Ouvert à la discussion sur la dette

Aller en bas

Ouvert à la discussion sur la dette

Message par ledevois le Jeu 5 Avr - 11:15

Ouvert à la discussion sur la dette.Comme Guillaume Pepy l’a déjà assuré, Edouard Philippe a tenu lui aussi à expliquer que le dialogue n’était pas rompu. Notamment sur l’épineuse question de la dette de la SNCF. « Je suis ouvert à la discussion mais pas n’importe comment, pas à n’importe quel rythme, et en contrepartie d’engagements extrêmement clairs, extrêmement fermes, et qui transforment le fonctionnement opérationnel de l’entreprise », a-t-il expliqué. En clair, l’Etat est prêt à reprendre une partie de la dette si des changements sont actés. « Je ne veux pas prendre un engagement alors même qu’à ce stade, rien n’a changé dans le fonctionnement de la SNCF […] Je ne veux pas dire aux Français qu'(ils) vont payer cette dette et la reprendre alors qu’ils n’ont aucun élément leur permettant de penser qu’à l’avenir, on ne va pas tomber dans 3 milliards (d'euros) de déficit » supplémentaire chaque année, a justifié le Premier ministre.
https://twitter.com/franceinter/status/981781470812524545?ref_src=twsrc%5Etfw&ref_url=http%3A%2F%2Fwww.leparisien.fr%2Feconomie%2Fsncf-l-entreprise-n-est-pas-a-la-hauteur-affirme-edouard-philippe-05-04-2018-7647249.php&tfw_creator=LeParisien_Eco&tfw_site=le_Parisien



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
avatar
ledevois

Messages : 6071
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 78
Localisation : Cévennes france--Tarragone Catalagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ouvert à la discussion sur la dette

Message par Nadou le Jeu 5 Avr - 11:19

Je vous l'ai déjà dit, l'Etat reprendra la dette ... ça ne suffira pas à la CGT, vous verrez.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
avatar
Nadou
Admin

Messages : 15838
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ouvert à la discussion sur la dette

Message par ledevois le Jeu 5 Avr - 11:23

Nadou a écrit:Je vous l'ai déjà dit, l'Etat reprendra la dette ... ça ne suffira pas à la CGT, vous verrez.
 

Edouard Philippe est dubitatif --- et il a pas tord quand on sait les gens foutre qu'il y a à la S N C F -



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
avatar
ledevois

Messages : 6071
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 78
Localisation : Cévennes france--Tarragone Catalagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ouvert à la discussion sur la dette

Message par magicfly le Jeu 5 Avr - 12:49

Je d'accord pour que l'Etat reprenne la dette, d'abord parce qu'elle est due en partie par les nouvelles LGV, mais il faut d'abord que la sncf accepte de se réformer, sinon ça ne servira à rien.
avatar
magicfly

Messages : 5179
Date d'inscription : 03/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ouvert à la discussion sur la dette

Message par Nadou le Jeu 5 Avr - 13:56

magicfly a écrit:Je d'accord pour que l'Etat reprenne la dette, d'abord parce qu'elle est due en partie par les nouvelles LGV, mais il faut d'abord que la sncf accepte de se réformer, sinon ça ne servira à rien.

L'Etat ( actionnaire donc responsable aussi de la dette ) va accepter, les syndicats vont se diviser. Ne restera plus que la CGT et la réforme passera.
Je me demande comment ça pourrait se passer autrement.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
avatar
Nadou
Admin

Messages : 15838
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ouvert à la discussion sur la dette

Message par ledevois le Jeu 5 Avr - 14:31

Nadou a écrit:
magicfly a écrit:Je d'accord pour que l'Etat reprenne la dette, d'abord parce qu'elle est due en partie par les nouvelles LGV, mais il faut d'abord que la sncf accepte de se réformer, sinon ça ne servira à rien.

L'Etat ( actionnaire donc responsable aussi de la dette ) va accepter, les syndicats vont se diviser. Ne restera plus que la CGT et la réforme passera.
Je me demande comment ça pourrait se passer autrement.

 La dette de la s n c f ne date pas depuis le lancement des lignes a grande vitesse ---

 http://transport.sia-partners.com/20170106/evolution-de-la-dette-sncf-et-role-de-letat-dans-son-controle



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
avatar
ledevois

Messages : 6071
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 78
Localisation : Cévennes france--Tarragone Catalagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ouvert à la discussion sur la dette

Message par Nadou le Jeu 5 Avr - 19:01

Un journaliste ....https://www.nouvelobs.com/economie/20180405.OBS4689/dette-de-la-sncf-pourquoi-macron-ne-tient-pas-sa-promesse.html




[size=42]Qui doit payer la dette ?[/size]

Donc, qui doit prendre en charge ces quasi 50 milliards ? La collectivité sans aucun doute. Mais Bercy cherche quand même un moyen de louvoyer, et d’arriver à loger comptablement cette dette dans un espace, où elle ne pèserait pas sur les comptes publics de la nation. Cette réflexion a un côté loufoque, car il faut bien le comprendre : les 50 milliards seront payés par les 67 millions de Français, qu’ils prennent ou pas le train, ce qui fait une addition d’environ 750 euros pour chacun d’entre nous, bébés et vieillards inclus. Le plus simple serait de créer une surtaxe exceptionnelle cette année, pour effacer le tout. Mais le gouvernement s’est plutôt engagé à baisser les impôts qu’à les augmenter...




Shocked Et comme 3/4 des Français ne pourraient pas régler la note.

ça donnerait 50 milliards divisés par 16,5 millions de Français soit 3000€ par personne solvable ( en comptant les enfants ...) soit 12 000€ pour 2 adultes et 2 enfants.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
avatar
Nadou
Admin

Messages : 15838
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ouvert à la discussion sur la dette

Message par ledevois le Jeu 5 Avr - 19:23

Nadou a écrit:Un journaliste ....https://www.nouvelobs.com/economie/20180405.OBS4689/dette-de-la-sncf-pourquoi-macron-ne-tient-pas-sa-promesse.html




[size=42]Qui doit payer la dette ?[/size]



Donc, qui doit prendre en charge ces quasi 50 milliards ? La collectivité sans aucun doute. Mais Bercy cherche quand même un moyen de louvoyer, et d’arriver à loger comptablement cette dette dans un espace, où elle ne pèserait pas sur les comptes publics de la nation. Cette réflexion a un côté loufoque, car il faut bien le comprendre : les 50 milliards seront payés par les 67 millions de Français, qu’ils prennent ou pas le train, ce qui fait une addition d’environ 750 euros pour chacun d’entre nous, bébés et vieillards inclus. Le plus simple serait de créer une surtaxe exceptionnelle cette année, pour effacer le tout. Mais le gouvernement s’est plutôt engagé à baisser les impôts qu’à les augmenter...




Shocked Et comme 3/4 des Français ne pourraient pas régler la note.

ça donnerait 50 milliards divisés par 16,5 millions de Français soit 3000€ par personne solvable ( en comptant les enfants ...) soit 12 000€ pour 2 adultes et 2 enfants.
Oueh --!! et quoi encore --! ça suffit les conneries des uns et des autres -



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
avatar
ledevois

Messages : 6071
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 78
Localisation : Cévennes france--Tarragone Catalagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ouvert à la discussion sur la dette

Message par frenchy35F le Jeu 5 Avr - 19:26

Permettez que je puisse constater un acte de vraie bonne volonté de la part des syndicats mais aussi dans les phrases  irresponsables des opposants au gouvernement...qui cherchent une revanche...
Pourquoi...parce que MAI se rapproche et certains pyromanes ( Melenchon l' a encore souhaité ouvertement aujourd'hui....) tentent de mélanger les grévistes pour brouiller les cartes...et visent un autre objectif que défendre ....ce sont des casseurs...


Ne faites pas attention à la critique. Elle vient généralement de personnes qui n' ont jamais rien fait d' autre et qui se réjouissent des problèmes de l' Autre...En fait cela justifie leur paresse et/ou leur manque d' adaptabilité au Monde Actuel
avatar
frenchy35F

Messages : 2532
Date d'inscription : 25/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ouvert à la discussion sur la dette

Message par ledevois le Jeu 5 Avr - 19:28

frenchy35F a écrit:Permettez que je ûisse constater un acte de vraie bonne volonté de la part des syndiocats mais aussi des phrases plus responsables des opposants au gouvernement.
Pourquoi...parce que MAI se rapproche et certains pyromanes ( Melenchon l' a encore souhaité ouvertement aujourd'hui....) tentent de mélanger les grévistes pour brouiller les cartes...et visent un autre objectif que défendre ....ce sont des casseurs...

 Il y a des lois pour ça ---en prison - au gnouf la méluche -



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
avatar
ledevois

Messages : 6071
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 78
Localisation : Cévennes france--Tarragone Catalagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ouvert à la discussion sur la dette

Message par frenchy35F le Jeu 5 Avr - 19:29

Tu a été rapide...même pas eu le temps de corriger mes fautes de frappe...mais bravo...


Ne faites pas attention à la critique. Elle vient généralement de personnes qui n' ont jamais rien fait d' autre et qui se réjouissent des problèmes de l' Autre...En fait cela justifie leur paresse et/ou leur manque d' adaptabilité au Monde Actuel
avatar
frenchy35F

Messages : 2532
Date d'inscription : 25/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ouvert à la discussion sur la dette

Message par ledevois le Jeu 5 Avr - 19:32

frenchy35F a écrit:Tu a été rapide...même pas eu le temps de corriger mes fautes de frappe...mais bravo...

 L'essentiel c'est de se comprendre , depuis le temps ;je pense toujours à toi dans ton maillot de bain -- Very Happy



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
avatar
ledevois

Messages : 6071
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 78
Localisation : Cévennes france--Tarragone Catalagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ouvert à la discussion sur la dette

Message par frenchy35F le Jeu 5 Avr - 21:43

Je n' en avais pas qu' un...même des " une-pièce "...le soleil c' est de la vitamine D...


Ne faites pas attention à la critique. Elle vient généralement de personnes qui n' ont jamais rien fait d' autre et qui se réjouissent des problèmes de l' Autre...En fait cela justifie leur paresse et/ou leur manque d' adaptabilité au Monde Actuel
avatar
frenchy35F

Messages : 2532
Date d'inscription : 25/11/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ouvert à la discussion sur la dette

Message par Nadou le Ven 6 Avr - 0:44

Cette opération ( la reprise de la dette )  serait en effet si volumineuse qu’elle ferait gonfler d’autant la dette publique, mais aussi exploser… le déficit public. Et ce, alors même que la France, pour la première fois depuis dix ans, vient de faire passer son déficit (2,6 % en 2017) sous la fameuse barre des 3 %, se donnant ainsi les meilleures chances de sortir, enfin, de l’infamante procédure de déficit excessif imposée par Bruxelles.
En effet, si l’Etat reprend à son compte les 47 milliards d’euros de dette de SNCF Réseau, il devra assumer, l’année de l’opération, une hausse de son déficit public de 2,1 points de PIB. Soit un déficit public total qui doublerait, remontant à plus de 4 % cette année-là. La dette publique, elle, frôlerait alors les 100 % du PIB, sans même compter le déficit courant.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
avatar
Nadou
Admin

Messages : 15838
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ouvert à la discussion sur la dette

Message par ledevois le Ven 6 Avr - 8:51

Nadou a écrit:Cette opération ( la reprise de la dette )  serait en effet si volumineuse qu’elle ferait gonfler d’autant la dette publique, mais aussi exploser… le déficit public. Et ce, alors même que la France, pour la première fois depuis dix ans, vient de faire passer son déficit (2,6 % en 2017) sous la fameuse barre des 3 %, se donnant ainsi les meilleures chances de sortir, enfin, de l’infamante procédure de déficit excessif imposée par Bruxelles.
En effet, si l’Etat reprend à son compte les 47 milliards d’euros de dette de SNCF Réseau, il devra assumer, l’année de l’opération, une hausse de son déficit public de 2,1 points de PIB. Soit un déficit public total qui doublerait, remontant à plus de 4 % cette année-là. La dette publique, elle, frôlerait alors les 100 % du PIB, sans même compter le déficit courant.

 Qu'il y est plus de précarité , ils s'en foutent -!



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
avatar
ledevois

Messages : 6071
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 78
Localisation : Cévennes france--Tarragone Catalagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ouvert à la discussion sur la dette

Message par Zerbinette le Ven 6 Avr - 9:24

En plus de la dette,vu tout le boulot prévu pour que les lignes soient rénovées,il faut prévoir une nouvelle dette qui s'ajoutera........


L'avenir n'est pas ce qui va nous arriver,mais ce que nous allons faire.
avatar
Zerbinette

Messages : 2756
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ouvert à la discussion sur la dette

Message par magicfly le Ven 6 Avr - 9:39

Nadou a écrit:Cette opération ( la reprise de la dette )  serait en effet si volumineuse qu’elle ferait gonfler d’autant la dette publique, mais aussi exploser… le déficit public. Et ce, alors même que la France, pour la première fois depuis dix ans, vient de faire passer son déficit (2,6 % en 2017) sous la fameuse barre des 3 %, se donnant ainsi les meilleures chances de sortir, enfin, de l’infamante procédure de déficit excessif imposée par Bruxelles.
En effet, si l’Etat reprend à son compte les 47 milliards d’euros de dette de SNCF Réseau, il devra assumer, l’année de l’opération, une hausse de son déficit public de 2,1 points de PIB. Soit un déficit public total qui doublerait, remontant à plus de 4 % cette année-là. La dette publique, elle, frôlerait alors les 100 % du PIB, sans même compter le déficit courant.

Je peux me tromper, mais je crois que la dette des entreprises de l'Etat est prise en compte dans le déficit public. Si c'est le cas ça ne changera rien. Si qq'un peut confirmer ou infirmer...
avatar
magicfly

Messages : 5179
Date d'inscription : 03/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ouvert à la discussion sur la dette

Message par magicfly le Ven 6 Avr - 14:41

magicfly a écrit:
Nadou a écrit:Cette opération ( la reprise de la dette )  serait en effet si volumineuse qu’elle ferait gonfler d’autant la dette publique, mais aussi exploser… le déficit public. Et ce, alors même que la France, pour la première fois depuis dix ans, vient de faire passer son déficit (2,6 % en 2017) sous la fameuse barre des 3 %, se donnant ainsi les meilleures chances de sortir, enfin, de l’infamante procédure de déficit excessif imposée par Bruxelles.
En effet, si l’Etat reprend à son compte les 47 milliards d’euros de dette de SNCF Réseau, il devra assumer, l’année de l’opération, une hausse de son déficit public de 2,1 points de PIB. Soit un déficit public total qui doublerait, remontant à plus de 4 % cette année-là. La dette publique, elle, frôlerait alors les 100 % du PIB, sans même compter le déficit courant.

Je peux me tromper, mais je crois que la dette des entreprises de l'Etat est prise en compte dans le déficit public. Si c'est le cas ça ne changera rien. Si qq'un peut confirmer ou infirmer...
Pardon je me suis trompé, la dette de la sncf n'est pas comptabilisée dans la dette globale: j'ai trouvé cet article:

C'était un élément clé de la négociation, une sorte de donnant-donnant imaginé il y a des mois déjà par Emmanuel Macron : la fin du statut des cheminots contre la reprise de la dette de la SNCF par l'Etat et l'assainissement financier du groupe. Sauf que cette promesse - qui figure dans le rapport Spinetta du 15 février dernier - est en train de tourner au casse-tête statistique pour le chef de l'Etat. Le gouvernement noie aujourd'hui le poisson. "Je ne veux pas prendre un engagement alors même qu'à ce stade rien n'a changé dans le fonctionnement de la SNCF (...). Je ne veux pas dire aux Français qu'(ils) vont payer cette dette et la reprendre alors qu'ils n'ont aucun élément leur permettant de penser qu'à l'avenir, on ne va pas tomber dans 3 milliards (d'euros) de déficit" supplémentaire chaque année, affirmait hier matin, au micro de France Inter, le premier ministre Edouard Philippe. Une déclaration qui a fait bondir le leader de la CGT Philippe Martinez accusant le gouvernement de chantage.
Dans ce big-bang ferroviaire, la question de la dette est en train de devenir un vrai point de friction. Il faut dire qu'on ne parle pas de quelques millions mais d'un fardeau de 46,6 milliards d'euros, soit un peu plus de 2 % du produit intérieur brut. Une dette qui progresse mécaniquement d'un peu plus de 1 milliard d'euros chaque année, en raison du poids des intérêts.

Le point noir du déficit public

Mais qu'est ce qui coince au fond ? Une autre promesse d'Emmanuel Macron, faite cette fois à Bruxelles. Il s'agit de l'engagement de la France de ramener les comptes publics quasiment à l'équilibre à la fin du mandat en 2022. En septembre dernier, lors de la présentation du projet de loi de Finances pour 2018, Bercy avait également publié la trajectoire à moyen terme des finances de l'Etat. Un document envoyé aux comptables d'Eurostat, l'organisme de statistiques de l'Union Européenne. On y découvre que le déficit public doit théoriquement redescendre à 1,5 % du PIB en 2020, 0.9 % en 2021 et 0.2 % en 2022...
Si l'Etat reprend tout ou partie des 46,6 milliards d'euros de dette de la SNCF, cette somme viendrait s'ajouter mécaniquement aux quelques 2 218 milliards d'euros d'endettement total de la France. Rien de très surprenant à ce stade. "Mais si l'on suit à la lettre les règles de comptabilité européenne, cette somme serait également considérée l'année du transfert comme une dépense publique supplémentaire", décortique François Ecalle, un ancien de la Cour des Comptes et fondateur de Fipeco. Et c'est bien là que le bât blesse. Automatiquement, le transfert à l'Etat de la dette de la SNCF rendrait caduque la fameuse trajectoire de Bercy alors que le déficit public risquerait de repasser au-dessus de la fameuse barre des 3 % du PIB. Certes, ça ne serait pas la première fois que la France ne respecterait pas ses engagements. Sauf qu'Emmanuel Macron a promis à ses partenaires européens et notamment à l'Allemagne, de changer de pratiques. Un gage de sérieux qui sous-tend également son projet de réforme de la zone euro.
Coincé, le gouvernement envisagerait selon une information du quotidien Les Echos de transférer une partie de cette dette dans une structure de défaisance logée au sein même du groupe ferroviaire. Un tour de passe-passe qui ne convainc guère les cheminots
avatar
magicfly

Messages : 5179
Date d'inscription : 03/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ouvert à la discussion sur la dette

Message par Nadou le Ven 6 Avr - 14:49

Les cheminots pourraient déjà verser leur cagnotte pour rembourser la dette !  ongles


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
avatar
Nadou
Admin

Messages : 15838
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ouvert à la discussion sur la dette

Message par ledevois le Ven 6 Avr - 16:09

Nadou a écrit:Les cheminots pourraient déjà verser leur cagnotte pour rembourser la dette !  ongles

                     PFFFFFFFFFIIIIIIIIITTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTTT



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
avatar
ledevois

Messages : 6071
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 78
Localisation : Cévennes france--Tarragone Catalagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ouvert à la discussion sur la dette

Message par dugenou le Sam 7 Avr - 0:00

ledevois a écrit:
frenchy35F a écrit:Permettez que je ûisse constater un acte de vraie bonne volonté de la part des syndiocats mais aussi des phrases plus responsables des opposants au gouvernement.
Pourquoi...parce que MAI se rapproche et certains pyromanes ( Melenchon l' a encore souhaité ouvertement aujourd'hui....) tentent de mélanger les grévistes pour brouiller les cartes...et visent un autre objectif que défendre ....ce sont des casseurs...

 Il y a des lois pour ça ---en prison - au gnouf la méluche -
Vous pouvez y mettre également Sarkozy mais pas Macron. Ce dernier a pourtant été l'objet d'un rapport de la cours des comptes sur les trop gros versements de généreux donateurs pour sa campagne électorale mais le parquet ne daigne pas donner suite. Etonnant non ?
avatar
dugenou

Messages : 1585
Date d'inscription : 02/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ouvert à la discussion sur la dette

Message par ledevois le Sam 7 Avr - 9:34

dugenou a écrit:
ledevois a écrit:

 Il y a des lois pour ça ---en prison - au gnouf la méluche -
Vous pouvez y mettre également Sarkozy mais pas Macron. Ce dernier a pourtant été l'objet d'un rapport de la cours des comptes sur les trop gros versements de généreux donateurs pour sa campagne électorale mais le parquet ne daigne pas donner suite. Etonnant non ?

 Il n'y a rien d'étonnant qu'il n'y est pas de suite puisque il est président ---- la suite on verra quand on sait combien dure ce genre d'affaire --



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
avatar
ledevois

Messages : 6071
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 78
Localisation : Cévennes france--Tarragone Catalagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ouvert à la discussion sur la dette

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum