IMPÔTS 2018...pour Lecture si intéressé(e)

Aller en bas

IMPÔTS 2018...pour Lecture si intéressé(e)

Message par frenchy35F le Ven 4 Mai - 10:38

Impôts 2018: les dépenses qui font baisser la note

Catherine Janat le 25 avril 2018

Aide à domicile, dons, travaux… Certaines dépenses procurent des avantages fiscaux. Même non imposable, vous avez peut-être droit à un remboursement de la part du fisc.

•1) Aide à domicile: un crédit d'impôt pour tous les retraités!  

Désormais, tous les retraités ont droit à l’avantage fiscal lié à l’emploi d’un salarié à domicile. Si vous êtes imposable, les sommes engagées font baisser le montant de votre impôt. Si vous ne l’êtes pas, l’administration fiscale vous en reverse 50%.
Exemple. Vous réglez 2500€ (charges incluses) par an pour votre aide
ménagère. Si votre impôt est de 3000€, il passe à 1750€ (grâce aux 1250€ de réduction d’impôt). Si vous n’êtes pas imposable, le fisc vous verse 1250€.

Lire aussi: Emploi à domicile un crédit d'impôt pour les retraités 

Vos dépenses sont-elles plafonnées? 

- L’avantage est égal à 50% du coût total de la dépense, retenue dans la limite de 12 000€ par an, plus 1500€ par enfant à charge et par membre du foyer de plus de 65 ans sans pouvoir dépasser 15000€.
- Ce plafond est porté à 20 000€ si vous, votre conjoint ou partenaire de pacs êtes titulaire de la carte d’invalidité ou de la carte mobilité inclusion à 80% et êtes obligé de recourir à l’assistance d’une tierce personne.
- Idem si vous avez une personne invalide à charge.

- Certaines dépenses sont retenues dans la limite d’un sous-plafond, s’intégrant ensuite au plafond général (de 15000 ou de 20000€). C’est le cas pour les petits travaux de jardinage: 5000€ maximum par an; les prestations de petits bricolages: 500€ par an; le dépannage internet: 3000€ par an.
- Les dépenses prises en compte sont les salaires de l’employé et l’ensemble des cotisations (patronales et salariales) si vous êtes l’employeur.

Bon à savoir: Si vous êtes employeur d'un salarié à domicile pour la première fois en 2017, les plafonds de 12 000€ et 15 000€ retenus pour les dépenses sont portés à 15 000€ et 18 000€. 

  Où trouver votre attestation fiscale?

- L’organisme auprès duquel vous faites vos déclarations pour le calcul des cotisations (le centre national du Cesu, l’Urssaf ) vous délivre une attestation annuelle des sommes à déclarer.
- Si vous faites vos déclarations en ligne sur le site cesu.urssaf.fr votre attestation fiscale est disponible sur votre espace personnel.
- Si vous n’êtes pas l’employeur et utilisez les services d’un prestataire (association ou entreprise), il vous communiquera le montant à déclarer. Sinon, additionnez les factures payées en 2017. Ne tenez pas compte des sommes correspondant à la fourniture de marchandise (comme les repas). En revanche, l’abonnement à la téléassistance est à prendre en compte, à condition que l’entreprise ou l’association soit déclarée service à la personne. 
- Vous devez retirer de ces montants les aides que vous recevez pour couvrir la dépense (par exemple, le montant de l’allocation personnalisée d’autonomie à domicile). 

Votre avantage fiscal sera-t-il maintenu en 2018? 

Oui, vous bénéficiez de vos crédits d'impôt malgré l'année blanche (l'année 2018 est appelée ainsi car elle marque la transition vers le prélèvement à la source en 2019). Bercy indique que, de manière générale, les réductions et crédits d'impôts ouverts au titre de 2018 seront maintenus et versés intégralement au moment du solde de l’impôt, à l'été 2019. Pour les services à domicile, le versement d’un acompte de crédit d’impôt (30%) est prévu au premier trimestre 2019.  

Lire aussi: Prélèvement à la source faut-il résilier votre mensualisation?


 2) Dons aux oeuvres 

- Si vous donnez à des associations d’aide aux personnes en difficulté (aide au logement, délivrance de repas, de soins médicaux...):
- La réduction d’impôt est de 75% du montant de vos dons de 2017, retenus dans la limite de 531€ (soit une réduction maximale de 399€).
- Au-delà de 531€. 

- Si vous donnez à une association d’intérêt général ou reconnue d’utilité publique:
- La réduction d’impôt est de 66% des sommes versées retenues dans la limite de 20% de votre revenu imposable. 
- Le surplus pourra être reporté sur les 5 années suivantes et donner droit à la même réduction d’impôt.

- Les cotisations syndicales donnent également droit à une réduction d’impôt de 66% du montant versé retenu dans la limite de 1% de vos salaires, pensions et rentes imposables. 

La somme donnée pour le calendrier des pompiers ne rentre pas dans les critères des dons aux œuvres, ni l’adhésion à une association fonctionnant au profit d’un nombre restreint de personnes. 


3) Travaux d'économie d'énergie 

- Certains équipements, matériaux et matériels respectant des caractéristiques techniques et des critères de performance strictes (liste sur ademe.fr) ouvrent droit au crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) si: 
- le chantier a été confié à un professionnel "reconnu garant de l’environnement" (label RGE);
- l’entreprise a effectué une visite préalable de votre logement; 
- les travaux ont été réalisés dans votre résidence principale, laquelle doit dater de plus de 2 ans.
- Les factures payées en 2017 vous donnent droit à un crédit d’impôt de 30%. 
- Ce taux est appliqué sur le prix d’achat des matériaux et des équipements mais pas sur le prix de la main-d’œuvre, sauf pour l’isolation des parois opaques (murs, toit, planchers...) et pour les travaux de forage nécessaires à l’installation d’une pompe à chaleur géothermique. 

Plafond 

- Les dépenses d'économie d'énergie sont retenues dans la limite d’un plafond de 8000€ pour une personne seule (soit un crédit maximum de 2400€), 16 000€ pour un couple marié ou pacsé (plus 400€ par personne à charge). 
- Ce plafond s’applique sur 5 années consécutives. Vous devez donc prendre en compte tous les travaux donnant droit au CITE réalisés entre le 1er janvier 2013 et le 31 décembre 2017. 
Un avantage limité à partir de 2018
- Le CITE est prorogé jusqu’au 31 décembre 2018. Il disparaîtra après pour être remplacé par un système de prime. Le CITE est supprimé dès 2018 pour: 
-certaines chaudières fonctionnant au fioul;
- les fenêtres, portes-fenêtres, volets isolants,
- les portes d’entrée donnant sur l’extérieur (sauf remplacement d’un simple vitrage).

Cependant si vous avez signé un devis et payé un acompte en 2017, vous conservez votre crédit d’impôt (déclaration 2019) même si les travaux sont réalisés et payés en 2018.  Lire: Fenêtres: un sursis pour votre crédit d'impôt



4) Revenus modestes: la réduction d'impôt de 20% reconduite 

Votre impôt payable en 2018 sera réduit de 20% si votre revenu fiscal de référence (RFR) de 2017 est inférieur ou égal à:
18 685€ pour une part si vous êtes célibataire, divorcé ou veuf;
37 370€ pour deux parts si vous êtes marié ou pacsé ;
- plus 3 737€ par demi-part en plus.
Vous aurez droit à une réduction d’impôt inférieure à 20% (taux dégressif en fonction de vos revenus) si votre RFR de 2017 est compris:

- entre 18 685€ et 20 705€ pour une part si vous êtes célibataire, divorcé ou veuf,
- entre 37 370 et 41 410€ pour deux parts si vous êtes marié ou pacsé.

À lire aussi: 
- Impôts 2018: comment remplir votre déclaration au plus juste? 

Dossier prélèvement à la source
 
               -  Mon mari paiera-t-il plus que moi?
                - Faut-il résilier votre mensualisation
                - Les nouveaux retraités seront-ils gagnants?


Ne faites pas attention à la critique. Elle vient généralement de personnes qui n' ont jamais rien fait d' autre et qui se réjouissent des problèmes de l' Autre...En fait cela justifie leur paresse et/ou leur manque d' adaptabilité au Monde Actuel
avatar
frenchy35F

Messages : 2532
Date d'inscription : 25/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum