La France a engagé une procédure de retrait de la Légion d’honneur attribuée au président syrien Bachar Al-Assad. « La procédure a débuté il y a plusieurs mois », précise l’Elysée au Monde. Pour la présidence, il s’agirait d’une « mise en cohérence » avec la position française sur le dossier syrien. Si elles aboutissaient, les démarches ainsi lancées clôtureraient un chapitre peu glorieux des relations entre Paris et Damas.