La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde »

Aller en bas

La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde » Empty La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde »

Message par Invité le Jeu 28 Nov - 13:35

La droite pleurniche, mais elle l'a bien cherché! Il suffit de se rappeler ce qui s'est passé en 2016/2017. Ils avaient le meilleur d'entre eux, Juppé, ils l'ont démoli pour adoubé Fillon avant qu'on découvre que c'était un Fillou; et là que fait la droite, au lieu de le virer elle persiste et se prend une grosse déculottée. 
Aujourd'hui le seul mec qui a des bonnes idées, c'est Macron! Il vient de la gauche, je suis donc devenu gauchiste Very Happy

La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde »

Dans « La Malédiction de la droite », Guillaume Tabard, éditorialiste au « Figaro », raconte « 60 ans de rendez-vous manqués ». Implacable.

 Par Jérôme Cordelier
Modifié le 26/11/2019 à 07:53 - Publié le 25/11/2019 à 19:52 | Le Point.fr
Que le meilleur perde ! Ce drolatique « éloge de la défaite en politique » concocté il y a des décennies par Michel-Antoine Burnier et Frédéric Bon reste d'une cuisante actualité, et pourrait tout à fait convenir au tragique destin de la droite française. C'est la référence qui vient à l'esprit en lisant le dense essai (454 pages), La Malédiction de la droite (Perrin), de Guillaume Tabard, éditorialiste au Figaro et sur Radio Classique. Celui qui est l'un des plus fins observateurs de notre vie politique revient sur 60 ans de rendez-vous manqués entre la République et la droite de gouvernement, et l'ouvrage, ciselé de façon classique, est passionnant, parce que truffé de faits remis en perspective historique, de saynètes croquignolettes et de portraits savoureux.
Lire aussi FOG – Les cadavres de la droite et de la gauche bougent-ils encore ?



Voici donc une droite qui a donné à la France cinq de ses huit présidents de la Ve République – 39 ans à l'Élysée, contre 19 pour la gauche –, et treize Premiers ministres – contre neuf socialistes. De 1958 à juin 2007, elle a remporté dix scrutins législatifs – la gauche quatre et LREM seulement un. Mais cette droite est aussi percluse de cicatrices, revenant au pouvoir après l'alternance de 1981 et deux cohabitations, au prix de la guerre Chirac-Balladur en 1995, puis de la « rupture » de Nicolas Sarkozy en 2007. Et depuis 2012, la voilà plongée dans les limbes électoraux, de la défaite de Nicolas Sarkozy au calamiteux score de François-Xavier Bellamy aux européennes, en passant par le crash de la candidature Fillon en 2017, qu'elle n'a pas fini de payer. « Il n'est pas exagéré de dire que la droite est, pour la première fois de son histoire, en danger de mort », constate Guillaume Tabard.

Démons

Parce que cette famille politique est frappée par plusieurs démons que l'auteur revisite à travers 19 journées marquantes qui racontent, comme un chemin de croix, la crise de la droite. Ou plutôt des droites. Guillaume Tabard, en effet, déroule son affaire en faisant souvent référence à l'œuvre de feu René Rémond, dont le livre Les Droites en France définit les trois composantes historiques – la légitimiste conservatrice, l'orléaniste libérale, la bonapartiste autoritaire – qui continuent de former la grille de lecture d'un camp, même s'il est éclaté aujourd'hui au-delà du parti LR. Las, aux origines de cette malédiction, aucune organisation partisane n'a jamais réussi au fil de l'histoire à coller à ce « nuancier idéologique », comme le dénomme Guillaume Tabard.



Lire aussi Baromètre Ipsos – « Le Point » : les sympathisants LREM votent Sarkozy
Symptôme apparent, des « batailles fratricides » qui durent depuis le choc de Gaulle-Pinay – l'auteur rappelle, dans un portrait édifiant l'influence et la longévité de l'homme « à la tête d'électeur » de Saint-Chamond – jusqu'à aujourd'hui encore, en passant bien entendu par la haine Giscard-Chirac. On avait oublié, dans le concert de louanges entonné lors de son décès, combien l'ambition et l'amertume du Corrézien, sorti de l'ENA à la Cour des comptes, taraudé par le mépris que lui vouait le polytechnicien et inspecteur des finances auvergnat, qui qualifiait son Premier ministre de « bon garçon », avaient pesé dans la défaite présidentielle de 1981 et la déroute chiraquienne aux municipales à Paris en 2001. Pis, les membres de cette même famille politique n'hésitent pas à multiplier les crocs-en-jambe, depuis l'odieux montage de l'affaire Markovic qui faillit faire chuter Pompidou – et auquel deux de ses ministres, René Capitant et Joël Le Theule, ne furent pas étrangers !

« La droite se meurt parce qu'elle ne s'aime pas »

Autre maladie qui ronge la droite, et perdure de nos jours : la conviction qu'elle entretient « d'appartenir au camp des perdants, si ce n'est à celui du mal », indique Guillaume Tabard. Même si elle a fourni plusieurs grands résistants – et d'abord de Gaulle ! –, et que plusieurs figures de gauche furent des responsables de la collaboration – dont Laval, au premier chef –, pendant longtemps l'inconscient de la droite restera entaché par Vichy. Et comme cette famille-là cultive une tendance mortifère à s'autoflageller, « la droite se meurt parce qu'elle ne s'aime pas », précise fort justement notre observateur. Même si actuellement quelques fines gâchettes font vivre ses idées dans le débat public, force est de constater pour ce pistolero que la droite a perdu la bataille culturelle et que « la gauche a imposé son magistère moral ». Sur ce terreau hostile, l'installation durable dans le paysage politique de l'extrême droite, une succession de coups du sort, l'accident Fillon et le surgissement d'Emmanuel Macron auront, pour l'heure, torpillé le destin d'une famille politique qui, pourtant, a bâti l'ossature de la Ve République.



Lire aussi Valérie Pécresse, le manifeste de la rupture
Constat sans ambages du journaliste : « Par une sortie de route, la droite a perdu le contrôle d'elle-même, multiplié les tonneaux et atterri, en morceaux, dans le ravin électoral où elle croupit désormais. Elle le sait : il ne suffira pas que l'actuel chef de l'État dévisse pour qu'elle se redresse. » Cette droite à terre doit tout repenser pour se reconstruire : se donner un projet, se doter d'une organisation et trouver une incarnation. Des trois présidentiables qui lui restent – les autres sont partis chez Macron –, un seul, François Baroin, se montre en champion du parti historique, et hésite encore à aller au feu en 2022, les deux autres, Xavier Bertrand et Valérie Pécresse, ont largué les amarres. Si elle veut imaginer son avenir, la droite française doit d'abord ausculter avec lucidité ses erreurs et errements passés. Guillaume Tabard, avec brio, lui en offre le vade-mecum.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde » Empty Re: La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde »

Message par ledevois le Jeu 28 Nov - 13:45

magicfly a écrit:La droite pleurniche, mais elle l'a bien cherché! Il suffit de se rappeler ce qui s'est passé en 2016/2017. Ils avaient le meilleur d'entre eux, Juppé, ils l'ont démoli pour adoubé Fillon avant qu'on découvre que c'était un Fillou; et là que fait la droite, au lieu de le virer elle persiste et se prend une grosse déculottée. 
Aujourd'hui le seul mec qui a des bonnes idées, c'est Macron! Il vient de la gauche, je suis donc devenu gauchiste Very Happy

La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde »

Dans « La Malédiction de la droite », Guillaume Tabard, éditorialiste au « Figaro », raconte « 60 ans de rendez-vous manqués ». Implacable.



 Par Jérôme Cordelier
Modifié le 26/11/2019 à 07:53 - Publié le 25/11/2019 à 19:52 | Le Point.fr
Que le meilleur perde ! Ce drolatique « éloge de la défaite en politique » concocté il y a des décennies par Michel-Antoine Burnier et Frédéric Bon reste d'une cuisante actualité, et pourrait tout à fait convenir au tragique destin de la droite française. C'est la référence qui vient à l'esprit en lisant le dense essai (454 pages), La Malédiction de la droite (Perrin), de Guillaume Tabard, éditorialiste au Figaro et sur Radio Classique. Celui qui est l'un des plus fins observateurs de notre vie politique revient sur 60 ans de rendez-vous manqués entre la République et la droite de gouvernement, et l'ouvrage, ciselé de façon classique, est passionnant, parce que truffé de faits remis en perspective historique, de saynètes croquignolettes et de portraits savoureux.
Lire aussi FOG – Les cadavres de la droite et de la gauche bougent-ils encore ?



Voici donc une droite qui a donné à la France cinq de ses huit présidents de la Ve République – 39 ans à l'Élysée, contre 19 pour la gauche –, et treize Premiers ministres – contre neuf socialistes. De 1958 à juin 2007, elle a remporté dix scrutins législatifs – la gauche quatre et LREM seulement un. Mais cette droite est aussi percluse de cicatrices, revenant au pouvoir après l'alternance de 1981 et deux cohabitations, au prix de la guerre Chirac-Balladur en 1995, puis de la « rupture » de Nicolas Sarkozy en 2007. Et depuis 2012, la voilà plongée dans les limbes électoraux, de la défaite de Nicolas Sarkozy au calamiteux score de François-Xavier Bellamy aux européennes, en passant par le crash de la candidature Fillon en 2017, qu'elle n'a pas fini de payer. « Il n'est pas exagéré de dire que la droite est, pour la première fois de son histoire, en danger de mort », constate Guillaume Tabard.

Démons



Parce que cette famille politique est frappée par plusieurs démons que l'auteur revisite à travers 19 journées marquantes qui racontent, comme un chemin de croix, la crise de la droite. Ou plutôt des droites. Guillaume Tabard, en effet, déroule son affaire en faisant souvent référence à l'œuvre de feu René Rémond, dont le livre Les Droites en France définit les trois composantes historiques – la légitimiste conservatrice, l'orléaniste libérale, la bonapartiste autoritaire – qui continuent de former la grille de lecture d'un camp, même s'il est éclaté aujourd'hui au-delà du parti LR. Las, aux origines de cette malédiction, aucune organisation partisane n'a jamais réussi au fil de l'histoire à coller à ce « nuancier idéologique », comme le dénomme Guillaume Tabard.



Lire aussi Baromètre Ipsos – « Le Point » : les sympathisants LREM votent Sarkozy
Symptôme apparent, des « batailles fratricides » qui durent depuis le choc de Gaulle-Pinay – l'auteur rappelle, dans un portrait édifiant l'influence et la longévité de l'homme « à la tête d'électeur » de Saint-Chamond – jusqu'à aujourd'hui encore, en passant bien entendu par la haine Giscard-Chirac. On avait oublié, dans le concert de louanges entonné lors de son décès, combien l'ambition et l'amertume du Corrézien, sorti de l'ENA à la Cour des comptes, taraudé par le mépris que lui vouait le polytechnicien et inspecteur des finances auvergnat, qui qualifiait son Premier ministre de « bon garçon », avaient pesé dans la défaite présidentielle de 1981 et la déroute chiraquienne aux municipales à Paris en 2001. Pis, les membres de cette même famille politique n'hésitent pas à multiplier les crocs-en-jambe, depuis l'odieux montage de l'affaire Markovic qui faillit faire chuter Pompidou – et auquel deux de ses ministres, René Capitant et Joël Le Theule, ne furent pas étrangers !

« La droite se meurt parce qu'elle ne s'aime pas »



Autre maladie qui ronge la droite, et perdure de nos jours : la conviction qu'elle entretient « d'appartenir au camp des perdants, si ce n'est à celui du mal », indique Guillaume Tabard. Même si elle a fourni plusieurs grands résistants – et d'abord de Gaulle ! –, et que plusieurs figures de gauche furent des responsables de la collaboration – dont Laval, au premier chef –, pendant longtemps l'inconscient de la droite restera entaché par Vichy. Et comme cette famille-là cultive une tendance mortifère à s'autoflageller, « la droite se meurt parce qu'elle ne s'aime pas », précise fort justement notre observateur. Même si actuellement quelques fines gâchettes font vivre ses idées dans le débat public, force est de constater pour ce pistolero que la droite a perdu la bataille culturelle et que « la gauche a imposé son magistère moral ». Sur ce terreau hostile, l'installation durable dans le paysage politique de l'extrême droite, une succession de coups du sort, l'accident Fillon et le surgissement d'Emmanuel Macron auront, pour l'heure, torpillé le destin d'une famille politique qui, pourtant, a bâti l'ossature de la Ve République.



Lire aussi Valérie Pécresse, le manifeste de la rupture
Constat sans ambages du journaliste : « Par une sortie de route, la droite a perdu le contrôle d'elle-même, multiplié les tonneaux et atterri, en morceaux, dans le ravin électoral où elle croupit désormais. Elle le sait : il ne suffira pas que l'actuel chef de l'État dévisse pour qu'elle se redresse. » Cette droite à terre doit tout repenser pour se reconstruire : se donner un projet, se doter d'une organisation et trouver une incarnation. Des trois présidentiables qui lui restent – les autres sont partis chez Macron –, un seul, François Baroin, se montre en champion du parti historique, et hésite encore à aller au feu en 2022, les deux autres, Xavier Bertrand et Valérie Pécresse, ont largué les amarres. Si elle veut imaginer son avenir, la droite française doit d'abord ausculter avec lucidité ses erreurs et errements passés. Guillaume Tabard, avec brio, lui en offre le vade-mecum.

 Hier tu critiquais les gauchistes --- et bien moi je n'ai pas changé je suis pour que la droite prenne le pouvoir Macron étant dans l'incapacité de gouverner -- ne crois pas ce que tu écrits la droit a toujours sn électorat -- 
 Sur toute les réformes macron a reculé comme il va reculer pour les retraites --



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 14525
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde » Empty Re: La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde »

Message par Diviciac le Jeu 28 Nov - 13:51

[quote="magicfly"]La droite pleurniche, mais elle l'a bien cherché! Il suffit de se rappeler ce qui s'est passé en 2016/2017. Ils avaient le meilleur d'entre eux, Juppé, ils l'ont démoli pour adoubé Fillon avant qu'on découvre que c'était un Fillou; et là que fait la droite, au lieu de le virer elle persiste et se prend une grosse déculottée. 
Aujourd'hui le seul mec qui a des bonnes idées, c'est Macron! Il vient de la gauche, je suis donc devenu gauchiste Very Happy

Vous êtes surtout une girouette qui a vanté la jeunesse de Macron comme "sang-neuf" alors que vous vouliez un président de 72 piges qui serait bon pour la retraite même après la réforme de Manu. Un coup vous vantez l'expérience , un coup la nouveauté selon les besoins de votre dialectique boiteuse au service d'une idéologie pourrie  .
Diviciac
Diviciac

Messages : 22872
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde » Empty Re: La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde »

Message par Diviciac le Jeu 28 Nov - 14:01

ledevois a écrit:
magicfly a écrit:La droite pleurniche, mais elle l'a bien cherché! Il suffit de se rappeler ce qui s'est passé en 2016/2017. Ils avaient le meilleur d'entre eux, Juppé, ils l'ont démoli pour adoubé Fillon avant qu'on découvre que c'était un Fillou; et là que fait la droite, au lieu de le virer elle persiste et se prend une grosse déculottée. 
Aujourd'hui le seul mec qui a des bonnes idées, c'est Macron! Il vient de la gauche, je suis donc devenu gauchiste Very Happy

La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde »

Dans « La Malédiction de la droite », Guillaume Tabard, éditorialiste au « Figaro », raconte « 60 ans de rendez-vous manqués ». Implacable.











 Hier tu critiquais les gauchistes --- et bien moi je n'ai pas changé je suis pour que la droite prenne le pouvoir Macron étant dans l'incapacité de gouverner -- ne crois pas ce que tu écrits la droit a toujours sn électorat -- 
 Sur toute les réformes macron a reculé comme il va reculer pour les retraites --
 

Tout  comme il a reculé sur la réduction de la dette et du nombre des fonctionnaires, sur le glyphosate , sur  les déficits publics, sur le respect des engagements de la COP 21, sur la réduction du nombre des élus , sur une part de proportionnelle à l'Assemblée …  Et tout ce qui faisait son programme . Son quinquennat n'est qu'une succession de défaites et de renoncements , le seul objectif qu'il a respecté est  celui de gaver de ristournes fiscales ses sponsors milliardaires , c'était ça , sa priorité.
Diviciac
Diviciac

Messages : 22872
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde » Empty Re: La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde »

Message par Invité le Jeu 28 Nov - 15:03

Diviciac a écrit:
ledevois a écrit:
 

Tout  comme il a reculé sur la réduction de la dette et du nombre des fonctionnaires, sur le glyphosate , sur  les déficits publics, sur le respect des engagements de la COP 21, sur la réduction du nombre des élus , sur une part de proportionnelle à l'Assemblée …  Et tout ce qui faisait son programme . Son quinquennat n'est qu'une succession de défaites et de renoncements , le seul objectif qu'il a respecté est  celui de gaver de ristournes fiscales ses sponsors milliardaires , c'était ça , sa prorité.
Pourquoi ses promesses prennent du retard sinon que des crétins préfèrent mettre à mal le pays pour garder leurs privilèges? Tu n'es pas content qu'il n'ait pas encore pu virer les 120 000 fonc. promis. Le glyphosate ce sera 2023; ne vous plaignez-vous pas que la France est plus dure en matière d’environnement que les autres pays d'Europe? Faudrait savoir! Pour les déficits publics, c'est tout de même grâce à toi et tes amis jaunis qu'ils n'ont pas baissés. Pour la réduction des élus, il a encore plus de 2 ans pour y arriver et ce sont les copains de tes potes tartarin dugenoux et lili qui bloquent au Sénat pour conserver leur place douillette; voilà pourquoi il faut élire des listes LREM aux municipales pour faire plier les barons du Sénat.
La déroute des LR est due à leur virage vers les feneux; La droite dure qu'ils disaient! Wouaf! ils pensaient piquer les voix des feneux; non seulement ils n'ont rien pris, mais un bon nbre ont rejoint la marine et les modérés sont partis chez Macron. OUI NOUS AVONS LA DROITE LA PLUS CON DU MONDE!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde » Empty Re: La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde »

Message par ledevois le Jeu 28 Nov - 15:14

magicfly a écrit:
Diviciac a écrit:
Pourquoi ses promesses prennent du retard sinon que des crétins préfèrent mettre à mal le pays pour garder leurs privilèges? Tu n'es pas content qu'il n'ait pas encore pu virer les 120 000 fonc. promis. Le glyphosate ce sera 2023; ne vous plaignez-vous pas que la France est plus dure en matière d’environnement que les autres pays d'Europe? Faudrait savoir! Pour les déficits publics, c'est tout de même grâce à toi et tes amis jaunis qu'ils n'ont pas baissés. Pour la réduction des élus, il a encore plus de 2 ans pour y arriver et ce sont les copains de tes potes tartarin dugenoux et lili qui bloquent au Sénat pour conserver leur place douillette; voilà pourquoi il faut élire des listes LREM aux municipales pour faire plier les barons du Sénat.
La déroute des LR est due à leur virage vers les feneux; La droite dure qu'ils disaient! Wouaf! ils pensaient piquer les voix des feneux; non seulement ils n'ont rien pris, mais un bon nbre ont rejoint la marine et les modérés sont partis chez Macron. OUI NOUS AVONS LA DROITE LA PLUS CON DU MONDE!

 Il avait dit je vais réformer la France d'une façon différente --- et bien moi je reste sur ma faim parce que rien à changé -


 Il est NUL , et certainement pas meilleur que ses prédécesseurs qui eux dépensaient moins que lui , préservant les acquis des Français -- 


Quand on sait toi qui te dis de gauche ce que Hollande a fait comme économie sur la dette -- il n'y a pas photo que Macron est un gros NUL -- parler de refiler le bébé des retraites  aux grands pères faut vraiment délirer -- 


 Ceux qui ont rejoint Macron sont des opportunistes -- les vrais réformateurs sont ceux qui sont resté à droite -- 



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 14525
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde » Empty Re: La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde »

Message par Zerbinette le Jeu 28 Nov - 15:29

Wauquiez........Bellamy........Pécresse.........
Estrosi........Sauvez la France!


." je vis et je pense à mes risques et périls... Ce qui fait que par moments, j' ai l' air d' un imbécile... J' y consens.. Je suis fier de ma bêtise."...V.Hugo.....
Zerbinette
Zerbinette

Messages : 7341
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde » Empty Re: La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde »

Message par Diviciac le Jeu 28 Nov - 15:34

magicfly a écrit:
Diviciac a écrit:
Pourquoi ses promesses prennent du retard sinon que des crétins préfèrent mettre à mal le pays pour garder leurs privilèges? Tu n'es pas content qu'il n'ait pas encore pu virer les 120 000 fonc. promis. Le glyphosate ce sera 2023; ne vous plaignez-vous pas que la France est plus dure en matière d’environnement que les autres pays d'Europe? Faudrait savoir![size=24] Pour les déficits publics, c'est tout de même grâce à toi et tes amis jaunis qu'ils n'ont pas baissés. Pour la réduction des élus, il a encore plus de 2 ans pour y arriver et ce sont les copains de tes potes tartarin dugenoux et lili qui bloquent au Sénat pour conserver leur place douillette; voilà pourquoi il faut élire des listes LREM aux municipales pour faire plier les barons du Sénat.[/size]
La déroute des LR est due à leur virage vers les feneux; La droite dure qu'ils disaient! Wouaf! ils pensaient piquer les voix des feneux; non seulement ils n'ont rien pris, mais un bon nbre ont rejoint la marine et les modérés sont partis chez Macron. OUI NOUS AVONS LA DROITE LA PLUS CON DU MONDE!
 

Dites , Magic, entre nous , vous n'en avez pas marre de radoter toujours les mêmes conneries ?

Le  déficit 2019 était déjà prévu à près de 100 milliards (98,7) donc en très nette augmentation  avant même que les gilets jaunes existent.  


https://www.lefigaro.fr/flash-eco/2018/09/24/97002-20180924FILWWW00139-deficit-budgetaire-de-987-milliards-d-euros-attendu-en-2019.php
Diviciac
Diviciac

Messages : 22872
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde » Empty Re: La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde »

Message par ledevois le Jeu 28 Nov - 15:40

Zerbinette a écrit:Wauquiez........Bellamy........Pécresse.........
Estrosi........Sauvez la France!

 Est-ce que les Macroniste et leur chef sont tous bon et sans reproche -?-
 Wauquiez --Pécresse --Estrosi -- ce sont d'exellents chef de régions -- pourquoi changer ce qui ont des capacités à bien gérer -- comme beaucoup d'autres --
 Ma Mairie à comme Maire un socialiste -- pourquoi devriont nous changer , puisque il gère bien sa commune --


 Le problème de Macron ce sont ses déficits abyssaux -



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 14525
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde » Empty Re: La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde »

Message par Diviciac le Jeu 28 Nov - 15:42

ledevois a écrit:
magicfly a écrit:

Pourquoi ses promesses prennent du retard sinon que des crétins préfèrent mettre à mal le pays pour garder leurs privilèges? Tu n'es pas content qu'il n'ait pas encore pu virer les 120 000 fonc. promis. Le glyphosate ce sera 2023; ne vous plaignez-vous pas que la France est plus dure en matière d’environnement que les autres pays d'Europe? Faudrait savoir! Pour les déficits publics, c'est tout de même grâce à toi et tes amis jaunis qu'ils n'ont pas baissés. Pour la réduction des élus, il a encore plus de 2 ans pour y arriver et ce sont les copains de tes potes tartarin dugenoux et lili qui bloquent au Sénat pour conserver leur place douillette; voilà pourquoi il faut élire des listes LREM aux municipales pour faire plier les barons du Sénat.
La déroute des LR est due à leur virage vers les feneux; La droite dure qu'ils disaient! Wouaf! ils pensaient piquer les voix des feneux; non seulement ils n'ont rien pris, mais un bon nbre ont rejoint la marine et les modérés sont partis chez Macron. OUI NOUS AVONS LA DROITE LA PLUS CON DU MONDE!

 Il avait dit je vais réformer la France d'une façon différente --- et bien moi je reste sur ma faim parce que rien à changé -


 Il est NUL , et certainement pas meilleur que ses prédécesseurs qui eux dépensaient moins que lui , préservant les acquis des Français -- 


Quand on sait toi qui te dis de gauche ce que Hollande a fait comme économie sur la dette -- il n'y a pas photo que Macron est un gros NUL -- parler de refiler le bébé des retraites  aux grands pères faut vraiment délirer -- 


 Ceux qui ont rejoint Macron sont des opportunistes -- les vrais réformateurs sont ceux qui sont resté à droite -- 


Ou a gauche , enfin, ceux qui n'ont pas renié leurs idées pour des prébendes électorales ou les beaux yeux et la voix de fausset de Manu.
Diviciac
Diviciac

Messages : 22872
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde » Empty Re: La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde »

Message par ledevois le Jeu 28 Nov - 15:49

Diviciac a écrit:
ledevois a écrit:

 Il avait dit je vais réformer la France d'une façon différente --- et bien moi je reste sur ma faim parce que rien à changé -


 Il est NUL , et certainement pas meilleur que ses prédécesseurs qui eux dépensaient moins que lui , préservant les acquis des Français -- 


Quand on sait toi qui te dis de gauche ce que Hollande a fait comme économie sur la dette -- il n'y a pas photo que Macron est un gros NUL -- parler de refiler le bébé des retraites  aux grands pères faut vraiment délirer -- 


 Ceux qui ont rejoint Macron sont des opportunistes -- les vrais réformateurs sont ceux qui sont resté à droite -- 
 

Ou a gauche , enfin,  ceux qui n'ont pas renié leurs idées pour des prébendes électorales ou les beaux yeux et la voix de fausset de Manu.  

 Je respecte les idées de chacun malgré que je sois de droite -- je sais que Hollande est meilleur gestionnaire que Macron --



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 14525
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde » Empty Re: La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde »

Message par Zerbinette le Jeu 28 Nov - 15:57

Mais quand on a une foule de vieux qui estiment que leur retraite doit être égale au salaire,et qui n'ont pas honte de se vanter d'avoir 3 000 euros a glander,qd les jeunes au boulot peinent à en gagner 2 000,avec prélèvement des cotisations.........c'est de gauche ou de droite,mais ça ruine la France,pq ces retraites sont payées alors qu'on doit chaque année emprunter pour satisfaire les voraces!


." je vis et je pense à mes risques et périls... Ce qui fait que par moments, j' ai l' air d' un imbécile... J' y consens.. Je suis fier de ma bêtise."...V.Hugo.....
Zerbinette
Zerbinette

Messages : 7341
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde » Empty Re: La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde »

Message par Nadou le Jeu 28 Nov - 16:01



 Hier tu critiquais les gauchistes --- et bien moi je n'ai pas changé je suis pour que la droite prenne le pouvoir Macron étant dans l'incapacité de gouverner -- ne crois pas ce que tu écrits la droit a toujours sn électorat -- 
 Sur toute les réformes macron a reculé comme il va reculer pour les retraites --


On reproche au contraire à Macron d'avoir fait passer ses premières réformes à la hussarde.

Mais vous ? vous préférez qu'elle aboutisse ou pas, cette réforme des retraites ?


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 26249
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde » Empty Re: La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde »

Message par Nadou le Jeu 28 Nov - 16:03

Zerbinette a écrit:Wauquiez........Bellamy........Pécresse.........
Estrosi........Sauvez la France!
pecresse


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 26249
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde » Empty Re: La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde »

Message par Diviciac le Jeu 28 Nov - 16:10

ledevois a écrit:
Zerbinette a écrit:Wauquiez........Bellamy........Pécresse.........
Estrosi........Sauvez la France!

 Est-ce que les Macroniste et leur chef sont tous bon et sans reproche -?-
 Wauquiez --Pécresse --Estrosi -- ce sont d'exellents chef de régions -- pourquoi changer ce qui ont des capacités à bien gérer -- comme beaucoup d'autres --
 Ma Mairie à comme Maire un socialiste -- pourquoi devriont nous changer , puisque il gère bien sa commune --


 Le problème de Macron ce sont ses déficits abyssaux -
 
Les déficits publics baissaient chaque année depuis 2011,  ils vont encore augmenter cette année, comme l'année dernière,  et on trouve des gens pour croire que Manu réduit les déficits…
A ce niveau de bêtise,  on ne peut plus faire grand chose, il faudrait tout reprendre de l'arithmétique élémentaire. Du genre "Place le signe d'inégalité qui convient ( >ou<) entre ces deux nombres"

59,3 ….. 98,7    
Diviciac
Diviciac

Messages : 22872
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde » Empty Re: La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde »

Message par Diviciac le Jeu 28 Nov - 16:22

Nadou a écrit:


 Hier tu critiquais les gauchistes --- et bien moi je n'ai pas changé je suis pour que la droite prenne le pouvoir Macron étant dans l'incapacité de gouverner -- ne crois pas ce que tu écrits la droit a toujours sn électorat -- 
 Sur toute les réformes macron a reculé comme il va reculer pour les retraites --


On reproche au contraire à Macron d'avoir fait passé ses premières réformes à la hussarde.

Mais vous ? vous préférez qu'elle aboutisse ou pas, cette réforme des retraites ?
 

C'est surtout la nature de ses premières réformes qui me dégoûte  : pour supprimer l'ISF,  détaxer les revenus du capital et favoriser l'exil fiscal de ses potes milliardaires en sabordant l'exit taxe,   ïl n'a pas traîné,  le Manu,  
Faut croire que ça urgeait plus que le reste et que ça justifiait d'augmenter les déficits publics  .  
Diviciac
Diviciac

Messages : 22872
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde » Empty Re: La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde »

Message par ledevois le Ven 29 Nov - 17:31

Diviciac a écrit:
Nadou a écrit:


On reproche au contraire à Macron d'avoir fait passé ses premières réformes à la hussarde.

Mais vous ? vous préférez qu'elle aboutisse ou pas, cette réforme des retraites ?
 

C'est surtout la nature de ses premières réformes qui me dégoûte  : pour supprimer l'ISF,  détaxer les revenus du capital et favoriser l'exil fiscal de ses potes milliardaires en sabordant l'exit taxe,   ïl n'a pas traîné,  le Manu,  
Faut croire que ça urgeait plus que le reste et que ça justifiait d'augmenter les déficits publics  .  

 Cette réforme des retraites est une exellente chose en soi --- mettre tout le monde sur un pied d'égalité est un vieux rêve Républicain --- si c'est ça que vous voulez lire ----je ne suis pas contre -- 
 
Cependant  faut tenir compte qu'il y aura toujours des disparités entre Français qui cotisent -- ce que j'aimerais savoir c'est la valeur du point et quels sont les métiers valorisés pour la pénibilité --


 et aussi pourquoi rallonger le temps de travail si cette réforme va absorber les déficits -- j'estime qu'après 42 ans de boulot ça suffit --
 
on ne sait pas grand chose en fait -- il se dit que ceux qui travailleront peu seront bénificiaire , je ne comprends pas pouquoi en France on valorise toujours ceux qui ne travaillent pas -- 



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 14525
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde » Empty Re: La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde »

Message par Diviciac le Ven 29 Nov - 17:55

ledevois a écrit:
Diviciac a écrit:
 

C'est surtout la nature de ses premières réformes qui me dégoûte  : pour supprimer l'ISF,  détaxer les revenus du capital et favoriser l'exil fiscal de ses potes milliardaires en sabordant l'exit taxe,   ïl n'a pas traîné,  le Manu,  
Faut croire que ça urgeait plus que le reste et que ça justifiait d'augmenter les déficits publics  .  

 Cette réforme des retraites est une exellente chose en soi --- mettre tout le monde sur un pied d'égalité est un vieux rêve Républicain --- si c'est ça que vous voulez lire ----je ne suis pas contre -- 
 
Cependant  faut tenir compte qu'il y aura toujours des disparités entre Français qui cotisent -- ce que j'aimerais savoir c'est la valeur du point et quels sont les métiers valorisés pour la pénibilité --


 et aussi pourquoi rallonger le temps de travail si cette réforme va absorber les déficits -- j'estime qu'après 42 ans de boulot ça suffit --
 
on ne sait pas grand chose en fait -- il se dit que ceux qui travailleront peu seront bénificiaire , je ne comprends pas pouquoi en France on valorise toujours ceux qui ne travaillent pas -- 


Vous  y croyez,  vous, au pied d'égalité ? Pour commencer les flics dont le pouvoir a tant besoin n'accepteront jamais de renoncer à leur retraite dix ans avant tout le monde , à leur pension calculée sur six mois et à leur   bonification spéciale des fonctionnaires de police (BSFP) qui leur permet un an de cotisation supplémentaire tous les cinq ans et comme le pouvoir ne tient que grâce à la police, il ne peut rien leur refuser…  donc adieu l'égalité .
Diviciac
Diviciac

Messages : 22872
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde » Empty Re: La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde »

Message par ledevois le Ven 29 Nov - 18:22

Diviciac a écrit:
ledevois a écrit:

 Cette réforme des retraites est une exellente chose en soi --- mettre tout le monde sur un pied d'égalité est un vieux rêve Républicain --- si c'est ça que vous voulez lire ----je ne suis pas contre -- 
 
Cependant  faut tenir compte qu'il y aura toujours des disparités entre Français qui cotisent -- ce que j'aimerais savoir c'est la valeur du point et quels sont les métiers valorisés pour la pénibilité --


 et aussi pourquoi rallonger le temps de travail si cette réforme va absorber les déficits -- j'estime qu'après 42 ans de boulot ça suffit --
 
on ne sait pas grand chose en fait -- il se dit que ceux qui travailleront peu seront bénificiaire , je ne comprends pas pouquoi en France on valorise toujours ceux qui ne travaillent pas -- 


Vous  y croyez,  vous, au pied d'égalité ? Pour commencer les flics dont le pouvoir a tant besoin n'accepteront jamais de renoncer à leur retraite dix ans avant tout le monde , à leur pension calculée sur six mois et à leur   bonification spéciale des fonctionnaires de police (BSFP) qui leur permet un an de cotisation supplémentaire tous les cinq ans et comme le pouvoir ne tient que grâce à la police, il ne peut rien leur refuser…  donc adieu l'égalité .

Vous  y croyez,  vous, au pied d'égalité ? Pour commencer les flics dont le pouvoir a tant besoin n'accepteront jamais de renoncer à leur retraite dix ans avant tout le monde 


Non je ni crois pas , et puis cette affaire de points sera toujours injuste parce que certains auront plus les moyens que d'autres -- 
Il faudrait qu'il s'explique un peu  manu - 



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 14525
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde » Empty Re: La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde »

Message par le.k le Ven 29 Nov - 19:44

la droite et la gauche n'ont pas eu besoin de MACRON pour s'auto-détruire, elles se sont très bien débrouillées sans lui, il n'a fait que de les achever .
le.k
le.k

Messages : 816
Date d'inscription : 02/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde » Empty Re: La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde »

Message par ledevois le Ven 29 Nov - 19:56

le.k a écrit:la droite et la gauche n'ont pas eu besoin de MACRON pour s'auto-détruire, elles se sont très bien débrouillées sans lui, il n'a fait que de les achever .

 Je ne sais pas pour la gauche mais un fait certain c'est que la droite a toujours sont électorat -- Macron se détruisant lui - même la droite a toute ses chances -- 



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 14525
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde » Empty Re: La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde »

Message par le.k le Ven 29 Nov - 20:09

ledevois a écrit:
le.k a écrit:la droite et la gauche n'ont pas eu besoin de MACRON pour s'auto-détruire, elles se sont très bien débrouillées sans lui, il n'a fait que de les achever .

 Je ne sais pas pour la gauche mais un fait certain c'est que la droite a toujours sont électorat -- Macron se détruisant lui - même la droite a toute ses chances -- 
les seuls à pouvoir sauver la droite aujourd'hui sont Pecresse et Bertrand mais vu les bâtons qu'on leur met dans les pieds, ils ont bien raison de rester dans leurs régions
le.k
le.k

Messages : 816
Date d'inscription : 02/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde » Empty Re: La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde »

Message par ledevois le Sam 30 Nov - 9:23

le.k a écrit:
ledevois a écrit:

 Je ne sais pas pour la gauche mais un fait certain c'est que la droite a toujours sont électorat -- Macron se détruisant lui - même la droite a toute ses chances -- 
les seuls à pouvoir sauver la droite aujourd'hui sont Pecresse et Bertrand mais vu les bâtons qu'on leur met dans les pieds, ils ont bien raison de rester dans leurs régions

 C'est très vrai ce que tu dis , malgré cela le seul qui se détache avec une connaissance des territoires et de la ruralité qui à bien besoin d'un président qui s'en occupe c'est Baroin , -- je ne pense pas que cela sera pour cette fois-ci -- pour moi il est le seul à faire barrage à Lepen et Macron -- 



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 14525
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde » Empty Re: La consternante histoire de « la droite la plus bête du monde »

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum