L'âme des femmes, le prétendu débat sur son existence

Aller en bas

L'âme des femmes, le prétendu débat sur son existence

Message par Invité le Mer 9 Aoû - 9:57

Le prétendu débat sur l'existence de l'âme des femmes
On peut trouver bizarre que les historiens du 18ème siècle finissant, les historiens du 19ème siècle ( Michelet ! ) ou même actuellement des personnes négatrices par principe aient pensé que, jadis, l'"Eglise" ( catholique, qui est forcément obscurantiste ! ) ait hésité pour savoir si les femmes avaient oui ou non une âme immortelle. Chose surprenante, ces historiens n'ont pas relevé la contradiction pourtant évidente qu'il y avait entre ce prétendu débat sur l'existence de l'âme des femmes et le fait que des dizaines de femmes, dès les premiers siècles du christianisme, bien avant ce "débat", aient été canonisées ( Sainte Marie, Marie-Madeleine, Suzanne, Elisabeth, Geneviève, etc )

Pourtant, ces historiens ont bel et bien cru, pendant un bon siècle, à ce "débat". Alors, d'où vient cette légende noire ?
Le texte que j'ai mis ci-dessous est inspiré d'Alain Decaux et de Jacques le Goff :




Lors de chaque combat livré par les femmes, on affirme qu'en 585, un concile s'est tenu à Mâcon pour trancher d'une épineuse question : la femme a-t-elle une âme ?
On écrit là-dessus comme s'il s'agissait d'un fait historique démontré .
D'autres interviennent alors - non moins opportunément - pour s'écrier qu'il s'agit d'une légende, tout juste bonne, comme toutes les légendes, à jeter aux orties.

Il faut dire la vérité. Si l'on consulte la liste complète des conciles, on s'aperçoit qu'il n'y a jamais eu de concile de Mâcon. En revance, on trouve, en 586 - et non en 585 - un synode provincial de Mâcon. Les "Actes" en ont subsisté. Leur consultation attentive démontre qu'à aucun moment, il ne fut débattu de l'insolité problème de l'âme de la femme. Le synode s'est borné à étudier, avec le plus grand sérieux, les devoirs respectifs des fidèles et du clergé.

Alors? D'où vient cette légende si solidement implantée? N'aurait-elle aucune base ? Si. Le coupable est Grégoire de Tours.

Il rapporte qu'à ce synode de Mâcon, un évêque déclara que la femme ne pouvait continuer à être appelée "homme". Il proposa que l'on forgeât un terme qui désignerait la femme, la femme seule. Voilà le problème ramené à son exacte valeur : ce n'était point un problème de théologie, mais une question de grammaire. Cela gênait cet évêque que l'on dit les hommes pour désigner aussi bien les hommes que les femmes
L'évêque trouva à qui parler. On lui opposa la Genèse : "Dieu créa l'homme mâle et femelle, appelant du même nom, homo, la femme et l'homme". On lui rappela qu'en latin, homo signifie créature humaine .

Personne ne parla plus du synode de Mâcon jusqu'à la Révolution française. En pleine Terreur, pour défendre les femmes dont on voulait fermer les clubs, le conventionnel Charlier, en une belle envolée oratoire, demanda si l'on était encore au temps où on décrétait, " comme dans un ancien concile, que les femmes ne faisaient pas partie du genre humain."
Le 22 mars 1848, une citoyenne Bourgeois devait franchir une nouvelle étape dans l'altération des textes. A la tête d'une délégation du Comité des "Droits de la femme", elle remettait aux membres du gouvernement provisoire une pétition tendant à obtenir le droit de vote pour les femmes et commençant pas ces mots : " Messieurs, autrefois, un concile s'assembla pour décider une grande question : savoir si la femme a une âme..."
Bouclée, la boucle !
Les quelques lignes de Grégoire de Tours, définitivement déformées, étaient entrées dans le patrimoine définitif de la crédulité publique. "

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'âme des femmes, le prétendu débat sur son existence

Message par Invité le Mer 9 Aoû - 15:28

Je propose de déplacer ce "débat" dans la rubrique "religions"...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'âme des femmes, le prétendu débat sur son existence

Message par Invité le Mer 9 Aoû - 19:11

Caïman13 a écrit:Je propose de déplacer ce "débat" dans la rubrique "religions"...
OK : ce sujet historico-religieux peut très bien être déplacé dans la rubrique "religions"

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'âme des femmes, le prétendu débat sur son existence

Message par magicfly le Jeu 10 Aoû - 7:51

Haroun 6259 a écrit:
Caïman13 a écrit:Je propose de déplacer ce "débat" dans la rubrique "religions"...
OK : ce sujet historico-religieux peut très bien être déplacé dans la rubrique "religions"
On s'en fiche qu'il soit là ou là, moi je relancerais bien la question, à savoir:
EST-CE QUE L'HOMME (au sens général) A UNE ÂME?
...et là ça doit être déplacé dans la rubrique "religion" moi je dis! Very Happy
avatar
magicfly

Messages : 5368
Date d'inscription : 03/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'âme des femmes, le prétendu débat sur son existence

Message par Invité le Jeu 10 Aoû - 9:47

D'abord c'est quoi l'âme ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'âme des femmes, le prétendu débat sur son existence

Message par Nadou le Jeu 10 Aoû - 10:21

Et si ni l'homme ni la femme n'avait une âme ....


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
avatar
Nadou
Admin

Messages : 17501
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'âme des femmes, le prétendu débat sur son existence

Message par Invité le Jeu 10 Aoû - 15:53

Lisa P a écrit:D'abord c'est quoi l'âme ?

Bonne question  :-)
Le "principe" vital qui anime le corps et qui disparaît avec lui ( c'est d'ailleurs l'étymologie  du mot :" anima"  ) Donc, quelque chose que les humains et les autres espèces animales ont en commun?
Ou une "entité" immatérielle qui anime le corps mais survit à la disparition de celui-ci ? Quelque chose que seuls les êtres humains posséderaient, et non les autres espèces animales ?
Ou une entité immatérielle qui anime le corps, survit à la disposition de celui-ci, que les êtres humains posséderaient, mais également d'autres espèces animales ?

Et si cette entité immatérielle ( immatérielle dans l'état actuel de nos connaissances ) survit à la disparition du corps physique, que devient-elle ? Est-elle fracturée et ses différents éléments dispatchés et combinés avec les éléments d'autres "âmes" pour animer de nouveaux corps physiques ? Ou n'est-elle pas fracturée, mais intègre-t-elle un nouveau corps physique ?
Ou survit-elle d'une façon mystérieuse, pour une période plus ou moins longue pouvant aller jusqu'à l'éternité, dans un au-delà dont nous ne savons rien ?

Les opinions de chacun diffèrent sur ce sujet : athées, agnostiques, anciens Egyptiens ou Babyloniens, bouddhistes, hindous, zoroastriens, monothéistes actuels....autant de convictions plus ou moins ancrées...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'âme des femmes, le prétendu débat sur son existence

Message par magicfly le Jeu 10 Aoû - 16:27

[size=32]l'âme : c'est quoi?[/size]

08/01/2012 à 21h11 - mis à jour le 09/01/2012 à 10h18 | vues | réactions

Qu'est-ce qu'une âme ?

Ce mot usuel, employé au quotidien depuis des millénaires, reste une énigme.

D'où vient ce mot ?

De quoi est-elle composée ? Où la trouve-t-on ?

Ce terme provient du mot latin anima qui a donné "animé", "animation", "animal"...

L'âme serait la conscience, l'esprit, la source de vie... éternelle, réincarnable...

On la trouverait au "paradis" ou en "enfer", elle nous apparaîtrait sous les traits de fantômes et autres créatures bizarres, elle passerait d'un corps, d'un objet à un autre (après la disparition de celui-ci)...

Il existe différentes "variantes spirituelles" du concept d'âme.

Pour les animistes, toute forme de vie ou tout objet en possède une.

En ce qui concerne les religions abrahamiques, celles-ci n'attribuent une âme qu'à l'être humain (qui, pour elles, est un "être supérieur").

C'est ainsi que des milliards de croyants pensent être dotés d'une "âme" qui se sépare de leur corps au moment de la mort.

Cette idée est rassurante :

"Que mon corps disparaisse, soit, mais mes sentiments, ma personnalité, mon vécu, ma conscience, eux, sont éternels... ".

Pourtant, notre intelligence, notre imagination, nos sentiments, prennent naissance dans notre cerveau.

Le mécanisme général du cerveau est certes très complexe, mais il s'agit avant tout d'une masse nerveuse qui a besoin, pour fonctionner, d'être alimentée en sang (comme les autres organes de notre corps).

Lorsque l'on meurt, il ne l'est plus. Il cesse donc d'agir…

Il se désagrègera, tout comme l’ensemble du corps, et les atomes qui le constituaient se disperseront dans l’univers.

Les seules "traces" qui restent de notre vie en tant qu’être vivant sont les souvenirs que nous laissons à nos proches.

Nous emmagasinons dans notre mémoire des quantités de renseignements sur les personnes disparues (physiques, intonations de voix, odeurs, anecdotes…).

Lorsqu'on pense à un mort, on a parfois l'impression de "sentir" sa présence.

Tout simplement parce que notre cerveau nous retransmet des informations le concernant.

Qui n'a pas entendu parler de ces personnes qui croient communiquer avec un disparu, ou qui pensent le voir partout autour d'eux ?

Il ne s'agit que d'une illusion créée par leur mémoire.
avatar
magicfly

Messages : 5368
Date d'inscription : 03/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'âme des femmes, le prétendu débat sur son existence

Message par Invité le Jeu 10 Aoû - 16:40

Chacun son opinion : les anciens Egyptiens, Babyloniens, Platoniciens, Zoroastriens....pensaient déjà différemment et croyaient à une entité immatérielle, immortelle ou pas, dont parfois "bénéficiaient d'autres animaux ( c'est selon )    :-)

Actuellement, les hindous, bouddhistes ( et toujours les animistes ), pensent autrement.
Et bien sûr les athées ont une conviction inébranlable sur ce sujet .
Quant aux religions "abrahamiques", c'est plus nuancé : certaines de leurs très nombreuses branches accordent aux AUTRES espèces animales une âme ( généralement mortelle ), d'autres n'accordent pas aux humains d'âme immortelle, mais une âme qui ne serait...réanimée qu'à la fin des temps, enfin d'autres pensent que l'âme humaine est immortelle .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'âme des femmes, le prétendu débat sur son existence

Message par Invité le Jeu 10 Aoû - 20:11

Nadou a écrit:Et si ni l'homme ni la femme n'avait une âme ....
Et si seul les "objets inanimés avaient une âme"..;-)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'âme des femmes, le prétendu débat sur son existence

Message par Invité le Jeu 10 Aoû - 20:14

Haroun 6259 a écrit:
Lisa P a écrit:D'abord c'est quoi l'âme ?

Bonne question  :-)
Le "principe" vital qui anime le corps et qui disparaît avec lui ( c'est d'ailleurs l'étymologie  du mot :" anima"  ) Donc, quelque chose que les humains et les autres espèces animales ont en commun?
Ou une "entité" immatérielle qui anime le corps mais survit à la disparition de celui-ci ? Quelque chose que seuls les êtres humains posséderaient, et non les autres espèces animales ?
Ou une entité immatérielle qui anime le corps, survit à la disposition de celui-ci, que les êtres humains posséderaient, mais également d'autres espèces animales ?

Et si cette entité immatérielle ( immatérielle dans l'état actuel de nos connaissances ) survit à la disparition du corps physique, que devient-elle ? Est-elle fracturée et ses différents éléments dispatchés et combinés avec les éléments d'autres "âmes" pour animer de nouveaux corps physiques ? Ou n'est-elle pas fracturée, mais intègre-t-elle un nouveau corps physique ?
Ou survit-elle d'une façon mystérieuse, pour une période plus ou moins longue pouvant aller jusqu'à l'éternité, dans un au-delà dont nous ne savons rien ?

Les opinions de chacun diffèrent sur ce sujet : athées, agnostiques, anciens Egyptiens ou Babyloniens, bouddhistes, hindous, zoroastriens, monothéistes actuels....autant de convictions plus ou moins ancrées...


Mais alors quelle différence y a-t-il entre l'âme et l'esprit ?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'âme des femmes, le prétendu débat sur son existence

Message par Invité le Jeu 10 Aoû - 20:22

magicfly a écrit:[size=32]l'âme : c'est quoi?[/size]

08/01/2012 à 21h11 - mis à jour le 09/01/2012 à 10h18 | vues | réactions

Qu'est-ce qu'une âme ?

Ce mot usuel, employé au quotidien depuis des millénaires, reste une énigme.

D'où vient ce mot ?

De quoi est-elle composée ? Où la trouve-t-on ?

Ce terme provient du mot latin anima qui a donné "animé", "animation", "animal"...

L'âme serait la conscience, l'esprit, la source de vie... éternelle, réincarnable...

On la trouverait au "paradis" ou en "enfer", elle nous apparaîtrait sous les traits de fantômes et autres créatures bizarres, elle passerait d'un corps, d'un objet à un autre (après la disparition de celui-ci)...

Il existe différentes "variantes spirituelles" du concept d'âme.

Pour les animistes, toute forme de vie ou tout objet en possède une.

En ce qui concerne les religions abrahamiques, celles-ci n'attribuent une âme qu'à l'être humain (qui, pour elles, est un "être supérieur").

C'est ainsi que des milliards de croyants pensent être dotés d'une "âme" qui se sépare de leur corps au moment de la mort.

Cette idée est rassurante :

"Que mon corps disparaisse, soit, mais mes sentiments, ma personnalité, mon vécu, ma conscience, eux, sont éternels... ".

Pourtant, notre intelligence, notre imagination, nos sentiments, prennent naissance dans notre cerveau.

Le mécanisme général du cerveau est certes très complexe, mais il s'agit avant tout d'une masse nerveuse qui a besoin, pour fonctionner, d'être alimentée en sang (comme les autres organes de notre corps).

Lorsque l'on meurt, il ne l'est plus. Il cesse donc d'agir…

Il se désagrègera, tout comme l’ensemble du corps, et les atomes qui le constituaient se disperseront dans l’univers.

Les seules "traces" qui restent de notre vie en tant qu’être vivant sont les souvenirs que nous laissons à nos proches.

Nous emmagasinons dans notre mémoire des quantités de renseignements sur les personnes disparues (physiques, intonations de voix, odeurs, anecdotes…).

Lorsqu'on pense à un mort, on a parfois l'impression de "sentir" sa présence.

Tout simplement parce que notre cerveau nous retransmet des informations le concernant.

Qui n'a pas entendu parler de ces personnes qui croient communiquer avec un disparu, ou qui pensent le voir partout autour d'eux ?

Il ne s'agit que d'une illusion créée par leur mémoire.
Et les EMI..?  C'est troublant quand même  ce genre de témoignages ..Même si les scientifiques ont leur réponse..;-)...Et que j'adhère - le plus souvent lol -  aux propos ci-dessus..;-)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'âme des femmes, le prétendu débat sur son existence

Message par frenchie07F le Ven 11 Aoû - 11:44

NOUS AVONS PARFOIS BIEN DU MAL à COMMUNIQUER AVEC NOUS-MËME ET FAIRE DES CHOIX, PRENDRE DES DECISIONS, etc...
SI NOUS DEVIONS ENCORE CHERCHER A ENTRER EN CONTACT AVEC JE NE SAIS QUELLE CONCEPTION VENUE DU PASSE...
... POUR TENTER DE NE " PAS PERDRE DE VUE TROP VITE " LE SOUVENIR DE NOS DEFUNTS RESPECTES...
POUR MOI " l' ÂME " N' EST PRESENTE QUE DANS NOTRE IMAGINAIRE, NOTRE INSCONCIENT REFUSE DE REDEVENIR CE QUE NOUS ETIONS AVANT LA RENCONTRE PAS TOUJOURS VOULUE D' UNE OVULE et DU SPERMATOZOÏDE LE PLUS MALIN....C' EST A DIRE LE HAZARD DE LA REPRODUCTION " POUR ASSURER LA SURVIE DE L' ESPECE " OU LA MALCHANCE D' UNE RENCONTRE NON VOULUE MAIS ARRIVEE....

PAR CONTRE, JE RECONNAIS QUE NOUS GARDONS TRES SOUVENT A L' ESPRIT ...L' ESPRIT D' UN REGRETTE...QUI D' AILLEURS S' EMBELLIT AU FIL DU TEMPS CAR IL PEUT NOUS MANQUER EN TANT QU' EXEMPLE, EN TANT QU'ÊTRE AIME....
D' AILLEURS LES DECEDES SONT TOUJOURS " MIEUX ET MIEUX COMPRIS APRES LEUR MISE EN TERRE " ...ALLEZ SAVOIR POURQUOI !!


Dans la vie il y a moins de personnes prêtes à vous aider que de personnes toujours prêtes à vous enfoncer
avatar
frenchie07F

Messages : 1587
Date d'inscription : 02/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'âme des femmes, le prétendu débat sur son existence

Message par Invité le Ven 11 Aoû - 14:07

Aurore a écrit:
magicfly a écrit:[size=32]l'âme : c'est quoi?[/size]

08/01/2012 à 21h11 - mis à jour le 09/01/2012 à 10h18 | vues | réactions

Qu'est-ce qu'une âme ?

Ce mot usuel, employé au quotidien depuis des millénaires, reste une énigme.

D'où vient ce mot ?

De quoi est-elle composée ? Où la trouve-t-on ?

Ce terme provient du mot latin anima qui a donné "animé", "animation", "animal"...

L'âme serait la conscience, l'esprit, la source de vie... éternelle, réincarnable...

On la trouverait au "paradis" ou en "enfer", elle nous apparaîtrait sous les traits de fantômes et autres créatures bizarres, elle passerait d'un corps, d'un objet à un autre (après la disparition de celui-ci)...

Il existe différentes "variantes spirituelles" du concept d'âme.

Pour les animistes, toute forme de vie ou tout objet en possède une.

En ce qui concerne les religions abrahamiques, celles-ci n'attribuent une âme qu'à l'être humain (qui, pour elles, est un "être supérieur").

C'est ainsi que des milliards de croyants pensent être dotés d'une "âme" qui se sépare de leur corps au moment de la mort.

Cette idée est rassurante :

"Que mon corps disparaisse, soit, mais mes sentiments, ma personnalité, mon vécu, ma conscience, eux, sont éternels... ".

Pourtant, notre intelligence, notre imagination, nos sentiments, prennent naissance dans notre cerveau.

Le mécanisme général du cerveau est certes très complexe, mais il s'agit avant tout d'une masse nerveuse qui a besoin, pour fonctionner, d'être alimentée en sang (comme les autres organes de notre corps).

Lorsque l'on meurt, il ne l'est plus. Il cesse donc d'agir…

Il se désagrègera, tout comme l’ensemble du corps, et les atomes qui le constituaient se disperseront dans l’univers.

Les seules "traces" qui restent de notre vie en tant qu’être vivant sont les souvenirs que nous laissons à nos proches.

Nous emmagasinons dans notre mémoire des quantités de renseignements sur les personnes disparues (physiques, intonations de voix, odeurs, anecdotes…).

Lorsqu'on pense à un mort, on a parfois l'impression de "sentir" sa présence.

Tout simplement parce que notre cerveau nous retransmet des informations le concernant.

Qui n'a pas entendu parler de ces personnes qui croient communiquer avec un disparu, ou qui pensent le voir partout autour d'eux ?

Il ne s'agit que d'une illusion créée par leur mémoire.
Et les EMI..?  C'est troublant quand même  ce genre de témoignages ..Même si les scientifiques ont leur réponse..;-)...Et que j'adhère - le plus souvent lol -  aux propos ci-dessus..;-)
On peut aussi parler aussi de Teilhard de Chardin et de sa noosphère, de Carl Jung et de l'inconscient collectif : l'âme collective ?   Quant aux EMI : les " expérimentateurs " ont approché de la mort, .....mais ils ne sont pas morts !   
Un mot sur le spiritisme : de fervents adeptes du spiritisme, tels Arthur Conan Doyle ou Victor Hugo, n'étaient pas forcément des imbéciles  Même réflexion sur Platon et sa croyance en la métempshycose.
Un dernier mot : dans l'hypothèse où l'âme existe, je ne vois pas pour quelle raison seuls les humains auraient le privilège d'en posséder une  Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'âme des femmes, le prétendu débat sur son existence

Message par Invité le Jeu 24 Aoû - 9:50

Aurore a écrit:
Nadou a écrit:Et si ni l'homme ni la femme n'avait une âme ....
Et si seul les "objets inanimés avaient une âme"..;-)
"qui s'attache à notre âme et la force d'aimer". Smile

Des chaumières accueillantes ou des châteaux hantés, les murs sont imprégnés des tendres ou violents sentiments qui les ont habités. Si on y prête attention, on peut les entendre "résonner"...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'âme des femmes, le prétendu débat sur son existence

Message par Nadou le Jeu 24 Aoû - 11:28

Nicole SONH a écrit:
Aurore a écrit:
Nadou a écrit:Et si ni l'homme ni la femme n'avait une âme ....
Et si seul les "objets inanimés avaient une âme"..;-)
"qui s'attache à notre âme et la force d'aimer". Smile

Des chaumières accueillantes ou des châteaux hantés, les murs sont imprégnés des tendres ou violents sentiments qui les ont habités. Si on y prête attention, on peut les entendre "résonner"...

Sont-ce des "âmes" ou de fortes ondes magnétiques issues d'humains en proies à des émotions puissantes impulsées dans les murs, les objets ?

( Nicole, c'est la cloche que vous entendez résonner ! jesors )


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
avatar
Nadou
Admin

Messages : 17501
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'âme des femmes, le prétendu débat sur son existence

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum