Le confucianisme

Aller en bas

Le confucianisme

Message par Invité le Lun 30 Oct - 14:22

Sur un autre fil consacré aux pires génocides de l'Histoire, j'ai pensé au confucianisme. Parce que Mao avait déclaré le confucianisme " contre-révolutionnaire "
Ce n'est pas, à proprement parler et contrairement au bouddhisme et au taoïsme, une religion puisque le confucianisme ne propose aucune voie de Salut éternel, ne se préoccupe pas de l'au-delà.
Mais il faut reconnaître que Confucius, qui vécut voici 2500 ans, a souvent été vénéré à l'égal d'un dieu.
Son enseignement, mis en écrit, fut jugé, après sa mort, subversif . Ses écrits furent brûlés et il fallut compter sur la mémoire de ses disciples pour que Mencius, qui vécut plus de deux siècles après Confucius, pour restituer autant que possible sa philosophie.
Par exemple, il aurait dit :
"Je ne sais pas ce qu'est la vie, comment saurais-je ce qu'est la mort ? Je ne suis pas capable de servir les hommes, comment serais-je capable de servir les dieux ? "

Confucius, qui fut bien plus tard l'une des bêtes noires de Mao, est le créateur d'une morale politique, mettant surtout l'accent sur le civisme . Pour lui, l'homme de bien doit sans cesse se perfectionner par l'étude et éprouver sa rectitude intérieure par le respect des rites . L'homme peut toujours s'améliorer.

A son époque, la Chine est déchirée entre plusieurs "royaumes combattants" ( terme employé par les historiens ). La préoccupation principale des nombreuses écoles de pensée qui fleurissent est de ramener la paix au sein du royaume. Déçu du mauvais gouvernement des Zhou où il est archiviste, Confucius quitte ses fonctions et propose une vision éthique de la société, axée sur l'humain. Il passera le reste de ses jours à prêcher.
Les valeurs préconisées sont le bénévolat, la piété filiale et la famille qui, comme l'Etat, doit être soumise à des codes précis. Confucius recommande également de fuir les excès, d'avoir confiance en son prochain et d'être juste .
L'homme peut toujours " se grandir", être en harmonie avec le "cosmos". Le souverain est forcément - ou doit être - bienveillant, vertueux, et est le médiateur entre le Ciel et la Terre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le confucianisme

Message par Invité le Lun 30 Oct - 14:25

Une chose est remarquable : le confucianisme, le taoïsme, le jaïnisme, le bouddhisme, le zoroastrisme ( mazdéisme ) et peut-être le shintoïsme sont nés sensiblement à la même époque, c'est-à-dire il y a 2500-2600 ans environ.
Et c'est à la même époque que les plus anciens textes du judaïsme ont été mis en écrit !
Et cette philosophie, ces religions - bien qu'ayant évolué et bien qu'ayant connu de multiples schismes au cours de leurs longues histoires - existent toujours et comptent des centaines de millions d'adeptes !


 Je pense que si ces religions ou philosophies ( car on peut aussi parler du pythagorisme, qui est mal connu ) sont apparues à la même époque, c'est parce que " c'était dans l'air du temps".
Certains auteurs disent qu'elles se ressemblent, c'est vrai et faux. Par exemple, le zoroastrisme croit en un Dieu unique et créateur, le judaïsme aussi, le bouddhisme n'en parle pas. Le taoïsme propose une doctrine de salut, le confucianisme ne s'en préoccupe  pas. Mais c'est vrai que dans toutes ces religions ( hors le confucianisme qui est une philosophie de vie ), il y a un ou des dieux.
Ces religions existent toujours, tandis que les anciennes religions grecques, égyptiennes...sont disparues .

P.S : les partisans du dessein intelligent diraient que la pensée humaine avait atteint, à cette époque, un certain stade d'évolution. Cool

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le confucianisme

Message par Invité le Lun 30 Oct - 14:35

Pour en revenir à Confucius, ce grand moraliste chinois. Sa philosophie morale, comme on l'a vu, , est basée sur le respect de la hiérarchie familiale et sociale ( l'épouse doit respect à son mari, les enfants à leurs parents, et tout le monde doit respect aux autorités et à l'empereur ) . De ce point de vue, il est très conservateur et vaguement misogyne .
Son code éthique met en avant 5 vertus : humanisme, équité, urbanité, intelligence et honnêteté.
Et cependant, pour son époque, il est très moderne dans le domaine éducatif en instaurant le système des concours mandarinaux où les candidats réussissent par leur mérite et non par leur naissance.
Mais aujourd'hui encore, le "piston" fonctionne encore, en Chine comme ailleurs !
Confucius était un " lettré" et à ce titre, il a droit à quelques temples de la Littérature .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le confucianisme

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum