Ouvrons nos frontières

Aller en bas

super Ouvrons nos frontières

Message par le.k le Mar 5 Nov - 18:29

Au moment où l’Europe reste démunie face à l’arrivée des migrants, deux chercheurs qui travaillent sur les flux migratoires prennent à contre-pied le discours dominant. Voici leur plaidoyer.

Par  Invité de BibliObs
Publié le 27 juin 2015 à 08h00




Entre 2000 et 2014, 40.000 migrants sont morts aux frontières, dont 22.000 en tentant de rejoindre l’Europe, qui est aujourd’hui devenue, pour eux, la destination la plus dangereuse au monde. Pour la seule année 2014, plus de 3500 sont morts noyés en Méditerranée.
Le décompte macabre continue chaque jour. Et les survivants sont bloqués aux frontières externes mais aussi internes de l’Europe (comme ces derniers jours entre l’Italie et la France), multipliant les situations de mise à l’écart, de violence et d’humiliation. Cela au nom d’une raison d’Etats européens qui disent répondre aux peurs et aux demandes des habitants pour plus de sécurité, de contention et d’imperméabilité.
Ouvrons nos frontières  ?width=266&height=300&url=%2F%2Fimages.3lift.com%2F5421629
Comprenez vos données avant d'investir dans l'IA [Livre Blanc]
[size]
De l'IoT à l’informatique cognitive, IBM met à votre service les dernières innovations technologiques pour accélérer la croissance de vot...
VOIR PLUS

Ouvrons nos frontières  Svg+xml;base64,PD94bWwgdmVyc2lvbj0iMS4wIiBlbmNvZGluZz0iVVRGLTgiPz4KPHN2ZyB4bWxucz0iaHR0cDovL3d3dy53My5vcmcvMjAwMC9zdmciIHhtbG5zOnhsaW5rPSJodHRwOi8vd3d3LnczLm9yZy8xOTk5L3hsaW5rIiB3aWR0aD0iMTVweCIgaGVpZ2h0PSIxNXB4IiB2aWV3Qm94PSIwIDAgMTUgMTUiIHZlcnNpb249IjEuMSI+CjxnIGlkPSJzdXJmYWNlMSI+CjxwYXRoIHN0eWxlPSIgc3Ryb2tlOm5vbmU7ZmlsbC1ydWxlOmV2ZW5vZGQ7ZmlsbDpyZ2IoOS44MDM5MjIlLDY3LjA1ODgyNCUsODAlKTtmaWxsLW9wYWNpdHk6MTsiIGQ9Ik0gMC45NzY1NjIgMC4wMTk1MzEyIEMgMC4yMTA5MzggMC4yMDMxMjUgLTAuMDM5MDYyNSAxLjA4MjAzMSAwLjAyMzQzNzUgMS43NzczNDQgQyAtMC4wMjczNDM4IDQuNjc5Njg4IDAuMDE5NTMxMiA3LjU4MjAzMSAwIDEwLjQ4NDM3NSBDIDAuMDIzNDM3NSAxMS42NTYyNSAtMC4wMzkwNjI1IDEyLjgzMjAzMSAwLjA3ODEyNSAxNCBDIDAuMTUyMzQ0IDE0Ljg1MTU2MiAxLjAzMTI1IDE1LjE0ODQzOCAxLjc1MzkwNiAxNC45MzM1OTQgQyAyLjUwMzkwNiAxNC43MzA0NjkgMy4xNDQ1MzEgMTQuMjc3MzQ0IDMuODM1OTM4IDEzLjk0MTQwNiBDIDQuNzAzMTI1IDEzLjU4NTkzOCA0LjYyMTA5NCAxMi4wMTk1MzEgMy41MjczNDQgMTIuMTY0MDYyIEMgMi45MTAxNTYgMTIuNDg4MjgxIDEuOTY4NzUgMTIuNDAyMzQ0IDIuMDUwNzgxIDExLjQ4MDQ2OSBDIDIuMDQ2ODc1IDguNjY0MDYyIDIuMDA3ODEyIDUuODQzNzUgMi4wNzAzMTIgMy4wMzEyNSBDIDIuMjI2NTYyIDIuMTMyODEyIDMuMjYxNzE5IDIuNDA2MjUgMy43Njk1MzEgMi44MTY0MDYgQyA0LjY3MTg3NSAzLjI5Njg3NSA1LjU1NDY4OCAzLjc5Njg3NSA2LjQ2NDg0NCA0LjI2OTUzMSBDIDcuMzc4OTA2IDQuNzczNDM4IDguMjk2ODc1IDUuMjczNDM4IDkuMjE4NzUgNS43NjU2MjUgQyA5Ljk1MzEyNSA2LjE4MzU5NCAxMC43MzQzNzUgNi41MzkwNjIgMTEuNDI1NzgxIDcuMDIzNDM4IEMgMTIuMDU0Njg4IDcuNzIyNjU2IDExIDguMjE0ODQ0IDEwLjQ2NDg0NCA4LjQzMzU5NCBDIDkuNTQyOTY5IDguODYzMjgxIDguNjY0MDYyIDkuMzYzMjgxIDcuNzI2NTYyIDkuNzUzOTA2IEMgNy4zNzEwOTQgOS45MjE4NzUgNi42MDkzNzUgMTAuNTIzNDM4IDYuNDQ1MzEyIDEwLjIxNDg0NCBDIDYuMzgyODEyIDkuMzM5ODQ0IDYuNDg0Mzc1IDguNDQ1MzEyIDYuMzk0NTMxIDcuNTc4MTI1IEMgNi4yMzQzNzUgNi43NDYwOTQgNC44MjQyMTkgNi43MDMxMjUgNC42NDQ1MzEgNy41NDI5NjkgQyA0LjYyNSA5LjAzMTI1IDQuNjM2NzE5IDEwLjUyNzM0NCA0LjYyODkwNiAxMi4wMTk1MzEgQyA1LjA0Mjk2OSAxMi44MDg1OTQgNi4xNDA2MjUgMTIuOTE3OTY5IDYuODA4NTk0IDEyLjM4MjgxMiBDIDcuNTY2NDA2IDEyIDguMzA4NTk0IDExLjYxNzE4OCA5LjA3MDMxMiAxMS4yMzA0NjkgQyA5LjkxNDA2MiAxMC43ODkwNjIgMTAuNzc3MzQ0IDEwLjM1NTQ2OSAxMS42Mjg5MDYgOS45MTQwNjIgQyAxMi41OTM3NSA5LjM3NSAxMy42MzY3MTkgOC45Njg3NSAxNC41NDI5NjkgOC4zMjgxMjUgQyAxNS40Njg3NSA3LjY5NTMxMiAxNC44Mzk4NDQgNi40Mjk2ODggMTMuOTUzMTI1IDYuMTMyODEyIEMgMTMuMDU4NTk0IDUuNjM2NzE5IDEyLjEyODkwNiA1LjIwMzEyNSAxMS4yMjY1NjIgNC43MTA5MzggQyAxMC4xMjg5MDYgNC4xNDg0MzggOS4wMzkwNjIgMy41ODU5MzggNy45NDUzMTIgMy4wMTU2MjUgQyA3LjM3MTA5NCAyLjczMDQ2OSA2LjgwNDY4OCAyLjQxNzk2OSA2LjIyNjU2MiAyLjEyNSBDIDQuOTg4MjgxIDEuNDk2MDk0IDMuNzU3ODEyIDAuODM1OTM4IDIuNTIzNDM4IDAuMjEwOTM4IEMgMi4wNTQ2ODggLTAuMDc4MTI1IDEuNDk2MDk0IDAuMDExNzE4OCAwLjk3NjU2MiAwLjAxOTUzMTIgWiBNIDUuMjMwNDY5IDQuODMyMDMxIEMgNC41MDM5MDYgNSA0LjM5ODQzOCA2LjEzMjgxMiA1LjA2NjQwNiA2LjQ0OTIxOSBDIDUuNzMwNDY5IDYuODQzNzUgNi43MDMxMjUgNi4yMDcwMzEgNi40NTcwMzEgNS40MjU3ODEgQyA2LjM0NzY1NiA0Ljg3ODkwNiA1LjcwNzAzMSA0LjcwMzEyNSA1LjIzMDQ2OSA0LjgzMjAzMSBaIE0gNS4yMzA0NjkgNC44MzIwMzEgIi8+CjwvZz4KPC9zdmc+Cg==[/size]
[size]
Et pourtant, nous affirmons qu’il serait plus rationnel, plus juste, plus sûr, d’ouvrir les frontières. A l’opposé de l’idée trop répandue dans les médias et les discours politiques, cette proposition n’a rien d’un fantasme naïf et irréaliste. Au contraire : c’est l’ouverture des frontières qui permettrait enfin de sortir d’un engrenage de violences qui a déjà fait des milliers de morts parmi les migrants, et de dessiner un horizon pour un véritable projet politique européen en matière d’asile et d’immigration.
Voici dix raisons pour lesquelles il faut ouvrir les frontières.

[size=36]1. Parce que fermer les frontières ne sert à rien[/size]

Notre premier argument est de bon sens. Le fait migratoire est un fait social, une réalité du monde contemporain, auquel il est absurde de vouloir résister. Vouloir empêcher les migrations est aussi vain que de vouloir empêcher la nuit de succéder au jour. Les gens ne choisissent pas de migrer ou de rester parce qu’une frontière est ouverte ou fermée.
L’idée que la fermeture des frontières puisse limiter les flux migratoires est irréaliste et criminelle, et méconnaît complètement la réalité des migrations. Elle ne fait que rendre les déplacements plus précaires, plus coûteux et plus dangereux, transformant la Méditerranée en charnier. Ouvrir les frontières, c’est avant tout permettre aux gens de migrer dans des conditions sûres et dignes, c’est mettre un terme à la tragédie qui se joue aux frontières de l’Europe.

[size=36]2. Pour lutter contre les passeurs[/size]

Ouvrir les frontières, légaliser les mobilités de tous, c’est tuer dans l’oeuf le business de ceux qui ont fait profession du trafic de cargaisons humaines, en profi tant, de plus en plus et de manière de plus en plus dangereuse, d’une économie de la prohibition. Ouvrir les frontières, c’est la manière la plus efficace de lutter contre les passeurs. C’est permettre aux migrants d’arriver en avion plutôt qu’en bateau.

[size=36]3. Parce que l’invasion annoncée est un fantasme[/size]

Aucune enquête n’a prouvé la véracité des «appels d’air» ou des «invasions» tant annoncés et fantasmés. La construction du mur entre le Mexique et les Etats-Unis n’a nullement ralenti les flux migratoires entre les deux pays, pas plus que l’ouverture de la frontière entre l’Inde et le Népal n’a provoqué d’afflux massifs de migrants, comme l’ouverture des frontières au sein de l’Europe de Schengen.
Ni l’opération de sauvetage Mare Nostrum, menée par l’Italie en 2014, ni les régularisations de migrants en situation irrégulière (600.000 en Espagne en 2005, 500.000 en Italie en 2006, près de cinq millions aux Etats-Unis en 2014, etc.) n’ont jamais provoqué d’augmentation soudaine et significative de la migration «clandestine». Elles ont juste permis de commencer à réconcilier les migrants avec leurs sociétés de départ et de destination.
LireLa Chapelle, mais aussi Dunkerque, Metz, Calais... 
Ces migrants invisibles

[size=36]4. Pour permettre aux migrants de rentrer au pays[/size]

Argument paradoxal, et pourtant : ouvrir la frontière, c’est certes laisser entrer le migrant, mais c’est aussi lui permettre de repartir sans inquiétude. Beaucoup de migrants sont aujourd’hui coincés dans leur pays de destination, par peur de ne plus pouvoir y revenir ensuite si jamais ils en sortaient.Ouvrir les frontières rendrait la mobilité plus fluide, et permettrait à des milliers de migrants de rentrer au pays voir une famille qu’ils n’ont parfois pas revue depuis plusieurs années.

[size=36]5. Parce que les migrants pourront déployer tout leur potentiel économique[/size]

Toutes les études montrent que la contribution économique des migrants à leur pays de destination est d’autant plus positive que leur situation y est sûre et légale. Rendre toutes les migrations légales ferait de facto disparaître l’immigration «clandestine», et permettrait aux migrants de déployer leur plein potentiel économique dans le pays d’accueil.
Leur contribution économique est aussi dirigée vers leur pays d’origine: les transferts financiers des migrants vers leurs familles représentent trois fois le montant de l’aide officielle au développement versé par les pays industrialisés. Il est absurde de lier l’aide au développement au contrôle des migrations puisque au contraire, c’est la mobilité qui est un facteur potentiellement puissant de développement.

[size=36]6. Pour permettre un progrès social[/size]

L’embauche des travailleurs étrangers en situation irrégulière dans les pays riches est un «dumping social», l’équivalent d’une «délocalisation sur place»: les pires conditions sociales sont imposées à des travailleurs sans droits. La légalisation des migrants leur donnerait accès aux mêmes droits et aux mêmes rémunérations que les autres salariés.
Elle rendrait visible leur participation à l’économie du pays d’accueil, notamment par leur contribution – et celle de leurs employeurs – aux prestations sociales. Par nature, la migration «illégale» n’existe plus avec des frontières ouvertes. Les situations de précarité administrative disparaissent et les conditions de travail s’améliorent et s’harmonisent.
LireRéfugiés, déplacés, migrants : la planète des camps

[size=36]7. Parce que la liberté de circulation est un droit fondamental[/size]

Le droit de quitter son pays est inscrit dans la Déclaration universelle des Droits de l’Homme. C’est une question de liberté et d’égalité. Le destin des uns et des autres est déterminé par l’endroit où ils/elles sont né/e/s. C’est la fermeture des frontières qui crée le privilège du lieu de naissance, cette inégalité insupportable. L’ouverture des frontières reconnaît la légitimité de toute migration, et le droit à la mobilité de chacun.

[size=36]8. Pour mieux connaître les migrants et mieux protéger ceux qui en ont besoin[/size]

Il faut le répéter : ouvrir les frontières, ce n’est pas supprimer les frontières. Soyons légalistes : le fait d’autoriser les libres circulations permettrait de mieux les accompagner, de savoir où vont les migrants et dans quelles conditions. C’est s’assurer que les migrations se déroulent dans les meilleures conditions possibles pour tous, et que ceux qui ont besoin d’être protégés le soient effectivement.

[size=36]9. Parce qu’il est possible de remettre l’hospitalité au centre de la politique[/size]

Des voisins solidaires et mobilisés, un tissu associatif dense capable d’organiser l’accueil des étrangers et aider leur insertion, des villes qui créent de meilleures conditions de logement en centres d’accueil pour les errants : telles sont les formes d’une hospitalité sans condition qui existent déjà dans la société et qu’un gouvernement aurait la possibilité de mobiliser et d’aider, à l’opposé de la guerre aux migrants qui forme aujourd’hui le régime officiel de pensée et d’action.

[size=36]10. Pour réaffirmer l’unité de l’Homme[/size]

Dans les années 1930, les juifs ou les exilés espagnols étaient devenus des «indésirables». Aujourd’hui, face au retour de l’idée qu’une partie des humains sont indésirables, nous avons le choix de réaffirmer l’unité de l’Homme et traduire cette idée en politique. Contre l’obscurantisme, il s’agit simplement de relancer l’humanisme.
[/size]
Michel Agier et François Gemenne
[size]
LireApprenons à penser comme Eric Zemmour (en 9 points)

[size=36]Bio express[/size]

MICHEL AGIER est anthropologue, directeur de recherche à l’Institut de Recherche pour le Développement et directeur d’études à l’EHESS. Il a publié, aux Editions La Découverte, «la Condition cosmopolite» (2013) et «Un monde de camps» (sous sa direction, 2014).
FRANÇOIS GEMENNE est politologue, enseignant aux universités de Liège et de Versailles-Saint-Quentin, directeur exécutif du programme Politiques de la Terre à Sciences-Po. Il va publier, en 2016, «Vive l’immigration», aux Editions La Découverte.
[/size]
le.k
le.k

Messages : 721
Date d'inscription : 02/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

super Re: Ouvrons nos frontières

Message par Zerbinette le Mar 5 Nov - 18:56

Il y a une différence entre aider des voisins,ou accepter des squatters.........qu'on ne peut plus virer!
Vous citez Metz,ville proche de chez moi,ou ça doit faire dix ans qu'il y a des centaines de migrants des pays de l'est(y aurait encore la guerre au Monténégro?),qu'on loge et abrite,ou on peut,alors que le lendemain les suivants ont pris la place!
En ce moment,deux gymnases sont occupés,sous les critiques des messins,mais la ville sature!
Alors les gds discours utopiques,c'est bien,mais les pays européens n'en peuvent plus,de l'immigration!
Si vous voulez démontrer que les laisser entrer librement pour qu'ils ressortent ,autant qu'ils restent chez eux!


." je vis et je pense à mes risques et périls... Ce qui fait que par moments, j' ai l' air d' un imbécile... J' y consens.. Je suis fier de ma bêtise."...V.Hugo.....
Zerbinette
Zerbinette

Messages : 6795
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

super Re: Ouvrons nos frontières

Message par le.k le Mar 5 Nov - 19:06

Zerbinette a écrit:Il y a une différence entre aider des voisins,ou accepter des squatters.........qu'on ne peut plus virer!
Vous citez Metz,ville proche de chez moi,ou ça doit faire dix ans qu'il y a des centaines de migrants des pays de l'est(y aurait encore la guerre au Monténégro?),qu'on loge et abrite,ou on peut,alors que le lendemain les suivants ont pris la place!
En ce moment,deux gymnases sont occupés,sous les critiques des messins,mais la ville sature!
Alors les gds discours utopiques,c'est bien,mais les pays européens n'en peuvent plus,de l'immigration!
Si vous voulez démontrer que les laisser entrer librement pour qu'ils ressortent ,autant qu'ils restent chez eux!
je suis pour la libre circulation des personnes, ce n'est pas la faute des migrants si on sature mais du fait qu'on ne gère pas du tout le problème et surtout on se sert d'eux pour faire peur aux français et, surtout, pour leur mettre sur le dos tous nos problèmes.
le.k
le.k

Messages : 721
Date d'inscription : 02/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

super Re: Ouvrons nos frontières

Message par Zerbinette le Mar 5 Nov - 19:56

Mais enfin,tous ces arrivants des pays de l'est circulent librement.......Donc sans besoin de passeurs.....
or,ils continuent d'arriver,et ne repartent pas!
Alors que la route est devant eux........


." je vis et je pense à mes risques et périls... Ce qui fait que par moments, j' ai l' air d' un imbécile... J' y consens.. Je suis fier de ma bêtise."...V.Hugo.....
Zerbinette
Zerbinette

Messages : 6795
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

super Re: Ouvrons nos frontières

Message par ledevois le Mar 5 Nov - 21:30

Zerbinette a écrit:Mais enfin,tous ces arrivants des pays de l'est circulent librement.......Donc sans besoin de passeurs.....
or,ils continuent d'arriver,et ne repartent pas!
Alors que la route est devant eux........

 Ce que je peux dire que c'est vrai que ceux des pays de l'est sont nombreux en France -- mais eux s'adaptent à nos lois , n'emmerdent personne et surtout travaillent -- 
 j'en parle parce que j'en connais beaucoup -- 



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 12732
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

super Re: Ouvrons nos frontières

Message par Zerbinette le Mar 5 Nov - 22:10

Ah bon,tu connais les vrais migrants de l'ex Yougoslavie?
Ceux qui arrivent avec leurs "putes",ceux qui viennent avec les kalach,ceux qui font partie des mafias tchetchenes,t'as vraiment des relations douteuses!


." je vis et je pense à mes risques et périls... Ce qui fait que par moments, j' ai l' air d' un imbécile... J' y consens.. Je suis fier de ma bêtise."...V.Hugo.....
Zerbinette
Zerbinette

Messages : 6795
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

super Re: Ouvrons nos frontières

Message par ledevois le Mar 5 Nov - 22:36

Zerbinette a écrit:Ah bon,tu connais les vrais migrants de l'ex Yougoslavie?
Ceux qui arrivent avec leurs "putes",ceux qui viennent avec les kalach,ceux qui font partie des mafias tchetchenes,t'as vraiment des relations douteuses!

 Je parles des Ukrainiens et des Russes -- 
 
 Mais toi comment sais tu qu'un Yougoslave vient en France avec ses putes -- bizarre personne en parle --



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 12732
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

super Re: Ouvrons nos frontières

Message par dugenou le Mar 5 Nov - 23:18

Zerbinette a écrit:Ah bon,tu connais les vrais migrants de l'ex Yougoslavie?
Ceux qui arrivent avec leurs "putes",ceux qui viennent avec les kalach,ceux qui font partie des mafias tchetchenes,t'as vraiment des relations douteuses!
Vous oubliez ceux qui viennent se faire soigner gratis en France.


"Ce qui est certain c'est que ce Macron, personnage mineur de l'histoire romaine, mettra fin à ses jours et à ceux de sa femme sous la pression de Caligula"
dugenou
dugenou

Messages : 3994
Date d'inscription : 02/07/2017

Revenir en haut Aller en bas

super Re: Ouvrons nos frontières

Message par Zerbinette le Mer 6 Nov - 8:47



  • Ouvrons nos frontières  Icon_multiquote_off_fr
  • Ouvrons nos frontières  I_icon_quote





Ouvrons nos frontières  Default123 Re: Ouvrons nos frontières

Ouvrons nos frontières  I_icon_minipost_new par ledevois Hier à 22:36
Zerbinette a écrit:Ah bon,tu connais les vrais migrants de l'ex Yougoslavie?
Ceux qui arrivent avec leurs "putes",ceux qui viennent avec les kalach,ceux qui font partie des mafias tchetchenes,t'as vraiment des relations douteuses!

 Je parles des Ukrainiens et des Russes -- 
 
 Mais toi comment sais tu qu'un Yougoslave vient en France avec ses putes -- bizarre personne en parle --

Comme qui tu causes sans rien savoir!C'est connu,depuis longtemps,il y en a qui sont arrêtés,ouis relâchés.........Il y a des "filles" qui essaient de se sauver,elles sont retrouvées,et disparaissent!
Mais qd tu sais pas,c'est que c'est faux!
T'as été formé par Divi..........


." je vis et je pense à mes risques et périls... Ce qui fait que par moments, j' ai l' air d' un imbécile... J' y consens.. Je suis fier de ma bêtise."...V.Hugo.....
Zerbinette
Zerbinette

Messages : 6795
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

super Re: Ouvrons nos frontières

Message par ledevois le Mer 6 Nov - 10:23

Zerbinette a écrit:

  • Ouvrons nos frontières  Icon_multiquote_off_fr
  • Ouvrons nos frontières  I_icon_quote





Ouvrons nos frontières  Default123 Re: Ouvrons nos frontières



Ouvrons nos frontières  I_icon_minipost_new par ledevois Hier à 22:36
Zerbinette a écrit:Ah bon,tu connais les vrais migrants de l'ex Yougoslavie?
Ceux qui arrivent avec leurs "putes",ceux qui viennent avec les kalach,ceux qui font partie des mafias tchetchenes,t'as vraiment des relations douteuses!

 Je parles des Ukrainiens et des Russes -- 
 
 Mais toi comment sais tu qu'un Yougoslave vient en France avec ses putes -- bizarre personne en parle --

Comme qui tu causes sans rien savoir!C'est connu,depuis longtemps,il y en a qui sont arrêtés,ouis relâchés.........Il y a des "filles" qui essaient de se sauver,elles sont retrouvées,et disparaissent!
Mais qd tu sais pas,c'est que c'est faux!
T'as été formé par Divi..........

 La encore tu as des tendances à exagérer quand c'est moi -- ben non les informations ne parlent pas des Yougoslaves et des putes -- as tu un lien --? 
Sur les routes d'Espagne et du coté de Béziers nous voyons surtout des filles roms  d'après ce qu'il se dit , mais il est vrai que la nationnalité n'est pas mentionné --
 Tu me compare à Divi alors que je n'ai pas les mêmes idées que lui -- je suis de droite -pas d'extrème droite , -- tu l'as compris j'espère -? - lui de gauche -- il y a une différence quoique tu en dises --parce qu'en fait les réformes de Macron me convienne moi qui est voté Fillon -- Je n'aime pas Macron pour son caractère dictatorial --



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 12732
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

super Re: Ouvrons nos frontières

Message par Zerbinette le Mer 6 Nov - 11:11

Qd on aura un président dictatorial,tu passeras plus tes journées à le dézinguer sur un forum!

L’Europe de l’Ouest, proxénète des femmes de l’Est
Le démantèlement à Strasbourg, puis à Orléans et à Blois, entre le 18 et le 25 septembre, de deux filières de prostitution de jeunes femmes originaires de Bulgarie a témoigné une nouvelle fois de l’importance prise par ces réseaux. En 2000, les services de police en avaient démantelé vingt-trois, dont quatorze émanaient des nations de l’ancien bloc de l’Est. Face aux organisations criminelles et aux milliers de femmes majoritairement poussées à se prostituer par la misère, les réponses de l’Europe occidentale apparaissent très mal adaptées.
par François Loncle 
 
Aperçu

Ouvrons nos frontières  Logo-enlong-blanc

L’Europe de l’Ouest, proxénète des femmes de l’Est
 
Irina est moldave. A dix-huit ans, elle quitte sa ville natale de Chisinau (Moldavie), attirée par la promesse d’un emploi de serveuse à Milan. Elle prend le train, escortée par un homme qui lui fait traverser la Moldavie et la Roumanie. Son passeport confisqué, elle franchit plusieurs frontières clandestinement ou avec la complicité des douaniers. Elle se retrouve... en Albanie. Là commence l’enfer. Vendue à plusieurs reprises, elle tombe entre les mains d’un proxénète albanais qui la « conditionne » en lui faisant subir des viols à répétition. Refusant de racoler dans la rue, elle est battue et revendue à un autre souteneur albanais qui, à son tour, la brutalise et la viole. Elle est ensuite emmenée en Italie à bord d’un scafo, canot à fond plat échappant aux radars. Son calvaire s’achève quand la police italienne l’interpelle et la transfère dans un centre d’accueil.
Irina est une de ces « Natacha », comme on appelle les prostituées venues de l’Est. Son destin tragique ressemble à celui de ces milliers de femmes d’Europe orientale, un des principaux bassins de recrutement de la prostitution, qui rivalise avec l’Asie, les Caraïbes et l’Afrique. D’après M. Bjorn Clarberg, d’Interpol, « le business de l’exploitation sexuelle entre les deux parties de l’Europe a explosé ». A l’heure de la mondialisation, la traite des femmes se globalise. Comme il y a un grand banditisme, il existe désormais un grand proxénétisme qui génère des profits considérables (voir « Quelques chiffres »).
L’effondrement de l’empire soviétique et la décomposition de la Yougoslavie ont accéléré un phénomène dont la cause est connue : la misère. Généralement enlevées, abusées ou séduites, ces femmes sont parfois volontaires. Elles espèrent gagner suffisamment d’argent pour rentrer au pays et faire vivre leur famille. Les trois quarts ne se sont jamais prostituées auparavant.
Sur le continent européen s’est dessinée une répartition spatiale du trafic avec les pays « fournisseurs » (Russie, Ukraine ou Roumanie), les pays de (...)
Taille de l’article complet : 3 307 mots.

Cet article est réservé aux abonnés



." je vis et je pense à mes risques et périls... Ce qui fait que par moments, j' ai l' air d' un imbécile... J' y consens.. Je suis fier de ma bêtise."...V.Hugo.....
Zerbinette
Zerbinette

Messages : 6795
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

super Re: Ouvrons nos frontières

Message par ledevois le Mer 6 Nov - 13:46

Zerbinette a écrit:Qd on aura un président dictatorial,tu passeras plus tes journées à le dézinguer sur un forum!

L’Europe de l’Ouest, proxénète des femmes de l’Est
Le démantèlement à Strasbourg, puis à Orléans et à Blois, entre le 18 et le 25 septembre, de deux filières de prostitution de jeunes femmes originaires de Bulgarie a témoigné une nouvelle fois de l’importance prise par ces réseaux. En 2000, les services de police en avaient démantelé vingt-trois, dont quatorze émanaient des nations de l’ancien bloc de l’Est. Face aux organisations criminelles et aux milliers de femmes majoritairement poussées à se prostituer par la misère, les réponses de l’Europe occidentale apparaissent très mal adaptées.
par François Loncle 
 
Aperçu

Ouvrons nos frontières  Logo-enlong-blanc

L’Europe de l’Ouest, proxénète des femmes de l’Est
 
Irina est moldave. A dix-huit ans, elle quitte sa ville natale de Chisinau (Moldavie), attirée par la promesse d’un emploi de serveuse à Milan. Elle prend le train, escortée par un homme qui lui fait traverser la Moldavie et la Roumanie. Son passeport confisqué, elle franchit plusieurs frontières clandestinement ou avec la complicité des douaniers. Elle se retrouve... en Albanie. Là commence l’enfer. Vendue à plusieurs reprises, elle tombe entre les mains d’un proxénète albanais qui la « conditionne » en lui faisant subir des viols à répétition. Refusant de racoler dans la rue, elle est battue et revendue à un autre souteneur albanais qui, à son tour, la brutalise et la viole. Elle est ensuite emmenée en Italie à bord d’un scafo, canot à fond plat échappant aux radars. Son calvaire s’achève quand la police italienne l’interpelle et la transfère dans un centre d’accueil.
Irina est une de ces « Natacha », comme on appelle les prostituées venues de l’Est. Son destin tragique ressemble à celui de ces milliers de femmes d’Europe orientale, un des principaux bassins de recrutement de la prostitution, qui rivalise avec l’Asie, les Caraïbes et l’Afrique. D’après M. Bjorn Clarberg, d’Interpol, « le business de l’exploitation sexuelle entre les deux parties de l’Europe a explosé ». A l’heure de la mondialisation, la traite des femmes se globalise. Comme il y a un grand banditisme, il existe désormais un grand proxénétisme qui génère des profits considérables (voir « Quelques chiffres »).
L’effondrement de l’empire soviétique et la décomposition de la Yougoslavie ont accéléré un phénomène dont la cause est connue : la misère. Généralement enlevées, abusées ou séduites, ces femmes sont parfois volontaires. Elles espèrent gagner suffisamment d’argent pour rentrer au pays et faire vivre leur famille. Les trois quarts ne se sont jamais prostituées auparavant.
Sur le continent européen s’est dessinée une répartition spatiale du trafic avec les pays « fournisseurs » (Russie, Ukraine ou Roumanie), les pays de (...)
Taille de l’article complet : 3 307 mots.

Cet article est réservé aux abonnés



 Je n'ai jamais dit qu'il y en avait pas des Bulgares ou des Roms ,ou des Françaises , y'en à plein les journaux ; comme je ne dirais pas qu'il n'y a pas de Russes ni d'Ukrainiennes --
C'est ta façon de t'adresser à moi qui fait que je t'interpelle -- tu m'en veux et je ne comprends pas pourquoi -



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 12732
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

super Re: Ouvrons nos frontières

Message par Zerbinette le Mer 6 Nov - 17:05

Mais qui ,qd il parle de mes posts,ajoute,"Zerbinette,faut pas la lire........ou la croire........
Alors que c'est toi qui est le plus grd posteur de n'importe quoi!


." je vis et je pense à mes risques et périls... Ce qui fait que par moments, j' ai l' air d' un imbécile... J' y consens.. Je suis fier de ma bêtise."...V.Hugo.....
Zerbinette
Zerbinette

Messages : 6795
Date d'inscription : 12/01/2018

Revenir en haut Aller en bas

super Re: Ouvrons nos frontières

Message par ledevois le Mer 6 Nov - 17:11

Zerbinette a écrit:Mais qui ,qd il parle de mes posts,ajoute,"Zerbinette,faut pas la lire........ou la croire........
Alors que c'est toi qui est le plus grd posteur de n'importe quoi!

Tu es toujours dans l'exagération avec moi -- tu dois mélanger avec un autre -- 



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 12732
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

super Re: Ouvrons nos frontières

Message par le.k le Mer 6 Nov - 18:04

Si tu as des lois vraiment anti-prostitution, alors tu peux éradiquer en partie ce phénomène mais aujourd'hui, très peu d'Etat et surtout pas la France n'ont de lois suffisamment contraignantes contre la traite des êtres humains.

Sinon, ce n'est pas parce que tu vas fermer tes frontières que tu empecheras le proxénétisme, le traffic d'armes ou de drogues, les truands savent très bien contourner les blocus
le.k
le.k

Messages : 721
Date d'inscription : 02/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

super Re: Ouvrons nos frontières

Message par ledevois le Mer 6 Nov - 19:56

le.k a écrit:Si tu as des lois vraiment anti-prostitution, alors tu peux éradiquer en partie ce phénomène mais aujourd'hui, très peu d'Etat et surtout pas la France n'ont de lois suffisamment contraignantes contre la traite des êtres humains.

Sinon, ce n'est pas parce que tu vas fermer tes frontières que tu empecheras le proxénétisme, le traffic d'armes ou de drogues, les truands savent très bien contourner les blocus

 Je pense que la fermeture des maison closes à été une grosse bêtise --



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 12732
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

super Re: Ouvrons nos frontières

Message par Nadou le Jeu 7 Nov - 11:50

Apparemment sur Paris, il y aussi des Géorgiens, des Bulgares ...


Je suis responsable de ce que j'écris, pas de ce que tu comprends
Nadou
Nadou
Admin

Messages : 25443
Date d'inscription : 02/07/2017

http://www.forumplusplus.com

Revenir en haut Aller en bas

super Re: Ouvrons nos frontières

Message par ledevois le Jeu 7 Nov - 17:18

Nadou a écrit:Apparemment sur Paris, il y aussi des Géorgiens, des Bulgares ...

 A Paris il y a de tout ; même des Espagnols S D F , -- je lui est demandé pourquoi la France -- il ma répondu plus généreuse pour les branleurs comme moi -- ça fait 17 ans que suis là et  je vis mieux qu'à Madrid --



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 12732
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

super Re: Ouvrons nos frontières

Message par le.k le Jeu 7 Nov - 19:33

Nadou a écrit:Apparemment sur Paris, il y aussi des Géorgiens, des Bulgares ...
A Paris, ceux qui tiennent le marché de la prostitution, aussi bizarre que ça peut l'être, ce sont les français notamment par le biais de location à prix d'or aux filles qui, elles, ont été "dressées " dans leurs pays d'origine et toujours sous contrôle de leurs maitres.

Les français qui louent leurs appartements sont bien sûrs proches des milieux du proxénétisme international.
le.k
le.k

Messages : 721
Date d'inscription : 02/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

super Re: Ouvrons nos frontières

Message par ledevois le Jeu 7 Nov - 20:01

le.k a écrit:
Nadou a écrit:Apparemment sur Paris, il y aussi des Géorgiens, des Bulgares ...
A Paris, ceux qui tiennent le marché de la prostitution, aussi bizarre que ça peut l'être, ce sont les français notamment par le biais de location à prix d'or aux filles qui, elles, ont été "dressées " dans leurs pays d'origine et toujours sous contrôle de leurs maitres.

Les français qui louent leurs appartements sont bien sûrs proches des milieux du proxénétisme international.

 C'est un peu l'histoire de la paille et de la poutre -Les Français cherchent toujours à mettre certains problèmes de la prostitution sur le dos s'autres Nations -beaucoup de Françaises se prostituent parce que les fins de mois sont difficiles - la culture de la prostitution chez les Français existent toujours depuis la fermeture des maisons closes -- cela se passe différemment mais existe toujours par des voies similaires --- massages et autres gâteries -y'en à plein les journaux --



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 12732
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

super Re: Ouvrons nos frontières

Message par plume06 le Jeu 7 Nov - 20:02

ledevois a écrit:
Nadou a écrit:Apparemment sur Paris, il y aussi des Géorgiens, des Bulgares ...

 A Paris il y a de tout ; même des Espagnols S D F , -- je lui est demandé pourquoi la France -- il ma répondu plus généreuse pour les branleurs comme moi -- ça fait 17 ans que suis là et  je vis mieux qu'à Madrid --
Il me semble que la misère serait moins pénible au soleil...


A quoi bon prendre la vie au sérieux, puisque de toute façon nous n'en sortirons pas vivants. A.Allais












 
plume06
plume06

Messages : 1584
Date d'inscription : 15/12/2018
Localisation : Auvergne

Revenir en haut Aller en bas

super Re: Ouvrons nos frontières

Message par ledevois le Ven 8 Nov - 11:00

plume06 a écrit:
ledevois a écrit:

 A Paris il y a de tout ; même des Espagnols S D F , -- je lui est demandé pourquoi la France -- il ma répondu plus généreuse pour les branleurs comme moi -- ça fait 17 ans que suis là et  je vis mieux qu'à Madrid --
Il me semble que la misère serait moins pénible au soleil...

 Pourtant il préfère Paris --c'est ce qu'il ma dit -- il ma fait rire en plus -- je lui est même filé une pièce -- il est marrant parce qu'il fait la manche parlé en Espagnol mélangé avec du Français  -- j'avais à faire AV  -Daumesnil -- c'est là ou il crèche --12 ième arrondissement - marrant ce type -- Smile



 
 Notre vie est un voyage constant, de la naissance à la mort, le paysage change, les gens changent, les besoins se transforment, mais le train continue. La vie, c'est le train, ce n'est pas la gare. 
ledevois
ledevois

Messages : 12732
Date d'inscription : 03/07/2017
Age : 79
Localisation : Cévennes France--Tarragone catalogne

Revenir en haut Aller en bas

super Re: Ouvrons nos frontières

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum