Pour ceux qui confondent encore le capitalisme entrepreneurial et le capitalisme financier.

Aller en bas

 Pour ceux qui confondent encore le capitalisme entrepreneurial et le capitalisme financier.  Empty Pour ceux qui confondent encore le capitalisme entrepreneurial et le capitalisme financier.

Message par Diviciac le Sam 16 Nov - 11:04

https://www.capital.fr/entreprises-marches/nos-banques-sont-de-plus-en-plus-exposees-a-la-finance-de-lombre-1355369



“Nos banques sont de plus en plus exposées à la finance de l’ombre”


Les banques françaises sont de plus en plus exposées au “shadow banking”, un pan relativement opaque de la finance, souligne notre chroniqueur Eric Dor (IESEG School of Management). Or, le shadow banking est une cause potentielle d’instabilité financière et de risque systémique...
Le shadow banking est le système d’intermédiation du crédit impliquant des entités à l’extérieur du système bancaire. Ce secteur tient son appellation de la relative opacité qui le caractérise. En effet, il englobe des sociétés financières beaucoup moins régulées que les banques ordinaires, vu l’absence, au passif de leur bilan, de dépôts ayant un statut monétaire. Dès lors, la collecte de statistiques et autres informations à l’égard de certaines de ces sociétés est limitée, voire lacunaire.
Certaines activités des entités du shadow banking sont porteuses de risques liés au crédit, au même titre que les banques. En particulier, ces entités réalisent de la transformation des échéances (en empruntant à court terme mais prêtant à long terme), de la transformation de liquidité (avec des engagements très liquides comme du cash mais des actifs illiquides), de forts effets de levier (avec des actifs financés par des emprunts massifs) et du transfert de risque de crédit d’un investisseur à l’autre (moyennant commission).
On considère généralement que le shadow banking regroupe les fonds d’investissement collectif autres que monétaires, ainsi que les autres organisations financières. Les fonds d’investissement collectif autres que monétaires comprennent par exemple les fonds spéculatifs (hedge funds), les fonds en actions et obligations, les fonds de private equity (investissement dans les sociétés non cotées) et les ETF (les trackers, ces produits de réplication). Les autres organisations financières ou OFIs comprennent les autres intermédiaires financiers comme des véhicules spéciaux de titrisation, des sociétés de financement, des courtiers en valeurs mobilières, des sociétés de leasing et factoring, des chambres de compensation centralisées, des organismes publics de financement des importations ou exportations, des sociétés de venture capital (capital-risque).

Les sociétés de financement empruntent des fonds qu’elles reprêtent à des individus ou des entreprises. Elles peuvent être de natures très diverses. Certaines sociétés de financement appartiennent à des groupes industriels ou commerciaux, comme des constructeurs automobiles, et servent à prêter aux consommateurs de quoi acheter les produits du groupe. Certaines sociétés de financement sont spécialisées dans les prêts à des clients déjà très endettés ou avec un mauvais passé comme débiteur, à des taux très supérieurs à ceux des prêts bancaires normaux.

Bref un système complètement pourri qui n'apporte rien à l'économie réelle et qui risque fort de reproduire la crise de 2007 à brève échéance.  
Diviciac
Diviciac

Messages : 21506
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

 Pour ceux qui confondent encore le capitalisme entrepreneurial et le capitalisme financier.  Empty Re: Pour ceux qui confondent encore le capitalisme entrepreneurial et le capitalisme financier.

Message par ledevois le Sam 16 Nov - 13:33

Diviciac a écrit:https://www.capital.fr/entreprises-marches/nos-banques-sont-de-plus-en-plus-exposees-a-la-finance-de-lombre-1355369



“Nos banques sont de plus en plus exposées à la finance de l’ombre”


Les banques françaises sont de plus en plus exposées au “shadow banking”, un pan relativement opaque de la finance, souligne notre chroniqueur Eric Dor (IESEG School of Management). Or, le shadow banking est une cause potentielle d’instabilité financière et de risque systémique...
Le shadow banking est le système d’intermédiation du crédit impliquant des entités à l’extérieur du système bancaire. Ce secteur tient son appellation de la relative opacité qui le caractérise. En effet, il englobe des sociétés financières beaucoup moins régulées que les banques ordinaires, vu l’absence, au passif de leur bilan, de dépôts ayant un statut monétaire. Dès lors, la collecte de statistiques et autres informations à l’égard de certaines de ces sociétés est limitée, voire lacunaire.
Certaines activités des entités du shadow banking sont porteuses de risques liés au crédit, au même titre que les banques. En particulier, ces entités réalisent de la transformation des échéances (en empruntant à court terme mais prêtant à long terme), de la transformation de liquidité (avec des engagements très liquides comme du cash mais des actifs illiquides), de forts effets de levier (avec des actifs financés par des emprunts massifs) et du transfert de risque de crédit d’un investisseur à l’autre (moyennant commission).
On considère généralement que le shadow banking regroupe les fonds d’investissement collectif autres que monétaires, ainsi que les autres organisations financières. Les fonds d’investissement collectif autres que monétaires comprennent par exemple les fonds spéculatifs (hedge funds), les fonds en actions et obligations, les fonds de private equity (investissement dans les sociétés non cotées) et les ETF (les trackers, ces produits de réplication). Les autres organisations financières ou OFIs comprennent les autres intermédiaires financiers comme des véhicules spéciaux de titrisation, des sociétés de financement, des courtiers en valeurs mobilières, des sociétés de leasing et factoring, des chambres de compensation centralisées, des organismes publics de financement des importations ou exportations, des sociétés de venture capital (capital-risque).

Les sociétés de financement empruntent des fonds qu’elles reprêtent à des individus ou des entreprises. Elles peuvent être de natures très diverses. Certaines sociétés de financement appartiennent à des groupes industriels ou commerciaux, comme des constructeurs automobiles, et servent à prêter aux consommateurs de quoi acheter les produits du groupe. Certaines sociétés de financement sont spécialisées dans les prêts à des clients déjà très endettés ou avec un mauvais passé comme débiteur, à des taux très supérieurs à ceux des prêts bancaires normaux.

Bref un système complètement pourri qui n'apporte rien à l'économie réelle et qui risque fort de reproduire la crise de 2007 à brève échéance.  

 Il y a une différence entre les deux --- et je ne pense pas que les financiers sont intéressés par le développement des entreprises --- c'est à l'Etat de le faire en taxant les bénéfices de la finance par la finance -- 
 0,80 le rapport du livret A , une vaste blague -- 



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 13442
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

 Pour ceux qui confondent encore le capitalisme entrepreneurial et le capitalisme financier.  Empty Re: Pour ceux qui confondent encore le capitalisme entrepreneurial et le capitalisme financier.

Message par Diviciac le Sam 16 Nov - 18:42

ledevois a écrit:
Diviciac a écrit:https://www.capital.fr/entreprises-marches/nos-banques-sont-de-plus-en-plus-exposees-a-la-finance-de-lombre-1355369



“Nos banques sont de plus en plus exposées à la finance de l’ombre”


Les banques françaises sont de plus en plus exposées au “shadow banking”, un pan relativement opaque de la finance, souligne notre chroniqueur Eric Dor (IESEG School of Management). Or, le shadow banking est une cause potentielle d’instabilité financière et de risque systémique...
Le shadow banking est le système d’intermédiation du crédit impliquant des entités à l’extérieur du système bancaire. Ce secteur tient son appellation de la relative opacité qui le caractérise. En effet, il englobe des sociétés financières beaucoup moins régulées que les banques ordinaires, vu l’absence, au passif de leur bilan, de dépôts ayant un statut monétaire. Dès lors, la collecte de statistiques et autres informations à l’égard de certaines de ces sociétés est limitée, voire lacunaire.
Certaines activités des entités du shadow banking sont porteuses de risques liés au crédit, au même titre que les banques. En particulier, ces entités réalisent de la transformation des échéances (en empruntant à court terme mais prêtant à long terme), de la transformation de liquidité (avec des engagements très liquides comme du cash mais des actifs illiquides), de forts effets de levier (avec des actifs financés par des emprunts massifs) et du transfert de risque de crédit d’un investisseur à l’autre (moyennant commission).
On considère généralement que le shadow banking regroupe les fonds d’investissement collectif autres que monétaires, ainsi que les autres organisations financières. Les fonds d’investissement collectif autres que monétaires comprennent par exemple les fonds spéculatifs (hedge funds), les fonds en actions et obligations, les fonds de private equity (investissement dans les sociétés non cotées) et les ETF (les trackers, ces produits de réplication). Les autres organisations financières ou OFIs comprennent les autres intermédiaires financiers comme des véhicules spéciaux de titrisation, des sociétés de financement, des courtiers en valeurs mobilières, des sociétés de leasing et factoring, des chambres de compensation centralisées, des organismes publics de financement des importations ou exportations, des sociétés de venture capital (capital-risque).

Les sociétés de financement empruntent des fonds qu’elles reprêtent à des individus ou des entreprises. Elles peuvent être de natures très diverses. Certaines sociétés de financement appartiennent à des groupes industriels ou commerciaux, comme des constructeurs automobiles, et servent à prêter aux consommateurs de quoi acheter les produits du groupe. Certaines sociétés de financement sont spécialisées dans les prêts à des clients déjà très endettés ou avec un mauvais passé comme débiteur, à des taux très supérieurs à ceux des prêts bancaires normaux.

Bref un système complètement pourri qui n'apporte rien à l'économie réelle et qui risque fort de reproduire la crise de 2007 à brève échéance.  

 Il y a une différence entre les deux --- et je ne pense pas que les financiers sont intéressés par le développement des entreprises[/b] --- c'est à l'Etat de le faire en taxant les bénéfices de la finance par la finance -- 
 0,80 le rapport du livret A , une vaste blague -- 


Vous êtes intelligent, Joseph … ça fait 15 ans que j'essaie d'expliquer la différence entre investissement et spéculation à Magic et il n'a toujours pas compris …  
Diviciac
Diviciac

Messages : 21506
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

 Pour ceux qui confondent encore le capitalisme entrepreneurial et le capitalisme financier.  Empty Re: Pour ceux qui confondent encore le capitalisme entrepreneurial et le capitalisme financier.

Message par ledevois le Sam 16 Nov - 18:51

Diviciac a écrit:
ledevois a écrit:

 Il y a une différence entre les deux --- et je ne pense pas que les financiers sont intéressés par le développement des entreprises[/b] --- c'est à l'Etat de le faire en taxant les bénéfices de la finance par la finance -- 
 0,80 le rapport du livret A , une vaste blague -- 


Vous êtes intelligent, Joseph … ça fait 15 ans que j'essaie d'expliquer la différence entre investissement et spéculation à Magic et il n'a toujours pas compris …  

 Je ne sais pas si c'est une affaire d'intelligence -- en ce qui me concerne je sais ce que c'est que  investir dans une entreprise et mon copain gégène qui spécule -- les fonds de pensions sont dans ce système -- 
 Lui risque moins que moi -- 



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 13442
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

 Pour ceux qui confondent encore le capitalisme entrepreneurial et le capitalisme financier.  Empty Re: Pour ceux qui confondent encore le capitalisme entrepreneurial et le capitalisme financier.

Message par magicfly le Sam 16 Nov - 20:21

Diviciac a écrit:
ledevois a écrit:

 Il y a une différence entre les deux --- et je ne pense pas que les financiers sont intéressés par le développement des entreprises[/b] --- c'est à l'Etat de le faire en taxant les bénéfices de la finance par la finance -- 
 0,80 le rapport du livret A , une vaste blague -- 


Vous êtes intelligent, Joseph … ça fait 15 ans que j'essaie d'expliquer la différence entre investissement et spéculation à Magic et il n'a toujours pas compris …  
Il te lèche bien le cul tartarin, un peu de pommade ça mange pas pain. Very Happy Ce con retourne sa veste d'un poste à l'autre mais ça ne te dérange pas. Tu diras quoi d'étonnant, vu que t'es prêts au baiser de la mort avec la marine national: ce n'est pas la première fois que coco et facho s'allient.


Après la peste brune et le choléra rouge, nous voici atteint de la fièvre jaune tout aussi mortelle si on est pas vacciné.
magicfly
magicfly

Messages : 8456
Date d'inscription : 03/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

 Pour ceux qui confondent encore le capitalisme entrepreneurial et le capitalisme financier.  Empty Re: Pour ceux qui confondent encore le capitalisme entrepreneurial et le capitalisme financier.

Message par Diviciac le Sam 16 Nov - 20:47

magicfly a écrit:
Diviciac a écrit:


Vous êtes intelligent, Joseph … ça fait 15 ans que j'essaie d'expliquer la différence entre investissement et spéculation à Magic et il n'a toujours pas compris …  
Il te lèche bien le cul tartarin, un peu de pommade ça mange pas pain. Very Happy Ce con retourne sa veste d'un poste à l'autre mais ça ne te dérange pas. Tu diras quoi d'étonnant, vu que t'es prêts au baiser de la mort avec la marine national: ce n'est pas la première fois que coco et facho s'allient.

Bon, je vais encore essayer de vous expliquer la différence dans un domaine que je connais: l'immobilier

Vous achetez un bien, par exemple un appart…. Comme vous avez déjà un logement vous allez le louer : il va vous procurer un revenu locatif qui correspond tout de même à un service puisque le locataire à le droit d'habiter votre bien , c'est un investissement …. OK ?

Mais ce n'est pas tout : si vous avez choisi judicieusement l'adresse,  ce bien va vous rapporter   une plus-value à la revente, ce bénéfice ne correspond à aucun service rendu, à aucun effort et est souvent le plus rentable , c'est un revenu spéculatif.
Eh ben la différence entre le capitalisme entrepreneurial et le capitalisme financier sont un peu du même ordre …
En région parisienne c'est flagrant : plus vous êtes à Paris ou très proche  et moindre est le revenu locatif compte tenu du capital investi (4% net c'est déjà pas mal intramuros) en revanche le revenu spéculatif est plutôt gras.
En province, hors grande ville dynamique , c'est l'inverse.. vous pouvez vous goinfrer du 8 à 10 %  brut en locatif mais, sauf miracle, votre appart ne vaudra jamais bien cher il peut même baisser si la ville plonge … adieu Revenu spéculatif .  


(Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage)      
Diviciac
Diviciac

Messages : 21506
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

 Pour ceux qui confondent encore le capitalisme entrepreneurial et le capitalisme financier.  Empty Re: Pour ceux qui confondent encore le capitalisme entrepreneurial et le capitalisme financier.

Message par ledevois le Dim 17 Nov - 11:05

Diviciac a écrit:
magicfly a écrit:
Il te lèche bien le cul tartarin, un peu de pommade ça mange pas pain. Very Happy Ce con retourne sa veste d'un poste à l'autre mais ça ne te dérange pas. Tu diras quoi d'étonnant, vu que t'es prêts au baiser de la mort avec la marine national: ce n'est pas la première fois que coco et facho s'allient.

Bon, je vais encore essayer de vous expliquer la différence dans un domaine que je connais: l'immobilier

Vous achetez un bien, par exemple un appart…. Comme vous avez déjà un logement vous allez le louer : il va vous procurer un revenu locatif qui correspond tout de même à un service puisque le locataire à le droit d'habiter votre bien , c'est un investissement …. OK ?

Mais ce n'est pas tout : si vous avez choisi judicieusement l'adresse,  ce bien va vous rapporter   une plus-value à la revente, ce bénéfice ne correspond à aucun service rendu, à aucun effort et est souvent le plus rentable , c'est un revenu spéculatif.
Eh ben la différence entre le capitalisme entrepreneurial et le capitalisme financier sont un peu du même ordre …
En région parisienne c'est flagrant : plus vous êtes à Paris ou très proche  et moindre est le revenu locatif compte tenu du capital investi (4% net c'est déjà pas mal intramuros) en revanche le revenu spéculatif est plutôt gras.
En province, hors grande ville dynamique , c'est l'inverse.. vous pouvez vous goinfrer du 8 à 10 %  brut en locatif mais, sauf miracle, votre appart ne vaudra jamais bien cher il peut même baisser si la ville plonge … adieu Revenu spéculatif .  


(Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage)      

 Tout à fait ça , et comme je l'ai dit une fois , j'ai le regret d'avoir investi dans une entreprise alors qu'un investissement immobilier me rapporterait bien plus et m'appartiendrais -- 
Je ne comprends pas pourquoi je suis lèche d'une explication facile à comprendre -- heureusement que l'on enferme pas tous les cons --  Very Happy



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 13442
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

 Pour ceux qui confondent encore le capitalisme entrepreneurial et le capitalisme financier.  Empty Re: Pour ceux qui confondent encore le capitalisme entrepreneurial et le capitalisme financier.

Message par Diviciac le Dim 17 Nov - 11:50

ledevois a écrit:
Diviciac a écrit:

Bon, je vais encore essayer de vous expliquer la différence dans un domaine que je connais: l'immobilier

Vous achetez un bien, par exemple un appart…. Comme vous avez déjà un logement vous allez le louer : il va vous procurer un revenu locatif qui correspond tout de même à un service puisque le locataire à le droit d'habiter votre bien , c'est un investissement …. OK ?

Mais ce n'est pas tout : si vous avez choisi judicieusement l'adresse,  ce bien va vous rapporter   une plus-value à la revente, ce bénéfice ne correspond à aucun service rendu, à aucun effort et est souvent le plus rentable , c'est un revenu spéculatif.
Eh ben la différence entre le capitalisme entrepreneurial et le capitalisme financier sont un peu du même ordre …
En région parisienne c'est flagrant : plus vous êtes à Paris ou très proche  et moindre est le revenu locatif compte tenu du capital investi (4% net c'est déjà pas mal intramuros) en revanche le revenu spéculatif est plutôt gras.
En province, hors grande ville dynamique , c'est l'inverse.. vous pouvez vous goinfrer du 8 à 10 %  brut en locatif mais, sauf miracle, votre appart ne vaudra jamais bien cher il peut même baisser si la ville plonge … adieu Revenu spéculatif .  


(Vingt fois sur le métier remettez votre ouvrage)      

 Tout à fait ça , et comme je l'ai dit une fois , j'ai le regret d'avoir investi dans une entreprise alors qu'un investissement immobilier me rapporterait bien plus et m'appartiendrais -- 
Je ne comprends pas pourquoi je suis lèche d'une explication facile à comprendre -- heureusement que l'on enferme pas tous les cons --  Very Happy

"lèche-cul , con,  putaing….  "    On peut à nouveau compter sur Magic pour rendre à ce forum toute l'exquise convivialité qui lui sied Very Happy
Diviciac
Diviciac

Messages : 21506
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

 Pour ceux qui confondent encore le capitalisme entrepreneurial et le capitalisme financier.  Empty Re: Pour ceux qui confondent encore le capitalisme entrepreneurial et le capitalisme financier.

Message par magicfly le Dim 17 Nov - 11:58

Diviciac a écrit:
ledevois a écrit:

 Tout à fait ça , et comme je l'ai dit une fois , j'ai le regret d'avoir investi dans une entreprise alors qu'un investissement immobilier me rapporterait bien plus et m'appartiendrais -- 
Je ne comprends pas pourquoi je suis lèche d'une explication facile à comprendre -- heureusement que l'on enferme pas tous les cons --  Very Happy

"lèche-cul , con,  putaing….  "    On peut à nouveau compter sur Magic pour rendre à ce forum toute l'exquise convivialité qui lui sied Very Happy
Ben oui, toi tu penses que les manifs sans casse n'apporte rien, moi je mets du piment dans les débats édulcorés du forum Very Happy


Après la peste brune et le choléra rouge, nous voici atteint de la fièvre jaune tout aussi mortelle si on est pas vacciné.
magicfly
magicfly

Messages : 8456
Date d'inscription : 03/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

 Pour ceux qui confondent encore le capitalisme entrepreneurial et le capitalisme financier.  Empty Re: Pour ceux qui confondent encore le capitalisme entrepreneurial et le capitalisme financier.

Message par ledevois le Dim 17 Nov - 11:58

Diviciac a écrit:
ledevois a écrit:

 Tout à fait ça , et comme je l'ai dit une fois , j'ai le regret d'avoir investi dans une entreprise alors qu'un investissement immobilier me rapporterait bien plus et m'appartiendrais -- 
Je ne comprends pas pourquoi je suis lèche d'une explication facile à comprendre -- heureusement que l'on enferme pas tous les cons --  Very Happy

"lèche-cul , con,  putaing….  "    On peut à nouveau compter sur Magic pour rendre à ce forum toute l'exquise convivialité qui lui sied Very Happy


 C'est un bravas casse couille le magique -- Very Happy , mais bon il en faut -j'adore !-



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 13442
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

 Pour ceux qui confondent encore le capitalisme entrepreneurial et le capitalisme financier.  Empty Re: Pour ceux qui confondent encore le capitalisme entrepreneurial et le capitalisme financier.

Message par Diviciac le Dim 17 Nov - 12:20

magicfly a écrit:
Diviciac a écrit:

"lèche-cul , con,  putaing….  "    On peut à nouveau compter sur Magic pour rendre à ce forum toute l'exquise convivialité qui lui sied Very Happy
Ben oui, toi tu penses que les manifs sans casse n'apporte rien, moi je mets du piment dans les débats édulcorés du forum Very Happy

T'as raison, mon con , on va pas s'emmerder la bite en chiant et se pisser sur les couilles pour jouer les petits marquis,  on n'est pas des pédés.  Very Happy
Diviciac
Diviciac

Messages : 21506
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

 Pour ceux qui confondent encore le capitalisme entrepreneurial et le capitalisme financier.  Empty Re: Pour ceux qui confondent encore le capitalisme entrepreneurial et le capitalisme financier.

Message par ledevois le Dim 17 Nov - 12:27

Diviciac a écrit:
magicfly a écrit:
Ben oui, toi tu penses que les manifs sans casse n'apporte rien, moi je mets du piment dans les débats édulcorés du forum Very Happy

T'as raison, mon con , on va pas s'emmerder la bite en chiant et se pisser sur les couilles pour jouer les petits marquis,  on n'est pas des pédés.  Very Happy

  Il vieillit magique en valeur universelle --  Smile



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 13442
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

 Pour ceux qui confondent encore le capitalisme entrepreneurial et le capitalisme financier.  Empty Re: Pour ceux qui confondent encore le capitalisme entrepreneurial et le capitalisme financier.

Message par Diviciac le Dim 17 Nov - 12:27

ledevois a écrit:
Diviciac a écrit:

"lèche-cul , con,  putaing….  "    On peut à nouveau compter sur Magic pour rendre à ce forum toute l'exquise convivialité qui lui sied Very Happy


 C'est un bravas casse couille le magique -- Very Happy , mais bon il en faut -j'adore !-

Moi aussi je l'aime bien … il me fait marrer…
Very Happy
Diviciac
Diviciac

Messages : 21506
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

 Pour ceux qui confondent encore le capitalisme entrepreneurial et le capitalisme financier.  Empty Re: Pour ceux qui confondent encore le capitalisme entrepreneurial et le capitalisme financier.

Message par Diviciac le Dim 17 Nov - 12:31

ledevois a écrit:
Diviciac a écrit:

T'as raison, mon con , on va pas s'emmerder la bite en chiant et se pisser sur les couilles pour jouer les petits marquis,  on n'est pas des pédés.  Very Happy

  Il vieillit magique en valeur universelle --  Smile

Presque "universelle" … ça doit faire plus de quinze ans qu'on s'engueule . A la longue,  on s'attache . Very Happy
Diviciac
Diviciac

Messages : 21506
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

 Pour ceux qui confondent encore le capitalisme entrepreneurial et le capitalisme financier.  Empty Re: Pour ceux qui confondent encore le capitalisme entrepreneurial et le capitalisme financier.

Message par ledevois le Dim 17 Nov - 12:33

Diviciac a écrit:
ledevois a écrit:

  Il vieillit magique en valeur universelle --  Smile

Presque "universelle" … ça doit faire plus de quinze ans qu'on s'engueule . A la longue,  on s'attache . Very Happy

 J'arrive même plus à le critiquer tant je retrouve les valeurs du sud  ouest --  Very Happy



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 13442
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

 Pour ceux qui confondent encore le capitalisme entrepreneurial et le capitalisme financier.  Empty Re: Pour ceux qui confondent encore le capitalisme entrepreneurial et le capitalisme financier.

Message par Diviciac le Dim 17 Nov - 16:51

ledevois a écrit:
Diviciac a écrit:

Presque "universelle" … ça doit faire plus de quinze ans qu'on s'engueule . A la longue,  on s'attache . Very Happy

 J'arrive même plus à le critiquer tant je retrouve les valeurs du sud  ouest --  Very Happy
 
En tout cas je le connais bien: je vous l'avais dit qu'il ne bouderait pas bien longtemps.
Moi , ça m'arrange, je me suis embringué dans des travaux de peinture et je peins vraiment comme un gougnafier. Des fois , c'était mieux avant que je commence. Alors je préfère déconner sur le forum en attendant que ça sèche..

Diviciac
Diviciac

Messages : 21506
Date d'inscription : 02/07/2017
Localisation : IdF et Morvan

Revenir en haut Aller en bas

 Pour ceux qui confondent encore le capitalisme entrepreneurial et le capitalisme financier.  Empty Re: Pour ceux qui confondent encore le capitalisme entrepreneurial et le capitalisme financier.

Message par ledevois le Dim 17 Nov - 17:57

Diviciac a écrit:
ledevois a écrit:

 J'arrive même plus à le critiquer tant je retrouve les valeurs du sud  ouest --  Very Happy
 
En tout cas je le connais bien: je vous l'avais dit qu'il ne bouderait pas bien longtemps.
Moi , ça m'arrange, je me suis embringué dans des travaux de peinture et je peins vraiment comme un gougnafier. Des fois , c'était mieux avant que je commence. Alors je préfère déconner sur le forum en attendant que ça sèche..


  Pour ceux qui confondent encore le capitalisme entrepreneurial et le capitalisme financier.  Medicament-allergie-a-la-connerie



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 13442
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

 Pour ceux qui confondent encore le capitalisme entrepreneurial et le capitalisme financier.  Empty Re: Pour ceux qui confondent encore le capitalisme entrepreneurial et le capitalisme financier.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum