LES NABATEENS - PETRA

Aller en bas

LES NABATEENS - PETRA

Message par frenchy35F le Mar 1 Mai - 22:20

LES NABATÉENS : L 'HISTOIRE DE PÉTRA & L' ARCHITECTURE DE PETRA



 
 Capitale Nabatéenne et cité commerciale.
La région de Petra est occupée depuis le VI° millénaire avant J.C par des éleveurs cultivateurs du néolithique qui profitent de sa situation favorable (extrémité sud du croissant fertile) et de conditions climatiques plus propices qu’aujourd’hui. Puis, au VIII° siècle avant J.C, les nomades Edomites s’installent sur le site de el-Beida.
Ils sont éclipsés par les Nabatéens, un autre peuple de nomades, originaires de la Péninsule Arabique, qui apparaît vers le VI° siècle avant J.C et s’installe en terre Edomite (sud et centre de la Jordanie actuelle) au V° siècle avant J.C, d’abord à Gaïa (actuel village de Wadi Moussa), puis à Petra. Ils se sédentarisent peu à peu et vont assurer leur prospérité en maîtrisant les routes commerciales, entre Orient et Occident, et en développant le commerce de la myrrhe, de l’encens et des épices, denrées précieuses à cette époque.
Mais dés le IV° siècle avant J.C, les richesses nabatéennes attisent la convoitise des Macédoniens. Or le site de Petra offre de multiples avantages. En plus de sa position, au carrefour des routes commerciales entre Arabie, Egypte et Méditerranée, Petra, invisible parmi les massifs montagneux, bénéficie d’une situation naturelle facile à défendre, aussi lorsque les successeurs d’Alexandre le Grand attaquent la capitale, les Nabatéens sauront résister.


Cliquez dessus pour  agrandir les photos
Photos D & P Mariottini
  Les tombeaux à façades
La ville romaineArchitecture d'Alexandrie
Le Trésor (ou Khazneh)   
.
 Une royauté glorieuse : de l’apogée à l’oubli.
Au III° siècle avant J.C, les Nabatéens s’organisent en royauté et Petra devient leur capitale, puis au II° siècle avant J.C, Petra sera une ville importante de 20000 habitants et non une simple nécropole, comme on l’a cru pendant longtemps (à cause des nombreux tombeaux et sanctuaires).
Au I° siècle avant J.C, les romains s’intéressent au Proche-Orient, colonisent la région et créent la Province Romaine de Syrie (64 avant J.C). Pompée, gouverneur de cette nouvelle Province de Syrie lance une offensive contre la Nabatène et attaque Petra, en vain. Cette résistance Nabatéenne va préserver l’indépendance du royaume qui s’étend du nord de l’Arabie à la Jordanie actuelle (on trouve en effet la trace des Nabatéens dans toute la Jordanie) et Petra devient véritablement la capitale du royaume. Grâce a son commerce florissant le royaume Nabatéen atteint son apogée au début de notre ère et continue de construire et tailler les nombreux tombeaux de Petra, témoins les plus impressionnants de leur exceptionnelle civilisation.
Mais la puissance Romaine se renforce. Ne pouvant vaincre militairement, les romains frappent l’économie de Petra en déplaçant les routes caravanières, et en 106 de notre ère, sous l’empereur Trajan, la Nabatène est annexée par Rome qui crée la Province d’Arabie (voir histoire de la Jordanie)
Devenue romaine, Petra connaît néanmoins un nouvel élan; commercial d’abord, grâce à la nouvelle Via Nova Traiana entre Bosra, la nouvelle capitale et Aqaba (en fait le pavement de la route du Roi), architectural ensuite, en prenant l’aspect classique des villes romaines avec la construction d’un Cardo à colonnade (grand axe nord-sud), d’un théâtre, d’un forum et de thermes.
Au IV° siècle, avec l’essor du christianisme, Petra devient évêché, mais cette domination Byzantine prolonge la période romaine sans rupture véritable.
Les tremblements de terre successifs des V et VI° siècles, puis le recul des byzantins, face à l’islam, font abandonner progressivement Petra. La conquête arabe du VII° siècle, en changeant les routes du commerce et des pèlerinages, la laisse à l’écart. Seulement habitée par les bédouins, Petra sombre dans l’oubli, jusqu’à sa découverte en 1812 par le suisse Burckhardt (déguisé en bédouin, celui ci pénètre dans ce lieu interdit et mystérieux jusqu’au Qasr el-Bint, mais il éveille le soupçon des bédouins et doit battre en retraite pour sauver sa vie). La voie était ouverte et quelques années plus tard, les occidentaux redécouvriront les merveilles nabatéennes de cette cité oubliée.
Pendant des siècles, ce sont les bédouins qui ont défendu le site et ont peuplé les grottes de Petra, mais aujourd’hui ils n’ont plus l’autorisation d’y habiter; toutefois ils ont gardé le droit d’y travailler dans la journée comme loueurs de chevaux, dromadaires et mulets ou comme vendeurs de souvenirs.
.


          Le HautLieu du Sacrifice
La nécropole de Gaïa
         Le Trésor




 Les Nabatéens, une étonnante civilisation.
Intelligents, les nabatéens vont utiliser la situation de Petra, cuvette entourée de montagnes, pour recueillir les eaux de toute la région par un ingénieux système hydraulique, découvert depuis par des fouilles. Pour cela, ils vont creuser dans les falaises des canaux d’irrigation qui alimenteront des citernes, elles aussi creusées dans la roche. A propos des grands travaux entrepris à Petra, il est à noter que la société nabatéenne est égalitaire et dépourvue d’esclaves (fait rare à l’époque). 
Sur le plan religieux, ils pratiquent une religion à l’image de leur architecture : un mélange syncrétique où interviennent diverses divinités. En effet, les nabatéens ont adopté les dieux d’Edom, d’Arabie et de Syrie ainsi que les dieux de la mythologie grecque et romaine. On retrouve ainsi à Petra : Qos, dieu Edomite de l’orage et de la pluie, Dushara, un dieu qui peut s’identifier à Zeus, Uzza, une déesse assimilée à Aphrodite. Mais des divinités gréco romaines sont aussi vénérées par les Nabatéens, comme Victoire, Tyché, Fortune, Zodiaque, Saturne ou Mercure, et en plus de la protection de déesses syriennes,celle des dieux arabes (comme Al-Kutba, dieu de l’écriture et du commerce) n’était pas négligée non plus
.
Le Monastère (ou Deir)
Le Tombeau à étage
Tombeau de type Hégra
Tombeau tour        


 L’architecture funéraire de Pétra
Sur le plan architectural, Petra est une magnifique alliance des influences assyriennes, perses, grecques et romaines mais surtout égyptiennes, comme le montre les tombeaux où les architectes se sont inspirés de l’école d’Alexandrie. Si les nombreux tombeaux de Petra mêlent des styles divers, ils se répartissent aussi en plusieurs types, dont trois principaux :

Les tombeaux temples : ce sont les plus nombreux, d’inspiration Gréco romaine, et aux décorations très riches. Les plus célèbres sont le Khazneh (le Trésor) et le Deir (le Monastère).
Les tombeaux Hégra : richement décorés, ils sont en forme de tour et possèdent une salle funéraire. La décoration mêle des éléments égyptiens et orientaux sous forme de pilastres et de frontons. Leur nom d’Hégra vient du site nabatéen d’Arabie Saoudite, une petite réplique de Pétra à 700 km au sud.
Les tombeaux tours : ce sont les plus simples, sous forme de blocs creusés dans la roche. L’ouverture est moins travaillée que celle des précédents et leur façade est ornée de frises aux motifs géométriques




Ne faites pas attention à la critique. Elle vient généralement de personnes qui n' ont jamais rien fait d' autre et qui se réjouissent des problèmes de l' Autre...En fait cela justifie leur paresse et/ou leur manque d' adaptabilité au Monde Actuel
avatar
frenchy35F

Messages : 3086
Date d'inscription : 25/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES NABATEENS - PETRA

Message par frenchy35F le Mar 1 Mai - 22:28

Pourquoi n' apprend-t-on l' Histoire de cette importante Région aux Peuples...cela leur ouvrirait peut-être les yeux...


Ne faites pas attention à la critique. Elle vient généralement de personnes qui n' ont jamais rien fait d' autre et qui se réjouissent des problèmes de l' Autre...En fait cela justifie leur paresse et/ou leur manque d' adaptabilité au Monde Actuel
avatar
frenchy35F

Messages : 3086
Date d'inscription : 25/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES NABATEENS - PETRA

Message par frenchy35F le Mar 1 Mai - 22:40



Ne faites pas attention à la critique. Elle vient généralement de personnes qui n' ont jamais rien fait d' autre et qui se réjouissent des problèmes de l' Autre...En fait cela justifie leur paresse et/ou leur manque d' adaptabilité au Monde Actuel
avatar
frenchy35F

Messages : 3086
Date d'inscription : 25/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES NABATEENS - PETRA

Message par frenchy35F le Mer 2 Mai - 10:06

Alphabet
Nabatéen
Alphabet
arabe
Alphabet
Hébreu
Nom
[size=32]ء[/size][size=32]א[/size]Aleph
[size=32][/size][size=32]ב[/size]Bet
[size=32][/size][size=32]ג[/size]Gimel
[size=32][/size][size=32]ד[/size]Dal
[size=32][/size][size=32]ה[/size]Ha
[size=32][/size][size=32]ו[/size]Waw
[size=32][/size][size=32]ז[/size]Zayn
[size=32][/size][size=32]ח[/size]Ħa
[size=32][/size][size=32]ט[/size]Taa
[size=32][/size][size=32]י[/size]Yaa
[size=32][/size][size=32]כ[/size]Kaf
[size=32][/size][size=32]ל[/size]Lam
[size=32][/size][size=32]מ[/size]Meem
[size=32][/size][size=32]נ[/size]Noon
[size=32]ﺳׂ[/size][size=32]ס[/size]Samech
[size=32]ﻋـ[/size][size=32]ע[/size]'in
[size=32]ﻓـ[/size][size=32]פ[/size]Fa
[size=32][/size][size=32]צ[/size]Sad
[size=32][/size][size=32]ק[/size]Qaf
[size=32][/size][size=32]ר[/size]Ra
[size=32][/size][size=32]שׁ[/size]Shin
[size=32][/size][size=32]ת[/size]Ta
La langue  et  l'écriture
 
[size=18]      La langue
 
   L'unité des tribus qui fit le royaume Nabatéen se construisit autour d'une culture et d'une langue commune, l'[url=http://antikforever.com/Syrie-Palestine/Philistins Arameens/arameens.htm]Araméen[/url]. Avec l'effondrement de l'Empire Perse Achéménide, en 330 av.J.C, la langue [url=http://antikforever.com/Syrie-Palestine/Philistins Arameens/arameens.htm]Araméenne[/url] perdit de l'importance comme langue principale (lingua franca) du Proche-Orient. La langue Grecque apparut maintenant à ses côtés. À partir de cette époque, la culture de l'écrit, anciennement unifié, s'écroula dans les écoles locales et les anciens dialectes émergèrent à nouveau en tant que langue écrite. La langue Nabatéenne était l'une de ces langues locales. Des inscriptions en langue Nabatéenne sont attestées dès le IIe siècle av.J.C. Elles montrent que ce fut un développement local de la langue [url=http://antikforever.com/Syrie-Palestine/Philistins Arameens/arameens.htm]Araméenne[/url]. Étant donné que la population de l'Empire Nabatéen parlait principalement un dialecte arabe du Nord, la langue Nabatéenne était considérée comme essentiellement une langue écrite. 
  
   Bien que descendant de l'[url=http://antikforever.com/Syrie-Palestine/Philistins Arameens/arameens.htm]Araméen[/url], le Nabatéen est plus proche des dialectes de l'Ouest. Certes, l'influence arabe y est clairement identifiée, comme dans les noms propres et les emprunts de nombreux mots. Cependant ce dialecte [url=http://antikforever.com/Syrie-Palestine/Philistins Arameens/arameens.htm]Araméen[/url] fut de plus en plus infiltré par le dialecte arabe de la population locale. À partir du IVe siècle ap.J.C, l'influence arabe fut écrasante. 

 [/size]


Fragment d'une inscription dédicatoire en Nabatéen au Dieu Qasiu. 
Basalte Ier siècle av.J.C. - Musée du Louvre

Alphabet
Nabatéen Alphabet
arabe Alphabet
Hébreu Nom
ء א Aleph
ﺑ ב Bet
ﺟ ג Gimel
ﺩ ד Dal
ﻫ ה Ha
ﻭ ו Waw
ﺯ ז Zayn
ﺣ ח Ħa
ﻁ ט Taa
ﻯ י Yaa
ﻛ כ Kaf
ﻟ ל Lam
ﻣ מ Meem
ﻧ נ Noon
ﺳׂ ס Samech
ﻋـ ע 'in
ﻓـ פ Fa
ﺻ צ Sad
ﻕ ק Qaf
ﺭ ר Ra
ﺷ שׁ Shin
ﺕ ת
 
      L'alphabet 
 
   [size=18]L'alphabet Nabatéen est un alphabet consonantique (abjad), qui a été utilisée au IIe siècle av.J.C. Les inscriptions l'utilisant les plus importantes se trouvent à Pétra et Bosra et il existe de nombreuses petites inscriptions dans le Sud de la péninsule du Sinaï. On trouve aussi d'autres textes en Nabatéen dans des grottes de la mer Morte. Cet alphabet est dérivé de l'alphabet [url=http://antikforever.com/Syrie-Palestine/Philistins Arameens/arameens.htm]Araméen[/url] par l'intermédiaire de l'alphabet Syriaque. Il est devenu à son tour l'alphabet arabe à partir du IVe siècle, c'est la raison pour laquelle ses lettres sont intermédiaires entre les scripts sémitiques plus au Nord, tels que l'Hébreu et l'arabe. L'écriture Nabatéenne est caractérisée par un style très caractéristique cursif. L'alphabet arabe lui-même puise ses origines dans les variantes cursives du Nabatéen du Ve siècle. Les Nabatéens ont inventé l'écriture arabe du Nord qui évolua en écriture arabe moderne. 

 [/size]


Ne faites pas attention à la critique. Elle vient généralement de personnes qui n' ont jamais rien fait d' autre et qui se réjouissent des problèmes de l' Autre...En fait cela justifie leur paresse et/ou leur manque d' adaptabilité au Monde Actuel
avatar
frenchy35F

Messages : 3086
Date d'inscription : 25/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES NABATEENS - PETRA

Message par Diviciac le Mer 2 Mai - 12:09

Civilisation oubliée parce que des Nabatéens,  on est vite passé aux Nabatédeux.
avatar
Diviciac

Messages : 12735
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES NABATEENS - PETRA

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum