Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs

De l'Histoire !

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Aller en bas

De l'Histoire !

Message par Athos13 le Ven 16 Mar - 18:53

Dans trois jours, toutes les villes de France vont commémorer la date du 19 mars 1962, qualifiée officiellement de "Fin de la guerre d'Algérie".
Or cette commémoration est tout à fait scandaleuse, car elle n'est en rien la "fin" de cette guerre sanglante.
Il s'agit d'un mensonge historique, et je vais dire pourquoi.
Que s'est-il passé le 18 mars 1962 ?
C'est la date de la signature à Evian d'un document intitulé officiellement: "Déclaration d'intentions", entre le gouvernement français de l'époque et un représentant du GPRA (Gouvernement Provisoire de la République Algérienne) Krim Belkacem, en fait représentant du FLN dont la branche armée ALN terrorise les 13 départements français d'Algérie depuis le 1er novembre 1954.
Ce GPRA a été qualifié par le général De Gaulle lui-même de "Seul interlocuteur valable" pour ce faire. Le document, faussement appelé "Accords d'Evian", règle la question du cessez le feu et celle du référendum d'autodétermination (en fait de l'indépendance de l'Algérie).
Aucun représentant de la communauté européenne d'Algérie (députés, sénateurs, conseillers généraux, maires...) n'a été consulté.
Et l'OAS, qui a depuis mai 1961 décidé de prendre la défense de cette communauté par des moyens qu'on pourra bien sur désapprouver, mais qui, du fait de la décision du général De Gaulle ont été "légalisés", ne se sent pas concernée. 
Le FLN, lui, qui sur le territoire algérien ne se sent pas représenté par ce GPRA qui mêne la grande vie entre Tunis, Le Caire et ... Washington, a décidé quand à lui de ne pas se sentir concerné par un cessez le feu qu'elle ignore.
A partir de ce 19 mars, on va voir dans les djebells sortir les bandes décimées de fellaghas qui vont s'empresser par la terreur de rallier à elles les Algériens "attentistes"', et les déserteurs de l'armée française qui veulent se racheter de leurs "trahisons"...
avatar
Athos13

Messages : 903
Date d'inscription : 30/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'Histoire !

Message par Nadou le Ven 16 Mar - 20:31

Je laisse ce fil aux spécialistes. N'y connaissant rien du tout.


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
avatar
Nadou
Admin

Messages : 19202
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'Histoire !

Message par Athos13 le Sam 17 Mar - 9:40

Oui et bien, c'est l'occasion d'apprendre quelque chose Nadou ! C'est en jouant avec la "méconnaissance" du plus grand nombre que les politiques répandent les fausses idées !
avatar
Athos13

Messages : 903
Date d'inscription : 30/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'Histoire !

Message par Athos13 le Sam 17 Mar - 10:38

A partir du 19 mars on va voir les fellaghas répandre par la terreur habituelle leur emprise sur des populations qui n'ont désormais qu'un seul choix: celui de l'indépendance entre les griffes du FLN. Les harkas ont été désarmées sur ordre du Ministre des armées. Elles n'ont donc aucun moyen de défense ! Dans les campagnes, comme dans les villes, les enlèvements d'européens se multiplient. Ils sont ensuite saignés et égorgés, sans que personne ne s'en inquiète officiellement. Le Ministère de l'Intérieur a dépêché sur place ses polices "parallèles", les barbouzes qui sont employés contre les gens "présumés" de l'OAS, les méthodes de la Gestapo dans la sinistre "Ecole de Police" d'Hussein Dey, ou dans quelques repaires des hauts d'Alger. 
Cela ce ne sont pas des "bruits" qui courent, mais des renseignements que nous devons souvent à des policiers restés fidèles eux, à la parole donnée.
Dans ces conditions, l'OAS qui je l'ai dit est la dernière bouée de sauvetage à la quelle tout le monde se rallie, décide d'interdire le quartier populaire de Bab el Oued (un quartier qui votait pour le parti communiste majoritairement) a toute force de répression, donc l'armée française, ou ce qu'il en reste, à compter du 22 mars minuit.
Le régime qui veut "tester" les effectifs de l'OAS, envoit des patrouilles armées contre les barrages mis en place. Certaines sont désarmées, sans problème. Un camion GMC se présente vers 11 heures à un autre barrage de civils armés. Il est occupé par une douzaine de soldats du contingent dont l'un arme son fusil. C'est le signe du déclenchement d'une fusillade nourrie qui fera 7 morts chez les soldats et qui fournira le prétexte au général AILLERET, commandant en chef des forces armées en Algérie, d'une répression violente. Les chars de la gendarmerie mobile sont envoyés contre le quartier bouclé. Ils tirent à la mitrailleuse lourde et au canon sur les balcons, sur les commerces, tandis que des avions T6 mitraillent les terrasses. Habitant pas très loin des lieux, j'entends le bruit des mitrailleuses et des canons qui vont durer toute l'après midi ! Les quelques commandos de l'OAS qui résistaient, vont réussir à s'échapper du blocus dans des ambulances ou grâce à la complicité de certains officiers de la "Coloniale" présent sur le barrage mis en place. Les gendarmes mobiles se livrent alors au saccage et au pillage des appartements qu'ils fouillent tandis que leurs chars écrasent sous leurs chenilles les véhicules stationnés
C'est l'horreur qui s'abat sur le quartier. Les blessés, les malades ne sont pas évacués. Les bébés et les habitants privés de nourriture. Tous les hommes de 16 à 50 ans sont embarqués vers des camps pour "vérification d'identité"... 
Tout cela est l'exacte vérité ! Et bien sur la population métropolitaine n'en saura rien, la censure s'étant abattue sur leurs journaux. Il lui faudrait lire les journaux anglais, américains, suisses... dont les représentants étaient sur place comme leurs confrères français...
avatar
Athos13

Messages : 903
Date d'inscription : 30/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'Histoire !

Message par Athos13 le Dim 18 Mar - 15:30

La je parle "Histoire" Nadou... Pas de la vie d'hier à coups de cartes postales défraichies...
avatar
Athos13

Messages : 903
Date d'inscription : 30/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'Histoire !

Message par Zerbinette le Dim 18 Mar - 16:55

Je trouve qu'on parle rarement du vrai début de la révolte en Algérie,qu'on a laissé pourrir,jusqu'au soulèvement,alors que les français auraient du être mis en garde,et tenus à un colonialisme autre que "faire suer le burnous"! Ce qui doit faire a peu pres 25 ans.........


L'avenir n'est pas ce qui va nous arriver,mais ce que nous allons faire.
avatar
Zerbinette

Messages : 3675
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'Histoire !

Message par Athos13 le Dim 18 Mar - 19:38

La "guerre" en Algérie a eu son préalable. Ce fut le 8 mai 1945 à Sétif, et malgré les avertissements du général Duval qui avait ramené le calme "Je vous ai donné la paix pour 10 ans !", rien n'a été fait par le gouvernement français pour améliorer la situation des indigènes !
"Faire suer le burnous" était une affirmation de propagande du parti communiste. Les Français d'Algérie, apportaient du travail, soignaient, éduquaient, administraient... Et contrairement à des idées reçues leurs revenus étaient inférieurs à ceux de métropole, pour leur grande majorité, car les "gros colons" ne constituaient pas leur majorité, bien au contraire ! Et ce qu'on ne dit pas c'est que parmi ces "gros colons" une bonne partie était... Algérienne de souche nord africaine !
La "révolution" de mai 1958 voulait l'intégration générale des indigènes à la citoyenneté française ! Mais nous avions oublié une chose: l'emprise de la religion islamiste sur cette population qui ne voulait pas de cette intégration à la République, et cela depuis le fameux Décret Crémieux !
avatar
Athos13

Messages : 903
Date d'inscription : 30/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'Histoire !

Message par Zerbinette le Dim 18 Mar - 20:08

Ca commence en 1925........
Le mouvement national algérien désigne le mouvement sociopolitique qui, né au début du XXe siècle pendant la colonisation française de l’Algérie, mène au déclenchement de la guerre d'indépendance de ce pays en 1954. Il comprend deux tendances politiques : les réformistes d'une part et les indépendantistes d'autre part.
Le réformisme politique nait au début du XXe siècle par les actions menées par le mouvement des Jeunes Algériens, constitué de notables et d’intellectuels musulmans qui fondent les premières associations culturelles et journaux algériens. Son aile assimilationniste évolue en une organisation politique représentée par les élus musulmans qui organisent leur premier congrès en 1927 et fondent ensuite la fédération des élus. Ce courant décline pendant la Seconde Guerre mondiale en raison de l’absence de réformes politiques et du fait de la montée du nationalisme.
Le courant indépendantiste est mené jusqu'en 1954 par le mouvement englobant successivement l'Étoile nord-africaine (ENA), le Parti du peuple algérien (PPA) et le Mouvement pour le triomphe des libertés démocratiques (MTLD), dirigés principalement par Messali Hadj. L’Étoile nord-africaine est fondée à Paris en 1926 et milite dès sa création pour l'indépendance de l’Algérie. Après la dissolution de l'Étoile, le Parti du peuple algérien est constitué en 1937, puis le Mouvement pour le triomphe des libertés démocratiques en 1946. D’autres mouvements plus modérés évoluent également dans la scène politique algérienne, principalement l’Association des oulémas musulmans algériens, créée en 1931 par les Oulémas dans la droite ligne du mouvement islahiste né en 1920 et prônant un réformisme religieux et culturel, ainsi que le mouvement communiste représenté par le Parti communiste algérien, né en 1936, et l’Union démocratique du manifeste algérien (UDMA) de Ferhat Abbas, fondée en 1947.


L'avenir n'est pas ce qui va nous arriver,mais ce que nous allons faire.
avatar
Zerbinette

Messages : 3675
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'Histoire !

Message par Diviciac le Lun 19 Mar - 0:42

Nadou a écrit:Je laisse ce fil aux spécialistes. N'y connaissant rien du tout.
 
Ma seule expérience de ce drame est l'arrivée massive de pieds noirs et de harkis dans les logements sociaux de la ceinture rouge de Paris. 
Nous,  les petits banlieusards "de souche" ,  étions bien incapables de faire le distinguo entre eux .
Sans grande charité mais sans animosité non plus,  nous appelions indifféremment les harkis et les pieds noirs "les bougnoules" qui venaient s'ajouter aux Espingouins et aux Ritals et aux Polaks si bien décrits par Cavanna.
avatar
Diviciac

Messages : 12813
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'Histoire !

Message par Athos13 le Lun 19 Mar - 9:08

Zerbinette a écrit:Ca commence en 1925........
Le mouvement national algérien désigne le mouvement sociopolitique qui, né au début du XXe siècle pendant la colonisation française de l’Algérie, mène au déclenchement de la guerre d'indépendance de ce pays en 1954. Il comprend deux tendances politiques : les réformistes d'une part et les indépendantistes d'autre part.

Guerre d'indépendance ? Quelle guerre d'indépendance ? Les actions terroristes qui marquent le premier novembre 1954, ne sont pas des actions de guerre et même pas un soulèvement de la population ! Quand au "mouvement national algérien", il ne représentait qu'une toute petite minorité de la population indigène manipulée par les services soviétques et... américains. Je rappelle que Ferhat Abbas et même Messali Hadj, ne voulaient pas d'une indépendance qu'ils savaient dangereuse pour l'Algérie !

Le réformisme politique nait au début du XXe siècle par les actions menées par le mouvement des Jeunes Algériens, constitué de notables et d’intellectuels musulmans qui fondent les premières associations culturelles et journaux algériens. Son aile assimilationniste évolue en une organisation politique représentée par les élus musulmans qui organisent leur premier congrès en 1927 et fondent ensuite la fédération des élus. Ce courant décline pendant la Seconde Guerre mondiale en raison de l’absence de réformes politiques et du fait de la montée du nationalisme.
Le courant indépendantiste est mené jusqu'en 1954 par le mouvement englobant successivement l'Étoile nord-africaine (ENA), le Parti du peuple algérien (PPA) et le Mouvement pour le triomphe des libertés démocratiques (MTLD), dirigés principalement par Messali Hadj. L’Étoile nord-africaine est fondée à Paris en 1926 et milite dès sa création pour l'indépendance de l’Algérie. Après la dissolution de l'Étoile, le Parti du peuple algérien est constitué en 1937, puis le Mouvement pour le triomphe des libertés démocratiques en 1946. D’autres mouvements plus modérés évoluent également dans la scène politique algérienne, principalement l’Association des oulémas musulmans algériens, créée en 1931 par les Oulémas dans la droite ligne du mouvement islahiste né en 1920 et prônant un réformisme religieux et culturel, ainsi que le mouvement communiste représenté par le Parti communiste algérien, né en 1936, et l’Union démocratique du manifeste algérien (UDMA) de Ferhat Abbas, fondée en 1947.

Au départ le PCA ne voulait pas non plus de l'indépendance ! Non. Il voulait au contraire rassembler les "nationalistes" algériens sous son contrôle pour en faire une force d'appoint agissant sur la métropole. Et je maintiens que les mouvements "nationalistes" ne représentaient qu'une toute petite minorité dans la population indigène, d'où la nécessité de s'imposer par la terreur à cette population. Les crimes et autres mutilations commis dans les années 50, le démontrent amplement ! Ce que tu dis là c'est l'Histoire racontée aux Algériens par le... FLN au pouvoir depuis 1962 ! Quand aux Oulémas (Docteurs de la Foi islamiste) ils imprégnèrent le mouvement de leur propagande religieuse, restant dans la droite ligne du refus du Décret Crémieux, qui laissa aux Musulmans leur "statut coranique" !
avatar
Athos13

Messages : 903
Date d'inscription : 30/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'Histoire !

Message par Nadou le Lun 19 Mar - 16:19

Diviciac a écrit:
Nadou a écrit:Je laisse ce fil aux spécialistes. N'y connaissant rien du tout.
 
Ma seule expérience de ce drame est l'arrivée massive de pieds noirs et de harkis dans les logements sociaux de la ceinture rouge de Paris. 
Nous,  les petits banlieusards "de souche" ,  étions bien incapables de faire le distinguo entre eux .
Sans grande charité mais sans animosité non plus,  nous appelions indifféremment les harkis et les pieds noirs "les bougnoules" qui venaient s'ajouter aux Espingouins et aux Ritals et aux Polaks si bien décrits par Cavanna.
C'est bien de la rappeler. Une époque pas si différente ...


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
avatar
Nadou
Admin

Messages : 19202
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'Histoire !

Message par Athos13 le Mar 20 Mar - 8:51

Nadou a écrit:
Diviciac a écrit:
 
Ma seule expérience de ce drame est l'arrivée massive de pieds noirs et de harkis dans les logements sociaux de la ceinture rouge de Paris. 
Nous,  les petits banlieusards "de souche" ,  étions bien incapables de faire le distinguo entre eux .
Sans grande charité mais sans animosité non plus,  nous appelions indifféremment les harkis et les pieds noirs "les bougnoules" qui venaient s'ajouter aux Espingouins et aux Ritals et aux Polaks si bien décrits par Cavanna.
C'est bien de la rappeler. Une époque pas si différente ...


Arrivée massive dans la banlieue "rouge" de Paris ? Où çà ? Moi j'en ai vu surtout dans le sud de la France où ils se sentaient tout de même un peu plus proches du pays abandonné... Quand aux Harkis. Ils furent parqués dans des camps, dans les Pyrénées Orientales, dans le Gard, dans l'Ardèche et dans les Bouches du Rhône... Des camps de concentration avec barbelés dans les cabanes où on crevait de froid pendant l'hiver 62/63 !
avatar
Athos13

Messages : 903
Date d'inscription : 30/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'Histoire !

Message par Zerbinette le Mar 20 Mar - 8:58

Divi avait 15 ans en 1968,l'année ou il est devenu révolutionnaire...........
Donc en 1962,l'expérience..........


L'avenir n'est pas ce qui va nous arriver,mais ce que nous allons faire.
avatar
Zerbinette

Messages : 3675
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'Histoire !

Message par Athos13 le Mar 20 Mar - 9:50

Oui, mais ma chère, l'Histoire, çà s'apprend... Y'a de bons bouquins pour çà. Il suffit de demander !
avatar
Athos13

Messages : 903
Date d'inscription : 30/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'Histoire !

Message par Diviciac le Mar 20 Mar - 10:21

Zerbinette a écrit:Divi avait 15 ans en 1968,l'année ou il est devenu révolutionnaire...........
Donc en 1962,l'expérience..........
C'est ce que j'ai dit: je n'en ai qu'une impression de gamin.
avatar
Diviciac

Messages : 12813
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'Histoire !

Message par Sapeur Lipopète le Mar 20 Mar - 11:02

Pour Athos, l'histoire commence en 1954 pour se terminer en 1962...
avatar
Sapeur Lipopète

Messages : 1439
Date d'inscription : 27/12/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'Histoire !

Message par Zerbinette le Mar 20 Mar - 11:58

Mais pour les plus âgés,on en a qd même vécu de passages dont on se souvient.......
L'histoire,avant,est à la portée de tous!


L'avenir n'est pas ce qui va nous arriver,mais ce que nous allons faire.
avatar
Zerbinette

Messages : 3675
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'Histoire !

Message par Athos13 le Mar 20 Mar - 17:10

Sapeur Lipopète a écrit:Pour Athos, l'histoire commence en 1954 pour se terminer en 1962...


Si tu lisais un peu mes interventions, tu te rendrais compte que j'ai situé le début des événements au 8 mai 1945... Ensuite, si tu étais un peu moins de mauvaise foi tu relirais un peu tout ce que j'ai écris sur l'Histoire de la "nation" algérienne dont le nom a été donné par les Français en 1834...
Mais bon, puisque tu as décidé ce qui comptait pour moi...

Cela dit, je parle de ce que je connais le mieux, évidemment ! Et je rappelle enfin que j'ai ouvert cette discussion à partir du 19 mars 1962 pour parler de cette date...
avatar
Athos13

Messages : 903
Date d'inscription : 30/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'Histoire !

Message par Zerbinette le Mar 20 Mar - 18:19

C'est évident,mais comme rien n'arrive par hasard,la France aurait du s’inquiéter plus tôt de la grogne qui devenait mouvement révolutionnaire.
L’Indochine aurait du servir de leçon..........
Mais eux au moins,ne sont pas restés accrochés à la distribution du fric venu de Paris!
avatar
Zerbinette

Messages : 3675
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'Histoire !

Message par Athos13 le Mar 20 Mar - 18:32

L'Indochine était un ensemble d'états indépendants liés à la France par des accords de défense et bien sur des accords économiques. Et c'est à la suite de l'agression communiste du Tonkin, qu'elle est intervenue avec ses troupes coloniales (et non pas le contingent)
L'Algérie, c'était différent. C'était un ensemble de départements français certainement sous-administrés et ce en partie à cause du double statut qui faisaient des indigènes des citoyens à part, régis par le statut coranique qui légiférait tous leurs droits et devoirs...
C'est pour cette raison que le maintien de l'ordre appartenait à l'Etat qui y envoya le contingent (décision d'un gouvernement socialiste !)
avatar
Athos13

Messages : 903
Date d'inscription : 30/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'Histoire !

Message par Zerbinette le Mar 20 Mar - 18:49

Merci,j'apprends!
J'ai trouvé ça,qui détaille bien.......
http://www.cosmovisions.com/ChronoAlgerie.htm
avatar
Zerbinette

Messages : 3675
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'Histoire !

Message par Diviciac le Mer 21 Mar - 12:53

thos13
Nadou a écrit:
C'est bien de la rappeler. Une époque pas si différente ...


Arrivée massive dans la banlieue "rouge" de Paris ? Où çà ? Moi j'en ai vu surtout dans le sud de la France où ils se sentaient tout de même un peu plus proches du pays abandonné... Quand aux Harkis. Ils furent parqués dans des camps, dans les Pyrénées Orientales, dans le Gard, dans l'Ardèche et dans les Bouches du Rhône... Des camps de concentration avec barbelés dans les cabanes où on crevait de froid pendant l'hiver 62/63 !
 
L'adjectif "massive" est probablement excessif car vue par le gamin que j'étais. Ca se situait dans la proche banlieue du temps ou elle ressemblait encore à ça:




J'ai écrit "sans animosité" mais sans excessive compassion non plus pour les pieds-noirs quand nous fûmes capables de les distinguer des harkis. Ils nous apparaissaient comme des hobereaux quelque peu exploiteurs qui nous racontaient  leur splendeur passée, les terres qu'ils avaient et le personnel dont ils disposaient avant de se faire expulser . Comparé à ce que nous avions, ça nous donnait un peu le sentiment que les Algériens n'avaient pas tout à fait eu tort de les virer.
Ce n'est qu'après que j'ai compris à quel point ils en avaient tout de même bavé , les pieds noirs.    

avatar
Diviciac

Messages : 12813
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'Histoire !

Message par Athos13 le Mer 21 Mar - 16:26

Des révoltes continuèrent d'exister, mais l'Algérie était désormais un colonie française. Situation qui dura jusqu'à l'indépendance du pays en 1962 (accords d'Evian
En savoir plus sur http://www.cosmovisions.com/ChronoAlgerie.htm#QyH6QjDrTWmJ6vlu.99

C'est un résumé concernant l'occupation française, particulièrement les 13 et non plus trois départements français qui montrent un certain soucis de renforcer l'administration de l'intérieur des terres. 
Je note également qu'on passe allègrement des quelques soulèvements depuis 1890 à 1962... De même oublie-t-on de dire que c'est la France qui créa l'Algérie qui n'existait pas en tant que nation civilisée et administrée avant 1834...
Bon, mais ce texte peut-être une source de discussion. Je le prendrai comme tel...
avatar
Athos13

Messages : 903
Date d'inscription : 30/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'Histoire !

Message par Athos13 le Dim 25 Mar - 11:18

Les bidonvilles dans lesquels les "travailleurs" algériens étaient parqués en banlieue parisienne, il faut tout de même en laisser la responsabilité au CNPF de l'époque qui exploitait vraiment ces pauvres types...
avatar
Athos13

Messages : 903
Date d'inscription : 30/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'Histoire !

Message par Athos13 le Mar 27 Mar - 9:02

... Des pauvres types qui retournaient "au pays" lorsqu'ils n'avaient plus de boulot en métropole, puisque le "regroupement familial" n'existait pas.
Cette situation (les bidonvilles) fournit une source considérable de revenus au FLN qui rackettait les malheureux avec son "impôt révolutionnaire" !
avatar
Athos13

Messages : 903
Date d'inscription : 30/10/2017

Revenir en haut Aller en bas

Re: De l'Histoire !

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 6 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum