Recueil de belles histoires

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Aller en bas

Recueil de belles histoires - Page 6 Empty Je sais par elle que je suis vivant

Message par elaine le Dim 2 Juin 2019 - 21:54

Je sais par elle que je suis vivant

« Une léproserie... Au sens le plus navrant, le plus odieux du terme... Des hommes qui ne font rien, auxquels on ne fait rien et qui tournent en rond dans leur cour, dans leur cage... Des hommes seuls. Pis : abandonnés. Pour qui tout est déjà silence et nuit.
L'un d'eux pourtant - un seul - a gardé les yeux clairs. Il sait sourire et, lorsqu'on lui offre quelque chose, dire merci. L'un d'eux - un seul - est demeuré un homme.

La religieuse voulut connaître la cause de ce miracle. Ce qui le retenait à la vie... Elle le surveilla. Et elle vit que chaque jour, par-dessus le mur si haut, si dur, un visage apparaissait. Un petit bout de visage de femme, gros comme le poing, et qui souriait. L'homme était là, attendant de recevoir ce sourire, le pain de sa force et de son espoir... Il souriait à son tour et le visage disparaissait. Alors, il recommençait son attente jusqu'au lendemain.

Lorsque le missionnaire les surprit « C'est ma femme », dit-il simplement. Et après un silence : « Avant que je vienne ici, elle m'a soigné en cachette. Avec tout ce qu'elle a pu trouver. Un féticheur lui avait fourni une pommade. Elle m'en enduisait chaque jour la figure... sauf un petit coin. Juste assez pour y poser ses lèvres... Mais ce fut en vain. Alors on m'a ramassé. Mais elle m'a suivi. Et lorsque chaque jour je la vois, je sais par elle que je suis vivant... ».

Raoul Follereau, La seule vérité c'est d'aimer, Ed. Flammarion



Recueil de belles histoires - Page 6 Je_sai10

elaine

Messages : 17421
Date d'inscription : 09/08/2017

Revenir en haut Aller en bas

Recueil de belles histoires - Page 6 Empty La tortue qui prend des risques

Message par elaine le Dim 9 Juin 2019 - 11:35

La tortue qui prend des risques


Une tortue et un crapaud, sous un pont tout au bord d’une rivière. Un soir une tortue décide pour la première fois de sa vie de s’en aller faire une tour dans la nuit.

Un crapaud qui la voit lui dit :
« Quelle imprudence de sortir à pareille heure ! »

Mais la tortue continue son chemin sans se soucier des bons conseils de son ami. Il lui arrive cependant de faire un pas plus long que l’autre et de se retrouver sur le dos.

Le crapaud s’exclame aussitôt :
« Je te l’avais bien dit, c’est une imprudence et tu vas y laisser la vie. »

Les yeux remplis de malice, la tortue répond : « Je le sais bien. Mais pour la première fois, je vois les étoiles. »


Recueil de belles histoires - Page 6 La_tor10


«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
elaine
elaine

Messages : 17421
Date d'inscription : 09/08/2017
Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Recueil de belles histoires - Page 6 Empty L'agenda du bonheur

Message par elaine le Mar 18 Juin 2019 - 21:55

L'agenda du bonheur

Une dame très âgée, au visage rayonnant, partagea à une amie le secret de son bonheur.
« Chère Rose, c’est simple, j’ai toujours tenu un agenda du bonheur.
— Un quoi ?

— Eh oui, tu as bien compris, un agenda du bonheur... Il y a bien longtemps que j'ai appris ceci : aucune journée n'est si triste qu'elle ne renferme un quelconque rayon de lumière. Alors, chaque soir, j’écris toutes les petites choses heureuses qui m'arrivent.

Il renferme certes bien des détails insignifiants : une robe neuve, une conversation avec une amie, une attention de mon mari, une fleur, un livre, etc. Tout ceci figure dans mon agenda et quand je me sens un peu triste, j'en lis quelques pages pour me remémorer quelle heureuse femme je suis. Je peux te le montrer si ça t’intéresse.

Curieuse et intriguée, Rose ouvrit ce fameux agenda. Sur l’une des pages, on pouvait y lire ceci : « Reçu une gentille lettre de maman. Vu un beau lys dans une vitrine. Retrouvé la broche que je croyais avoir perdue.

— As-tu trouvé chaque jour un plaisir à noter ? demanda Rose, perplexe.
— Oui, chaque jour.

Rose continua à tourner les pages et arriva à celle qui contenait ces mots : « Il mourut en tenant ma main dans la sienne et mon nom sur ses lèvres. »
— Tu vois Rose, conclut la vieille dame, même la mort contient sa part de positif…

Auteur inconnu
Source la petite douceur



Recueil de belles histoires - Page 6 X_lage10


«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
elaine
elaine

Messages : 17421
Date d'inscription : 09/08/2017
Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Recueil de belles histoires - Page 6 Empty Le combat intérieur

Message par elaine le Sam 20 Juil 2019 - 22:40

Le combat intérieur

Nous sommes à la fois bons et mauvais. Nous aimerions n’être que bon mais ce n’est pas dans la nature de l’homme et il nous faut vivre avec nos deux facettes. L’important pour nous est alors d’être plus bon que mauvais, que la balance penche du bon côté.
Ce conte, très facile à mémoriser, peut nous rappeler quotidiennement que la balance penchera du côté que nous aurons privilégié. Il nous enseigne que d’une journée de tristesse, c’est le quart d’heure de joie qu’il faut retenir et cultiver...

Un vieil homme Cherokee apprend la vie à son petit fils.
Un combat a lieu à l’intérieur de moi, dit-il au garçon. Un combat terrible entre deux loups. L’un est mauvais : il est colère, envie, chagrin, regret, avidité, arrogance, apitoiement sur soi-même, culpabilité, ressentiment, infériorité, mensonges, vanité, supériorité et ego. L’autre est bon : il est joie, paix, amour, espoir, sérénité, humilité, bonté, bienveillance, empathie, générosité, vérité, compassion et foi. Le même combat a lieu en toi-même et à l’intérieur de tout le monde.

Le petit-fils réfléchit pendant une minute puis demanda à son grand père :
Quel sera le loup qui vaincra ?

Le vieux Cherokee répondit simplement :
Celui que tu nourris.

(légende amérindienne)



Recueil de belles histoires - Page 6 Le_com10


«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
elaine
elaine

Messages : 17421
Date d'inscription : 09/08/2017
Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Recueil de belles histoires - Page 6 Empty Le pouvoir de la porte noire

Message par elaine le Ven 26 Juil 2019 - 21:15

Le pouvoir de la porte noire

Il était une fois, au pays des mille et une nuits, un roi très critiqué pour ses actes de guerre. Une fois qu'il avait fait prisonniers tous ses ennemis, il les conviait dans une grande salle.

Le roi criait :
- Je vais vous donner une dernière chance. Regardez tous à droite.
Tous tournaient la tête vers une rangée de soldats armés d'arcs et de flèches, prêts à leur tirer dessus.

- Maintenant, disait le roi, regardez tous à gauche.
Dans cette direction, les prisonniers pouvaient apercevoir une gigantesque porte noire d'aspect dantesque incrustée de crânes humains sanguinolents, de mains décharnées, de morceaux de cadavre en putréfaction. Une porte d'aspect infernal... qui les faisait frissonner d'horreur.

Le roi se positionnait au centre de la salle
- Ecoutez moi tous. Que désirez-vous le plus ? Mourir transpercés par les flèches de mes archers ou bien tenter votre chance et passer le seuil de la porte noire ? Décidez-vous, je respecterai le choix de votre libre arbitre...

Tous les prisonniers adoptaient le même comportement : au moment de se décider, ils approchaient de la porte géante, lui jetait un regard tourmenté et se prononçaient en tremblant :
- Nous préférons mourir sous tes flèches !
Aucun d'entre eux n'osait ouvrir la porte, imaginant quel insoutenable destin il trouverait là derrière.

Mais un jour, la guerre fut terminée. Et un soldat qui faisait partie autrefois du peloton d'exécution des archers, osa interroger le roi :
- Tu sais, grand roi, je me suis toujours demandé ce qu'il y avait derrière la porte noire.

Le roi répondit :
- Tu te souviens que je donnais le choix aux prisonniers ? Ils pouvaient pousser la porter ou opter pour une mort certaine. Eh bien, toi, vas ouvrir la porte noire !

Le soldat, frémissant, s'exécuta et la porte tourna sur ses énormes gonds grinçant. Un pur rayon soleil balaya le sol dallé. Alors le soldat ouvrit la porte en grand. La lumière inonda la salle. Elle provenait d'un paysage verdoyant. Le soldat vit un chemin qui montait au milieu des arbres. Et il comprit : ce chemin, c'était celui de la liberté !

Nous avons tous une porte noire dans l'esprit. Pour les uns c'est la peur de l'inconnu, pour les autres, un client difficile, la frustration, la crainte du ridicule, celle du risque, celle d'être rejeté, d'innover, de changer...
Mais s'il est vrai qu'on peut perdre, il est également vrai qu'on peut gagner ! Derrière la peur, se trouve le rayon  de soleil. Derrière le chaos apparent,  il y a peut être une nouvelle étape de  votre vie, plus heureuse, plus sereine.
Ne vous désespérez pas en temps de  crise... avancez sans peur. Décidez de  triompher !

Auteur inconnu



Recueil de belles histoires - Page 6 Le_pou10


«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
elaine
elaine

Messages : 17421
Date d'inscription : 09/08/2017
Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Recueil de belles histoires - Page 6 Empty Un credo pour la vie

Message par elaine le Sam 3 Aoû 2019 - 22:25

Un credo pour la vie

Ne te sous-estime pas en te comparant aux autres.
C'est précisément parce que nous sommes tous différents que nous sommes tous uniques.

Ne fixe pas tes buts en fonction des autres.
Toi seul sais ce qui est bon pour toi.

Sois toujours à l'écoute de tes plus profonds désirs.
Tiens à eux comme tu tiens à la vie, car sans eux la vie n'est rien.

Ne laisse pas la vie filer entre tes doigts en songeant au passé ou en rêvant à l'avenir.
Vis ta vie jour après jour et tu vivras ainsi intensément chaque jour de ta vie.

Ne baisse pas les bras tant que tu as encore quelque chose à donner.
Rien n'est jamais perdu... tant que tu continues de lutter.

N'aie pas peur d'admettre que tu n'es pas parfait.
C'est ce lien fragile qui nous relie les uns aux autres.

N'aie pas peur de prendre des risques.
C'est en prenant des risques que le courage s'apprend.

N'écarte pas l'amour de la vie en prétendant qu'il n'existe pas.
Le meilleur moyen de trouver l'amour est de le donner ;
le meilleur moyen de le perdre est de le retenir prisonnier ;
et le meilleur moyen de le garder est de lui donner des ailes.

N'étouffe pas tes rêves.
Ne pas avoir de rêve, c'est être sans espoir ;
Être sans espoir, c'est errer sans but.

Ne fuis pas en avant tout au long de ta vie de sorte que tu oublies d'où tu viens et où tu vas.
La vie n'est pas une course mais un voyage dont il faut savoir goûter chaque étape.

Nancye Sims



Recueil de belles histoires - Page 6 Un_cre11


«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
elaine
elaine

Messages : 17421
Date d'inscription : 09/08/2017
Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Recueil de belles histoires - Page 6 Empty Le Chemin du bonheur

Message par elaine le Sam 10 Aoû 2019 - 21:15

Le Chemin du bonheur

J’aide les gens à trouver le bonheur leur dit le vieil homme.
C’est à la portée de tous, pourvu qu’on en ait vraiment envie.

Du plafond où elles étaient accrochées tombaient une grosse chaîne et une corde épaisse.

- Considérez cette corde et cette chaîne. Peut être bien qu’elles ont quelque chose à vous raconter.

Ils regardèrent de tout leurs yeux et constatèrent que rien ne se produisait.
Ils regardèrent de plus près.

Chaque maillon de la chaîne, chaque brin torsadé de la corde,
représentaient une notion importante écrite dessus.
Leur hôte leur expliqua :

- La plupart des gens commettent une redoutable erreur.
Dans leur esprit, ils confectionnent une sorte de chaîne
avec tout ce qu’ils estiment important pour leur bonheur
et quand un des maillons vient à se rompre, ce qui n’est pas rare,
toute leur chaîne se démantibule et leur bonheur est par terre !

Tous les autres maillons de la chaîne ont beau ne pas avoir craqué ,
ils n’ont plus aucune valeur.

C’est pourquoi une telle personne qui est victime d’un minuscule incident,
comme d’égarer une clef, à l’impression que le monde entier est pour lui en train de s’écrouler.

- Que faut il faire ?

- Il faut apprendre à tresser les cordes du bonheur,
de telle sorte que si un brin vient à casser,
et même si la solidité de la corde s’en trouve légèrement diminuée,
rien ne lâche, ni ne s’écroule et c’est bien plus facile à réparer.

Source: Bernard Benson, Le Chemin du bonheur



Recueil de belles histoires - Page 6 X_le_c17


«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
elaine
elaine

Messages : 17421
Date d'inscription : 09/08/2017
Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Recueil de belles histoires - Page 6 Empty Les priorités de la vie

Message par elaine le Sam 17 Aoû 2019 - 21:48

Les priorités de la vie

Un jour, un vieux professeur fut engagé pour donner une formation sur la planification efficace de son temps à un groupe d'une quinzaine de dirigeants de grosses compagnies nord-américaines. Debout devant ce groupe d'élite, le vieux prof les regarda un à un, lentement, puis leur dit : " Nous allons réaliser une expérience ".

Du dessous de la table, il sortit un immense pot qu'il posa délicatement en face de lui. Ensuite, il sortit une douzaine de cailloux de la grosseur approximative d'une balle de tennis et les plaça délicatement, un par un, dans le grand pot. Lorsque le pot fut rempli jusqu'au bord, il leva lentement les yeux vers ses élèves et leur demanda : Est-ce que le pot est plein ? Tous lui répondirent " oui ".

Il attendit quelques secondes et ajouta : " Vraiment ?" Alors, il se pencha de nouveau et ressortit avec un récipient rempli de gravier. Avec minutie, il versa ce gravier sur les gros cailloux… jusqu'au fond du pot. Le vieux prof leva à nouveau les yeux vers son auditoire et redemanda : "Est-ce que le pot est plein ?" Cette fois, ses brillants élèves commençaient à comprendre son manège. L'un d'eux répondit : " probablement pas " . "Bien" répondit le vieux prof.

Il se pencha de nouveau et, cette fois, sortit de sous la table une chaudière de sable. Avec attention, il versa le sable dans le pot. Le sable alla emplir les espaces entre les gros cailloux et le gravier. Encore une fois, il demanda : "Est-ce que le pot est plein ?" Cette fois, sans hésiter et en chœur, les brillants élèves répondirent : " Non ".

"Bien !" répondit le vieux prof. Et comme s'y attendaient ses prestigieux élèves, il prit le pichet d'eau qui était sur la table et remplit le pot jusqu'à ras bord. Il leva les yeux vers son groupe et demanda : " Quelle grande vérité nous démontre cette expérience? " Pas fou, le plus audacieux des élèves, songeant au sujet de ce cours, répondit : " cela démontre que même lorsqu'on croit que notre agenda est complètement rempli, si on le veut vraiment, on peut y ajouter plus de rendez-vous, plus de choses à faire ".

" Non " répondit le vieux prof, ce n'est pas cela. La grande vérité que nous démontre cette expérience est la suivante : " si on ne met pas les gros cailloux en premier dans le pot, on ne pourra jamais les faire entrer tous ensuite ".

Il y eut un profond silence, chacun prenant conscience de l'évidence de ses propos.

Le vieux prof leur dit alors : " Quels sont les gros cailloux dans votre vie?… votre santé?… votre famille?… vos amis?… ou, toute autre chose?…


Ce qui est important, c'est de mettre ses gros cailloux en premier dans sa vie, sinon on risque de ne pas réussir… SA VIE.

Si on donne priorité aux peccadilles (le gravier, le sable), on remplira sa vie de peccadilles et on n'aura plus suffisamment de temps à consacrer aux éléments importants de sa vie.

Alors, n'oubliez pas de vous poser à vous-même la question :

Quels sont les gros cailloux dans ma vie ? Ensuite, mettez-les en premier dans votre vie.

Auteur inconnu



Recueil de belles histoires - Page 6 X_les_41





«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
elaine
elaine

Messages : 17421
Date d'inscription : 09/08/2017
Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Recueil de belles histoires - Page 6 Empty Emincés de " pourquoi vivre ? " en 50 phrases

Message par elaine le Lun 9 Sep 2019 - 21:09

Emincés de " pourquoi vivre ? " en 50 phrases

1. Vivre pour qu'un jour de grand soleil, tranquillement assis et l'esprit reposé, pouvoir admirer une fleur, un papillon...
2. Vivre pour qu'un jour de grand soleil, tranquillement assis et l'esprit reposé, pouvoir boire une bière en terrasse, un jus de fruit ou un café...
3. Vivre pour sourire à une personne que l'on aime...
4. Vivre pour essayer d'être heureux et de donner l'espoir...
5. Vivre parce que même s'il y a parfois la pluie et le mauvais temps, le soleil est toujours là...
6. Vivre parce que des personnes ont besoin de nous, de notre chaleur, de notre soutien, de nos paroles, de notre présence...
7. Vivre pour un jour se bronzer à la mer ou se promener sur les sentiers d'une montagne...
8. Vivre pour un jour connaître l'amour...
9. Vivre pour un jour jouer au foot-ball entre amis ou simplement taper dans un ballon jouant avec sa progéniture..
10. Vivre pour connaître un jour les ' joies du mariage ' sans peut-être pour autant aller jusqu'au divorce...
11. Vivre pour faire des efforts parce que vivre, bien souvent, demande des efforts encore et toujours...
12. Vivre pour surmonter ses peines et aller de l'avant...
13. Vivre pour progresser sur soi-même, prendre de ' l'arôme avec le temps '.
14. Vivre pour essayer de faire de son mieux même si le résultat n'est pas toujours à la hauteur de ses espérances...
15. Vivre pour se déplacer sur une ligne du temps et, de temps en temps, se dire : ' je n'ai pas trop mal mené ma barque... '
16. Vivre pour gagner en humilité.
17. Vivre pour essayer de trouver des solutions, des arrangements, des issues, à tout ce qui nous pose des problèmes et des difficultés.
18. Vivre pour, entre autre aussi, faire progresser le bien sur la terre et éviter si possible d'apporter de la souffrance.
19. Vivre et faire bouger des choses...
20. Vivre pour un jour partager un bon repas en famille ou entre amis.
21. Vivre pour tous les petits plaisirs de la vie, prendre un bon café, une bonne douche, une pause, un repas, discuter, écouter une belle chanson...
22. Vivre pour sentir rentrer l'air dans ses poumons et se dire ' je vis '.
23. Vivre pour grandir.
24. Vivre pour se lever, travailler, avancer, gagner sa vie...
25. Vivre pour un soir regarder un coucher de soleil, vivre pour regarder les étoiles.
26. Vivre pour apporter de l'aide à autrui, vivre pour sourire à un coeur au désespoir.
27. Vivre pour un jour mourir, vivre parce que des personnes ont souhaité que l'on vive heureux.
28. Vivre pour un jour danser et rire...
29. Vivre pour découvrir, pour apprendre, pour créer, pour innover, pour expérimenter...
30. Vivre pour s'amuser, se distraire, vivre pour voyager ...
31. Vivre pour se dépasser, pour maîtriser, vivre pour le sport...
32. Vivre pour faire des choses, vivre pour gagner des défis.
33. Vivre pour embellir sa maison, son quotidien, son look, son apparence...
34. Vivre pour séduire, vivre pour ' avoir '...
35. Vivre pour admirer, vivre pour contempler, vivre pour s'émerveiller...
36. Vivre pour sentir l'odeur de l'herbe coupée ou l'odeur de l'air après l'orage...
37. Vivre pour avoir le plaisir de se réchauffer quand on a eu froid...
38. Vivre pour partager des idées, des émotions voire des sentiments avec des gens, vivre pour l'amitié.
39. Vivre pour organiser, prévoir, planifier, obtenir des résultats, vivre pour ' avancer dans les herbes hautes '...
40. Vivre pour améliorer ses compétences, progresser et aussi s'améliorer humainement.
41. Vivre et essayer de rêver, et se dire que peut-être un jour ses rêves pourraient se réaliser.
42. Vivre pour avoir de nouveaux désirs et de nouvelles envies...
43. Vivre pour voir le sourire des personnes que l'on aime, donner à ses enfants, voir sa famille, ses proches, ses amis, le plus de monde heureux...
44. Vivre pour prendre soin du bonheur fragile.
45. Vivre et essayer de combattre l'injustice, la haine, l'oppression, les inégalités...
46. Vivre et essayer d'apporter un peu de chaleur aux gens.
47. Vivre pour plaisanter, apporter de la bonne humeur.
48. Vivre et essayer de ne pas juger.
49. Vivre et accomplir son destin, si l'on peut dire les choses ainsi...vivre pour des petits moments de joie et de plaisirs...petits moments épars mais qui peuvent redonner tout son sens à la vie...
50. Vivre pour essayer de développer son sens de l'amour et essayer d'être heureux...

François Gagol


Recueil de belles histoires - Page 6 X_zomi10


«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
elaine
elaine

Messages : 17421
Date d'inscription : 09/08/2017
Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Recueil de belles histoires - Page 6 Empty Les quatre saisons

Message par elaine le Sam 28 Sep 2019 - 22:27

Les quatre saisons

Il était une fois un homme, père de 4 fils.
Il voulait apprendre à ses 4 fils de ne point juger précipitamment.
Pour cela il les envoya faire chacun faire une enquête personnelle, ils devaient se rendre à une distance lointaine et aller chacun observer un poirier.
Le premier fils partait en hiver, le second au printemps, le troisième en été et le benjamin en automne.

Quand tous furent partis et revenus, il les rassembla et leur demanda de lui décrire ce qu'ils avaient vus.
Le premier fils dit que l'arbre était affreux, plié et les branches tordus.
Le second dit, "non, il était couvert de pousses vertes et plein de promesses".
Le troisième n'était pas d'accord et dit "il était couvert de fleurs qui sentait si agréable et je le trouvais majestueux, c'était l'arbre le plus gracieux que j'avais jamais vu".
Le benjamin secoua sa tête pour bien marquer son désapprobation en disant que les fruits étaient tous murs, lourds de leur jus et plein de promesses.

Le brave homme leur dit alors, "mes fils vous avez tous raison et oui, vous avez tous été à une saison différente et donc chacun a vu seulement une saison dans la vie de l'arbre".
Il leur dit aussi qu'ils ne pouvaient pas juger un arbre ni un être humain en seulement une saison et que l'essence de ce qu'ils sont en réalité ne peut être jugée en seulement une petite partie de vie, car il y a les joies, les peines, les regrets, etc, et qu'ils peuvent seulement être jugé tout à la fin de leur existence.
Si tu abandonnes en hiver alors tu manques inévitablement la promesse du printemps, la beauté de l'été et l'accomplissement de l'automne.

Ne laissez pas le chagrin d'une saison détruire toute la joie de tout ce qui est encore à venir.
Ne jugez pas la vie à cause d'un passage difficile.
Persévérez et n'évitez pas les chemins difficiles qui se présentent à vous et soyez-en sûrs l'avenir est plein de promesses car tout change éternellement.

Auteur inconnu



Recueil de belles histoires - Page 6 Slide_10


«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
elaine
elaine

Messages : 17421
Date d'inscription : 09/08/2017
Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Recueil de belles histoires - Page 6 Empty Une vie entre...

Message par elaine le Ven 4 Oct 2019 - 22:44

Une vie entre...

Entre le rire et les pleurs,
entre l'attachement et le détachement,
entre le manque et la plénitude,

Entre la dépendance et l'autonomie,
entre le vrai et le faux,
entre le masculin et le féminin,

Entre le bonheur et la tristesse,
entre l'absence et le présent,
entre ...

Entre la naissance et la mort
Toute une vie au milieu...
une vie pour apprendre à nommer ses émotions...

S.


«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
elaine
elaine

Messages : 17421
Date d'inscription : 09/08/2017
Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Recueil de belles histoires - Page 6 Empty Ecrire...

Message par elaine le Mar 8 Oct 2019 - 21:39

Ecrire...

Ecrire...
C’est prendre le temps de faire partager
Un bonheur présent.

Ecrire...
Efface les distances et témoigne
De la valeur et de la vérité
De vos sentiments.

Ecrire...
C’est faire voyager vos joies
Et votre bien-être.

Ecrire...
Vos vacances
C’est penser à en faire profiter
Ceux que vous aimez...

Ecrire...
C’est faire des heureux !

Source: Anonyme.



Recueil de belles histoires - Page 6 Ecrire10


«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
elaine
elaine

Messages : 17421
Date d'inscription : 09/08/2017
Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Recueil de belles histoires - Page 6 Empty Personne n'est une île

Message par elaine le Sam 19 Oct 2019 - 21:02

Personne n'est une île

Au début, ce fut le chaos. La terre s'est mise à gronder et je fus arrachée, transportée, éloignée de mon père, de ma mère, du reste de l'archipel. J'ai longtemps dérivé sur les océans sans fin. Les tempêtes étaient fréquentes et encore aujourd'hui je ne sais comment j'ai pu m'en sortir sans me désagréger.

Puis ce fut le silence. Les éléments se calmèrent. Pas immédiatement : cela prit des milliers d'années, des ères peut être.

Je ne dérivais plus. Je m'étais fixée sur une crête, au milieu des eaux puisque c'est mon milieu naturel. J'étais seule. J'avais eu le temps de pleurer toutes les larmes (salées) de mon corps de sable mais je goûtais maintenant la solitude.
J'avais été coincée dans le petit groupe d'îlots de mon enfance et j'avais souvent souhaité un cataclysme pour rompre cet attachement. Enfin c'était chose faite... J'étais seule et bien contente de l'être.

Les jours s'étiraient lentement au soleil. Une barrière de corail s'était accumulée et protégeait ma grève des assauts de la mer. Je me laissais dorer la côte. Nonchalamment. Les rares pluies suffisaient à combler ma verdure et la faune naissante en mon centre : des rongeurs, quelques invertébrés et beaucoup, beaucoup d'oiseaux.

Ils m'intriguaient : s'ils avaient pu voler jusqu'à moi en si grand nombre (certains jours, j'en étais couverte et leurs cris perturbaient mon sommeil tellurique), c'est que je n'étais pas si éloignée que cela d'une autre terre. Peut-être même d'un archipel, comme celui de mon enfance. Mais je me gardais bien de me détacher pour m'en approcher. Je n'allais pas renoncer si facilement à ma quiétude.

Je me fiais ainsi aux éléments pendant des centaines, des milliers d'années encore jusqu'à ce qu'un changement dans le comportement des oiseaux m'alerte. Moins de pépiements, moins de caquétements, moins de plumes, moins de graines, moins de nids, moins d'oeufs... Moins d'oiseaux ! Mais pourquoi s'étaient-ils tous enfuis ?

J'ai mis un certain temps à comprendre que j'avais vieilli seule... et, hum ! pas très bien vieilli... Ma faune m'avait fuie parce que ma flore, plus aussi luxuriante que dans ma jeunesse ne suffisait plus à sa subsistance. J'étais pelée, sèche, pas très avenante.
Mon appétit pour la solitude m'avait trahi. Depuis quelques temps d'ailleurs, je me voyais partir : ma grève s'était rétrécie, mangée par le ressac que les coraux n'arrêtaient plus. Mes cocotiers n'avaient plus de têtes... décapités par les cyclones !

La sécheresse avait tari mes sources. Je devais faire piètre figure au milieu de l'océan. Et maintenant que j'y songeais : aucun marin aventureux n'avait jamais foulé mes plages d'un pas conquérant. Ah ça ! Je la payais chère ma solitude !

Papa, maman, mes chers frères, mes petits îlots chéris, où êtes-vous ?
Le chagrin était si fort que je résolus de partir à la recherche de mon archipel perdu. Et même si je ne devais pas retrouver mes proches, je m'arrêterais au premier atoll que je croiserais... je leur demanderais de l'aide, je m'intégrerais sagement dans leur écosystème, sans faire de vagues, comme une gentille petite île du tertiaire que je suis.

Mais je devais apprendre à mes dépens qu'on ne se débarrasse pas de ses sédiments aussi vite. Malgré tous mes efforts pour m'arracher à mon milieu, je suis restée figée sur mon talus, rivée à ma crête. En exactement 15.789 ans, j'ai bougé de 23 centimètres... et encore, pas par mes propres moyens : un tremblement de terre sous-marin. Il paraît que ça arrive parfois. Enfin, tous les 30.000 ans environ.

Alors j'attends. Seule.

Personne n'est une île. Nous avons besoin des autres pour survivre. Même si nous apprécions parfois l'éloignement et la solitude, nous restons des animaux politiques, c'est-à-dire des êtres qui s'épanouissent au milieu de leurs semblables. Ceux qui renoncent au commerce des hommes finissent souvent comme cette petite île : ils ne sont plus ravitaillés, dépérissent, se sentent frustrés, tentent de vivre sur leurs propres ressources... et les épuisent. Contre l'ennui, contre l'affaiblissement : ressourcez vous auprès de vos proches, amis ou famille.

" Il y a dans le coeur de chacun un aimant qui attire les véritables amis. Cet aimant, c'est l'altruisme, la disposition à s'intéresser d'abord à autrui. " Paramahansa Yogananda

Anonyme, d'origine allemande



Recueil de belles histoires - Page 6 Person10


«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
elaine
elaine

Messages : 17421
Date d'inscription : 09/08/2017
Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Recueil de belles histoires - Page 6 Empty Solitude...

Message par elaine le Ven 25 Oct 2019 - 17:20

Solitude...

Solitude, sais-tu pourquoi je t'aime ?
Solitude, sais-tu pourquoi je t'attends ?
Solitude, sais-tu pourquoi je t'espère ?
Solitude, sais-tu pourquoi je t'ai apprise ?

En toi, je trouve le refuge face au regard étranger,
En toi, je trouve le silence face à l'inexplicable,
En toi, je trouve la paix face à l'épuisement,
En toi, je trouve celle que je suis devenue.

Avec toi, j'ai parcouru des chemins inconnus,
Avec toi, j'ai parcouru l'espoir et la désespérance,
Avec toi, j'ai parcouru la vie et la souffrance,
Avec toi, j'ai appris à tout réapprendre.

Alors, Solitude, quand ma main tu lâcheras,
Et qu'une main nouvelle viendra se tendre,
Alors, Solitude, souvent mon coeur reviendra,
Car pour aimer, il faut savoir attendre.

Elisabeth Lafont



Recueil de belles histoires - Page 6 Solitu10





«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
elaine
elaine

Messages : 17421
Date d'inscription : 09/08/2017
Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Recueil de belles histoires - Page 6 Empty Le temps

Message par elaine le Mer 30 Oct 2019 - 21:04

Le temps

Oui ! L'horloge tourne inexorablement
Prendre le temps de lire cette belle page sur le temps qui passe !!!!!

Le temps file et passe à la vitesse grand V...
À peine la journée commencée et ... il est déjà six heures du soir.
A peine arrivé le lundi et c'est déjà vendredi.
... et le mois est déjà fini.
... et l'année est presque écoulée.
... et déjà 30, 40, 50 ou 60 ans de nos vies sont passés.
... et on se rend compte qu’on a perdu nos parents, des amis.
et on se rend compte qu'il est trop tard pour revenir en arrière ...


Alors... Essayons malgré tout, de profiter à fond du temps qui nous reste...
N'arrêtons pas de chercher à avoir des activités qui nous plaisent...
Mettons de la couleur dans notre grisaille...
Sourions aux petites choses de la vie qui mettent du baume dans nos cœurs.

Et malgré tout, il nous faut continuer de profiter avec sérénité de ce temps qui nous reste.
Essayons d'éliminer les "après" ...
je le fais après ...
je dirai après ...
J'y penserai après ...
On laisse tout pour plus tard comme si "après" était à nous.

Car ce qu'on ne comprend pas, c'est que :
après, le café se refroidit ...
après, les priorités changent ...
après, le charme est rompu ...
après, la santé passe ...
après, les enfants grandissent ...
après, les parents vieillissent ...
après, les promesses sont oubliées ...
après, le jour devient la nuit ...
après, la vie se termine ...
Et après c’est souvent trop tard....

Alors... Ne laissons rien pour plus tard...
Car en attendant toujours à plus tard, nous pouvons perdre les meilleurs moments,
les meilleures expériences,
les meilleurs amis,
la meilleure famille...

Le jour est aujourd'hui... L'instant est maintenant...
Nous ne sommes plus à l'âge où nous pouvons nous permettre de reporter à demain ce qui doit être fait tout de suite.

Alors voyons si vous aurez le temps de lire ce message et ensuite de le partager ...
Ou alors vous le laisserez peut-être pour... plus tard...


Recueil de belles histoires - Page 6 X_le_t14





«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
elaine
elaine

Messages : 17421
Date d'inscription : 09/08/2017
Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Recueil de belles histoires - Page 6 Empty Le roi et le jardin

Message par elaine le Mar 5 Nov 2019 - 21:49

Le roi et le jardin

Il y avait un jour un roi qui avait planté près de son château toutes sortes d'arbres, de plantes et et son jardin était d'une grande beauté. Chaque jour, il s'y promenait : c'était pour lui une joie et une détente.

Un jour, il dût partir en voyage. A son retour, il s'empressa d'aller marcher dans le jardin. Il fût surpris en constatant que les plantes et les arbres étaient en train de se dessécher.

Il s'adressa au pin, autrefois majestueux et plein de vie, et lui demanda ce qui s'était passé. Le pin lui répondit : "J'ai regardé le pommier et je me suis dit que jamais je ne produirais les bons fruits qu'il porte. Je me suis découragé et j'ai commencé à sécher."

Le roi alla trouver le pommier : lui aussi se desséchait... Il l'interrogea et il dit : "En regardant la rose et en sentant son parfum, je me suis dit que jamais je ne serais aussi beau et agréable et je me suis mis à sécher."

Comme la rose elle-même était en train de dépérir, il alla lui parler et elle lui dit : "Comme c'est dommage que je n'ai pas l'âge de l'érable qui est là-bas et que mes feuilles ne se colorent pas à l'automne. Dans ces conditions, à quoi bon vivre et faire des fleurs? Je me suis donc mise à dessécher."

Poursuivant son exploration, le roi aperçut une magnifique petite fleur. Elle était toute épanouie. Il lui demanda comment il se faisait qu'elle soit si vivante. Elle lui répondit : "J'ai failli me dessécher, car au début je me désolais. Jamais je n'aurais la majesté du pin, qui garde sa verdure toute l'année ; ni le raffinement et le parfum de la rose. Et j'ai commencé à mourir mais j'ai réfléchi et je me suis dit : ' Si le roi, qui est riche, puissant et sage, et qui a organisé ce jardin, avait voulu quelque chose d'autre à ma place, il l'aurait planté. Si donc, il m'a plantée, c'est qu'il me voulait, moi, telle que je suis. ' Et à partir de ce moment, j'ai décidé d'être la plus belle possible !"

Anonyme



Recueil de belles histoires - Page 6 Margue10


«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
elaine
elaine

Messages : 17421
Date d'inscription : 09/08/2017
Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Recueil de belles histoires - Page 6 Empty Épice de vie

Message par elaine le Mar 12 Nov 2019 - 22:11

Épice de vie

Il y a dans ma vie, une épice rare, inespérée,
je dirais même, bénie des dieux.

Cette poudre magique transforme mon quotidien
en rayon de soleil dès qu'elle se répand sur
un problème à résoudre,
une solution à mettre.

J'ai cette chance inouïe de posséder
cette substance miracle !

Quand je traverse des temps difficiles,
que mon quotidien me fait mal,
qu'il y a un trop plein de vécu
et que j'ai besoin de courage et d'énergie
pour faire face au nouveau jour qui naît,

et qui doit se poursuivre malgré
la coupure du temps,
c'est alors que mon épice magique
vient poivrer ma journée de compréhension,
d'écoute active.

Son parfum me soutient, sa force me guide,
son arôme de discrétion me protège.

Le plus beau souhait que je puisse vous faire,
c'est de trouver cette poudre magique,
de la répandre avec amour.

Cette épice de vie a pour nom :

" Amitié "



Recueil de belles histoires - Page 6 Lamiti10



«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
elaine
elaine

Messages : 17421
Date d'inscription : 09/08/2017
Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Recueil de belles histoires - Page 6 Empty L'homme et l'enfant

Message par elaine le Sam 23 Nov 2019 - 20:41

L'homme et l'enfant

Un homme tomba dans un trou et se fit très mal.

Un Cartésien se pencha et lui dit : Vous n’êtes pas rationnel, vous auriez dû voir ce trou.

Un Spiritualiste le vit et dit : Vous avez dû commettre quelque péché.

Un Scientifique calcula la profondeur du trou.

Un Journaliste l’interviewa sur ses douleurs.

Un Yogi lui dit : Ce trou est seulement dans ta tête, comme ta douleur.

Un Médecin lui lança deux comprimés d’aspirine.

Une Infirmière s’assit sur le bord et pleura avec lui.

Un Thérapeute l’incita à trouver les raisons pour lesquelles ses parents le préparèrent à tomber dans le trou.

Une Pratiquante de la pensée positive l’exhorta : Quand on veut, on peut !

Un Optimiste lui dit : Vous auriez pu vous casser une jambe.

Un Pessimiste ajouta : Et ça risque d’empirer.

Puis un enfant passa, et lui tendit la main...

Auteur inconnu



Recueil de belles histoires - Page 6 Main11


«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
elaine
elaine

Messages : 17421
Date d'inscription : 09/08/2017
Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Recueil de belles histoires - Page 6 Empty L'huître perlière

Message par elaine le Dim 1 Déc 2019 - 18:45

L'huître perlière

Si vous savez observer la nature, vous verrez qu'elle ne cesse de
nous présenter des méthodes pour résoudre nos problèmes. Par
exemple: comment l'huître s'y prend-elle pour fabriquer une perle ?

À l'origine, il y a un grain de sable qui est tombé dans sa coquille,
et ce grain de sable est une difficulté pour elle, il l'irrite. «Ah,
se dit-elle, comment m'en débarrasser ? Il me gratte, il me démange,
que faire?»

Elle commence à réfléchir, elle se concentre… elle médite !
Et un jour elle commence à sécréter une matière spéciale
avec laquelle elle enveloppe ce grain de sable tellement irritant,
de façon à ce qu'il devienne lisse, poli, velouté.
Et quand elle y a réussi, elle est contente, elle se dit: «J'ai vaincu une difficulté, je l'ai transformée!»

Alors, voilà la leçon de l'huître perlière :
elle vous apprend que par la pensée vous pouvez envelopper vos
ennuis, vos contrariétés d'une matière lumineuse, irisée, et ainsi
vous amassez des richesses inouïes au-dedans de vous.

Le véritable spiritualiste est celui qui sait travailler sur ses
difficultés pour en faire des perles précieuses."

Omraam Mikhaël Aïvanhov



Recueil de belles histoires - Page 6 Lhuitr10


«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
elaine
elaine

Messages : 17421
Date d'inscription : 09/08/2017
Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Recueil de belles histoires - Page 6 Empty Me plaindre, plus jamais

Message par elaine le Lun 9 Déc 2019 - 22:48

Me plaindre, plus jamais

J'ai vu aujourd'hui dans un autobus, une très jolie jeune fille, avec une chevelure blonde.
Je l'ai trouvée chanceuse, elle semblait si gaie.
J'ai regrettée de n'être pas si jolie, quand soudainement elle s'est levée pour descendre. Je l'ai vue boiter tout au long de l'allée s'appuyant sur une béquille, elle n'avait qu'une jambe.
En passant, elle m'a souri.
Mon Dieu excusez-moi de me plaindre, j'ai deux jambes, le monde est à moi.

Je suis entrée dans une boutique pour acheter des bonbons,
le garçon qui m'a servi était très gentil. J'ai conversé avec lui, que je sois en retard n'était pas important.
Quand je l'ai quitté, il m'a dit :
" Je vous remercie madame vous avez été des plus gentille, ça fait du bien de parler à des gens comme vous, vous voyez, je suis aveugle".
Mon Dieu, excusez-moi de me plaindre, j'ai deux yeux, le monde est à moi.

Plus tard, marchant dans la rue, j'ai vue une jeune fille avec des yeux bleus, elle regardait les autres jouer. Il semble qu'elle ne savait pas quoi faire.
Je lui ai demandé :
"Pourquoi ne jouez-vous pas avec les autres ?
Comme elle ne me répondait pas, j'ai compris qu'elle était sourde.
Oh Dieu, pardonnez-moi si je me plains, j'ai deux oreilles, le monde est à moi.

J'ai deux jambes pour m'amener où je veux,
Jai deux yeux pour voir les coucher de soleil,
J'ai deux oreilles pour entendre le chant des oiseaux.
Mon Dieu, pardonnez-moi si je me plains, vous êtes là et le monde est à moi.

Nous avons tellement de raisons de nous plaindre mais nous en avons beaucoup d'autres de ne pas le faire.

Auteur inconnu



Recueil de belles histoires - Page 6 Se_pla12



«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
elaine
elaine

Messages : 17421
Date d'inscription : 09/08/2017
Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

Recueil de belles histoires - Page 6 Empty Re: Recueil de belles histoires

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum