Le SAMU remis en question

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par magicfly le Jeu 17 Mai - 8:00

dugenou a écrit:
magicfly a écrit:
Tu pinailles sur les mots de Zerbi, alors qu'on aurait aimé que tu nous donnes ton avis expérimenté sur le syndrome méditerranéen. Rolling Eyes
Je laisse ce genre d'explicationau scientifique  Lily  lol10
C'est c'lââ oui, dégage en touche: Plus je te lis, plus je te trouve des ressemblances culturelles avec quoiquicause. Very Happy

magicfly

Messages : 4152
Date d'inscription : 03/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par Lili-Rose le Jeu 17 Mai - 10:35

magicfly a écrit:
dugenou a écrit:
Je laisse ce genre d'explicationau scientifique  Lily  lol10
C'est c'lââ oui, dégage en touche: Plus je te lis, plus je te trouve des ressemblances culturelles avec quoiquicause. Very Happy

Ouaip belle sortie Very Happy
Aurait-on un quoikicausebis?
Mon explication je la tiens d'un pro de santé, un mai que je connais depuis bien longtemps.
Le truc est que je suis sur que mon pote a un doctorat, un vrai, pas un virtuel et qu'il est devant des malades tous les jours. (sauf repos bien sur).
avatar
Lili-Rose

Messages : 1216
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par Lili-Rose le Jeu 17 Mai - 10:42

Nadou a écrit:
Lili-Rose a écrit:


Je ne crois pas.
Mais c'est en effet une question intéressante, et je me renseignerai pour espérer trouver la solution.
Il est vrai qu'une femme pleure beaucoup plus facilement qu'un homme, mais je n'ai jamais été formaté à "ne pas pleurer".

" tu n'as pas mal, tu es un grand garçon !" Et pourtant n'importe quelle infirmière ou dentiste vous diront que les mecs ont peur de la douleur ...


Je suis plutôt persuadée que tout le monde ne ressent pas la même douleur, donc c'est faussé au départ.



Mais bien sur que je redoute la douleur.
Je me souviens encore aujourd'hui de deux piqûres dans le cul alors que j'avais à peine quelques années, ou alors d'une dans la gencive par un stomato pour une dent de sagesse.
avatar
Lili-Rose

Messages : 1216
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par Zerbinette le Jeu 17 Mai - 12:54



L'avenir n'est pas ce qui va nous arriver,mais ce que nous allons faire.
avatar
Zerbinette

Messages : 1309
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par Lili-Rose le Jeu 17 Mai - 14:22



C'est peut être la seule justice qu'il y ait sur terre, car riche ou pauvre, blanc ou autre, pistonné ou non,.... on y passe tous un jour.
avatar
Lili-Rose

Messages : 1216
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par Zerbinette le Jeu 17 Mai - 16:41

Parait que certains très friqués se font cryogéniser,ds l'espoir que plus tard,on les dé-con-gèlera.................


L'avenir n'est pas ce qui va nous arriver,mais ce que nous allons faire.
avatar
Zerbinette

Messages : 1309
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par dugenou le Ven 18 Mai - 0:26

magicfly a écrit:
dugenou a écrit:
Je laisse ce genre d'explicationau scientifique  Lily  lol10
C'est c'lââ oui, dégage en touche: Plus je te lis, plus je te trouve des ressemblances culturelles avec quoiquicause. Very Happy
Mais de quoi voulez vous que je vous parle ? du syndrome méditerranéen qui est une idée totalement farfelue de nos jours. 
 De plus, je considère que l'expression a une connotation raciste, les méditerranéens ne sont pas plus "douillets" que les autres.

La douleur a été longtemps occultée en médecine, aujourd'hui on la prend en charge le plus possible. Notre objectif : ne pas laisser s'installer la douleur afin que le patient guérisse plus vite.

Sur ce, je n'en dirai pas plus, vous savez ce genre de conversation de comptoir, n'est pas intéressante et ne fait avancer en rien les débats tout comme votre remarque sur ce quoiquicause.
avatar
dugenou

Messages : 882
Date d'inscription : 02/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par Diviciac le Ven 18 Mai - 0:50

Lili-Rose a écrit:


C'est peut être la seule justice qu'il y ait sur terre, car riche ou pauvre, blanc ou autre, pistonné ou non,.... on y passe tous un jour.

La mort a des rigueurs à nulle autre pareilles

On a beau la prier,

La cruelle qu’elle est se bouche les oreilles

Et nous laisse crier.

Le pauvre en sa cabane, où le chaume la couvre,

Est sujet à ses lois,

Et la garde qui veille aux barrières du Louvre

N’en défend point nos rois

Contrairement à ce qu'on pourrait croire,  ce n'est pas de moi , c'est de Malherbe.


"Dugenou  est un forumeur formidable et j'enquiquine ceux qui pensent le contraire "
 
avatar
Diviciac

Messages : 6234
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par Lili-Rose le Ven 18 Mai - 8:38

Zerbinette a écrit:Parait que certains très friqués se font cryogéniser,ds l'espoir que plus tard,on les dé-con-gèlera.................


A l'allure où vont les choses, ils risquent d'être décongelés lorsqu'il n'y aura plus d'humains sur la planète.
avatar
Lili-Rose

Messages : 1216
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par Lili-Rose le Ven 18 Mai - 8:40

Diviciac a écrit:
Lili-Rose a écrit:


C'est peut être la seule justice qu'il y ait sur terre, car riche ou pauvre, blanc ou autre, pistonné ou non,.... on y passe tous un jour.

La mort a des rigueurs à nulle autre pareilles

On a beau la prier,

La cruelle qu’elle est se bouche les oreilles

Et nous laisse crier.

Le pauvre en sa cabane, où le chaume la couvre,

Est sujet à ses lois,

Et la garde qui veille aux barrières du Louvre

N’en défend point nos rois

Contrairement à ce qu'on pourrait croire,  ce n'est pas de moi , c'est de Malherbe.


Ch'ai pas pourquoi, mais ça me fait penser à la fin de vie de Staline.
avatar
Lili-Rose

Messages : 1216
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par Athos13 le Ven 18 Mai - 9:14

Bion si on en revenait au sujet principal, hein ? Professionnellement, j'ai fréquenté les services d'urgence de nombreux hôpitaux... Le SAMU est une plateforme de dispaching des malades vers les services spécialisés, en priorité. Les gens qui répondent au téléphone n'ont en général pas les compétences nécessaires pour traiter sur un simple appel téléphonique les cas qui se présentent et il faut admettre:
1 - Qu'il y a des gens qui appellent le SAMU pour un mal de tête banal, un mal aux dents, ou un gros rhume.
2 - Qu'il est difficile, au téléphone, de distinguer entre un mal de tête qui est l'origine d'un AVC, ou un mal à la poitrine pour le début d'un infarctus du myocarde.
3 - Que les "Urgences" sont souvent débordées d'appels, surtout le Week-End et qu'il n'y a pas le personnel voulu.
4 - Enfin que les gens qui appellent sont bien souvent dans l'impossibilité de décrire correctement les problèmes qu'ils rencontrent.
L'idéal serait que le simple fait d'appeler le SAMU déclenche l'intervention d'un médecin du service au domicile de l'appelant. Ce qui est impossible !
avatar
Athos13

Messages : 549
Date d'inscription : 30/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par Zerbinette le Ven 18 Mai - 10:04

J'ai assisté un jour à une scène surréaliste;j'étais ds la salle d'attente,ou 6 autres personnes ,comme moi attendaient,chez un médecin qui ne respectait pas les horaires!
Une vieille dame semblait souffrir de cette attente,mais ça énerve tout lemonde;et puis,d'un coup,paf! elle tombe de sa chaise,et reste au sol,gisante.......
Le médecin qui était ds son cabinet avec un patient est appelé,arrive,s'occupe de la malade,et appelle le samu.
Eh bien,ça a duré un quart d'heure,a donner des renseignements divers sur cette personne,qui,comment,et ce qu'elle faisait là.......
J'en étais abasourdie ,alors que l'appel venait d'un médecin!
Finalement,ils sont arrivés,ont emmené la dame,et les consultations on repris.........


L'avenir n'est pas ce qui va nous arriver,mais ce que nous allons faire.
avatar
Zerbinette

Messages : 1309
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par Diviciac le Ven 18 Mai - 10:15

Athos13 a écrit:Bion si on en revenait au sujet principal, hein ? Professionnellement, j'ai fréquenté les services d'urgence de nombreux hôpitaux... Le SAMU est une plateforme de dispaching des malades vers les services spécialisés, en priorité. Les gens qui répondent au téléphone n'ont en général pas les compétences nécessaires pour traiter sur un simple appel téléphonique les cas qui se présentent et il faut admettre:
1 - Qu'il y a des gens qui appellent le SAMU pour un mal de tête banal, un mal aux dents, ou un gros rhume.
2 - Qu'il est difficile, au téléphone, de distinguer entre un mal de tête qui est l'origine d'un AVC, ou un mal à la poitrine pour le début d'un infarctus du myocarde.
3 - Que les "Urgences" sont souvent débordées d'appels, surtout le Week-End et qu'il n'y a pas le personnel voulu.
4 - Enfin que les gens qui appellent sont bien souvent dans l'impossibilité de décrire correctement les problèmes qu'ils rencontrent.
L'idéal serait que le simple fait d'appeler le SAMU déclenche l'intervention d'un médecin du service au domicile de l'appelant. Ce qui est impossible !

J'aurais bien une solution mais je ne sais pas si elle est réaliste: serait-il possible que, lors d'un recours totalement injustifié aux services d'urgences,  l'examen perdre sa gratuité et passe à la charge du patient ?


"Dugenou  est un forumeur formidable et j'enquiquine ceux qui pensent le contraire "
 
avatar
Diviciac

Messages : 6234
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par Nadou le Ven 18 Mai - 10:43

Diviciac a écrit:
Athos13 a écrit:Bion si on en revenait au sujet principal, hein ? Professionnellement, j'ai fréquenté les services d'urgence de nombreux hôpitaux... Le SAMU est une plateforme de dispaching des malades vers les services spécialisés, en priorité. Les gens qui répondent au téléphone n'ont en général pas les compétences nécessaires pour traiter sur un simple appel téléphonique les cas qui se présentent et il faut admettre:
1 - Qu'il y a des gens qui appellent le SAMU pour un mal de tête banal, un mal aux dents, ou un gros rhume.
2 - Qu'il est difficile, au téléphone, de distinguer entre un mal de tête qui est l'origine d'un AVC, ou un mal à la poitrine pour le début d'un infarctus du myocarde.
3 - Que les "Urgences" sont souvent débordées d'appels, surtout le Week-End et qu'il n'y a pas le personnel voulu.
4 - Enfin que les gens qui appellent sont bien souvent dans l'impossibilité de décrire correctement les problèmes qu'ils rencontrent.
L'idéal serait que le simple fait d'appeler le SAMU déclenche l'intervention d'un médecin du service au domicile de l'appelant. Ce qui est impossible !

J'aurais bien une solution mais je ne sais pas si elle est réaliste: serait-il possible que, lors d'un recours totalement injustifié aux services d'urgences,  l'examen perdre sa gratuité et passe à la charge du patient ?


Non. Parce que ceux qui ont des pbs d'argent n'appelleraient le SAMU qu'au moment où le patient serait mourant, donc soigné trop tard.
Ceux qui auraient les moyens de payer une erreur d'appréciation seraient mieux soignés que les pauvres.


Pendant que tu y es on pourrait demander au cas où il serait insolvable, le num de carte bancaire du patient.


Je suis responsable de ce que je dis, pas de ce que tu comprends.
avatar
Nadou
Admin

Messages : 11650
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par Athos13 le Ven 18 Mai - 10:50

Non, bien sur et je suis d'accord avec Nadou, la solution n'est pas là bien sur ! Puisque les Urgences sont ouvertes à tout le monde, assuré ou pas. Le problème est ailleurs. Il est sur la disponibilité des personnels et leur capacité à comprendre ce qui se passe. Par ailleurs, la fermeture des "petits" hôpitaux de "campagne" est aussi un drame qui multiplie les risques de n'être pas soigné en "urgence", si il y a 30 kms à parcourir entre le lieu du problème et le service d'Urgences.
La mise en place de services comme celui des Médecins de garde, en annexe, est une bonne chose pour la bobologie.
avatar
Athos13

Messages : 549
Date d'inscription : 30/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par Nadou le Ven 18 Mai - 11:04

Athos13 a écrit:Non, bien sur et je suis d'accord avec Nadou, la solution n'est pas là bien sur ! Puisque les Urgences sont ouvertes à tout le monde, assuré ou pas. Le problème est ailleurs. Il est sur la disponibilité des personnels et leur capacité à comprendre ce qui se passe. Par ailleurs, la fermeture des "petits" hôpitaux de "campagne" est aussi un drame qui multiplie les risques de n'être pas soigné en "urgence", si il y a 30 kms à parcourir entre le lieu du problème et le service d'Urgences.
La mise en place de services comme celui des Médecins de garde, en annexe, est une bonne chose pour la bobologie.



A propos des tout petits hôpitaux de proximité ...


Une connaissance fait un malaise à sa maison, son fils appelle le Samu, on la transporte, consciente au petit hôpital proche qui lui fait une radio des poumons, infection pulmonaire, un scan du cerveau, pb ? on ne sait pas, on voit qqe chose. Donc on l'emmène sur le plus grand hôpital où elle passe 9 h sur un brancard ... le lendemain matin, elle est dans un lit.


Un médecin vient la voir " on vous refait tous les exams parce ...." ( parce le petit hôpital n'est pas pris au sérieux ) Radio des poumons, pas d'infection pulmonaire, IRM, rien au cerveau. Ponction lombaire ... inflammation des méninges bénignes, antibiotiques, retour à la maison.
Pas évident, les diagnostics des petits hôpitaux.


Je suis responsable de ce que je dis, pas de ce que tu comprends.
avatar
Nadou
Admin

Messages : 11650
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par Zerbinette le Ven 18 Mai - 11:13

En ce moment,les témoignages sont passés sur les radios,on entend des histoires à frémir!


L'avenir n'est pas ce qui va nous arriver,mais ce que nous allons faire.
avatar
Zerbinette

Messages : 1309
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par Diviciac le Ven 18 Mai - 11:31

Nadou a écrit:
Diviciac a écrit:

J'aurais bien une solution mais je ne sais pas si elle est réaliste: serait-il possible que, lors d'un recours totalement injustifié aux services d'urgences,  l'examen perdre sa gratuité et passe à la charge du patient ?


Non. Parce que ceux qui ont des pbs d'argent n'appelleraient le SAMU qu'au moment où le patient serait mourant, donc soigné trop tard.
Ceux qui auraient les moyens de payer une erreur d'appréciation seraient mieux soignés que les pauvres.


Pendant que tu y es on pourrait demander au cas où il serait insolvable, le num de carte bancaire du patient.


Pour avoir déjà vu aux urgences un ado venu pour une luxation présumée de la cheville et qui jonglait avec son ballon de foot dans la salle d'attente pour tromper l'ennui je sais qu'il existe des cas extrêmes. Non sans humour la réceptionniste lui a dit  "Bonsoir Kevin alors tu t'ennuies encore, tu viens nous voir ? "
A côté de lui,  une femme tombée d'une échelle et dont la déformation de la jambe ne laissait aucun doute sur une fracture tibia-péroné attendait patiemment. 

Un jour,  ma mère (paix a son âme) m'appelle en catastrophe " Viens vite je souffre du ventre,  emmène moi aux urgences, je vais crever" (sic) 
 Ni une ni deux,  je fonce en bagnole au mépris de la sécurité routière  et je l'emmène aux urgences car elle ne supportait que son fils pour le transport, les pompiers, elle n'avait pas confiance.
 Inquiet pour ma maman ,  après son examen , je demande à l'interne son diagnostic et il me répond "Je lui ai conseillé de manger des pruneaux , mais vous savez,  il ne faut pas nous l'amener à chaque pet de travers"



"Dugenou  est un forumeur formidable et j'enquiquine ceux qui pensent le contraire "
 
avatar
Diviciac

Messages : 6234
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par Zerbinette le Ven 18 Mai - 13:09

Je vous rassure,les deux vieilles dames qui sont mortes ces dernières heures aux urgences,après des heures d'attente sur un brancard,ne péteront plus de sitôt!


L'avenir n'est pas ce qui va nous arriver,mais ce que nous allons faire.
avatar
Zerbinette

Messages : 1309
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par Horiel le Ven 18 Mai - 13:23

Nadou a écrit:

Un médecin vient la voir " on vous refait tous les exams parce ...." ( parce le petit hôpital n'est pas pris au sérieux ) (...)


Je n'osais pas en parler, mais c'est une réalité, et avec des conséquences dramatiques qui sont trop nombreuses pour être anecdotiques.

De toutes façons, le problème de la prise en charge de la maladie et de la douleur en France est tu, caché, planqué sous le tapis depuis des lustres. On peut toujours accuser les malades d'être trop douillets, ou le personnel de n'être pas assez nombreux, dès qu'on entrouvre le placard des drames médicaux, on tombe de sa chaise : la maltraitance des malades existe, elle est légion, le mépris des médecins explique les parcours du combattants des gens qui n'ont pas une maladie répertoriée dans le petit manuel du docteur Bobo, la condescendance du corps médical envers la psychiatrie (on ne sait pas de quoi tu souffres ? C'est dans ta tête !), tout est à revoir.

Et je ne parle même pas des toubibs qui reconnaissent la nullité ou la dangerosité de certains confrères et ne moufteront jamais en public.
avatar
Horiel

Messages : 1591
Date d'inscription : 04/03/2018
Localisation : Aquitaine Seconde

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par ledevois le Ven 18 Mai - 13:26

Zerbinette a écrit:Je vous rassure,les deux vieilles dames qui sont mortes ces dernières heures aux urgences,après des heures d'attente sur un brancard,ne péteront plus de sitôt!

 J'ai fait appel 2 fois aux urgence d'Alès concernant ma prostate ---- je dis et le maintiens --heureusement que cet organisme existe ; et je peux dire ici que malgré que j'ai attendu dans le couloir j'ai été bien soigné par des gens corrects et surtout compétents --- 
 De tout façon les Français ne sont jamais content des services que l'Etat leur apporte ---



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
avatar
ledevois

Messages : 3672
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 78
Localisation : Cévennes france--Tarragone Catalagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par Diviciac le Ven 18 Mai - 13:27

Zerbinette a écrit:Je vous rassure,les deux vieilles dames qui sont mortes ces dernières heures aux urgences,après des heures d'attente sur un brancard,ne péteront plus de sitôt!
C'est dramatique mais on ne peut pas indéfiniment demander aux personnels hospitaliers d'en faire toujours plus avec toujours moins.


Selon la Fédération hospitalière de France, les établissements devraient enregistrer un déficit d'environ 1,5 milliard d'euros en 2017 sous les effets conjugués des plans d'économies demandés par l'État et d'une activité moins dynamique. Une situation qui, prévient-elle, risque d'avoir des conséquences graves sur le fonctionnement des hôpitaux.
Rien ne va plus dans les hôpitaux français. Selon la Fédération hospitalière de France, ils sont étranglés financièrement: leur déficit devrait atteindre 1,5 milliard d'euros cette année, selon les premières estimations qui parviennent aux Agences régionales de santé. Ce montant est «dramatique et totalement inédit», s'alarme la FHF dans un communiqué publié ce lundi. Il témoigne selon elle d'une forte dégradation financière sur un an puisqu'en 2016, le déficit atteignait 470 millions d'euros.
Si les hôpitaux vont si mal, c'est d'abord parce qu'ils sont sous pression, assure la fédération. Soucieux de réduire le trou de la Sécu, les gouvernements imposent chaque année aux hôpitaux des plans d'économies. Sur les trois dernières années, ces économies ont représenté 3 milliards d'euros selon la FHF. Et le dernier projet de loi de finances pour la Sécurité sociale, porté par la ministre de la Santé Agnès Buzyn, ne déroge pas à la règle puisqu'il leur réclame 1,6 milliard d'économies sur un an. «C'est du jamais vu», confie au Figaro Frédéric Valletoux, président de la FHF. «Le budget 2018 table sur une hausse de 2,3% de l'objectif national de dépenses d'assurance maladie (Ondam) à près de 200 milliards d'euros, mais la hausse tendancielle des charges des hôpitaux publics est de 3% environ. La différence entre l'Ondam et cette hausse des charges représente 1,6 milliard d'euros, soit le montant qu'on demande aux hôpitaux d'économiser!», s'insurge ce dernier. «Et parallèlement, on ne rend pas ces économies supportables avec des réformes structurelles. Il y a des contraintes administratives fortes et pas de capacité d'adaptation»,

Quand on prétend gérer les hopitaux comme des entreprises privées,  qu'on est exclusivement dans une logique comptable au détriment du service public on en arrive à une similitude avec un garage privé:  il y a des bagnoles qui valent le coup d'être réparées,  pour d'autres,  ce n'est pas rentable.


"Dugenou  est un forumeur formidable et j'enquiquine ceux qui pensent le contraire "
 
avatar
Diviciac

Messages : 6234
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par Horiel le Ven 18 Mai - 14:28

ledevois a écrit:
 J'ai fait appel 2 fois aux urgence d'Alès concernant ma prostate ---- je dis et le maintiens --heureusement que cet organisme existe ; et je peux dire ici que malgré que j'ai attendu dans le couloir j'ai été bien soigné par des gens corrects et surtout compétents --- 
 De tout façon les Français ne sont jamais content des services que l'Etat leur apporte ---


J'en suis contente pour vous.

Pour ma part, il n'y a que mauvaises expériences, et comme je suis tenace -pardon.. têtue-, j'ai longtemps mis la chose sur le compte de la faute à pas de chance.
Aujourd'hui, avec le recul et un certain fatalisme (on va tous mourir), je parle d'incompétence, de sottise et de jnenfoutisme.
avatar
Horiel

Messages : 1591
Date d'inscription : 04/03/2018
Localisation : Aquitaine Seconde

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par Nadou le Ven 18 Mai - 15:21

Zerbinette a écrit:Je vous rassure,les deux vieilles dames qui sont mortes ces dernières heures aux urgences,après des heures d'attente sur un brancard,ne péteront plus de sitôt!


Quand on est âgé, on est forcément plus susceptible de subir de graves complications. Un enfant qui a mal au ventre est moins inquiétant qu'une personne âgée. Il faut donc prendre garde de bien soigner nos anciens.


Je suis responsable de ce que je dis, pas de ce que tu comprends.
avatar
Nadou
Admin

Messages : 11650
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par Nadou le Ven 18 Mai - 15:34

Il y a vraiment un problème de compétence et de personnes.
Certains médecins sont ironiques d'autres sont sincèrement impliqués. J'ai connu ça dans les écoles également, il y a partout des professionnels désagréables. Sauf qu'en santé, on joue sa vie.


A l'hôpital, en consultation avant traitement, le médecin qui me reçoit me décrit mon état, détails, chiffres, gravité ( grande gravité ) je conteste mais non, j'ai si et ça, détails, chiffres ...Je lui dis " j'ai lu mon dossier !" Il insiste, puis passe d'une feuille à l'autre, embarrassé, revient en arrière, n'ose plus lever la tête ...
 " Heu, il y a une partie du dossier qui est à vous mais pas l'autre moitié qui appartient à un autre patient ..." ( il suffisait de vérifier les entêtes )


J'ai donc failli être soignée avec les données ( très graves ) d'un autre patient  ...  et je n'ai même pas reçu d'excuses ... confuse4 Imaginons, la plupart des patients qui gobent tout ce que leur dit leur docteur ...


Je suis responsable de ce que je dis, pas de ce que tu comprends.
avatar
Nadou
Admin

Messages : 11650
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par Zerbinette le Ven 18 Mai - 17:58

Le problème est aussi d'un samu qui vous emmène vite,et ensuite personne ne s'occupe de vous...........
Qd on arrive amené par le SAMU,on devrait être prioritaire.........D'autant qu'avec le Samu,il y a un médecin,qui diagnostique pourquoi on vous emmène aux urgences..........
En fait,si on en croit ce médecin,on devrait illico vous envoyer ds le sce correspondant,sans croupir aux urgences!


L'avenir n'est pas ce qui va nous arriver,mais ce que nous allons faire.
avatar
Zerbinette

Messages : 1309
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 4 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum