surprésentéisme car 55% des français vont travailler

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

surprésentéisme car 55% des français vont travailler Empty surprésentéisme car 55% des français vont travailler

Message par ledevois le Jeu 28 Nov - 15:32

 La --Macronie dit que les Français sont des feignants --


  Aller travailler tout en étant malade s'appelle le surprésentéisme. Qui ne l'a pas déjà pratiqué ? Qui avait un arrêt maladie de son médecin et qui est tout de même allé travailler ? La France est le pays avec le plus de surprésentéisme car 55% des français vont travailler au moins une fois dans l'année en étant malade alors que l'Europe comptabilise 40%.

[size=20]Pourquoi pratiquer le surprésentéisme ? Quels sont les effets ? Quel type de surprésentéiste êtes-vous ?
L'absentéisme est un sujet souvent évoqué comme étant un problème dans les entreprises et dont les solutions sont recherchées. Le surprésentéisme est un comportement des personnes dont la présence au travail est anormale compte tenu de leur état de santé. Ces 2 thèmes, qui font partie de la santé au travail, se rejoignent car il génèrent du stress au travail et ont des effets à retardement.
Le surprésentéisme : kesaco ?
Selon une étude récente, les français sont de plus en plus nombreux à ne pas respecter un arrêt de travail prescrit par leur médecin. En effet, 23% des salariés renoncent à un arrêt maladie pour venir au travail en 2018, contre 19% en 2016.
Selon cette même étude, la moitié des personnes regrettent ce choix car ils ont senti qu'ils étaient moins performant et que leur maladie a duré plus longtemps. Mais pourquoi mettre sa qualité de travail et sa santé au second plan ?
 

[size=32]Pourquoi pratiquer le surprésentéisme ?

Les personnes qui sont malades et qui viennent travailler malgré leur état de santé le font principalement par crainte, ce qui leur met la pression.

Peur des représailles

Elles peuvent avoir peur des représailles. Le doute subsiste toujours lorsque le collaborateur se met en arrêt maladie. Par crainte d'avoir des représailles de la part de ses supérieurs hiérarchiques, le salarié va venir travailler même en étant malade. Ainsi, il prouve qu'il n'est réellement pas en forme et qu'il peut rentrer chez lui si vraiment il lui devient impossible de travailler.

Culpabilité

La peur des représailles rejoint également le sentiment de culpabilité. Le collaborateur culpabilise de laisser ses collègues et son équipe seuls sur un dossier en cours ou avec une surcharge de travail. Son absence implique que ses collègues vont devoir traiter son travail en plus du leur et les représailles peuvent ainsi venir des collègues en lieu et place des supérieurs hiérarchiques.

Commérages

Le salarié peut également avoir peur des suppositions des gensLes « on dit » qu'il n'est pas vraiment malade car c'est la deuxième fois qu'il est en arrêt maladie pendant l'hiver (même si, le pauvre, il a subit la grippe et la gastro !), qu'il devient fainéant, qu'à cause de lui le retard sur le traitement des dossiers s'allonge, qu'il n'est pas là et que le travail doit être fait par les autres. Le collaborateur malade peut commencer à craindre la vision des gens face à sa maladie et se mettre en stress, ce qui ne l'aide pas à récupérer paisiblement.

Par obligation

De plus, le salarié peut s'obliger à venir travailler car il a une masse de travail et qu'il ne veut pas cumuler le retard du traitement. Dès lors, il va préférer venir au travail en n'étant pas en pleine capacité de son état de santé plutôt que de récupérer tranquillement quelques jours pour revenir en forme. Il est vrai que depuis la crise, les salariés ont peur de ne pas bien faire leur travail et ne souhaite pas prendre le risque de se faire remarquer dans leur retard. Par conséquent, ils font du surprésentéisme au risque de mettre en péril leur santé.

Sentiment d'être indispensable

D'autres personnes ont l'impression d'être indispensables dans leur travail et que personne ne peut les remplacer pendant leur absence. Partir en vacances et traiter les suspens oui, mais tout laisser en plan pour les collègues, cela ne fonctionnera pas ! C'est pour cette raison qu'il est important de travailler en binôme afin qu'un collègue soit informé des dossiers en cours. Cela évite un stress pendant une absence non programmée. Puis, certaines personnes malades aiment venir au travail pour montrer leur côté héroïque, leur courage de venir travailler alors qu'ils sont diminués physiquement.

Perte de salaire

Enfin, en France, il existe un délai de carence de 3 jours avant de toucher des indemnités journalières. Cette perte de salaire peut être problématique dans le budget du collaborateur. Par conséquent, il ne peut pas toujours se permettre 3 jours de délai de carence.
Pourquoi allez-vous travailler en étant malade et faire du surprésentéisme ?
 

[size=32]Quels sont les effets du surprésentéisme ?[/size]

Evidemment que le surprésentéisme engendre divers effets sur le travail, sur l'entreprise et sur la santé du collaborateur.

Sur le travail

Concernant son travail, le collaborateur surprésentéiste ne peut pas obtenir la même qualité du travail qu'en étant au meilleur de sa santé. Lorsque nous sommes malades, le traitement des dossiers, la réflexion, la mémoire sont plus lents. La fatigue est plus importante et nous nous sentons engourdis. La motivation n'est également pas au rendez-vous, le travail est bâclé et peut contenir de nombreuses erreurs de concentration et d'inattention. Venir travailler en étant malade n'est pas la solution car la performance est minimale. Puis, le risque de devoir revenir sur ce qui a été entrepris dans un état de santé médiocre est plus grand, ce qui n'est pas la définition de l'efficience.

Sur l'entreprise

Pour l'entreprise, il est important de ne pas avoir un trop grand pourcentage d'absentéisme, c'est indéniable. Toutefois, venir travailler en toutes circonstances a également des effets sur la productivité. Comme évoqué ci-dessus, le collaborateur est présent à sa place de travail mais il n'est pas en pleine capacité et la qualité de son travail est altérée. L'inattention, les erreurs, le risque que sa santé se détériore sont tout autant d'effets à retardement pour la productivité de l'entreprise. De plus, un collaborateur malade peut transmettre ses microbes aux autres collaborateurs. Il n'existe pas de pire situation pour une entreprise qu'un service entier en état de santé amoindri ! Rester chez soi en étant malade permet de penser à ses collègues et au bien-être de son entreprise !

Sur la santé du collaborateur

Au niveau de la santé du collaborateur, le surprésentéisme peut être nocif, surtout lorsqu'il est fréquemment pratiqué. Il peut notamment conduire à des accidents tels qu'un infarctus si le collaborateur connaît des problèmes cardiaques. Ne pas se soigner et se reposer comme il se doit a pour effet de guérir moins vite et de traîner la fatigue pendant de nombreuses semaines. De manière générale, continuer de venir travailler génère une dégradation générale du niveau de santé et de l'épuisement. Cet état de fatigue conduit à puiser toute son énergie pour faire face à la charge de travail et peut, à terme, engendrer de l'absentéisme. Dans les cas les plus graves, les habitués du surprésentéisme peuvent subir tous les symptômes psychologiques et physiques du burn out.
Attention aux alertes que votre corps peut vous signaler...
Quels sont les effets de votre présence au travail en étant malade ?
 

[size=32]Quel type de surprésentéiste êtes-vous ?[/size]

Il a été dénombré 7 grands types de surprésentéistes.

Le cadre

Vous êtes un dirigeant d'un service ou d'une entreprise et vous souhaitez montrer l'exemple à vos collaborateurs. Etre en arrêt maladie peut signifier un aveu de faiblesse et le patron absent pour un arrêt maladie, cela ne se fait pas ! Vous avez également le sentiment que les décisions ne pourront pas être prises pendant votre absence et que le service ou l'entreprise risque d'être à l'arrêt pendant votre absence. Vous estimez également que des longs arrêts ou répétés pourraient être un frein à votre carrière ou que vous ne seriez pas considéré à votre place dans le poste que vous occupez.

En CDD ou en intérim

Votre contrat de travail ne vous permet pas forcément des absences si vous êtes en recherche d'un emploi en CDI. Vous devez prouver que vous êtes compétent et que vous êtes en pleine capacité de travail afin de mettre toutes les chances de votre côté. De plus, vos revenus ne sont pas toujours en adéquation avec vos dépenses donc vous ne pouvez pas vous permettre un délai de carence de 3 jours.

Le passionné

Vous aimez votre travail et vous le considérez comme un équilibre dans votre vie. Vous vous sentez investi et vous ne souhaitez pas que vos interlocuteurs, qu'ils soient vos collègues ou vos clients, pâtissent d'une faiblesse de votre état de santé. Vous faites preuve d'un professionnalisme sans faille et vous vous sentez engagé dans votre entreprise, vos supérieurs hiérarchiques peuvent compter sur vous à la moindre occasion.

L'indépendant

Le statut d'indépendant ne vous laisse pas trop le choix lorsque vous êtes malade. Si vous n'allez pas travailler et que vous êtes seul dans votre entreprise, personne ne pourra le faire à votre place. Par conséquent, vous risquez des pertes financières plus ou moins conséquentes pour votre activité. De plus, vous devez prouver que vous êtes présent pour vos clients et vos fournisseurs, dans n'importe quelle situation et qu'ils peuvent compter sur vous.

Le solidaire

Vous travaillez dans une société dans laquelle tout le monde est soudé et vous ne souhaitez pas que vos collègues subissent votre absence. Dès lors, il est impensable pour vous, par solidarité, que votre travail soit réparti entre les personnes présentes.

Le contraint

A l'inverse de la personne solidaire, vous travaillez dans une entreprise qui pratique le surprésentéisme et vous ne vous sentez pas à l'aise si vous devez vous absenter. Un arrêt maladie ne serait pas bien considéré et vous sentez une pression sur vos épaules à votre retour donc il est préférable que soyez présent à toute épreuve.

Le malade chronique

Vous avec une petite santé physique et au moindre changement de température vous tombez malade, ou vous attrapez le moindre microbe qui passe. Vos absences sont toutes importantes car vous n'êtes pas en état de travailler. Vous devez donc osciller entre vos absences et vos présences pour ne pas éveiller des animosités avec vos collègues.
Quel type de surprésentéiste êtes-vous ?
Pour résumer, en règle général, pour guérir mieux vaut bien se reposer que travailler ![/size]
[/size][size]
surprésentéisme car 55% des français vont travailler Pixel
Adeline Rocci
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
Je suis passionnée par les ressources humaines et la vie en entreprise, thématiques de prédilection que je traite sur mes articles.
Suivez moi sur Linkedin.[/size]



Le 12/04/2017 08:54, Delph62 a écrit :
  

ô sujet béni! Que ce soit en entreprise ou en cabinet, être malade est des plus mal vu!
Vivement que nous soyons tous remplacés par des machines, exploitables à volonté et sans arrêt maladie.
(ne parlons pas des collaboratrices qui ont le malheur d'être enceinte n'est ce pas )


Le 22/12/2018 17:35, Vincent06 a écrit :
  

la nécessité impérative de rester au domicile en cas de fièvre est une saine mesure d'organisation du travail pour protéger les salariés d'une contamination, essentielle notamment en cas d'épidémie : le risque infectieux peut être particulièrement élevé dans les milieux confinés de travail et une maladie facilement transmissible peut entraîner des complications de santé chez un grand nombre de travailleurs et peut générer un absentéisme très important, nuisant aussi sérieusement à la vie économique de l'entreprise : http://www.officiel-prevention.com/sante-hygiene-medecine-du-travail-sst/service-de-sante-au-travail-reglementations/detail_dossier_CHSCT.php?rub=37 ssrub=151 dossid=556



[size=40]Santé : venir au travail en étant malade[/size]

[size=20]Aller travailler tout en étant malade s'appelle le surprésentéisme. Qui ne l'a pas déjà pratiqué ? Qui avait un arrêt maladie de son médecin et qui est tout de même allé travailler ? La France est le pays avec le plus de surprésentéisme car 55% des français vont travailler au moins une fois dans l'année en étant malade alors que l'Europe comptabilise 40%.
Pourquoi pratiquer le surprésentéisme ? Quels sont les effets ? Quel type de surprésentéiste êtes-vous ?

L'absentéisme est un sujet souvent évoqué comme étant un problème dans les entreprises et dont les solutions sont recherchées. Le surprésentéisme est un comportement des personnes dont la présence au travail est anormale compte tenu de leur état de santé. Ces 2 thèmes, qui font partie de la santé au travail, se rejoignent car il génèrent du stress au travail et ont des effets à retardement.
Le surprésentéisme : kesaco ?
Selon une étude récente, les français sont de plus en plus nombreux à ne pas respecter un arrêt de travail prescrit par leur médecin. En effet, 23% des salariés renoncent à un arrêt maladie pour venir au travail en 2018, contre 19% en 2016.
Selon cette même étude, la moitié des personnes regrettent ce choix car ils ont senti qu'ils étaient moins performant et que leur maladie a duré plus longtemps. Mais pourquoi mettre sa qualité de travail et sa santé au second plan ?
 

[size=32]Pourquoi pratiquer le surprésentéisme ?

Les personnes qui sont malades et qui viennent travailler malgré leur état de santé le font principalement par crainte, ce qui leur met la pression.

Peur des représailles

Elles peuvent avoir peur des représailles. Le doute subsiste toujours lorsque le collaborateur se met en arrêt maladie. Par crainte d'avoir des représailles de la part de ses supérieurs hiérarchiques, le salarié va venir travailler même en étant malade. Ainsi, il prouve qu'il n'est réellement pas en forme et qu'il peut rentrer chez lui si vraiment il lui devient impossible de travailler.

Culpabilité

La peur des représailles rejoint également le sentiment de culpabilité. Le collaborateur culpabilise de laisser ses collègues et son équipe seuls sur un dossier en cours ou avec une surcharge de travail. Son absence implique que ses collègues vont devoir traiter son travail en plus du leur et les représailles peuvent ainsi venir des collègues en lieu et place des supérieurs hiérarchiques.

Commérages

Le salarié peut également avoir peur des suppositions des gensLes « on dit » qu'il n'est pas vraiment malade car c'est la deuxième fois qu'il est en arrêt maladie pendant l'hiver (même si, le pauvre, il a subit la grippe et la gastro !), qu'il devient fainéant, qu'à cause de lui le retard sur le traitement des dossiers s'allonge, qu'il n'est pas là et que le travail doit être fait par les autres. Le collaborateur malade peut commencer à craindre la vision des gens face à sa maladie et se mettre en stress, ce qui ne l'aide pas à récupérer paisiblement.

Par obligation

De plus, le salarié peut s'obliger à venir travailler car il a une masse de travail et qu'il ne veut pas cumuler le retard du traitement. Dès lors, il va préférer venir au travail en n'étant pas en pleine capacité de son état de santé plutôt que de récupérer tranquillement quelques jours pour revenir en forme. Il est vrai que depuis la crise, les salariés ont peur de ne pas bien faire leur travail et ne souhaite pas prendre le risque de se faire remarquer dans leur retard. Par conséquent, ils font du surprésentéisme au risque de mettre en péril leur santé.

Sentiment d'être indispensable

D'autres personnes ont l'impression d'être indispensables dans leur travail et que personne ne peut les remplacer pendant leur absence. Partir en vacances et traiter les suspens oui, mais tout laisser en plan pour les collègues, cela ne fonctionnera pas ! C'est pour cette raison qu'il est important de travailler en binôme afin qu'un collègue soit informé des dossiers en cours. Cela évite un stress pendant une absence non programmée. Puis, certaines personnes malades aiment venir au travail pour montrer leur côté héroïque, leur courage de venir travailler alors qu'ils sont diminués physiquement.

Perte de salaire

Enfin, en France, il existe un délai de carence de 3 jours avant de toucher des indemnités journalières. Cette perte de salaire peut être problématique dans le budget du collaborateur. Par conséquent, il ne peut pas toujours se permettre 3 jours de délai de carence.
Pourquoi allez-vous travailler en étant malade et faire du surprésentéisme ?
 

[size=32]Quels sont les effets du surprésentéisme ?[/size]

Evidemment que le surprésentéisme engendre divers effets sur le travail, sur l'entreprise et sur la santé du collaborateur.

Sur le travail

Concernant son travail, le collaborateur surprésentéiste ne peut pas obtenir la même qualité du travail qu'en étant au meilleur de sa santé. Lorsque nous sommes malades, le traitement des dossiers, la réflexion, la mémoire sont plus lents. La fatigue est plus importante et nous nous sentons engourdis. La motivation n'est également pas au rendez-vous, le travail est bâclé et peut contenir de nombreuses erreurs de concentration et d'inattention. Venir travailler en étant malade n'est pas la solution car la performance est minimale. Puis, le risque de devoir revenir sur ce qui a été entrepris dans un état de santé médiocre est plus grand, ce qui n'est pas la définition de l'efficience.

Sur l'entreprise

Pour l'entreprise, il est important de ne pas avoir un trop grand pourcentage d'absentéisme, c'est indéniable. Toutefois, venir travailler en toutes circonstances a également des effets sur la productivité. Comme évoqué ci-dessus, le collaborateur est présent à sa place de travail mais il n'est pas en pleine capacité et la qualité de son travail est altérée. L'inattention, les erreurs, le risque que sa santé se détériore sont tout autant d'effets à retardement pour la productivité de l'entreprise. De plus, un collaborateur malade peut transmettre ses microbes aux autres collaborateurs. Il n'existe pas de pire situation pour une entreprise qu'un service entier en état de santé amoindri ! Rester chez soi en étant malade permet de penser à ses collègues et au bien-être de son entreprise !

Sur la santé du collaborateur

Au niveau de la santé du collaborateur, le surprésentéisme peut être nocif, surtout lorsqu'il est fréquemment pratiqué. Il peut notamment conduire à des accidents tels qu'un infarctus si le collaborateur connaît des problèmes cardiaques. Ne pas se soigner et se reposer comme il se doit a pour effet de guérir moins vite et de traîner la fatigue pendant de nombreuses semaines. De manière générale, continuer de venir travailler génère une dégradation générale du niveau de santé et de l'épuisement. Cet état de fatigue conduit à puiser toute son énergie pour faire face à la charge de travail et peut, à terme, engendrer de l'absentéisme. Dans les cas les plus graves, les habitués du surprésentéisme peuvent subir tous les symptômes psychologiques et physiques du burn out.
Attention aux alertes que votre corps peut vous signaler...
Quels sont les effets de votre présence au travail en étant malade ?
 

[size=32]Quel type de surprésentéiste êtes-vous ?[/size]

Il a été dénombré 7 grands types de surprésentéistes.

Le cadre

Vous êtes un dirigeant d'un service ou d'une entreprise et vous souhaitez montrer l'exemple à vos collaborateurs. Etre en arrêt maladie peut signifier un aveu de faiblesse et le patron absent pour un arrêt maladie, cela ne se fait pas ! Vous avez également le sentiment que les décisions ne pourront pas être prises pendant votre absence et que le service ou l'entreprise risque d'être à l'arrêt pendant votre absence. Vous estimez également que des longs arrêts ou répétés pourraient être un frein à votre carrière ou que vous ne seriez pas considéré à votre place dans le poste que vous occupez.

En CDD ou en intérim

Votre contrat de travail ne vous permet pas forcément des absences si vous êtes en recherche d'un emploi en CDI. Vous devez prouver que vous êtes compétent et que vous êtes en pleine capacité de travail afin de mettre toutes les chances de votre côté. De plus, vos revenus ne sont pas toujours en adéquation avec vos dépenses donc vous ne pouvez pas vous permettre un délai de carence de 3 jours.

Le passionné

Vous aimez votre travail et vous le considérez comme un équilibre dans votre vie. Vous vous sentez investi et vous ne souhaitez pas que vos interlocuteurs, qu'ils soient vos collègues ou vos clients, pâtissent d'une faiblesse de votre état de santé. Vous faites preuve d'un professionnalisme sans faille et vous vous sentez engagé dans votre entreprise, vos supérieurs hiérarchiques peuvent compter sur vous à la moindre occasion.

L'indépendant

Le statut d'indépendant ne vous laisse pas trop le choix lorsque vous êtes malade. Si vous n'allez pas travailler et que vous êtes seul dans votre entreprise, personne ne pourra le faire à votre place. Par conséquent, vous risquez des pertes financières plus ou moins conséquentes pour votre activité. De plus, vous devez prouver que vous êtes présent pour vos clients et vos fournisseurs, dans n'importe quelle situation et qu'ils peuvent compter sur vous.

Le solidaire

Vous travaillez dans une société dans laquelle tout le monde est soudé et vous ne souhaitez pas que vos collègues subissent votre absence. Dès lors, il est impensable pour vous, par solidarité, que votre travail soit réparti entre les personnes présentes.

Le contraint

A l'inverse de la personne solidaire, vous travaillez dans une entreprise qui pratique le surprésentéisme et vous ne vous sentez pas à l'aise si vous devez vous absenter. Un arrêt maladie ne serait pas bien considéré et vous sentez une pression sur vos épaules à votre retour donc il est préférable que soyez présent à toute épreuve.

Le malade chronique

Vous avec une petite santé physique et au moindre changement de température vous tombez malade, ou vous attrapez le moindre microbe qui passe. Vos absences sont toutes importantes car vous n'êtes pas en état de travailler. Vous devez donc osciller entre vos absences et vos présences pour ne pas éveiller des animosités avec vos collègues.
Quel type de surprésentéiste êtes-vous ?
Pour résumer, en règle général, pour guérir mieux vaut bien se reposer que travailler ![/size]
[/size][size]
surprésentéisme car 55% des français vont travailler Pixel
Adeline Rocci
Rédactrice sur Compta Online, média communautaire 100% digital destiné aux professions du Chiffre depuis 2003.
Je suis passionnée par les ressources humaines et la vie en entreprise, thématiques de prédilection que je traite sur mes articles.
Suivez moi sur Linkedin.[/size]



Le 12/04/2017 08:54, Delph62 a écrit :
  

ô sujet béni! Que ce soit en entreprise ou en cabinet, être malade est des plus mal vu!
Vivement que nous soyons tous remplacés par des machines, exploitables à volonté et sans arrêt maladie.
(ne parlons pas des collaboratrices qui ont le malheur d'être enceinte n'est ce pas )


Le 22/12/2018 17:35, Vincent06 a écrit :
  

la nécessité impérative de rester au domicile en cas de fièvre est une saine mesure d'organisation du travail pour protéger les salariés d'une contamination, essentielle notamment en cas d'épidémie : le risque infectieux peut être particulièrement élevé dans les milieux confinés de travail et une maladie facilement transmissible peut entraîner des complications de santé chez un grand nombre de travailleurs et peut générer un absentéisme très important, nuisant aussi sérieusement à la vie économique de l'entreprise : http://www.officiel-prevention.com/sante-hygiene-medecine-du-travail-sst/service-de-sante-au-travail-reglementations/detail_dossier_CHSCT.php?rub=37 ssrub=151 dossid=556



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 13510
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

surprésentéisme car 55% des français vont travailler Empty Re: surprésentéisme car 55% des français vont travailler

Message par Zerbinette le Jeu 28 Nov - 15:37

On se demande pourquoi les fonctionnaires ont tellement réagi à la "journée de carence"..
Les profs ,qui travaillent 125 jours par an,sont les plus malades!


." je vis et je pense à mes risques et périls... Ce qui fait que par moments, j' ai l' air d' un imbécile... J' y consens.. Je suis fier de ma bêtise."...V.Hugo.....
Zerbinette
Zerbinette

Messages : 7014
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

surprésentéisme car 55% des français vont travailler Empty Re: surprésentéisme car 55% des français vont travailler

Message par ledevois le Jeu 28 Nov - 15:43

Zerbinette a écrit:On se demande pourquoi les fonctionnaires ont tellement réagi à la "journée de carence"..
Les profs ,qui travaillent 125 jours par an,sont les plus malades!

 Je parle du général des travailleurs qui vont bosser parce qu'ils n'ont pas les moyens de faire différemment -- 


 Pour ce qui est des fonctionnaires je ne l'ai jamais été --



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 13510
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

surprésentéisme car 55% des français vont travailler Empty Re: surprésentéisme car 55% des français vont travailler

Message par Diviciac le Ven 29 Nov - 9:33

Zerbinette a écrit:On se demande pourquoi les fonctionnaires ont tellement réagi à la "journée de carence"..
Les profs ,qui travaillent 125 jours par an,sont les plus malades!


Mamy Hoax,  elle,  par contre, est toujours fidèle au poste.

Vacances scolaires 2019/2020, zone B - Jours ouvrés
https://www.joursouvres.fr/vacances_scolaires.php?zone=B&annee=

Nombre de jours de classe sur l'année scolaire : 174 : Afficher les jours de vacances scolaires dans les calendriers Compter les jours de vacances scolaires en tant que jours ouvrés. Ne pas tenir compte des jours de vacances scolaires le week-end ou pendant des jours fériés. Noter que si vous décochez la 2ième option, alors au niveau du calculateur le nombre de jours ouvrés sera égal ...
Diviciac
Diviciac

Messages : 21563
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

surprésentéisme car 55% des français vont travailler Empty Re: surprésentéisme car 55% des français vont travailler

Message par Zerbinette le Ven 29 Nov - 10:01

Mais bien sur,il n'y a que vous qui détenez la "vérité"....
Tous les autres ne sont que des imbéciles,mais comme ce sont les seuls qui vous répondent........
Pour moi,un jour de travail est un jour ou on est présent et ou on bosse!
Je comprends que pour un vieux dirlo,c'est un scandale...........


." je vis et je pense à mes risques et périls... Ce qui fait que par moments, j' ai l' air d' un imbécile... J' y consens.. Je suis fier de ma bêtise."...V.Hugo.....
Zerbinette
Zerbinette

Messages : 7014
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

surprésentéisme car 55% des français vont travailler Empty Re: surprésentéisme car 55% des français vont travailler

Message par elaine le Ven 29 Nov - 10:19

Je suis pas trop d´accord avec toi Zerbi. Ma fille est prof et si tu savais le travail qu´elle ramene le soir chez elle. Les piles de copies à corriger et pendant les vacances préparer les cours pour la rentrée. Si elle te lisait, elle ne serait pas très contente.


«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
elaine
elaine

Messages : 17380
Date d'inscription : 09/08/2017
Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

surprésentéisme car 55% des français vont travailler Empty Re: surprésentéisme car 55% des français vont travailler

Message par Zerbinette le Ven 29 Nov - 10:27

Mais on a tous un prof ds la famille!
J'ai une belle fille prof agrégée........
J'ai un neveu prof en faculté......8h de boulot la semaine.....Je ne lui demande pas s'il emmène des copies qd il part en Australie,ou autres vacances lointaines.......
Le sujet,c'est combien de jours de présence par an!


." je vis et je pense à mes risques et périls... Ce qui fait que par moments, j' ai l' air d' un imbécile... J' y consens.. Je suis fier de ma bêtise."...V.Hugo.....
Zerbinette
Zerbinette

Messages : 7014
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

surprésentéisme car 55% des français vont travailler Empty Re: surprésentéisme car 55% des français vont travailler

Message par elaine le Ven 29 Nov - 10:29

Zerbinette a écrit:Mais on a tous un prof ds la famille!
J'ai une belle fille prof agrégée........
J'ai un neveu prof en faculté......8h de boulot la semaine.....Je ne lui demande pas s'il emmène des copies qd il part en Australie,ou autres vacances lointaines.......
Le sujet,c'est combien de jours de présence par an!
Moi je pense que ce serait plus juste de dire "combien d´heures de travail par an"


«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
elaine
elaine

Messages : 17380
Date d'inscription : 09/08/2017
Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

surprésentéisme car 55% des français vont travailler Empty Re: surprésentéisme car 55% des français vont travailler

Message par Zerbinette le Ven 29 Nov - 10:39

J'ai fréquenté à une époque des professeurs, agrégés pour certains, et je peux en témoigner:
- les heures de présence en établissement sont bien en deçà des 35h hebdomadaires (une vingtaine maximum)
- la préparation des cours à domicile, c'est pompé sur Internet ou refilé entre collègues, il ne reste qu'à imprimer et à établir un rythme par trimestre (une poignée d'heures au total)
- la correction des copies, faut pas se mentir: survol et notation prennent tout au plus 3 minutes par copie.
Nous sommes donc bien loin des 35h hebdomadaires, pour les semaines travaillées. Nous dépassons par contre largement les 5 semaines de congés payés!
Et j'ai aussi connu des professeurs des écoles, ainsi que du secondaire, qui travaillaient sans compter, parce qu'ils aimaient leur métier, sans jamais se plaindre de vivre de leur passion qu'est l'enseignement. Ce n'est pas eux que l'on entend.
Ceux qui râlent sont ceux qui ont choisi ce métier en pensant trouver une planque assurée à vie et qui se retrouvent confrontés à une réalité universelle: payer des gens à rien faire n'est intéressant pour aucun employeur.
N'importe quel employé du privé ayant une fonction d'encadrement ou de formation aura du "travail à domicile" en plus de ses 35h de travail fourni à son poste.


." je vis et je pense à mes risques et périls... Ce qui fait que par moments, j' ai l' air d' un imbécile... J' y consens.. Je suis fier de ma bêtise."...V.Hugo.....
Zerbinette
Zerbinette

Messages : 7014
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

surprésentéisme car 55% des français vont travailler Empty Re: surprésentéisme car 55% des français vont travailler

Message par ledevois le Ven 29 Nov - 11:21

Zerbinette a écrit:J'ai fréquenté à une époque des professeurs, agrégés pour certains, et je peux en témoigner:
- les heures de présence en établissement sont bien en deçà des 35h hebdomadaires (une vingtaine maximum)
- la préparation des cours à domicile, c'est pompé sur Internet ou refilé entre collègues, il ne reste qu'à imprimer et à établir un rythme par trimestre (une poignée d'heures au total)
- la correction des copies, faut pas se mentir: survol et notation prennent tout au plus 3 minutes par copie.
Nous sommes donc bien loin des 35h hebdomadaires, pour les semaines travaillées. Nous dépassons par contre largement les 5 semaines de congés payés!
Et j'ai aussi connu des professeurs des écoles, ainsi que du secondaire, qui travaillaient sans compter, parce qu'ils aimaient leur métier, sans jamais se plaindre de vivre de leur passion qu'est l'enseignement. Ce n'est pas eux que l'on entend.
Ceux qui râlent sont ceux qui ont choisi ce métier en pensant trouver une planque assurée à vie et qui se retrouvent confrontés à une réalité universelle: payer des gens à rien faire n'est intéressant pour aucun employeur.
N'importe quel employé du privé ayant une fonction d'encadrement ou de formation aura du "travail à domicile" en plus de ses 35h de travail fourni à son poste.

 Mes 2 fils qui sont prof à l'école des mines ne chôment  pas -- 



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 13510
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

surprésentéisme car 55% des français vont travailler Empty Re: surprésentéisme car 55% des français vont travailler

Message par Diviciac le Ven 29 Nov - 13:09

Zerbinette a écrit:Mais bien sur,il n'y a que vous qui détenez la "vérité"....
Tous les autres ne sont que des imbéciles,mais comme ce sont les seuls qui vous répondent........
Pour moi,un jour de travail est un jour ou on est présent et ou on bosse!
Je comprends que pour un vieux dirlo,c'est un scandale...........

Sans vouloir vous vexer,  j'ai un peu plus confiance en les chiffres officiels  du ministère qu'en vos ragots anti-fonctionnaires  de la fachosphère.  Tous les enseignants que je connais ou ai connu ont toujours bossé plus de 35 heures par semaine. Même en maternelle, on n'arrive pas en cours les mains dans les poches et la bite sous le bras sans savoir ce qu'on va faire et pourquoi .  
Diviciac
Diviciac

Messages : 21563
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

surprésentéisme car 55% des français vont travailler Empty Re: surprésentéisme car 55% des français vont travailler

Message par ledevois le Ven 29 Nov - 13:20

Diviciac a écrit:
Zerbinette a écrit:Mais bien sur,il n'y a que vous qui détenez la "vérité"....
Tous les autres ne sont que des imbéciles,mais comme ce sont les seuls qui vous répondent........
Pour moi,un jour de travail est un jour ou on est présent et ou on bosse!
Je comprends que pour un vieux dirlo,c'est un scandale...........

Sans vouloir vous vexer,  j'ai un peu plus confiance en les chiffres officiels  du ministère qu'en vos ragots anti-fonctionnaires  de la fachosphère.  Tous les enseignants que je connais ou ai connu ont toujours bossé plus de 35 heures par semaine. Même en maternelle, on n'arrive pas en cours les mains dans les poches et la bite sous le bras sans savoir ce qu'on va faire et pourquoi .  

 La France est un excellent pays de travailleurs bien formés et rentables -- ceux qui disent le contraire ne savent pas ce que c'est que travailler -- 



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 13510
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

surprésentéisme car 55% des français vont travailler Empty Re: surprésentéisme car 55% des français vont travailler

Message par Diviciac le Ven 29 Nov - 13:31

Zerbinette a écrit:J'ai fréquenté à une époque des professeurs, agrégés pour certains, et je peux en témoigner:
- les heures de présence en établissement sont bien en deçà des 35h hebdomadaires (une vingtaine maximum)
- la préparation des cours à domicile, c'est pompé sur Internet ou refilé entre collègues, il ne reste qu'à imprimer et à établir un rythme par trimestre (une poignée d'heures au total)
- la correction des copies, faut pas se mentir: survol et notation prennent tout au plus 3 minutes par copie.
Nous sommes donc bien loin des 35h hebdomadaires, pour les semaines travaillées. Nous dépassons par contre largement les 5 semaines de congés payés!
Et j'ai aussi connu des professeurs des écoles, ainsi que du secondaire, qui travaillaient sans compter, parce qu'ils aimaient leur métier, sans jamais se plaindre de vivre de leur passion qu'est l'enseignement. Ce n'est pas eux que l'on entend.
Ceux qui râlent sont ceux qui ont choisi ce métier en pensant trouver une planque assurée à vie et qui se retrouvent confrontés à une réalité universelle: payer des gens à rien faire n'est intéressant pour aucun employeur.
N'importe quel employé du privé ayant une fonction d'encadrement ou de formation aura du "travail à domicile" en plus de ses 35h de travail fourni à son poste.
 

C'est un véritable  tissu de conneries
-A "votre époque" Internet n'existait pas on  ne voit donc pas comment des profs pouvaient aller y pomper des cours tout faits.

- A propos de correction celles du bac sont estimées (toujours par le ministère ) entre trente  et quarante minutes par copie A propos des évaluations  en tant que membre de la commission dépatementale des livrets scolaires  j'ai insisté pour qu'on simplifie : le projet comportait 189 items  ce qui,  chaque trimestre, donnait  (189*30) 5670 items à remplir par l'enseignant… hors temps scolaire bien entendu . .  



Quelle est la part du travail « invisible » ?
Dans le primaire. Une étude de l’Insee de 2010 indique que les enseignants travaillent en moyenne 44 heures par semaine. A noter toutefois que les déclarations des enseignants varient du simple au double : les moins de trente ans travaillent en moyenne 52 heures par semaine, soit 10 heures de plus que les professeurs plus âgés. Il est par ailleurs évident que le temps de travail des enseignants varie en fonction du niveau enseigné. Les enseignants de maternelle passent en effet moins de temps en correction.
Dans le secondaire. En 2010, les professeurs du second degré public exerçant à temps complet travaillaient en moyenne 41 heures par semaine. Plus précisément, les professeurs certifiés déclarent travailler 43 heures, et les agrégés 39 heures.

https://www.lesechos.fr/2016/10/quel-est-le-veritable-temps-de-travail-des-enseignants-218077
Diviciac
Diviciac

Messages : 21563
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

surprésentéisme car 55% des français vont travailler Empty Re: surprésentéisme car 55% des français vont travailler

Message par Diviciac le Ven 29 Nov - 13:48

ledevois a écrit:
Diviciac a écrit:

Sans vouloir vous vexer,  j'ai un peu plus confiance en les chiffres officiels  du ministère qu'en vos ragots anti-fonctionnaires  de la fachosphère.  Tous les enseignants que je connais ou ai connu ont toujours bossé plus de 35 heures par semaine. Même en maternelle, on n'arrive pas en cours les mains dans les poches et la bite sous le bras sans savoir ce qu'on va faire et pourquoi .  

 La France est un excellent pays de travailleurs bien formés et rentables -- ceux qui disent le contraire ne savent pas ce que c'est que travailler -- 
 

Et ceux qui parlent de l'enseignement sans jamais avoir foutu leur cul dans une classe ailleurs que sur un banc d'écolier gagneraient à la fermer.  J'aimerais  bien qu'on  les enferme seuls de temps en temps avec une trentaine d'ados de ceux qui caillassent les  flics et qui ont besoin de deux cars de CRS  pour les maîtriser hors temps scolaire.
C'est un véritable drame de l'enseignement: comme tout le monde y a été plus ou moins confronté en tant qu'élève ou parent d'élève chacun se croit en droit d'y mettre  son grain de sel avec de doctes certitudes.
Diviciac
Diviciac

Messages : 21563
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

surprésentéisme car 55% des français vont travailler Empty Re: surprésentéisme car 55% des français vont travailler

Message par ledevois le Ven 29 Nov - 14:26

Diviciac a écrit:
ledevois a écrit:

 La France est un excellent pays de travailleurs bien formés et rentables -- ceux qui disent le contraire ne savent pas ce que c'est que travailler -- 
 

Et ceux qui parlent de l'enseignement sans jamais avoir foutu leur cul dans une classe ailleurs que sur un banc d'écolier gagneraient à la fermer.  J'aimerais  bien qu'on  les enferme seuls de temps en temps avec une trentaine d'ados de ceux qui caillassent les  flics et qui ont besoin de deux cars de CRS  pour les maîtriser hors temps scolaire.
C'est un véritable drame de l'enseignement: comme tout le monde y a été plus ou moins confronté en tant qu'élève ou parent d'élève chacun se croit en droit d'y mettre  son grain de sel avec de doctes certitudes.

 Il est bien certain que l'enseignement n'est plus ce qu'il était comme dans notre temps ou un coup de pied au cul était considéré comme pédagogie -- 
 
 J'ai assisté à quelques réunions de parents d'élèves --- ça laisse rêveur la connerie -- faudrait savoir dans quelle société nous désirons vivre --



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 13510
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

surprésentéisme car 55% des français vont travailler Empty Re: surprésentéisme car 55% des français vont travailler

Message par Diviciac le Ven 29 Nov - 15:17

ledevois a écrit:
Diviciac a écrit:
 

Et ceux qui parlent de l'enseignement sans jamais avoir foutu leur cul dans une classe ailleurs que sur un banc d'écolier gagneraient à la fermer.  J'aimerais  bien qu'on  les enferme seuls de temps en temps avec une trentaine d'ados de ceux qui caillassent les  flics et qui ont besoin de deux cars de CRS  pour les maîtriser hors temps scolaire.
C'est un véritable drame de l'enseignement: comme tout le monde y a été plus ou moins confronté en tant qu'élève ou parent d'élève chacun se croit en droit d'y mettre  son grain de sel avec de doctes certitudes.

 Il est bien certain que l'enseignement n'est plus ce qu'il était comme dans notre temps ou un coup de pied au cul était considéré comme pédagogie -- 
 
 J'ai assisté à quelques réunions de parents d'élèves --- ça laisse rêveur la connerie -- faudrait savoir dans quelle société nous désirons vivre --
 

J'aurais bien aimé voir Zerbinette accueillir  un père d'élève de la cité venu avec son frangin pour me casser la gueule parce que le fiston s'était fait mordre par un élève à la récré, elle aurait constaté que c'était beaucoup moins confortable que faire "l'écrivain public " ou les marchés avec un Tub Citroën.
Diviciac
Diviciac

Messages : 21563
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

surprésentéisme car 55% des français vont travailler Empty Re: surprésentéisme car 55% des français vont travailler

Message par Diviciac le Ven 29 Nov - 15:27

elaine a écrit:Je suis pas trop d´accord avec toi Zerbi. Ma fille est prof et si tu savais le travail qu´elle ramene le soir chez elle. Les piles de copies à corriger et pendant les vacances préparer les cours pour la rentrée. Si elle te lisait, elle ne serait pas très contente.
 

Après sa reconversion  volontaire,  mon aînée est prof des écoles en maternelle, si elle lisait les venimeux ragots de Zerbinette, elle ne serait pas contente non plus…  
Diviciac
Diviciac

Messages : 21563
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

surprésentéisme car 55% des français vont travailler Empty Re: surprésentéisme car 55% des français vont travailler

Message par elaine le Ven 29 Nov - 15:52

Diviciac a écrit:
elaine a écrit:Je suis pas trop d´accord avec toi Zerbi. Ma fille est prof et si tu savais le travail qu´elle ramene le soir chez elle. Les piles de copies à corriger et pendant les vacances préparer les cours pour la rentrée. Si elle te lisait, elle ne serait pas très contente.

Après sa reconversion  volontaire,  mon aînée est prof des écoles en maternelle, si elle lisait les venimeux ragots de Zerbinette, elle ne serait pas contente non plus…  
Il ne faut pas exagérer, non plus. Elle n´a empoisonné personne Zerbi,
elle n´a fait que donner son avis qui n´est pas le notre mais pas une raison pour l´insulter.


«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
elaine
elaine

Messages : 17380
Date d'inscription : 09/08/2017
Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

surprésentéisme car 55% des français vont travailler Empty Re: surprésentéisme car 55% des français vont travailler

Message par Diviciac le Ven 29 Nov - 16:04

elaine a écrit:
Diviciac a écrit:

Après sa reconversion  volontaire,  mon aînée est prof des écoles en maternelle, si elle lisait les venimeux ragots de Zerbinette, elle ne serait pas contente non plus…  
Il ne faut pas exagérer, non plus. Elle n´a empoisonné personne Zerbi,
elle n´a fait que donner son avis qui n´est pas le notre mais pas une raison pour l´insulter.
 

Relisez plus attentivement,  Elaine, je parle de ses propos, je ne l'insulte pas encore, j'arrive à me retenir …  pour l'instant . Mais je n'ai pas le projet de la laisser délirer sur une profession dont elle ne connaît rien et à laquelle j'ai consacré plus de 30 années.
Diviciac
Diviciac

Messages : 21563
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

surprésentéisme car 55% des français vont travailler Empty Re: surprésentéisme car 55% des français vont travailler

Message par elaine le Ven 29 Nov - 16:27

Diviciac a écrit:
elaine a écrit:Il ne faut pas exagérer, non plus. Elle n´a empoisonné personne Zerbi,
elle n´a fait que donner son avis qui n´est pas le notre mais pas une raison pour l´insulter.

Relisez plus attentivement,  Elaine, je parle de ses propos, je ne l'insulte pas encore, j'arrive à me retenir …  pour l'instant . Mais je n'ai pas le projet de la laisser délirer sur une profession dont elle ne connaît rien et à laquelle j'ai consacré plus de 30 années.
J´ai bien lu Divi et moi aussi je lui ai donné mon avis mais poliment sans insulte.
Pourtant elle dit avoir des prof dans sa famille aussi je ne comprends pas sa position.
Effectivement, nombreux sont ceux qui pensent que dans l´enseignement on se la coule douce mais, ils ne savent pas tout le travail qui se fait en dehors des cours sans compter les réunions parents d´élèves et les préparatifs pour la rentrée.


surprésentéisme car 55% des français vont travailler Teache10


«Le monde ne sera pas détruit  par ceux qui font le mal,
 mais par ceux qui les regardent sans rien faire.» (Albert Einstein)
elaine
elaine

Messages : 17380
Date d'inscription : 09/08/2017
Localisation : chez moi

Revenir en haut Aller en bas

surprésentéisme car 55% des français vont travailler Empty Re: surprésentéisme car 55% des français vont travailler

Message par magicfly le Ven 29 Nov - 16:42

elaine a écrit:
Diviciac a écrit:

Après sa reconversion  volontaire,  mon aînée est prof des écoles en maternelle, si elle lisait les venimeux ragots de Zerbinette, elle ne serait pas contente non plus…  
Il ne faut pas exagérer, non plus. Elle n´a empoisonné personne Zerbi,
elle n´a fait que donner son avis qui n´est pas le notre mais pas une raison pour l´insulter.
Certes, mais le Dirlo de maternelle sait de quoi il cause; pendant des années il corrigeait jusqu'à très tard le soir les copies de ses élèves. Usé avant l'âge, il a dû, à son grand désarroi, les abandonner en rase campagne bien avant l'échéance de la retraite. Ce qui lui vaut de pleurer misère sur sa minuscule retraite Very Happy


Après la peste brune et le choléra rouge, nous voici atteint de la fièvre jaune tout aussi mortelle si on est pas vacciné.
magicfly
magicfly

Messages : 8456
Date d'inscription : 03/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

surprésentéisme car 55% des français vont travailler Empty Re: surprésentéisme car 55% des français vont travailler

Message par Diviciac le Ven 29 Nov - 18:47

magicfly a écrit:
elaine a écrit:
Il ne faut pas exagérer, non plus. Elle n´a empoisonné personne Zerbi,
elle n´a fait que donner son avis qui n´est pas le notre mais pas une raison pour l´insulter.
Certes, mais le Dirlo de maternelle sait de quoi il cause; pendant des années il corrigeait jusqu'à très tard le soir les copies de ses élèves. Usé avant l'âge, il a dû, à son grand désarroi, les abandonner en rase campagne bien avant l'échéance de la retraite. Ce qui lui vaut de pleurer misère sur sa minuscule retraite Very Happy

Non,  ce que je faisais jusqu'à très tard dans la nuit c'étaient des programmes en basic quand il n'en existait pas dans le commerce ou pas de bons. Je faisais partie (hors temps scolaire)  d'un groupe départemental dans lequel deux écoles (c'est le cas de le dire) s'affrontaient : la principale bien vue du ministère qui prétendait qu'il fallait absolument faire programmer les élèves devenus  "informaticiens en herbe" avec un truc venu du Canada je crois qui s'appelait le logo. Et l'autre école dissidente,  la mienne, qui affirmait que l'informatique n'était pas une fin en soi mais un simple outil "'Un répétiteur patient"  Il fallait donc que je démontre   mon point de vue et que je ponde pendant la nuit des programmes qui abordaient ou renforçaient des notions comme la représentation spatiale,  la logique , la discrimination visuelle , le repérage dans le plan, le dénombrement, la comptine numérique conventionnelle   etc..
C'est là que je suis devenu insomniaque .
Grace au DAO et à Designer de chez Micrografix, plus tard,  j'ai aussi  pondu deux centaines d'exercices imprimables dans les mêmes domaines.  
Comme je les filais à qui voulait et qu'ils ont circulé au-delà de la circonscription , ma vanité était particulièrement flattée quand un collègue me disait "Tu a as vu ce truc-là c'est vachement bien ! " avec la modestie de violette que vous connaissez bien je répondais humblement "Je sais, c'est moi qui l'ai fait "
 Non je n'ai pas eu de retraite "anticipée" Quand je suis entré à l'EN sous votre Giscard on m'a promis la retraite à 55 ans , quand j'en suis sorti sous votre Sarkozy on me l'a donnée . Jospin a bien essayé de me la sucrer avec sa "revalo" mais j'ai fait la grève avec occupation la plus longue de ma carrière  Jospin a épargné le "stock " d'instits  dont je faisais partie.
Ca devait être en 1989, si Jospin n'avait pas cédé,  en grève,  je le serais probablement encore aujourd'hui
Diviciac
Diviciac

Messages : 21563
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

surprésentéisme car 55% des français vont travailler Empty Re: surprésentéisme car 55% des français vont travailler

Message par ledevois le Sam 30 Nov - 9:28

Diviciac a écrit:
magicfly a écrit:
Certes, mais le Dirlo de maternelle sait de quoi il cause; pendant des années il corrigeait jusqu'à très tard le soir les copies de ses élèves. Usé avant l'âge, il a dû, à son grand désarroi, les abandonner en rase campagne bien avant l'échéance de la retraite. Ce qui lui vaut de pleurer misère sur sa minuscule retraite Very Happy

Non,  ce que je faisais jusqu'à très tard dans la nuit c'étaient des programmes en basic quand il n'en existait pas dans le commerce ou pas de bons. Je faisais partie (hors temps scolaire)  d'un groupe départemental dans lequel deux écoles (c'est le cas de le dire) s'affrontaient : la principale bien vue du ministère qui prétendait qu'il fallait absolument faire programmer les élèves devenus  "informaticiens en herbe" avec un truc venu du Canada je crois qui s'appelait le logo. Et l'autre école dissidente,  la mienne, qui affirmait que l'informatique n'était pas une fin en soi mais un simple outil "'Un répétiteur patient"  Il fallait donc que je démontre   mon point de vue et que je ponde pendant la nuit des programmes qui abordaient ou renforçaient des notions comme la représentation spatiale,  la logique , la discrimination visuelle , le repérage dans le plan, le dénombrement, la comptine numérique conventionnelle   etc..
C'est là que je suis devenu insomniaque .
Grace au DAO et à Designer de chez Micrografix, plus tard,  j'ai aussi  pondu deux centaines d'exercices imprimables dans les mêmes domaines.  
Comme je les filais à qui voulait et qu'ils ont circulé au-delà de la circonscription , ma vanité était particulièrement flattée quand un collègue me disait "Tu a as vu ce truc-là c'est vachement bien ! " avec la modestie de violette que vous connaissez bien je répondais humblement "Je sais, c'est moi qui l'ai fait "
 Non je n'ai pas eu de retraite "anticipée" Quand je suis entré à l'EN sous votre Giscard on m'a promis la retraite à 55 ans , quand j'en suis sorti sous votre Sarkozy on me l'a donnée . Jospin a bien essayé de me la sucrer avec sa "revalo" mais j'ai fait la grève avec occupation la plus longue de ma carrière  Jospin a épargné le "stock " d'instits  dont je faisais partie.
Ca devait être en 1989, si Jospin n'avait pas cédé,  en grève,  je le serais probablement encore aujourd'hui

 Il est faux de penser que les Français sont des feignants et mal formés , cependant à part quelques corporations , les gens sont très mal payés en France préférant ne pas aller travailler et profiter des aides sociales -- 
 Si il y avait une vrai différence entre celui qui ne travaille pas  , et celui qui travaille il y aurait bien moins de chomeurs -- 



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 13510
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

surprésentéisme car 55% des français vont travailler Empty Re: surprésentéisme car 55% des français vont travailler

Message par Diviciac le Sam 30 Nov - 10:11

ledevois a écrit:
Diviciac a écrit:

Non,  ce que je faisais jusqu'à très tard dans la nuit c'étaient des programmes en basic quand il n'en existait pas dans le commerce ou pas de bons. Je faisais partie (hors temps scolaire)  d'un groupe départemental dans lequel deux écoles (c'est le cas de le dire) s'affrontaient : la principale bien vue du ministère qui prétendait qu'il fallait absolument faire programmer les élèves devenus  "informaticiens en herbe" avec un truc venu du Canada je crois qui s'appelait le logo. Et l'autre école dissidente,  la mienne, qui affirmait que l'informatique n'était pas une fin en soi mais un simple outil "'Un répétiteur patient"  Il fallait donc que je démontre   mon point de vue et que je ponde pendant la nuit des programmes qui abordaient ou renforçaient des notions comme la représentation spatiale,  la logique , la discrimination visuelle , le repérage dans le plan, le dénombrement, la comptine numérique conventionnelle   etc..
C'est là que je suis devenu insomniaque .
Grace au DAO et à Designer de chez Micrografix, plus tard,  j'ai aussi  pondu deux centaines d'exercices imprimables dans les mêmes domaines.  
Comme je les filais à qui voulait et qu'ils ont circulé au-delà de la circonscription , ma vanité était particulièrement flattée quand un collègue me disait "Tu a as vu ce truc-là c'est vachement bien ! " avec la modestie de violette que vous connaissez bien je répondais humblement "Je sais, c'est moi qui l'ai fait "
 Non je n'ai pas eu de retraite "anticipée" Quand je suis entré à l'EN sous votre Giscard on m'a promis la retraite à 55 ans , quand j'en suis sorti sous votre Sarkozy on me l'a donnée . Jospin a bien essayé de me la sucrer avec sa "revalo" mais j'ai fait la grève avec occupation la plus longue de ma carrière  Jospin a épargné le "stock " d'instits  dont je faisais partie.
Ca devait être en 1989, si Jospin n'avait pas cédé,  en grève,  je le serais probablement encore aujourd'hui

 Il est faux de penser que les Français sont des feignants et mal formés , cependant à part quelques corporations , les gens sont très mal payés en France préférant ne pas aller travailler et profiter des aides sociales -- 
 Si il y avait une vrai différence entre celui qui ne travaille pas  , et celui qui travaille il y aurait bien moins de chomeurs -- 

Le grand truc des liblaireaux pour justifier  les bas salaires c'est la "compétitivité". En son nom,  le travailleur français doit bosser pour des clopinettes sous peine  de délocalisation ou de remplacement par un immigré qui acceptera n'importe quoi pour ne pas crever de faim . Et ça pleurniche sur le triste sort des plus riches en France,  sur les impôts "confiscatoires"… Il faudrait que le pays soit attractif comme une prostituée sur un trottoir pour attirer le chaland et les capitaux étrangers…  
Je me souviens du Magic qui, régurgitant la doxa libérale, racontait qu'il  faudrait des dizaines de milliardaires en France résorber le chômage. C'est fait , "'on"  en a une bonne quarantaine, de milliardaires,  et ça n'arrange rien ... sauf pour eux.

Enfin faut croire que les milliardaires ne sont pas trop persécutés en France puisque "notre" cher Bernard Arnault vient de coiffer Bill Gates sur le podium de l'homme le plus riche du monde .. c'est la seule réussite de Macron.
Hosanna !  Alléluia!  d'après Forbes on a aussi la femme plus riche du monde : l'héritière de Mamy Zinzin  qui n'a jamais rien foutu de sa vie.
En matière de gavage des milliardaires on est au taquet , on ne peut pas faire mieux. Champions du monde!  Même les américains sont battus !  

D'après Manu, ça va ruisseler épais !
Diviciac
Diviciac

Messages : 21563
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

surprésentéisme car 55% des français vont travailler Empty Re: surprésentéisme car 55% des français vont travailler

Message par ledevois le Sam 30 Nov - 10:30

Diviciac a écrit:
ledevois a écrit:

 Il est faux de penser que les Français sont des feignants et mal formés , cependant à part quelques corporations , les gens sont très mal payés en France préférant ne pas aller travailler et profiter des aides sociales -- 
 Si il y avait une vrai différence entre celui qui ne travaille pas  , et celui qui travaille il y aurait bien moins de chomeurs -- 

Le grand truc des liblaireaux pour justifier  les bas salaires c'est la "compétitivité". En son nom,  le travailleur français doit bosser pour des clopinettes sous peine  de délocalisation ou de remplacement par un immigré qui acceptera n'importe quoi pour ne pas crever de faim . Et ça pleurniche sur le triste sort des plus riches en France,  sur les impôts "confiscatoires"… Il faudrait que le pays soit attractif comme une prostituée sur un trottoir pour attirer le chaland et les capitaux étrangers…  
Je me souviens du Magic qui, régurgitant la doxa libérale, racontait qu'il  faudrait des dizaines de milliardaires en France résorber le chômage. C'est fait , "'on"  en a une bonne quarantaine, de milliardaires,  et ça n'arrange rien ... sauf pour eux.

Enfin faut croire que les milliardaires ne sont pas trop persécutés en France puisque "notre" cher Bernard Arnault vient de coiffer Bill Gates sur le podium de l'homme le plus riche du monde .. c'est la seule réussite de Macron.
Hosanna !  Alléluia!  d'après Forbes on a aussi la femme plus riche du monde : l'héritière de Mamy Zinzin  qui n'a jamais rien foutu de sa vie.
En matière de gavage des milliardaires on est au taquet , on ne peut pas faire mieux. Champions du monde!  Même les américains sont battus !  

D'après Manu, ça va ruisseler épais !

 Quand Macron dit je veux réformer le pays j'aimerais vraiment savoir ce qu'il a dans sa tête -- 


 Je pense vraiment que d'une manière générale il veut précariser les Français -- je le pense --



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 13510
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

surprésentéisme car 55% des français vont travailler Empty Re: surprésentéisme car 55% des français vont travailler

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum