Le SAMU remis en question

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par Lili-Rose le Sam 12 Mai 2018 - 13:04

Athos13 a écrit:Faut voir aussi comment les gens qui appellent le Samu décrivent leurs malaises ! "J'ai mal à la tête"... "j'ai mal au ventre"... Mais encore ?


Ca ne serait pas un truc qui appartient à la sémiologie?  Very Happy

Lili-Rose

Messages : 1216
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par Nadou le Sam 12 Mai 2018 - 13:36

Athos13 a écrit:Faut voir aussi comment les gens qui appellent le Samu décrivent leurs malaises ! "J'ai mal à la tête"... "j'ai mal au ventre"... Mais encore ?




Oui et ? quand vous appelez, faut dire quoi " J'ai mal au carburateur ?"
La plupart des personnes en danger immédiat, sont incohérentes et c'est sans doute là qu'il faut se dépêcher !"


Je suis responsable de ce que je dis, pas de ce que tu comprends.
avatar
Nadou
Admin

Messages : 11647
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par magicfly le Mar 15 Mai 2018 - 21:11

J'avais évoqué une hypothèse à connotation raciste, mais je ne pensais pas que ce pouvait être enseigné à la fac Rolling Eyes


Naomi Musenga victime du "syndrome méditerranéen" ?


Naomi Musenga aurait-elle été victime du "syndrome méditerranéen" ? Plusieurs médecins soulèvent cette hypothèse après la mort de la jeune femme de 22 ans, dont le SAMU de Strasbourg a ignoré l'appel de détresse.

Le 29 décembre dernier, après un appel au SAMU de Strasbourg, Naomi Musenga décède. Si l'opératrice qui n'a pas pris en compte la détresse de la jeune femme a été suspendue, plusieurs médecins soulèvent aujourd'hui une question.
Naomi Musenga a-t-elle été victime du préjugé baptisé "syndrome méditerranéen" ? Malgré l'emploi du terme "syndrome", cette expression n'a rien de scientifique. Il s'agit d'une formule employée par certains soignants, qui laisse entendre que les patients originaires des pays méditerranéens exagéreraient leur douleur. "J'en ai été le témoin à plusieurs reprises au cours de ma carrière. C'est une forme de 'racisme institutionnel'. Dramatique, mais représentatif de la maltraitance que peut sécréter tout système, particulièrement dans le domaine de la santé. Ici, on sait que l'opératrice avait [connaissance du] nom de la victime. Est-ce que cela a joué dans ce drame ? L'enquête le dira", confie à l'Express le médecin et romancier Baptiste Beaulieu.

Un syndrome qui serait même évoqué sur les bancs de la fac de médecine. "On m'en a parlé il y a deux ou trois ans dans un amphithéâtre de médecine. On nous explique que les patients issus du pourtour méditerranéen ont tendance à surjouer la douleur. Le message derrière tout ça, même si ce n'est pas dit aussi clairement, c'est qu'il faut moins vite s'inquiéter", raconte un externe à 20 Minutes. Et d'ajouter : "C'est ultra-tabou. Il m'est arrivé aux urgences, alors que j'accompagnais une patiente maghrébine aux toilettes, de dire aux médecins, 'elle a vraiment mal', et de m'entendre répondre, 'non, elle a un beau syndrome méditerranéen'".

Pour Baptiste Beaulieu, la mort de Naomi Musenga est "l'occasion de démystifier, de démonter les arguments de ceux qui y croient et de mettre en avant la pluralité de l'expression de la douleur. Mieux vaudrait proposer un master d'anthropologie pour les étudiants en médecine, plutôt que de faire entrer les patients dans des cases".
avatar
magicfly

Messages : 4152
Date d'inscription : 03/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par Lili-Rose le Mar 15 Mai 2018 - 21:40

C'est un peu n'importe quoi et pitoyable ( par pour toi) de parler de syndrome méditerranéen.
Il existe deux chose, l'algie et la psychalgie.
C'est très simple à comprendre.
L'algie est l'influx qui passe par le nerf jusqu'au cerveau.
La psychalgie, est la façon qu'a le cerveau d'interpréter la douleur.
Toutes les ethnies, toutes les personnes, ont la même algie, mais pas la même psychalgie.
avatar
Lili-Rose

Messages : 1216
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par Lili-Rose le Mar 15 Mai 2018 - 21:43

Nadou a écrit:
Athos13 a écrit:Faut voir aussi comment les gens qui appellent le Samu décrivent leurs malaises ! "J'ai mal à la tête"... "j'ai mal au ventre"... Mais encore ?




Oui et ? quand vous appelez, faut dire quoi " J'ai mal au carburateur ?"
La plupart des personnes en danger immédiat, sont incohérentes et c'est sans doute là qu'il faut se dépêcher !"


Un urgentiste expérimenté disait un jour qu'en rentrant dans la salle d'attente ce n'est pas à celui qui gueule le plus qu'il faut faire attention, mais au contraire à celui qui ne dit rien. 
C'était sa version des urgences.
Quant à la mortalité dans les services d'urgences, il faut quand même reconnaître que quand y a va, c'est rarement pour aller faire une fête.
avatar
Lili-Rose

Messages : 1216
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par Zerbinette le Mar 15 Mai 2018 - 22:18

Il y a deux jours,un enfant de 5 ans a appelé les secours,pq son père était inconscient.
Vous imaginez une opératrice lui dire: t'as fini de jouer avec le téléphone..............
ou: c'est pas pq on est par terre qu'on est malade!


L'avenir n'est pas ce qui va nous arriver,mais ce que nous allons faire.
avatar
Zerbinette

Messages : 1308
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par dugenou le Mar 15 Mai 2018 - 22:35

Zerbinette a écrit:Il y a deux jours,un enfant de 5 ans a appelé les secours,pq son père était inconscient.
Vous imaginez une opératrice lui dire: t'as fini de jouer avec le téléphone..............
ou: c'est pas pq on est par terre qu'on est malade!
L'enfant a composé le 17 et non le 15. Ne mélangez pas tout
avatar
dugenou

Messages : 882
Date d'inscription : 02/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par Zerbinette le Mar 15 Mai 2018 - 22:39

J'ai écris les secours...........qui fait exprès de ne pas comprendre.......


L'avenir n'est pas ce qui va nous arriver,mais ce que nous allons faire.
avatar
Zerbinette

Messages : 1308
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par Lili-Rose le Mar 15 Mai 2018 - 23:41

dugenou a écrit:
Zerbinette a écrit:Il y a deux jours,un enfant de 5 ans a appelé les secours,pq son père était inconscient.
Vous imaginez une opératrice lui dire: t'as fini de jouer avec le téléphone..............
ou: c'est pas pq on est par terre qu'on est malade!
L'enfant a composé le 17 et non le 15. Ne mélangez pas tout


Le 15 et le 17 sont en relation assez étroite.
Surprenant de ne pas savoir ça pour un médecin.
avatar
Lili-Rose

Messages : 1216
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par dugenou le Mer 16 Mai 2018 - 0:54

Lili-Rose a écrit:
dugenou a écrit:
L'enfant a composé le 17 et non le 15. Ne mélangez pas tout


Le 15 et le 17 sont en relation assez étroite.
Surprenant de ne pas savoir ça pour un médecin.
Evidemment tout comme le 18, le 112 ou le 114. 
Je ne rentre pas dans les détails sur la façon dont a été traité l'appel du petit bonhomme qui, soit dit en passant, a réagi avec une maturité extraordinaire. 
On ne peut pas comparer les deux affaires c'est tout.
avatar
dugenou

Messages : 882
Date d'inscription : 02/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par magicfly le Mer 16 Mai 2018 - 7:30

Lili-Rose a écrit:C'est un peu n'importe quoi et pitoyable ( par pour toi) de parler de syndrome méditerranéen.
Il existe deux chose, l'algie et la psychalgie.
C'est très simple à comprendre.
L'algie est l'influx qui passe par le nerf jusqu'au cerveau.
La psychalgie, est la façon qu'a le cerveau d'interpréter la douleur.
Toutes les ethnies, toutes les personnes, ont la même algie, mais pas la même psychalgie.
C'est tout à fait juste; chaque personne perçoit la douleur différemment et c'est très difficile même pour soi-même de la définir:Quand on me demande à quel niveau entre 1 et 10 j'ai du mal à répondre; c'est aussi une question d'expérience. Je suis persuadé qu'une personne qui souffre depuis longtemps est plus "dure" à la douleur qu'une personne qui n'a eu que des petits bobos. 
avatar
magicfly

Messages : 4152
Date d'inscription : 03/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par magicfly le Mer 16 Mai 2018 - 7:37

dugenou a écrit:
Zerbinette a écrit:Il y a deux jours,un enfant de 5 ans a appelé les secours,pq son père était inconscient.
Vous imaginez une opératrice lui dire: t'as fini de jouer avec le téléphone..............
ou: c'est pas pq on est par terre qu'on est malade!
L'enfant a composé le 17 et non le 15. Ne mélangez pas tout
Tu pinailles sur les mots de Zerbi, alors qu'on aurait aimé que tu nous donnes ton avis expérimenté sur le syndrome méditerranéen. Rolling Eyes
avatar
magicfly

Messages : 4152
Date d'inscription : 03/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par Lili-Rose le Mer 16 Mai 2018 - 16:48

magicfly a écrit:
Lili-Rose a écrit:C'est un peu n'importe quoi et pitoyable ( par pour toi) de parler de syndrome méditerranéen.
Il existe deux chose, l'algie et la psychalgie.
C'est très simple à comprendre.
L'algie est l'influx qui passe par le nerf jusqu'au cerveau.
La psychalgie, est la façon qu'a le cerveau d'interpréter la douleur.
Toutes les ethnies, toutes les personnes, ont la même algie, mais pas la même psychalgie.
C'est tout à fait juste; chaque personne perçoit la douleur différemment et c'est très difficile même pour soi-même de la définir:Quand on me demande à quel niveau entre 1 et 10 j'ai du mal à répondre; c'est aussi une question d'expérience. Je suis persuadé qu'une personne qui souffre depuis longtemps est plus "dure" à la douleur qu'une personne qui n'a eu que des petits bobos. 
Je sais merci, ce n'était pas la peine de le préciser, j'en suis l'auteur Very Happy .


Même si on ne veut pas l'admettre, l'idiotie humaine une fois de plus qui voudrait aller régir la nature il y a des différences d'origine ethnique.
Par exemple une japonaise qui accouche, le fait quasiment sans moufter.
avatar
Lili-Rose

Messages : 1216
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par Lili-Rose le Mer 16 Mai 2018 - 16:48

magicfly a écrit:
dugenou a écrit:
L'enfant a composé le 17 et non le 15. Ne mélangez pas tout
Tu pinailles sur les mots de Zerbi, alors qu'on aurait aimé que tu nous donnes ton avis expérimenté sur le syndrome méditerranéen. Rolling Eyes
Oui il pinaille.
Il dit tout et son contraire.
avatar
Lili-Rose

Messages : 1216
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par Nadou le Mer 16 Mai 2018 - 17:18

Lili-Rose a écrit:
magicfly a écrit:
dugenou a écrit:
L'enfant a composé le 17 et non le 15. Ne mélangez pas tout
Tu pinailles sur les mots de Zerbi, alors qu'on aurait aimé que tu nous donnes ton avis expérimenté sur le syndrome méditerranéen. Rolling Eyes
Oui il pinaille.
Il dit tout et son contraire.

le 15, le 17, le 18, quand tu es un enfant ou une personne en détresse, quelle importance ! 


Je suis responsable de ce que je dis, pas de ce que tu comprends.
avatar
Nadou
Admin

Messages : 11647
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par magicfly le Mer 16 Mai 2018 - 17:19

Lili-Rose a écrit:
magicfly a écrit:
C'est tout à fait juste; chaque personne perçoit la douleur différemment et c'est très difficile même pour soi-même de la définir:Quand on me demande à quel niveau entre 1 et 10 j'ai du mal à répondre; c'est aussi une question d'expérience. Je suis persuadé qu'une personne qui souffre depuis longtemps est plus "dure" à la douleur qu'une personne qui n'a eu que des petits bobos. 
Je sais merci, ce n'était pas la peine de le préciser, j'en suis l'auteur Very Happy .


Même si on ne veut pas l'admettre, l'idiotie humaine une fois de plus qui voudrait aller régir la nature il y a des différences d'origine ethnique.
Par exemple une japonaise qui accouche, le fait quasiment sans moufter. ....ou culturelle; chez les japonnais ont ne doit pas montrer sa douleur. Chez les arabes c'est le chagrin douloureux qu'on doit montrer en pleurant bruyamment.
avatar
magicfly

Messages : 4152
Date d'inscription : 03/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par Nadou le Mer 16 Mai 2018 - 18:09

magicfly a écrit:
Lili-Rose a écrit:
magicfly a écrit:
C'est tout à fait juste; chaque personne perçoit la douleur différemment et c'est très difficile même pour soi-même de la définir:Quand on me demande à quel niveau entre 1 et 10 j'ai du mal à répondre; c'est aussi une question d'expérience. Je suis persuadé qu'une personne qui souffre depuis longtemps est plus "dure" à la douleur qu'une personne qui n'a eu que des petits bobos. 
Je sais merci, ce n'était pas la peine de le préciser, j'en suis l'auteur Very Happy .


Même si on ne veut pas l'admettre, l'idiotie humaine une fois de plus qui voudrait aller régir la nature il y a des différences d'origine ethnique.
Par exemple une japonaise qui accouche, le fait quasiment sans moufter. ....ou culturelle; chez les japonnais ont ne doit pas montrer sa douleur. Chez les arabes c'est le chagrin douloureux qu'on doit montrer en pleurant bruyamment.


Exact, élevé sur des îles désertes, il y a fort à parier qu'un Japonais et un Arabe souffriraient tout autant.


Je suis responsable de ce que je dis, pas de ce que tu comprends.
avatar
Nadou
Admin

Messages : 11647
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par Lili-Rose le Mer 16 Mai 2018 - 23:34

Nadou a écrit:
Lili-Rose a écrit:
Oui il pinaille.
Il dit tout et son contraire.

le 15, le 17, le 18, quand tu es un enfant ou une personne en détresse, quelle importance ! 
Tous ces services se mettent très rapidement en relation.
Bien la preuve que notre "médecin" était de mauvaise foi avec son 15 et son 17.
avatar
Lili-Rose

Messages : 1216
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par Lili-Rose le Mer 16 Mai 2018 - 23:38

magicfly a écrit:
Lili-Rose a écrit:
Je sais merci, ce n'était pas la peine de le préciser, j'en suis l'auteur Very Happy .


Même si on ne veut pas l'admettre, l'idiotie humaine une fois de plus qui voudrait aller régir la nature il y a des différences d'origine ethnique.
Par exemple une japonaise qui accouche, le fait quasiment sans moufter. ....ou culturelle; chez les japonnais ont ne doit pas montrer sa douleur. Chez les arabes c'est le chagrin douloureux qu'on doit montrer en pleurant bruyamment.
Intéressant.
Curieusement, je ne me souviens pas avoir eu droit à ces cours de "comment exprimer sa douleur".
avatar
Lili-Rose

Messages : 1216
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par Nadou le Mer 16 Mai 2018 - 23:44

Lili-Rose a écrit:
magicfly a écrit:
Lili-Rose a écrit:
Je sais merci, ce n'était pas la peine de le préciser, j'en suis l'auteur Very Happy .


Même si on ne veut pas l'admettre, l'idiotie humaine une fois de plus qui voudrait aller régir la nature il y a des différences d'origine ethnique.
Par exemple une japonaise qui accouche, le fait quasiment sans moufter. ....ou culturelle; chez les japonnais ont ne doit pas montrer sa douleur. Chez les arabes c'est le chagrin douloureux qu'on doit montrer en pleurant bruyamment.
Intéressant.
Curieusement, je ne me souviens pas avoir eu droit à ces cours de "comment exprimer sa douleur".
Et pourtant " Tu es un garçon, ne pleure pas !" et à une fille " Pleure, ça fait du bien!"


Je suis responsable de ce que je dis, pas de ce que tu comprends.
avatar
Nadou
Admin

Messages : 11647
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par Lili-Rose le Mer 16 Mai 2018 - 23:52

Nadou a écrit:
Lili-Rose a écrit:
Intéressant.
Curieusement, je ne me souviens pas avoir eu droit à ces cours de "comment exprimer sa douleur".
Et pourtant " Tu es un garçon, ne pleure pas !" et à une fille " Pleure, ça fait du bien!"


Je ne crois pas.
Mais c'est en effet une question intéressante, et je me renseignerai pour espérer trouver la solution.
Il est vrai qu'une femme pleure beaucoup plus facilement qu'un homme, mais je n'ai jamais été formaté à "ne pas pleurer".
avatar
Lili-Rose

Messages : 1216
Date d'inscription : 21/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par Nadou le Jeu 17 Mai 2018 - 0:07

Lili-Rose a écrit:
Nadou a écrit:
Lili-Rose a écrit:
Intéressant.
Curieusement, je ne me souviens pas avoir eu droit à ces cours de "comment exprimer sa douleur".
Et pourtant " Tu es un garçon, ne pleure pas !" et à une fille " Pleure, ça fait du bien!"


Je ne crois pas.
Mais c'est en effet une question intéressante, et je me renseignerai pour espérer trouver la solution.
Il est vrai qu'une femme pleure beaucoup plus facilement qu'un homme, mais je n'ai jamais été formaté à "ne pas pleurer".

" tu n'as pas mal, tu es un grand garçon !" Et pourtant n'importe quelle infirmière ou dentiste vous diront que les mecs ont peur de la douleur ...


Je suis plutôt persuadée que tout le monde ne ressent pas la même douleur, donc c'est faussé au départ.


Je suis responsable de ce que je dis, pas de ce que tu comprends.
avatar
Nadou
Admin

Messages : 11647
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par dugenou le Jeu 17 Mai 2018 - 0:13

magicfly a écrit:
dugenou a écrit:
L'enfant a composé le 17 et non le 15. Ne mélangez pas tout
Tu pinailles sur les mots de Zerbi, alors qu'on aurait aimé que tu nous donnes ton avis expérimenté sur le syndrome méditerranéen. Rolling Eyes
Je laisse ce genre d'explicationau scientifique  Lily  lol10
avatar
dugenou

Messages : 882
Date d'inscription : 02/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par Diviciac le Jeu 17 Mai 2018 - 0:21

Nadou a écrit:
Lili-Rose a écrit:


Je ne crois pas.
Mais c'est en effet une question intéressante, et je me renseignerai pour espérer trouver la solution.
Il est vrai qu'une femme pleure beaucoup plus facilement qu'un homme, mais je n'ai jamais été formaté à "ne pas pleurer".

" tu n'as pas mal, tu es un grand garçon !" Et pourtant n'importe quelle infirmière ou dentiste vous diront que les mecs ont peur de la douleur ...


Je suis plutôt persuadée que tout le monde ne ressent pas la même douleur, donc c'est faussé au départ.
 
Tout à fait d'accord. Dans mon couple c'est flagrant je ne redoute pas la douleur physique , les coups,  les fractures , les coupures  etc je ne moufte pas quand je me fous un coup de marteau sur la pogne. En revanche,  pour les maladies je suis une vraie lopette, un rhume suffit à m'inquiéter,  à 38,5 j'agonise.

Ma femme, c'est exactement le contraire elle gueule comme un veau pour une écharde et va bosser avec 40 de fièvre.
 
 


"Dugenou  est un forumeur formidable et j'enquiquine ceux qui pensent le contraire "
 
avatar
Diviciac

Messages : 6233
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par dugenou le Jeu 17 Mai 2018 - 0:29

Lili-Rose a écrit:
Nadou a écrit:

le 15, le 17, le 18, quand tu es un enfant ou une personne en détresse, quelle importance ! 
Tous ces services se mettent très rapidement en relation.
Bien la preuve que notre "médecin" était de mauvaise foi avec son 15 et son 17.
Non, pour le 17, le gamin est tombé direct sur les gendarmes.
avatar
dugenou

Messages : 882
Date d'inscription : 02/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par magicfly le Jeu 17 Mai 2018 - 8:00

dugenou a écrit:
magicfly a écrit:
Tu pinailles sur les mots de Zerbi, alors qu'on aurait aimé que tu nous donnes ton avis expérimenté sur le syndrome méditerranéen. Rolling Eyes
Je laisse ce genre d'explicationau scientifique  Lily  lol10
C'est c'lââ oui, dégage en touche: Plus je te lis, plus je te trouve des ressemblances culturelles avec quoiquicause. Very Happy
avatar
magicfly

Messages : 4152
Date d'inscription : 03/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le SAMU remis en question

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 5 Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum