lorsque, stupéfaction, il découvrit que l'instrument céleste était une cithare faite de morceaux de bois, des pièces de métal et des fils d'acier qu'il venait de voir en vente dans les trois échoppes du village. A cet instant,...il connut l'éveil. Et il comprit que le bonheur est fait de la synthèse de tout ce qui nous est déjà donné, mais que notre tâche d'hommes intérieurs est d'assembler tous ces éléments...dans l'harmonie.





«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
avatar
elaine

Messages : 5179
Date d'inscription : 09/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

L'oeil du menuisier

Message par elaine le Mar 27 Mar 2018 - 17:18

L'oeil du menuisier

Un menuisier avait un bel atelier où il exerçait son métier avec amour. Un jour, en l'absence du patron, les ouvriers se réunirent en grand conseil. La séance fut longue et animée et parfois même véhémente. Il s'agissait d'exclure de l'honorable assemblée un certain nombre de membres.
L'un d'eux prit la parole : "Nous devons expulser notre soeur la scie, parce qu'elle déchiquette tout et fait grincer les dents. Elle a le caractère le plus mordant de toute la terre !".
Un autre intervint : "Nous ne pouvons pas garder parmi nous notre frère le rabot. Il a un caractère coupant et tatillon au point d'éplucher tout ce qu'il touche".
"Frère marteau, protesta un autre outil, a un sale caractère, lourdeau et violent. C'est un vrai cogneur. Sa façon de battre sans cesse jusqu'à taper sur les nerfs de tout le monde, est plus que choquante. Chassons-le !".
"Et les clous ? Peut-on vivre avec des gens piquants ? Qu'ils s'en aillent tous ! Sans parler de la lime et de la râpe. Leur compagnie est cause de continuelles frictions. Chassons aussi le papier de verre : il ne semble exister que pour égratigner son prochain !".
Ainsi débattaient avec de plus en plus d'animosité les outils du menuisier. Ils parlaient tous en même temps. Le marteau voulait expulser la lime et le rabot qui, à leur tour, voulaient se débarrasser des clous et du marteau. Et ainsi de suite. A la fin de la séance, tout le monde avait exclu tout le monde.
La réunion fut brusquement interrompue par l'arrivée du menuisier. Tous les outils se turent quand ils le virent s'approcher de son établi.
L'homme prit une planche et la scia avec la scie mordante. Il la rabota avec le rabot qui pèle tout ce qu'il touche. Soeur la hache, qui blesse cruellement, soeur la râpe à la langue rugueuse, frère papier de verre qui gratte et égratigne : tous entrèrent en action, l'un après l'autre, l'un avec l'autre.
Le menuisier prit ensuite les frères clous au caractère piquant ainsi que le marteau qui frappe et percute. Il se servit de tous ses outils avec leurs défauts, leur caractère insupportable et, grâce à eux tous, il fabriqua un berceau. Un magnifique berceau pour accueillir un bébé qui allait naître.
Puis il attaqua son dernier projet : un bateau qui allait permettre de mener à bon port des gens éloignés les uns des autres par un océan de préjugés.
(Jean-Michel Martin)





«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
avatar
elaine

Messages : 5179
Date d'inscription : 09/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Comment être heureux

Message par elaine le Mer 4 Avr 2018 - 22:19

Comment être heureux

1. Décide d’être heureux. Apprends à trouver du plaisir dans les choses simples.
2. Tire le meilleur parti possible de tes situations. Nul ne possède tout et tout le monde a une certaine tristesse mêlée aux plaisirs de la vie. Le secret consiste à rire plus qu’on ne pleure.
3. Sois indulgent avec toi-même. Ne te prends pas trop au sérieux. Et ne crois pas que tu dois être protégé des malheurs qui frappent les autres.
4. Ne te soucie pas des critiques. Tu ne peux plaire à tout le monde.
5. Fixe tes propres normes et tes propres buts. Sois toi-même et explore tes propres limites.
6. Fais ce que tu aimes faire, mais sans t’endetter.
7. Ne cherche pas les ennuis. Les fardeaux imaginaires sont plus lourds à porter que les vrais.
8. Débarasse-toi de tes rancoeurs. La haine, l’envie et la colère te rongeront de l’intérieur.
9. Multiplie tes intérêts. Si tu ne peux voyager, parcours le monde par tes lectures.
10. Ne te laisse pas terrasser par les regrets. Surmonte tes tristesses et tes erreurs et ne conserve que les leçons utiles qu’elles t’ont apprises.
11. Fais ce que tu peux pour les gens moins fortunés que toi.
12. Tiens-toi occupé. Quiconque est très occupé n’a pas le temps d’être malheureux.

Robert Louis Stevenson, 1850-1894





«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
avatar
elaine

Messages : 5179
Date d'inscription : 09/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Si....

Message par elaine le Sam 14 Avr 2018 - 12:10

Si...

Si tu peux voir détruit l'ouvrage de ta vie 
Et sans dire un seul mot te mettre à rebâtir, 
Ou perdre d'un seul coup le gain de cent parties 
        Sans un geste et sans un soupir ; 
Si tu peux être amant sans être fou d'amour, 
Si tu peux être fort sans cesser d'être tendre 
Et, te sentant haï, sans haïr à ton tour, 
        Pourtant lutter et te défendre ;
Si tu peux supporter d'entendre tes paroles 
Travesties par des gueux pour exciter des sots, 
Et d'entendre mentir sur toi leurs bouches folles 
        Sans mentir toi-même d'un seul mot ; 
Si tu peux rester digne en étant populaire, 
Si tu peux rester peuple en conseillant les rois 
Et si tu peux aimer tous tes amis en frère 
        Sans qu'aucun d'eux soit tout pour toi ;
Si tu sais méditer, observer et connaître 
Sans jamais devenir sceptique ou destructeur ; 
Rêver, mais sans laisser ton rêve être ton maître, 
        Penser, sans n'être qu'un penseur ; 
Si tu peux être dur sans jamais être en rage, 
Si tu peux être brave et jamais imprudent, 
Si tu sais être bon, si tu sais être sage 
        Sans être moral ni pédant ;
Si tu peux rencontrer Triomphe après Défaite 
Et recevoir ces deux menteurs d'un même front, 
Si tu peux conserver ton courage et ta tête 
        Quand tous les autres les perdront, 
Alors les Rois, les Dieux, la Chance et la Victoire 
Seront à tout jamais tes esclaves soumis 
Et, ce qui est mieux que les Rois et la Gloire, 
        Tu seras un homme, mon fils.

Rudyard Kipling (1865-1936)





«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
avatar
elaine

Messages : 5179
Date d'inscription : 09/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Recueil de belles histoires

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum